L’Avare de Molière : résumé et analyse 🤑

Mathilde Ségui - Mis à jour le 25/05/2022
227276

Qui ne connaît pas Molière ? L’Avare est une de ses pièces de théâtre les plus célèbres. Figure-toi que les créateurs de Picsou n’avaient rien inventé : les radins de fiction existaient déjà au XVIIe siècle (et même bien avant 😉) et ils nous faisaient déjà marrer ! Découvre dans cette fiche de lecture L’Avare de Molière résumé ainsi qu’une analyse complète pour être incollable sur l’œuvre 🚀 

À lire aussi

✅ Pour t’aider à devenir autonome, on t’explique en vidéo la méthode pour faire une bonne fiche de lecture 😉

Présentation de l’œuvre

Fiche d’identité 📝   

AuteurMolière
Date1668
GenreComédie
Composition5 actes, en prose
InspirationLa Marmite de Plaute

Les personnages 👨‍👩‍👦‍👦

Les personnages principaux 

📌 Harpagon : le fameux avare, papa de Cléante et Élise. Il aime Mariane.

📌 Cléante : le fils d’Harpagon et l’amant de Mariane.

📌 Élise : la fille d’Harpagon et l’amante de Valère

📌 Anselme : le père de Valère et de Mariane

📌 Mariane : l’amante de Cléante. Harpagon est son prétendant.

📌 Valère : l’amant d’Élise. Il travaille pour Harpagon.

Les personnages secondaires

📌 La Flèche : le valet de Cléante

📌 Frosine : une intrigante (en gros, une experte en manipulation)

📌 Maître Simon : un courtier (il s’occupe des transactions financières) 

📌 Maître Jacques : le cuisinier et cocher

📌 Dame Claude : la servante

📌 Brindavoine et la Merluche : les laquais

📌 Le commissaire de police et son clerc

L’Avare résumé acte par acte

L’Avare de Molière résumé : acte I

👉 Valère et Élise se déclarent leur flamme. Pour se rapprocher d’elle, il s’est fait embaucher par Harpagon comme intendant, en se gardant bien de lui dire qu’il sort avec sa fille. Dans la scène suivante, c’est au tour de Cléante de faire une grande déclaration à Mariane. Problème : celle-ci est loin de rouler sur l’or, alors que la famille de Cléante est riche. Il donnerait volontiers de l’argent à son amante, mais son père est le plus gros radin qui existe.

👉 Pendant ce temps, Harpagon botte hors de chez lui La Flèche, le valet, suite à un de ses nombreux accès de paranoïa : il a cru que celui-ci voulait lui voler une cassette enterrée dans son jardin, qui contient son trésor de 10 000 écus.

Il annonce ensuite à ses deux enfants qu’il leur a trouvé mari et femme : une veuve âgée pour Cléante, et pour Élise… le vieil Anselme, un pote d’Harpagon (qui est aussi le papa de Valère, mais ça, ils ne le savent pas encore). Harpagon, quant à lui, se réserve Mariane, qui doit avoir la moitié de son âge 😱  Ses enfants sont légitimement horrifiés. Valère essaie de le faire changer d’avis, mais il doit faire attention à ne pas griller sa couverture.

L’Avare de Molière résumé : acte II

👉 Comme Cléante ne peut pas demander un seul sou à son avare de géniteur, il décide d’emprunter une grosse somme auprès d’un prêteur ; mais celui-ci se révèle être un arnaqueur. C’est encore pire quand Cléante découvre que ce prêteur escroc est… son père (qui découvre en même temps que son fils est l’emprunteur), ce qui entraîne un gros clash entre les deux.

👉 L’intrigante Frosine cherche à rapprocher Mariane et Harpagon pour faciliter leur mariage : elle raconte au vieillard que Mariane est très branchée hommes mûrs. Le seul souci est que sa future femme ne pourra pas apporter de dot, car elle est trop pauvre. Frosine argumente qu’au moins, elle ne sera pas dépensière. Si l’intrigante fait autant d’efforts pour les caser tous les deux, c’est qu’elle pense qu’Harpagon va la payer pour ses manigances : grave erreur.

L’Avare de Molière résumé : acte III

👉 Pour fêter sa future union avec Mariane, Harpagon veut l’inviter à dîner. Évidemment, en bon rat qui se respecte, il demande à ses domestiques de ne pas trop gaspiller d’argent sur le repas. Valère, pour se faire bien voir, approuve, ce qui ne plaît pas au cuisinier Maître Jacques. Harpagon réplique cette phrase célèbre :

Il faut manger pour vivre et non pas vivre pour manger.

