Fiche résumée de l’œuvre : Le journal d’Anne Frank ✍

Mathilde Ségui - Mis à jour le 09/05/2022
224672

Tu connais sans doute l’histoire d’Anne Frank, cette adolescente juive devenue mondialement célèbre pour avoir écrit un journal intime pendant qu’elle se cachait des nazis avec sa famille. Pour t’aider à comprendre cette œuvre un peu spéciale, on te propose cette fiche de lecture sur le Journal d’Anne Frank résumé et analysé rien que pour toi 😉 Sors les mouchoirs, c’est parti !

Présentation du journal d’Anne Frank  

Fiche d’identité 🔎 

AuteurAnne Frank
Date1947
PaysPays-Bas
GenreAutobiographie

Les personnages (réels !) 👨‍👩‍👦‍👦 

📌 Anne Frank : Tu t’en doutes, c’est l’héroïne de son histoire (vraie) qu’elle raconte elle-même dans son œuvre. Son rêve est d’ailleurs de devenir écrivain ou journaliste. Elle est curieuse, bavarde, mais aussi très mature et brillante.

📌 Otto Frank : c’est son père, qui dirige l’entreprise dont les locaux ont abrité la famille Frank pendant 2 ans, pour échapper aux nazis. Il est calme, le plus souvent adorable et proche de sa fille.

📌 Edith Frank : la mère, qui a une relation beaucoup plus compliquée avec sa fille, entre critiques, disputes et larmes. Anne se lâche pas mal de fois à ce sujet !

📌 Margot Frank : c’est sa grande sœur, beaucoup moins pipelette et plus travailleuse. Comme toutes les soeurs, elles ne s’entendent pas toujours bien (d’ailleurs, Margot a une bonne relation avec sa mère, elle)

📌 La famille Van Daan : ce couple et leur fils rejoignent très vite les Frank dans leur cachette. Au début, Anne est contente d’avoir de la compagnie, mais quand tu dois te contenter de quelques mètres carrés sans jamais sortir, l’enthousiasme ne tarde pas à retomber… Elle trouve Petronella (la mère) stupide, et Peter (le fils) trop solitaire, même s’ils vont finir par tomber amoureux (😇)

📌 Albert Dussel : c’est un dentiste qui rejoint un peu plus tard les autres. Il est goinfre et se plaint tout le temps. Cerise sur le gâteau, Anne doit partager sa chambre avec lui. Pas ouf pour une première expérience de coloc !

📌 Les employés : les collègues de bureau de l’entreprise d’Otto aident à cacher les clandestins. Il s’agit de Victor Kugler, Johannes Kleiman, Miep Gies et Bep Voskuijl (bravo si tu réussis à les prononcer). Ils leur apportent en secret des provisions, des cadeaux, des nouvelles de l’extérieur et surtout de la compagnie.

Le journal d’Anne Frank résumé 

💡 Une fiche de lecture sur le Journal d’Anne Frank résumé par chapitre est inutile, puisqu’il s’agit d’un journal intime ! Tu faisais des chapitres quand tu racontais ta life dans un carnet, toi ? Bah Anne non plus 😉 Pour retrouver un peu de structure, on ne peut donc qu’utiliser les dates de ses « lettres », qui s’étalent de 1942 à 1944.

Avant l’Annexe 📆

👉 Le jour de ses 13 ans, en 1942, Anne reçoit en cadeau un carnet. Il va devenir son BFF de papier : elle l’appelle Kitty et lui confie tous ses secrets.

Le papier a plus de patience que les gens.

Anne Frank

1942

👉 Les premières lettres racontent le quotidien d’Anne, qui vit à Amsterdam : elle nous décrit sa famille, ses amis à l’école, tous les garçons en crush sur elle, son copain de l’époque… bref, le journal intime d’une ado normale, quoi ! 

💡 Enfin, à un (gros) détail près : l’Occupation nazie est de plus en plus sévère, notamment en forçant les Juifs à porter l’étoile jaune ou en leur interdisant les transports. Le problème, c’est que c’est aussi la religion de la famille Frank…

👉 De plus en plus de Juifs commencent à être emmenés vers les camps. Bientôt, c’est Margot, l’aînée, qui reçoit une convocation pour être déportée. 

Ça m’a fait un choc terrible, une convocation, tout le monde sait ce que cela veut dire, je voyais déjà le spectre des camps de concentration et des cellules d’isolement.

