Capitale de la douleur : résumé et analyse ❤️‍🩹

Caroline Roda - Mis à jour le 23/11/2022
Capitale de la douleur de Paul Eluard © Roda Caroline

Il nous faut peu de mots pour exprimer l’essentiel.

Paul Eluard

Poète français

Sur ces belles paroles, allons à l’essentiel de cette œuvre emblématique des bibliothèques françaises : Capitale de la douleur de Paul Eluard. Découvre avec nous ce recueil de poèmes doux et tragiques et partons ensemble dans son analyse ! 🖊️

Titre Capitale de la douleur
AuteurPaul Eluard
Date1926
GenrePoésie
Nombre de pages240
Nombre de poèmes200

Capitale de la douleur : présentation générale 📖

Résumé 

Publié en 1926, Capitale de la douleur est un recueil de poèmes surréaliste écrit par Paul Eluard. L’ouvrage est composé d’environ 200 textes, dont la plupart ont déjà été publiés en amont. Dans ses vers, l’auteur parle principalement de sa compagne. Une relation qui le rend très malheureux puisqu’elle ne l’aime pas (amour à sens unique tu connais 🥲). 

Les thématiques qu’il emploie se tournent essentiellement vers l’amour et la souffrance. Il exploite de nombreuses métaphores sur la saveur amère de ses sentiments. Il revient sur les éléments de son passé, ceux de son présent et ses rêves amoureux inaccessibles. 😕

Biographie de l’auteur

🪶 Paul Eluard est en réalité un nom de plume. Le poète français est né Eugène Grindel à Paris en 1895. Il est également connu sous les pseudonymes Didier Desroches et Brun. 

🪶 À 16 ans, atteint de la tuberculose, il fait un séjour dans un sanatorium. C’est là-bas qu’il rencontre Helena Diakonova, qu’il surnomme Gala. C’est sa muse, elle inspire ses écrits. 

🪶 De 1914 à 1918, il est mobilisé pour la Première Guerre mondiale comme infirmier militaire. Lors de la victoire, il remet en question le non-sens du monde qui l’entoure : c’est le mouvement dada, celui qui le mène au surréalisme.

🪶 Pilier du mouvement surréaliste, il ouvre la voie à une action artistique engagée auprès du Parti communiste

À lire aussi

Tout savoir sur la poésie engagée !

💡 Rappel

  • Le mouvement dada est un mouvement intellectuel, littéraire et artistique du début du XXᵉ siècle. Il se caractérise par une remise en cause de toutes les règles et contraintes idéologiques, esthétiques et politiques. (Un peu comme nos revendications d’aujourd’hui !) 
  • Le mouvement surréaliste permet d’exprimer la réalité de ses pensées, sans censure, que ce soit par l’écriture, le dessin ou de tout autre art. Le surréalisme est basé sur l’exploration du monde onirique et vise à reconnecter l’Homme avec son intériorité. Rien à avoir avec les extra-terrestres ou les choses étranges. 👻
  • 👉 Quatre sections de vie pour quatre parties 

    📍 Répétitions 

    La première partie est composée de 35 textes. La moitié d’entre eux ont déjà été publiés par l’auteur lors d’essais de publication de courts recueils. Ils sont liés à la culture, des tableaux et autres œuvres d’art, notamment ceux de Max Ernst. Ces poèmes viennent apporter une dose de douceur et d’explications métaphoriques aux peintures. Ils émergent durant son adolescence, le sanatorium, ses études supérieures jusqu’à sa mobilisation en 1914.

    📍 Mourir, ne pas mourir

    Dans cette seconde partie (22 textes) on y retrouve les traces de la guerre. Des écrits aux allures de lettres dans lesquels il décrit sa femme comme pour garder à vif dans son esprit l’absence de celle qu’il aime. Puis, le drame et l’horreur de 14-18, la cruauté de l’homme et son absurdité. 

    📍 Les petits justes

    Cette partie contient 11 petits écrits. Ici, il expérimente l’art poétique et ses multiples formes. Alexandrin, décasyllabe, hendécasyllabe, prose, rime, etc. C’est dans cette courte partie qu’il s’essaie pour finalement ne pas choisir un seul style d’écriture. 

