Fiche de lecture : Candide Voltaire résumé 📚

soleneclausse - Mis à jour le 01/08/2022
242189

Sommaire

Présentation de l’œuvre
Résumé par chapitre
Analyse

Tu cherches une fiche de lecture de Candide de Voltaire pour mieux comprendre l’œuvre dans son contexte de rédaction ? Tu ne comprends pas l’intérêt de passer par un conte philosophique pour défendre des idées ? Viens voir Candide Voltaire résumé et présenté ici ! 😇

Présentation de l’œuvre 

Fiche d’identité 📝

AuteurVoltaire
Date1759
GenreConte philosophique
Structure30 chapitres
MouvementLumières

Une œuvre, un contexte 🧐

Si on te dit que tu fais de la philo pour le bac de français, tu y crois ? Voltaire, c’est avant tout un philosophe des Lumières, tout comme Diderot, Rousseau ou d’Alembert. Et ce n’est pas tout ! Ajoute à son CV : homme d’affaires, scientifique, historien, poète et dramaturge. Bref, le mec sait TOUT faire (ou presque).

💡 Le savais-tu ?

“Voltaire”, c’est son nom de star ! Il l’adopte après un séjour à la prison de la Bastille pour avoir composé des poèmes moqueurs contre le régent. Mais son vrai nom, c’est François-Marie Arouet.

Loin des pages d’Insta ou de Tik-Tok, c’est dans le salon littéraire d’Emilie du Châtelet en Lorraine, puis à l’Académie française et à la cour de Louis XV qu’il défend ses idées… avant d’en être expulsé, de devenir super pessimiste et d’entamer une lutte contre le fanatisme religieux. Son Dictionnaire philosophique (1764) est l’aboutissement de cette pensée.

Lorsqu’il s’installe à Genève, le philosophe et scientifique allemand Leibnitz est alors son plus grand rival ! Il est à l’origine du concept de l’Optimisme, pour justifier que le mal existe alors que c’est Dieu qui décide de tout. 

Voulant démontrer la responsabilité des hommes dans l’existence du mal, Voltaire parodie l’Optimisme dans son conte Candide ou l’Optimisme. L’action de ce conte se passe entre trois lieux fictifs où tout va bien (oui oui, comme chez les Bisounours), et l’ailleurs où le personnage principal, Candide, ne vit que des malheurs ! L’optimisme de Candide le pousse à tout accepter et passe pour absurde aux yeux du lecteur.

💡 Le conte philosophique

Pour éviter de nouveaux séjours en prison, l’auteur adopte l’argumentation indirecte. À la manière des Fables de Jean de la Fontaine au siècle précédent, il convainc son lecteur en lui racontant une histoire qui est à la fois l’argument et l’exemple. C’est le registre de la fiction qui est mobilisé, dans un genre narratif.

Au conte traditionnel, il emprunte les registres du merveilleux et de l’orientalisme – la société décrite est une allégorie de celle de l’auteur – et son schéma narratif : situation initiale, élément déclencheur, péripéties, dénouement, situation finale. Mais il ajoute une intrigue romanesque, un enjeu philosophique, et des personnages-types qui deviennent porte-parole du point de vue de l’auteur. La particularité de Candide est d’être en plus une utopie, à la manière des Lettres Persanes de Montesquieu. 

À lire aussi

Les personnages 👪

📌 Candide : Le fils bâtard de la sœur du baron de Thunder-ten-Tronckh et d’un gentilhomme du voisinage. Son nom reflète son caractère très naïf ! Il gobe tout ce que lui enseigne son précepteur. 

💡 Le roman d’apprentissage

L’aventure décrite dans le conte symbolise son passage à l’âge adulte et le développement de son esprit critique.

📌 Cunégonde : Fille du baron et amoureuse de Candide. Spoiler : c’est avec elle qu’il est heureux à la fin du conte.

📌 Pangloss : Précepteur de Candide. Il défend une philosophie optimiste absurde. Coup dur pour Leibnitz.