Harpagon

Acte III, scène 5

Maître Jacques reçoit des coups de bâton pour son comportement, ce qui va le motiver à se venger.

👉 C’est Frosine qui amène Mariane à dîner : comme elle a bien joué les entremetteuses, la mariée ne sait pas du tout à quoi ressemble son futur mari, et espère que ce sera Cléante. Lorsque son fiancé ni jeune ni beau arrive, elle est légitimement déçue. 

Arrivent ensuite Élise puis Cléante. Il drague discrètement Mariane en faisant semblant de parler au nom de son père, et va même jusqu’à lui offrir la bague en diamant de ce dernier. Harpagon, qui n’a pas trop compris ce qui s’est passé, est furieux de perdre de cette façon un précieux bien.

L’Avare de Molière résumé : acte IV

👉 Frosine, qui ne perd pas le nord, décide d’aider Cléante et Mariane à faire capoter ce mariage en casant Harpagon avec une vieille dame. Dans le jardin, celui-ci surprend son fils en train de faire un baisemain à Mariane, et découvre donc la vérité. Il le manipule pour lui faire avouer ses sentiments pour elle, ce qui crée une nouvelle dispute entre eux.

👉 Maître Jacques, qui assiste à tout ça, raconte à chacun des deux hommes que l’autre a renoncé à Mariane, ce qui amorce une réconciliation. Malheureusement, son stratagème est découvert et provoque ENCORE une dispute entre le père et le fils. Celui-ci demande alors à La Flèche de voler la précieuse cassette.

La Flèche vient dire à son maître qu’il a volé le trésor. Lorsque l’Avare se rend compte du vol, il pète les plombs au cours d’une tirade très connue.

Hélas ! mon pauvre argent, mon pauvre argent, mon cher ami ! On m’a privé de toi ; et puisque tu m’es enlevé, j’ai perdu mon support, ma consolation, ma joie ; tout est fini pour moi, et je n’ai plus que faire au monde ! Sans toi, il m’est impossible de vivre.

Harpagon

Acte IV, scène 7

💡 Le savais-tu ?

Cette tirade te fait penser qu’Harpagon est une énorme drama queen ? Normal, elle repose sur une figure de style, l’hyperbole, qui consiste à exagérer une idée. Dans ce cas précis, le but est de faire rire le public.

À lire aussi

✅ Pour apprendre à reconnaître d’autres procédés rhétoriques, découvre notre article sur les 24 figures de style à connaître !

L’Avare de Molière résumé : acte V

👉 Harpagon demande au commissaire de police d’enquêter sur le vol, et veut carrément placer tout Paris en interrogatoire. Le commissaire commence par interroger Maître Jacques : celui-ci y voit une occasion de se venger de Valère et en profite pour l’accuser.

Harpagon force donc son intendant à s’expliquer, sauf que ce dernier n’a pas bien compris et croit qu’on lui demande d’avouer sa relation avec Élise, ce qu’il finit par faire. Évidemment, ça ne donne qu’une raison de plus à l’Avare d’être furieux : il veut tuer Valère et faire enfermer Élise.

👉 C’est alors que débarque le vieil Anselme, à qui Harpagon avait prévu de donner la main de sa fille. Il reconnaît Valère et Mariane, ses deux enfants qu’il avait cru morts dans un naufrage il y a des années. Eux-mêmes n’étaient pas au courant qu’ils étaient frère et sœur. Tout contents de s’être tous retrouvés, ils décident d’obliger Harpagon à accepter les deux mariages d’amour, s’il veut espérer revoir son argent. 

C’est finalement Anselme qui paie les deux mariages. Harpagon n’aura rien eu à dépenser : il récupère ses sous, les couples peuvent se marier, et tout le monde est content 😇  

Alors, tu penses quoi de ce résumé détaillé de L’Avare ?

À lire aussi

✅ Envie de découvrir une autre pièce de Molière ? Découvre notre fiche de lecture sur Dom Juan !

L’Avare de Molière analyse

Un modèle de comédie… 🎭

On ne peut pas faire une analyse de L’Avare de Molière sans parler au moins une fois de son aspect comique. Cette pièce est un modèle du genre, puisqu’elle mixe à sa sauce tous les types de comique (et c’est pour ça que c’est fun) :

📌 Le comique de caractère : c’est le plus évident. Harpagon est un gros radin, paranoïaque, colérique et amoureux de sa cassette, au point qu’il en devient ridicule. 