    📍 Nouveaux poèmes

    Avant de conclure son recueil, Paul Eluard fait une fugue de plusieurs mois. Il avait besoin de renouveau, de découvrir le monde, de se retrouver. C’est à son retour qu’il écrit plus de 30 écrits, sur différents sujets et les différentes personnes qui ont composé sa vie. À Gala, sur l’absence, à son ami d’enfance, sur ses rêves ou encore ses espoirs, son seul vœu : rendre le monde meilleur et savoir se contenter des petites choses du quotidien.

    Capitale de la douleur : la place du surréalisme ✨

    Dans ses vers, Paul Eluard utilise le surréalisme pour définir ce qu’il voit, ressent et vit. Un peu comme un journal intime mais avec plus de charme ! Son écriture repose sur le refus d’une utilisation rationnelle des mots dans la poésie. Il vient décrire les traits de sa compagne, ou encore les femmes qu’il a pu rencontrer, avec une précision qui déplait pour l’époque –le coquin

    C’est par son choix assez libre qu’il se démarque de ses confrères écrivains surréalistes. Eux, préfèrent la spontanéité de l’imaginaire, qui peut s’exprimer librement.

    Une femme au cœur pâle
    Met la nuit dans ses habits.
    L’amour a découvert la nuit
    Sur ses seins impalpables.

    Paul Eluard

    Au cœur de mon amour

    Il en va de même avec sa souffrance. Pourquoi l’adoucir ? Pourquoi ne pas la montrer telle qu’il la ressent ? Il adopte le surréalisme pour parler de sa peine, face à l’affection qu’il porte à sa femme mais qui n’est qu’à sens unique. Il l’utilise également pour parler de la souffrance et de la violence de la guerre. C’est pour lui l’occasion de définir les choses telles qu’elles ont réellement existé pour les maintenir vivantes et réelles.

    L’homme s’enfuit, le cheval tombe,
    La porte ne peut pas s’ouvrir,
    L’oiseau se tait, creusez sa tombe,
    Le silence le fait mourir.

    Paul Eluard

    Le jeu de construction

    Bref, le surréalisme permet de pouvoir identifier ses maux et de les interpréter de manière forte et unique dans son ouvrage. L’emploi de la verve surréalisme est aussi couramment utilisé par l’écrivain pour mettre en scène l’émergence de la parole et les marques textuelles. Il en tire profit dans sa technique de rédaction. La langue poétique (la syntaxe et la mise en image) et le désordre de ses pensées pour créer un univers de romance et de destruction qui viennent s’unir pour mieux faire vivre ses émotions.

    🕒 Une chronologie marquée par les répétitions 

    Pour un œil ordinaire, le choix de répéter le titre d’un poème à plusieurs reprises n’est que pure fantaisie de poète mais pour un œil aguerri, les répétitions sont bien un choix de cheminement dans sa réflexion. C’est comme si, paradoxalement à ce qu’il vit, il commence par un texte, une idée ou un événement sans lui donner de contexte.

    Plus tard, il vient réfléchir à la problématique, il pose sa réflexion sur le sujet et des pistes de compréhension pour le lecteur. Enfin, il vient une dernière fois répéter l’idée pour l’organiser et la déchiffrer, comme si ces répétitions marquaient la temporalité des événements.

    D’ailleurs, Répétitions est aussi le nom du premier chapitre. Elles représentent la recherche verbale, les différentes formes que peuvent prendre ses écrits. Cette forme de poésie vient l’aider à trouver sa propre signature littéraire, celle qu’on lui connait aujourd’hui ! 🤩

    L’exemple le plus vindicatif est sûrement Suite 👇

    Pour l’éclat du jour des bonheurs en l’air
    Pour vivre aisément des goûts des couleurs
    Pour se régaler des amours pour rire
    Pour ouvrir les yeux au dernier instant
    Elle a toutes les complaisances.

    Paul Eluard

    Suite

    Dans ce poème, Paul Eluard emploie une rythmique bien particulière. “Pour” est répété en chaque début de phrase (c’est une anaphore 😏). Les vers, eux, sont semblables, tous ont une idée commune : le bonheur est simple dans le quotidien qui nous entoure. Si l’idée est bonne, la réponse n’est pas claire. À quoi rime ce bonheur ? 🧐

    C’est ici que survient l’impensable : et si la réponse venait plus tard ? Dans le recueil, un autre poème avec le même nom apparaît, précédé de celui qui s’intitule Porte ouverte. Il donne l’impression que cette “porte ouverte” vient donner la suite qui permet aux lecteurs de mieux comprendre le poème, dans son intégralité.  🤗

    La vie est bien aimable
    Venez à moi, si je vais à vous c’est un jeu
    Les anges des bouquets dont les fleurs changent de couleur.
    Porte ouverte, p.19

    Dormir, la lune dans un œil et le soleil dans l’autre,
    Un amour dans la bouche, un bel oiseau dans les cheveux,
    Parée comme les champs, les bois, les routes et la mer,
    Belle et parée comme le tour du monde.