📌 Martin : Philosophe pessimiste que Candide rencontre lors de son voyage. Il pense que le mal l’emporte toujours sur le bien, et que la solution est de “travailler sans raisonner” (Chap.30). C’est la version extrême de ce que pense notre auteur ! Le rencontrer permet à Candide de comprendre qu’une philosophie différente de celle de Pangloss est possible. 

📌 Cacambo : Valet de Candide, qu’il rencontre au Paraguay.

Candide Voltaire résumé par chapitre

Situation initiale 🚀

Le conte s’ouvre dans un premier lieu idéal  : le château du baron de Thunder-ten-tronckh en Westphalie.

C’est un idéal-illusoire : Candide ne connaît que lui et pense que sa vie ne peut être meilleure qu’ici … malgré tous ses défauts. Comme toi avant que tu découvres qu’il y a mieux que l’appart de tes parents 😆

👉 Chapitre 1

Candide est super naïf et pense que ce que lui enseigne son précepteur est la vérité absolue. 

Enfin, ce ne serait pas vraiment parfait sans une première expérience amoureuse. Il embrasse Cunégonde sans demander la permission à son père… et se retrouve chassé du château.

Avec cet élément déclencheur, tout son petit monde qui s’écroule : il va découvrir la vraie vie ! 

En Hollande : les premiers malheurs 😱

👉 Chapitre 2

Il est enrôlé de force dans l’armée bulgare et est maltraité. 

👉 Chapitre 3

Il vit une guerre effroyable, décrite grâce au procédé de l’antiphrase : ce qui est écrit est l’inverse ce qu’il faut comprendre, de façon à se moquer des croyances des lecteurs.

Rien n’était si beau, si leste, si brillant, si bien ordonné que les deux armés. […] Candide, qui tremblait comme un philosophe, se cacha du mieux qu’il pût pendant cette boucherie héroïque.

Blessé, Candide s’enfuit en Hollande où il est recueilli par l’anabaptiste Jacques.

👉 Chapitre 4

Le héros retrouve Pangloss. Il a le visage complètement défiguré par la petite vérole et apprend à Candide que le château du baron de Thunder-ten-tronckh a été détruit par les Bulgares et que Cunégonde est morte. Cette destruction symbolise le fait que Candide ne peut plus croire en cette vie paisible dans “le meilleur des mondes possibles”, maintenant qu’il a découvert la vie au-dehors. Il cherche donc un idéal ailleurs et embarque pour Lisbonne avec Jacques et Pangloss. 

À Lisbonne : les apprentissages 🧐

👉 Chapitre 5

En mer, leur bateau fait naufrage à cause d’une tempête et Jacques meurt. À l’arrivée, les deux hommes assistent à un tremblement de terre.

💡 Le séisme de 1755

Pour le lecteur de l’époque, ce chapitre est une réécriture du séisme du 1er novembre 1755 à Lisbonne et qui aurait fait entre 50 000 et 70 000 victimes. En réaction, Voltaire écrit un Poème sur le désastre à Lisbonne en 1756, preuve que l’événement a été déterminant dans sa pensée pessimiste.

👉 Chapitre 6 

Pangloss est arrêté par l’Inquisition, le tribunal de l’Eglise catholique, pour avoir remis en cause le péché originel. Il est pendu lors de l’autodafé, le jugement des hérétiques, et Candide est fessé. 

Après le tremblement de terre qui avait détruit les trois quarts de Lisbonne, les sages du pays n’avaient pas trouvé un moyen plus efficace pour prévenir une ruine totale que de donner au peuple un bel autodafé. […] on vient lier après le diner le docteur Pangloss et son disciple Candide, l’un pour avoir parlé, et l’autre pour avoir écouté avec un air d’approbation.

👉 Chapitre 7

Candide est recueilli par une vieille femme chez qui il retrouve Cunégonde. 

👉 Chapitre 8

Cunégonde lui raconte qu’elle a été violée et éventrée par les Bulgares, avant d’être vendue à un juif, Don Issachar, qui abuse d’elle en la partageant avec le Grand Inquisiteur. 

👉 Chapitre 9 

Fou de rage, Candide tue les deux hommes et s’enfuit vers Cadix avec Cunégonde et la vieille femme.