📌 Le comique de langage : le texte est truffé de gros mots, et on peut en observer une belle collection dans la fameuse scène de l’acte I lorsque Harpagon renvoie La Flèche.

Allons, que l’on détale de chez moi, maître juré filou, vrai gibier de potence.

Harpagon

Acte I, scène 3

📌 Le comique de geste : les actions sont aussi exagérées et rendues comiques : Maître Jacques se prend des coups de bâton, Harpagon fouille la Flèche de fond en comble et va jusqu’à lui demander de lui montrer ses « autres » mains (ce qui signifie en fait juste le dos de ses mains).

📌 Le comique de situation : l’histoire est également riche en quiproquos. Par exemple, Harpagon et son fils découvrent en même temps qu’ils se sont mutuellement cachés leur identité au moment de l’emprunt d’argent. Vers la fin, Valère croit devoir avouer sa relation avec Élise à Harpagon alors que celui-ci lui parlait du vol de son argent. En bref, on voit le vieillard être plusieurs fois le dindon de la farce, et ça régale (sans mauvais jeu de mots 😆)

Reco ciné 🎥

On te conseille vraiment de regarder L’Avare de Jean Girault avec Louis de Funès dans le rôle principal. Une vraie masterclass de ce patron du septième art qui te fera pleurer de rire ✨

… qui pose un regard critique sur la société

👉 Si Molière cherche à nous faire autant rire, c’est pour souligner en contrepoint les défauts de sa société, à travers des personnages caricaturaux. Parce que oui, des avares comme Harpagon, ça devait forcément exister au XVIIe siècle. Comme d’habitude, les comédies de Molière sont là pour les représenter en un personnage symbolique.

En montrant à quel point l’avare est pitoyable, à tenir autant à son argent, Molière nous ôte l’envie de lui ressembler. Il dénonce non seulement l’avarice (la radinerie), mais aussi l’égoïsme et la cupidité. Karma : Harpagon retrouve bien sa cassette à la fin, mais il se retrouve surtout lui-même… tout seul.

👉 Comme dans la grande majorité des comédies, Molière nous donne une fin heureuse, sous le signe du triomphe de l’amour. Cette fin marque l’échec des mariages arrangés planifiés par le père, qui sont monnaie courante au XVIIe siècle. 

L’argent, poison des relations 💰

👉 L’œuvre ne critique pas seulement le défaut d’avarice, mais le principe de la mauvaise influence de l’argent lui-même. Eh oui, c’est bien l’oseille qui fait avancer le déroulement de l’intrigue :

  • Harpagon ne trouve que des personnes âgées à marier à ses enfants juste parce qu’il ne veut pas payer de dot
  • Cléante cherche à faire un emprunt pour aider son amante
  • Tout ce que fait Frosine, qui fait avancer l’intrigue, est motivé par le gain d’argent
  • Harpagon cherche à économiser au maximum le coût de son dîner
  • La perte de la cassette est une affaire d’État

Bref, tu l’auras compris, la morale, c’est que l’argent mène à tous les excès, des mariages arrangés à la paranoïa. 

💡 Ce genre de leçon de morale sur l’argent est un lieu commun. On peut le retrouver par exemple dans la fable « Le Savetier et le Financier » de Jean de La Fontaine, qui nous apprend que l’argent ne fait pas le bonheur.

Tu penses quoi de cette analyse de L’Avare de Molière ? Donne-nous ton avis en commentaire !

Zoom sur l’auteur 🔎

Vrai nomJean-Baptiste Poquelin
Dates1622-1673
MétierDramaturge et comédien
Courant littéraireClassicisme
Genre de prédilectionComédie
Œuvres majeuresPièces en prose : L'Avare, Dom Juan, Les Fourberies de Scapin
Pièces en vers : Le Tartuffe, Le Misanthrope

À lire aussi

✅ Pour en savoir plus sur Molière

Et voilà pour cette analyse de L’Avare de Molière ! On espère que t’auras aimé notre résumé de L’Avare et nos pistes d’analyse, et on te donne rendez-vous très bientôt pour un nouvel article 💖 

5/5 - (6 votes)

Laisse-nous un commentaire !

Des questions ? Des bons plans à partager ? Nous validons ton commentaire et te répondons en quelques heures ! 🎉

Ebooks

Découvre nos ebooks

Avoir confiance en soi, réussir le bac, trouver son stage, gagner en productivité… À chaque problème son guide pour progresser et devenir la meilleure version de toi-même ! 💪