Anne Frank

1942

👉 Bien sûr, il est hors de question de la laisser partir, donc la famille Frank décide de faire croire à un départ précipité et de se cacher : le père Otto et ses collègues de boulot préparent une planque dans une partie inutilisée de la boîte où il travaille. Cette cachette s’appellera désormais l’Annexe. 

La vie en planque 🏡

👉 Les Frank sont bientôt rejoints par les Van Daan et Albert Dussel. Note bien que ce ne sont pas leurs vrais noms, mais des pseudos inventés par Anne au bout de plusieurs mois de séjour (ils s’appellent en fait les Van Pels et Fritz Pfeffer). Elle apprend en effet à la radio que le gouvernement va recueillir des témoignages de l’Occupation, et décide donc d’anonymiser les occupants de l’Annexe… d’autant plus qu’ils prennent cher dans ses lettres 🥴

👉 Jour après jour, elle nous décrit le quotidien confiné (rings a bell?), qui est loin d’être facile : l’espace clos, l’ennui, la peur d’être repérée et l’obligation de se supporter à 8 là-dedans sans jamais pouvoir mettre le nez dehors pendant 2 ans… Mais l’adolescente essaie de ne pas se plaindre, en pensant aux Juifs dehors qui sont déportés, dont beaucoup sont ses amis.

👉 Certains jours, le petit groupe entend des bombardements allemands. L’entreprise est aussi visitée par des cambrioleurs, et une fois même par des officiers nazis. Les clandestins doivent rester silencieux toute la journée pour ne pas se faire repérer par les employés (autres que leurs complices) qui travaillent de l’autre côté des murs.

👉 M. Kugler, M. Kleiman, Miep Gies et Bep Voskuijl sont les seuls employés au courant, et c’est grâce à eux que tu peux lire aujourd’hui le journal : ils ont tout simplement permis aux clandestins de survivre, en leur apportant des provisions, des cadeaux, des nouvelles et de quoi se distraire.

👉 Sur ce fond de guerre et de génocide, Anne nous raconte le quotidien de deux familles cloîtrées : les disputes avec sa mère, sa soeur et Mme Van Daan, son rapprochement progressif avec Peter, ses confidences à son père… Il y a aussi les repas, les nuits et les cours par correspondance (puisque finalement, il n’y à que ça à faire).

💡 Entre les moments de joie et de découragement, on la voit grandir au fil des pages, et ça se ressent même dans sa plume et dans les sujets dont elle parle ! D’abord très terre à terre, elle devient de plus en plus philosophe, réfléchit sur l’existence, la mort, la liberté… Autant de notions qui sont au programme de philo de Terminale, d’ailleurs 😎

La fin de la clandestinité

Au bout de 2 ans enfermés, forcément, tous commencent à vriller.

Je n’ai jamais été aussi malheureuse depuis des mois.

Anne Frank

26 mai 1944

Entre-temps, Peter et Anne sont tombés amoureux. Mais difficile de maintenir une relation saine en vivant à deux pièces d’écart H24… Ils y parviennent cependant, jusqu’au dernier jour.

👉 Le plus tragique, c’est qu’Anne retrouve espoir et devient persuadée que la libération approche, lorsqu’elle apprend le très prochain débarquement d’août 1944. Sa dernière lettre date du 1er août. 3 jours plus tard, les clandestins sont découverts par les SS et emmenés dans les camps, où ils mourront tous moins d’un an plus tard. Otto Frank est le seul survivant.

💡 Le savais-tu ?

C’est Miep Gies qui, en revenant dans l’Annexe pour récupérer les affaires des clandestins après l’arrestation, récupère le carnet tombé par terre. Elle le garde dans son bureau jusqu’à la Libération en 1945, qui permet à Otto d’enfin sortir d’Auschwitz. Il publie en 1947 le journal, qui rencontre un immense succès. Le rêve de son enfant de devenir auteur est réalisé… après sa mort.

Qui d’autre que moi lira un jour ces lettres ?

Anne Frank

1944

Le monde entier, Anne, rien que ça…

Le journal d’Anne Frank analyse 

L’écriture de soi 🌱 

👉 Comme tu l’as bien compris dans ce résumé du journal d’Anne Frank, ce livre est autobiographique : elle écrit sur elle-même, à la première personne, et de préférence sans mytho ! (Parce que beaucoup d’auteurs ont fait le coup, pas vrai Rousseau ?)