Regarde notre méthodologie fiche de lecture à partir de l’exemple de Candide

Aux Amériques : les péripéties continuent

👉 Chapitre 10 

Ruinés, ils embarquent pour l’Amérique.

👉 Chapitres 11 et 12 

Pendant la traversée, la vieille femme raconte son existence malheureuse. Fille de pape et de princesse, elle a été enlevée par des corsaires lors d’un voyage. Lors d’une bataille contre des ennemis, sa mère est écartelée et elle-même est vendue à plusieurs maîtres qui lui mangent une fesse.

👉 Chapitre 13 

Candide doit fuir Buenos Aires dès son arrivée, car il y est poursuivi par l’Inquisition pour le meurtre du Grand Inquisiteur. Cunégonde reste avec le gouverneur, tombé amoureux d’elle.

👉 Chapitre 14 

Au Paraguay, Candide rencontre Cacambo qui devient son valet. Il se réfugie chez les Jésuites, où se trouve le frère de Cunégonde. 

👉 Chapitre 15

Naïf, Candide lui demande la main de Cunégonde, mais celui-ci refuse. Le jeune homme qui n’a jusque-là connu que la violence, décide de régler la situation… en le tuant ! Bah oui, y a qu’à faire comme ça 🙄

👉 Chapitre 16 

Candide et Cacambo échappent à la tribu cannibale des Oreillons, qui veulent les manger.

Candide s’émancipe ☀️

👉 Chapitres 17 et 18

Le centre du conte : l’arrivée dans l’utopie d’Eldorado. C’est l’idéal-impossible, un monde ou tout est parfait, mais qui n’est pas réel. Candide y prend conscience qu’il doit trouver sa propre réalité.

Candide et Cacambo errent longtemps avant de trouver ce pays merveilleux. 

Mais le héros n’a qu’une chose en tête : retrouver Cunégonde et la racheter au gouverneur de Buenos Aires grâce à l’or et l’argent qu’ils chargent sur des moutons.

👉 Chapitre 19 

Arrivé à Surinam, Candide rencontre un esclave, désigné dans le texte par le terme “nègre de Surinam”. Il a un pied et une main coupée par son “maître”. 

Quand nous travaillons aux sucreries, et que la meule nous attrape le doigt, on nous coupe la main : quand nous voulons nous enfuir, on nous coupe la jambe […] C’est à ce prix que vous mangez du sucre en Europe.

Choqué, Candide commence à remettre en cause son optimisme. Il rencontre Martin, un philosophe pessimiste avec qui il embarque pour Bordeaux, et envoie Cacambo racheter Cunégonde. 

👉 Chapitres 20 et 21

Martin et Candide philosophent sur la condition humaine pendant la traversée. 

👉 Chapitre 22 

A Bordeaux puis à Paris, Candide rencontre avec plaisir les meurs de ses habitants : menteurs et voleurs ! Un beau miroir pour les lecteurs du XVIIIe…

👉 Chapitre 23 

Si ça peut rassurer les lecteurs français, les Anglais ne sont pas mieux ! Candide et Martin assistent sur les côtes anglaises à l’exécution d’un Amiral Anglais, accusé de n’avoir pas tué assez de Français. Ça va de soi, non 😅 ?

Ils partent attendre Cacambo et Cunégonde à Venise.

Vers le dénouement 👪

👉 Chapitre 24 

À Venise ils retrouvent Paquette, ancienne servante de Cunégonde et amante de Pangloss. Elle est devenue prostituée. Frère Giroflée l’accompagne.

👉 Chapitre 25 

Ils rencontrent Procuranté, un sénateur vénitien blasé de tout.

👉 Chapitre 26 

Candide finit par retrouver Cacambo au cours d’un dîner réunissant six rois déchus. Il apprend que Cunégonde est esclave en Turquie. 

👉 Chapitre 27

Dans une galère en route pour Constantinople, il a la surprise de retrouver… Pangloss et le frère de Cunégonde (tous deux sont censés être morts btw 🤨). Ils font partie des esclaves galériens et Candide rachète leur liberté. 

