Analyse littéraire : « Une charogne » de Baudelaire 📖

Clemence Delaitre - Mis à jour le 28/01/2022
212762

« Une charogne » de Baudelaire (Les Fleurs du mal) est un poème incontournable qu’on étudie souvent au lycée ou à l’université en cours de français. Plutôt sombre et peu ragoûtant à première vue,  la poésie de Baudelaire se cache pourtant derrière la décomposition de la charogne. Si tu dois étudier ce poème pour le bac ou tes partiels et as besoin de quelques clés, ou si tu veux simplement étendre ta culture générale, cette analyse est faite pour toi ! 👌

Une charogne de Baudelaire – le texte ✍️

Si tu n’as pas le poème sous les yeux, commençons par le rappeler :

Rappelez-vous l’objet que nous vîmes, mon âme,
Ce beau matin d’été si doux :
Au détour d’un sentier une charogne infâme
Sur un lit semé de cailloux,
Les jambes en l’air, comme une femme lubrique,
Brûlante et suant les poisons,
Ouvrait d’une façon nonchalante et cynique
Son ventre plein d’exhalaisons.
Le soleil rayonnait sur cette pourriture,
Comme afin de la cuire à point,
Et de rendre au centuple à la grande Nature
Tout ce qu’ensemble elle avait joint ;
Et le ciel regardait la carcasse superbe
Comme une fleur s’épanouir.
La puanteur était si forte, que sur l’herbe
Vous crûtes vous évanouir.
Les mouches bourdonnaient sur ce ventre putride,
D’où sortaient de noirs bataillons
De larves, qui coulaient comme un épais liquide
Le long de ces vivants haillons.
Tout cela descendait, montait comme une vague,
Ou s’élançait en pétillant ;
On eût dit que le corps, enflé d’un souffle vague,
Vivait en se multipliant.
Et ce monde rendait une étrange musique,
Comme l’eau courante et le vent,
Ou le grain qu’un vanneur d’un mouvement rythmique
Agite et tourne dans son van.
Les formes s’effaçaient et n’étaient plus qu’un rêve,
Une ébauche lente à venir,
Sur la toile oubliée, et que l’artiste achève
Seulement par le souvenir.
Derrière les rochers une chienne inquiète
Nous regardait d’un œil fâché,
Epiant le moment de reprendre au squelette
Le morceau qu’elle avait lâché.
– Et pourtant vous serez semblable à cette ordure,
À cette horrible infection,
Etoile de mes yeux, soleil de ma nature,
Vous, mon ange et ma passion !
Oui ! telle vous serez, ô la reine des grâces,
Après les derniers sacrements,
Quand vous irez, sous l’herbe et les floraisons grasses,
Moisir parmi les ossements.
Alors, ô ma beauté ! dites à la vermine
Qui vous mangera de baisers,
Que j’ai gardé la forme et l’essence divine
De mes amours décomposés !

Les grandes thématiques du poème 🔥

La femme derrière la charogne 💕

Comme tu peux le voir en lisant le poème Une charogne de Baudelaire, l’amour et la femme sont largement évoqués. Dans « Une charogne », Charles Baudelaire rend hommage à son amour : Jeanne Duval.

Il y a une comparaison entre la femme et la charogne, cette deuxième étant personnifiée et certaines comparaisons évoquant même une prostituée à la place de la charogne : “Les jambes en l’air, comme une femme lubrique”. 

On retrouve également les synesthésies baudelairiennes dans ce poème.

💡 Définition

Les synesthésies sont une capacité chez un individu éprouver des sensations grâce à un sens et que celles-ci évoquent un autre sens.

Ici, l’odeur est liée à l’image, puisqu’avec une description extrêmement détaillée (une hypotypose), Baudelaire arrive à nous faire imaginer l’association des deux. Il use pour ça d’un champ lexical de l’odeur “exhalaison”, “puanteur”, etc. Ainsi l’odeur de la charogne est assimilée au parfum de la femme.