    Fuis à travers le paysage,
    Parmi les branches de fumée et tous les fruits du vent,
    Jambes de pierre aux bas de sable,
    Prise à la taille, à tous les muscles de rivière,
    Et le dernier souci sur un visage transformé.
    Suite, p.21

    En ce sens, les répétitions qu’emploie l’auteur donnent bien une chronologie des événements : la situation, la réflexion, la leçon. On peut comparer ce choix à une de nos situations du quotidien : on s’énerve, on réfléchit, on se calme, c’est le même principe ! 

    ✒️ À la recherche d’un style poétique 

    Dans son livre, Paul Eluard s’essaie aux différentes formes poétiques.

    📍 En rime et en prose, lequel choisir ? 

    • Rimes suivies : AABB

    A l’ombre des arbres

    Comme au temps des miracles,

    Au milieu des hommes,

    Comme la plus belle femme

    Sans regret, sans honte

    J’ai quitté le monde.

      Entre autres, p.61

    • Rimes croisées : ABAB

    Un papillon sur une branche

    Attend patiemment l’hiver,

    Son cœur est lourd, la branche penche,

    La branche se plie comme un ver. 

     Extrait Le jeu de construction, p.60

    • Rimes embrassées : ABBA

    Une femme au cœur pâle

    Met la nuit dans ses habits.

    L’amour a découvert la nuit

    Sur ses seins impalpables. 

    Au cœur de mon amour, p.53

    • Prose

    Tourne sans reflets aux courbes sans sourires des ombres à moustaches, enregistre les murmures de la vitesse, la terreur minuscule, cherche sous des cendres froides les plus petits oiseaux, ce qui ne ferment jamais leurs ailes, résiste au vent. 

    ARP, p.128

    Comme tu peux le constater, l’auteur s’est testé à toutes les formes de rimes et de styles poétiques. L’auteur est aussi un grand adepte des figures de style dont l’anaphore et la métaphore qui reviennent particulièrement souvent.

    📍 Les figures de style adoptés par Capitale de la douleur

    • L’anaphore

    L’anaphore est une répétition d’un mot, ou groupe de mots, en début de phrase ou de paragraphe. On l’aperçoit dans Suite, page 14, comme vu précédemment.

    Elle apparaît également sur les écrits qui suivent, comme dans Au plus près de nous, page 18 :

    Courir et courir délivrance

     Et tout trouver et tout ramasser

     Délivrance et richesse

     Courir aussi vite que le fil casse

     Au bruit que fait un grand oiseau

     Un drapeau toujours dépassé.

    • La métaphore.

    La métaphore est le fait de désigner une chose par une autre. Cette technique est couramment utilisée dans la littérature, encore plus dans la poésie. 

    Ses yeux ont tout un ciel de larmes

    Ni ses paupières, ni ses mains

    Ne font une nuit suffisante

    Pour que sa douleur s’y cache.

     Entre peu d’autres, p.122

    NB: Ses yeux ont tout un ciel de larmes ⇾ est une métaphore pour dire qu’elle pleure. 

    La métaphore aide les écrivains à dépeindre une réalité plus douce en usant des mots pour décrire une situation plus belle et imagée qu’elle ne l’est réellement.

    📖 Pour résumer 

    Dans le recueil de poésie, il n’y a pas de réel style poétique abordé. Au contraire, l’auteur s’amuse à essayer tous les styles, ce qui crée une diversité des poèmes qui plaît à lire. Entre autres, l’utilisation des figures de style lui permet aussi d’approfondir, d’embellir ou encore de dégrader une image qu’il dépeint dans un texte. Elles permettent de varier les plaisirs dans l’écriture et, aux lecteurs, de changer de rythme pour découvrir de nouveaux écrits. La pluridisciplinarité de l’écrivain le guide à offrir un livre original et complexe sur ses sentiments et l’incompréhension du monde qui l’entoure.