👉 Chapitre 28 

Les deux hommes racontent comment ils ont miraculeusement survécu.

👉 Chapitre 29 

Candie retrouve enfin Cunégonde qui, réalisme oblige, n’est plus aussi fraiche qu’avant. Heureusement, Candide est devenu plus mature que le petit mec qu’il était au début et la demande néanmoins en mariage.

Autre preuve de maturité : lorsque le frère s’y oppose, il n’essaye pas de le tuer et se contente de le renvoyer aux galères. By the way, ce dernier est tellement fermé d’esprit qu’il n’a rien à faire à la fin de l’histoire.

En Turquie : la situation finale 🎉

👉 Chapitre 30 

L’explicite du conte: Candide découvre enfin… la réalité ! Le lieu dans lequel il se sent bien et où il peut vivre la fin de sa vie est médiocre, mais il lui apparaît comme son monde idéal.

Candide achète une métairie dotée d’un petit jardin. Il s’y installe avec Pangloss, Martin, Cunégonde, Cacambo, Paquette et frère Giroflée. La cohabitation est parfois difficile, mais c’est le miroir d’une société idéale. Un vieux sage turc leur apprend que le bonheur vient du fruit du travail de la terre. Candide comprend qu’il faut entretenir le bonheur simple et “cultiver son jardin”. Il arrive même à prendre du recul par rapport aux enseignements de son prof. 

Pangloss disait quelques fois à Candide “ Tous les événements se sont enchaînés dans le meilleur des mondes possibles […] – Cela est bien dit, répondit Candide, mais il faut cultiver notre jardin.

Candide Voltaire analyse 

Une œuvre dénonciatrice 🤔

La guerre (Chap.3) 💣

Elle est dénoncée au tout début du voyage de Candide, lorsqu’il est enrôlé de force dans l’armée bulgare. La naïveté du jeune homme permet une lecture absurde de la guerre : le lecteur se fait spectateur des horreurs des combats, sans jamais en connaître les causes. 

Regarde l’accumulation ironique des adjectifs mélioratifs (retrouve la citation plus haut 👆), qui font ressortir par contraste les souffrances décrites de manière pathétique. 

L’oxymore “boucherie héroïque” interpelle le lecteur en juxtaposant deux termes opposés, et oblige à regarder la réalité telle qu’elle est.

À lire aussi

Le fanatisme religieux (Chap.6) 😵

Les mêmes procédés sont employés pour dénoncer la justice arbitraire de l’Église Catholique par le tribunal de l’Inquisition.

  • Le jeu d’antiphrases pour souligner l’absurdité : “les sages du pays n’avaient pas trouvé un moyen plus efficace pour prévenir une ruine totale…”
  • L’auteur décrit des injustices : les “deux Portugais” ne mangent pas de porc, et sont donc arrêtés car soupçonnés d’être Juifs. 
  • Pour susciter l’interrogation chez le lecteur, il ne précise jamais les causes de ce qu’il critique. As-tu relu le passage pour comprendre de quel sujet parlaient les deux hommes avant d’être arrêtés ? Ne cherche plus ! Quel que soit le sujet, Voltaire critique la condamnation en elle-même et non son objet, pour souligner la négation de la liberté d’expression par les autorités religieuses.

L’esclavage (Chap.19) 👎

L’auteur joue sur le registre pathétique pour que le lecteur prenne en pitié le nègre de Surinam. Mais ce dernier est vite rattrapé par ses propres contradictions : comment peut-il plaindre cet esclave tout en continuant à consommer le sucre qu’il cultive ? 

Conformément aux croyances de l’époque, les esclaves sont déshumanisés. Dans le texte, ils sont décrits comme étant moins bien considérés que “les chiens, les singes et les perroquets”. Pourtant, le nègre de Surinam est atteint dans son intégrité physique comme les autres personnages du conte : il lui manque une jambe et une main. 