Associer l’image de la femme et de la charogne qui se décompose pourrait sembler être une image peu flatteuse, mais elle montre surtout la volonté de Baudelaire de se tourner vers la modernité en se détachant des codes littéraires de l’époque sur l’amour et aussi de désacraliser l’image de la femme, comme le montre ce vers : “Quand vous irez, sous l’herbe et les floraisons grasses, Moisir parmi les ossements.”

Ces comparaisons sont aussi une métaphore de l’amour qui se meurt ou, plutôt, se décompose.

Le beau et le laid 🌼

Comme on peut le voir dans Une charogne de Baudelaire, le beau et le laid sont sans cesse mis en opposition : “Et le ciel regardait la carcasse superbe / Comme une fleur s’épanouir.” “Et pourtant vous serez semblable à cette ordure, / À cette horrible infection, / Etoile de mes yeux, soleil de ma nature, / Vous, mon ange et ma passion !”

En effet, Baudelaire entend détourner les codes traditionnels de l’éloge amoureuse. Il reprend ainsi des mots souvent utilisés dans les poèmes romantiques, mais les assemble à des choses laides. Baudelaire avait l’habitude de mettre en opposition des thèmes dans son recueil : Dieu et Satan, le Spleen et l’Idéal, le Beau et le Laid, les Fleurs et le Mal.

En décrivant de façon profonde la décomposition de la charogne grâce à l’hypotypose et la liant en même temps à la femme, un idéal de beauté pour lui, Baudelaire entend montrer la dualité des choses. Dans toute chose magnifique, il y a également un part de noirceur et vice versa.

La réflexion sur l’art 🔍

Au-delà de la thématique de la femme, du beau et du laid, il y a toute une réflexion sur l’art dans « Une charogne » de Baudelaire. Ainsi en liant beau et laid, Baudelaire fait comprendre que le rôle du poète est de créer du beau à partir du laid, à l’image d’un alchimiste qui fabrique de l’or à partir de la boue.

Il y a dans ce texte un champ lexical de l’art : toile, musique, mouvement rythmique, artiste, ébauche…

Tout comme la charogne se décompose au soleil, le poète doit décomposer le réel pour le recomposer à partir de son imagination et de sa sensibilité. C’est ainsi qu’il crée une nouvelle esthétique poétique à partir de l’horreur.

Idées de problématiques 🧐

Pour t’aiguiller dans ton commentaire, voici quelques idées de problématiques que tu peux mettre en place dans Une charogne de Baudelaire. Tu peux évidemment en trouver d’autres ou les formuler différemment. 

  • Quels enjeux peut-on retirer de la description de la charogne ?
  • En quoi ce poème engage-t-il une réflexion sur l’art poétique ?
  • Quelle réflexion Baudelaire amène-t-il en comparant la femme et la charogne ?

Petits conseils pour ton travail de français : 

  • Ces thématiques et problématiques sont non exhaustives, tu peux bien évidemment trouver d’autres éléments à extraire du texte ! À toi de développer ton analyse, avec ce que vous avez également vu en cours et ou/avec tes recherches personnelles.
  • N’hésite pas à faire la lecture de chaque strophe à voix haute. Cela te permettra de remarquer des variations, enjambements ou sonorités dans le texte.
  • Pour ton commentaire de texte ou ta dissertation, n’oublie pas d’illustrer ton propos en citant le texte. Pour chaque citation, n’oublie pas d’indiquer le vers dans lequel elle est.

À lire aussi

Si tu as besoin d’autres articles pour t’aider dans tes analyses en poésie, voici une panoplie d’articles qui peuvent t’aider :
☑️ 5 règles d’or pour analyser un poème

☑️ Les mouvements poétiques

☑️ La poésie engagée

Qui était Charles Baudelaire ? ✒️

Charles Baudelaire

Laisse-nous un commentaire !

Des questions ? Des bons plans à partager ? Nous validons ton commentaire et te répondons en quelques heures ! 🎉

Ebook

Notre ebook pour réussir le bac

Télécharge notre guide et découvre comment réussir le bac grâce à nos conseils et nos méthodes ! 👩🏻‍🎓