👉 Le récit se concentre sur à peine 2 ans de son existence, même si Anne nous raconte de façon anecdotique des bribes de son enfance dans les premières lettres. Suite à son projet de donner ses écrits comme témoignage, elle modifie les noms des Van Daan et d’Albert Dussel, supprime certains passages et en ajoute d’autres, mais le tout reste une histoire vraie.

💡 D’autres œuvres du genre autobiographique

  • Confessions de Rousseau (XVIIIe siècle)
  • Mémoires d’outre-tombe de Chateaubriand (XIXe siècle)
  • W ou le souvenir d’enfance de Pérec (XXe siècle)

Le journal d’Anne Frank analyse : un récit d’apprentissage 📚  

Ce livre est un bon exemple de récit d’apprentissage (Bildungsroman pour les bilingues), un genre où le personnage principal évolue psychologiquement au fil de l’histoire.

👉 Comme tu l’as lu dans le journal d’Anne Frank résumé, c’est ce qui se passe pour notre narratrice. Elle devient plus mature et ses préoccupations changent (trop) rapidement face au drame historique qui se joue sous ses yeux.

Tant que l’humanité entière, sans exception n’aura pas subi une grande métamorphose, la guerre fera rage.

Anne Frank

1944

Conseils lecture 📚

Les récits initiatiques existent depuis la nuit des temps. La preuve, voici une petite sélection à travers les époques et les pays :

 

  • L’Odyssée d’Homère (Grèce, VIIIe siècle av. J-C)
  • Candide de Voltaire (France, XVIIIe siècle)
  • David Copperfield de Charles Dickens (Angleterre, XIXe siècle)
  • L’Éducation Sentimentale de Gustave Flaubert (France, XIXe siècle)
  • L’Alchimiste de Paulo Coelho (Brésil, XXe siècle)
  • L’Attrape-cœurs de J. D. Salinger (États-Unis, XXe siècle)

Un témoignage unique de la Shoah ⏳  

On ne peut pas faire un résumé du journal d’Anne Frank sans le contexte historique qui va avec : l’extermination massive des Juifs pendant la Seconde Guerre mondiale, menée par le IIIe Reich allemand. 

À lire aussi

👉 Dès le début, les lettres racontent la répression imposée aux Juifs des Pays-Bas, qui impactent directement la famille Frank : obligation de porter l’étoile jaune, interdiction de sortir le soir et de prendre le vélo ou la voiture, enfants dans les écoles juives uniquement…

👉 Les restrictions sont de plus en plus sévères, jusqu’à ce que les Juifs ne puissent quasiment plus rien faire. Les lettres racontent aussi comment, jour après jour, des familles se font arrêter et envoyer dans les camps. Beaucoup sont des amis et connaissances personnelles d’Anne.

👉 Une fois cachée, elle raconte aussi les bombardements nazis certains soirs, qui font trembler les murs. Grâce à la radio et aux infos données par les complices extérieurs, elle est au courant semaine après semaine de l’avancée du conflit. La peur d’être découverte et fusillée ne la quitte jamais vraiment.

💡 Cette œuvre est un véritable témoignage de la Shoah (l’extermination des Juifs) vécue de l’intérieur. C’est d’autant plus poignant de la lire quand on sait que son auteur en est justement décédée…

Oui, je ne veux pas, comme la plupart des gens, avoir vécu pour rien.

Anne Frank

1944

Aujourd’hui, cette jeune juive de 13 ans tuée dans les camps d’extermination est devenue le symbole de l’innocence pleine d’espoir face à la barbarie nazie. 

💡 À faire

Si l’envie te prend d’aller à Amsterdam, ne repars pas sans avoir visité la maison d’Anne Frank ! Tu pourras y découvrir l’Annexe où elle est restée cachée, des témoignages vidéo de ses proches et des pages réelles de son manuscrit, entre autres. Une visite coup de poing, mais surtout coup de cœur 💖

Et voilà pour cet article sur le journal d’Anne Frank résumé et analysé ! On espère que ça t’a aidé et on te dit à très vite pour une nouvelle fiche de lecture 🚀 

4.1/5 - (9 votes)

Laisse-nous un commentaire !

Des questions ? Des bons plans à partager ? Nous validons ton commentaire et te répondons en quelques heures ! 🎉

Ebooks

Découvre nos ebooks

Avoir confiance en soi, réussir le bac, trouver son stage, gagner en productivité… À chaque problème son guide pour progresser et devenir la meilleure version de toi-même ! 💪