Ce rapprochement entre les personnages de toutes les origines sociales est volontaire. Dans la philosophie de Voltaire, le mal qui ronge l’espère humaine et empêche son bonheur est universel. Le déni d’humanité de son semblable constitue pour lui le mal le plus condamnable !

💡 Le code noir

Il est impossible pour le lecteur du XVIIIᵉ siècle de ne pas y lire une critique du code noir de 1685, qui institutionnalise la déshumanisation des esclaves.

 

À lire aussi

Besoin d’une piqure de rappel sur les différents registres littéraires ? 👈

Candide : une philosophie du bonheur ☀️

🍀 La satire de l’optimisme leibnitzien 

La phrase “tout est bien dans le meilleur des mondes possibles” (Chap. 1 et 5) caricature l’idée de Leibnitz selon laquelle il n’existe pas de bien et de mal, mais plutôt du “meilleur” et du “pire”. Il refuse de juger le monde par les bons ou mauvais détails, mais préfère le voir dans sa globalité. 

💡 Pourquoi l’optimisme ?

En latin, “meilleur” se dit optimum, qui donne Optimisme !

Pangloss est une caricature de Leibnitz. Il répète cette phrase sans lui apporter de sens. Même après avoir souffert physiquement du malheur (il est quand même pendu par l’Inquisition), il répète dans l’explicite du conte que “tous les événements se sont enchaînés dans le meilleur des mondes possibles”. 

Dans le conte philosophique, la pensée qui est critiquée échoue au fil des péripéties. Tu vois bien que le prof ne se fait plus du tout respecter par Candide, qui lui coupe la parole à la fin du livre !

Le lecteur a aussi constaté par lui-même l’échec de cette pensée. Les péripéties vécues par Candide ont dressé un panorama de toutes les formes du mal : il est partout, universel et omniprésent !

À lire aussi

Check tes connaissances sur l’esprit des Lumières 👈

🍀 Le bonheur selon Voltaire

Vu comme ça, le mec n’a pas l’air fun du tout. Mais cette déconstruction de la philosophie de Leibnitz lui permet de transmettre sa propre idée du bonheur. 

L’Eldorado est une première esquisse de monde idéal. Tu as surement retenu l’argent et les biens qui y coulent à flots : derrière cette abondance se cache une utopie religieuse. Comme les habitants n’ont pas de raison de râler ou de demander toujours plus de biens, ils prient seulement pour remercier Dieu. Rien à voir avec la description qui est faite de Paris et de ses habitants  ! 

Remarque bien l’absence de personnel religieux : il constitue l’idéal de l’auteur, le déisme. Dans la petite société finale, c’est une croyance commune qui unit les hommes sans jamais les opposer.

💡 Cultiver notre jardin

T’inquiète, Voltaire ne te dit pas d’aller planter des patates pour être heureux. Le jardin est une métaphore du monde. En prônant le travail sur la raison, il te dit d’arrêter de te poser des questions existentielles sur la religion ou ta propre personne. Agis plutôt pour soigner le mal autour de toi !

Mais le dénouement reste ambigu, car c’est finalement une micro-société que les protagonistes forment à la fin du conte. Une société idéale, où dominent l’entente et la tolérance, qui n’existe qu’une fois isolée du reste de la société. Alors, entre optimisme mêlé d’activisme et technique de l’autruche, tu préfères quelle interprétation toi ?

Voilà, tu as maintenant toutes les clefs pour comprendre cette œuvre très représentative de la philosophie de Voltaire. À bientôt pour d’autres lectures 😉

Tu as aimé cet article ?

Laisse-nous un commentaire !

Des questions ? Des bons plans à partager ? Nous validons ton commentaire et te répondons en quelques heures ! 🎉

C'est aussi pour toi !
Card image cap
Fiche de lecture : Au Bonheur des Dames résumé 📚
Card image cap
Analyse littéraire : « Une charogne » de Baudelaire 📖
Card image cap
La Princesse de Clèves de Madame de La Fayette
Ebook

Notre ebook pour réussir le bac

Notre ebook pour réussir le bac

Télécharge notre guide et découvre comment réussir le bac grâce à nos conseils et nos méthodes ! 👩🏻‍🎓