    Capitale de la douleur dans un film 🎥

    Dans le film Aphaville : une étrange aventure de Lemmy Caution de Jean-Luc Godard, Lemmy est un jeune agent secret qui a pour mission de détruire son ennemi et sa création. Pour ça, il se fait passer pour un journaliste et est pris en charge par la fille de son ennemi, la belle Natacha. Son but est de la faire passer dans son camp pour faciliter sa mission. Pour ça, Lemmy ne va pas lésiner sur les moyens, il lui parle de la vie à l’extérieur de sa société, d’amour et lui récite même des poèmes, ceux de Paul Eluard.

    méthodologie fiche de lecture - youtube les sherpas - william mievre

    Pour réussir au mieux ta propre fiche de lecture, voici les conseils de William !

    👉 Un titre pour deux capitales

    Qu’est-ce qu’un mot polysémique ? C’est le fait qu’un mot ait plusieurs sens, plusieurs significations. Ici, on parle de polysémie, car Capitale de la douleur ramène à deux éléments de la vie de l’auteur

    📍 Il fait d’abord référence à Paris assiégé durant la Grande Guerre et aux souffrances liées à cette dernière. L’auteur fait d’ailleurs référence à cette dernière dans plusieurs poèmes. L’ouvrage devient alors l’arme du poète pour lutter contre les maux de la guerre. En ce sens, Paris devient capitale de la poésie. La ville représente toute la souffrance et la douleur des combats qu’il a vécues. 

    📍 Dans un second temps, il fait référence à Gala, capitale de l’amour aux yeux de l’écrivain. Une dévotion à sens unique dont il en ressort brisé. C’est donc une deuxième capitale de douleur, une affection vide de sens pour une femme qui ne se préoccupe plus de lui. En ce sens, il se retrouve seul, malheureux et l’âme en peine. Sentiment qu’il aborde aussi de nombreuses fois dans le livre. 

    💡 Anecdote

    Le nom original du recueil était L’art d’être malheureux. Paul Eluard décide de le changer au dernier moment, juste avant l’impression des premiers exemplaires. Capitale de la douleur voit donc le jour de manière peu conventionnelle.

    À lire aussi

    Les 5 étapes pour bien analyser un poème !

    👉 Trois thématiques de la conquête amoureuse 

    Si les douleurs et l’incompréhension liée à la guerre sont des sujets qu’aborde l’auteur, ce n’est qu’une thématique partielle. La grande majorité des thèmes abordés dans le livre sont au nombre de trois

    📍 L’amour est le fil conducteur du livre : celui pour sa muse, celui pour l’écriture et, par-dessus tout, celui pour les petites choses du quotidien comme le soleil, le bonheur, un rire, une douce mélodie, la pluie qui donne naissance aux fleurs et tant d’autres éléments qui au fil du temps perdent de la valeur pour le commun des mortels. 

    📍 La sexualité est abordée lorsque l’auteur parle de sa muse. Il décrit avec sensualité les courbes de son corps. Puis, lorsque celle-ci se lasse de lui, il se tourne vers les filles de joie. C’est avec délicatesse qu’il parle des contacts physiques, de la tendresse des gestes, du corps-à-corps. Que calor ! 🔥

    Une couleur madame, une couleur monsieur,
    Une aux seins, une aux cheveux,
    La bouche des passions
    Et si vous voyez rouge
    La plus belle est à vos genoux.

    Paul Eluard

    IV

    📍 Le désir se façonne grâce à l’amour pour sa femme, il la désire au plus haut point, d’un point de vue humain, émotionnel, physique et irréel. Le désir de reprendre son quotidien après la guerre, mais par-dessus tout le désir de vivre chaque jour comme le dernier -parce qu’on vient de loin pa la pa pa (merci Corneille -le chanteur, pas l’auteur-). 

    C’est ainsi que Capitale de la douleur prend vie, au milieu du brouhaha de sa vie et c’est ainsi que cette fiche de lecture se termine ! Pour ne pas te laisser sur ces notes un peu tristes, voici un de ces poèmes célèbre, La courbe de tes yeux. Poème compté avec douceur par le chanteur et comédien Maxime Bras sur son compte @nuitd’encre_ sur Instagram qui nous met le cœur en joie ! 🥰

    5/5 - (2 votes)

    Laisse-nous un commentaire !

    Des questions ? Des bons plans à partager ? Nous validons ton commentaire et te répondons en quelques heures ! 🎉

    Ebook

    Notre ebook pour réussir le bac

    Télécharge notre guide et découvre comment réussir le bac grâce à nos conseils et nos méthodes ! 👩🏻‍🎓