Fiche de lecture : Le Mariage de Figaro résumé 📚

Solène Clausse - Mis à jour le 10/07/2022
Le Mariage de Figaro résumé

Tu es au lycée et tu dois étudier Beaumarchais ? Tu n’as jamais entendu parler de Figaro et t’aimerais comprendre rapidement de qui il s’agit ? Ne bouge pas, on est là pour te proposer Le Mariage de Figaro résumé et analysé. C’est parti ! 🚀

Présentation Le Mariage de Figaro

Fiche d’identité 🔎

💡 Le savais-tu ?

Le mariage de Figaro, c’est une farce (oui, c’est fait pour que tu te tapes des barres), comme les comédies de mœurs de Molière. D’ailleurs, le titre complet est La Folle Journée ou le Mariage de Figaro, une rèf à l’unité de temps chère au théâtre classique !

AuteurBeaumarchais
Date1784
GenreComédie (Théâtre)
Composition5 actes en prose
MouvementClassicisme

À lire aussi

Tu as besoin d’un petit rappel sur Molière ?

Une œuvre, un contexte 🧐

Beaumarchais écrit plus d’un siècle après Molière… et ça se voit ! En gros, chez Molière, il y a très souvent un maître et un valet qui se tapent dessus ; c’est le sort des plus humbles versus celui du grand, moche, et méchant. Mais à la fin, ils restent quand même bloqués dans leur condition.

 

👉 Le Mariage de Figaro (résumé juste après par les Sherpas 😇), pourtant, ce n’est pas seulement comique… La comédie est mêlée au genre du drame bourgeois

T’inquiète, rien à voir avec un truc larmoyant où tu laisses un SMIC en paquets de mouchoirs. Plutôt que des types de personnages, ce sont les classes sociales qui se tapent dessus, jusqu’à mettre K.O les privilèges de la noblesse. Regarde le comte Almaviva comme il prend cher !

Le Mariage de Figaro personnages 

📌Le comte Almaviva : Grand d’Espagne et Grand Corregidor de Justice d’Andalousie. L’intrigue se situe dans son palais près de Séville. Il se croit tout permis, drague OKLM la meuf de Figaro et tente de faire foirer le mariage. Sympa !

💡Le type du libertin

Tu connais sûrement Dom Juan, au XVIIe, qui représente le libertin intellectuel : celui qui décide que, franchement, la religion, la morale, et la métaphysique, on s’en fiche. Du coup, il se comporte comme un goujat avec les femmes.

Le libertin du XVIIIe siècle, lui, il joue avec les codes de l’aristocratie, pour surfer dessus ! Gros manipulateur, il déteste être vulnérable et voit la femme comme une proie. Le boss en la matière ? Le personnage de Valmont dans Les Liaisons dangereuses de Laclos.

📌La comtesse : C’est l’épouse du comte mais, trop occupé à draguer Suzanne, celui-ci ne la calcule presque pas. Pour se venger, elle aide Figaro et Suzanne à maintenir leur mariage.

📌Figaro : Tu t’en doutes, c’est le perso principal. Concierge du château, il n’attend qu’une chose : épouser Suzanne. Le problème, c’est qu’il est lié à Marceline par une promesse de mariage et préfère faire l’autruche plutôt que de lui redonner son argent.

📌Suzanne : Première femme de chambre (“camériste”) de la comtesse et fiancée de Figaro. 

📌Marceline : Gouvernante (“femme de charge”) du château. C’est une “vieille fille”, la société la pense trop vieille pour se marier et c’est pour ça qu’elle veut son mariage avec Figaro. Mais derrière sa figure de vieille reloue, elle a un passé trouble : ancienne amante de Bartholo, on apprend qu’elle est en fait… la mère de Figaro !

📌Antonio : Jardinier du château, oncle de Suzanne et père de Fanchette.

📌Fanchette : Fille d’Antonio, elle couche parfois avec Chérubin.

📌Chérubin : Premier écuyer (“page”) du comte. Comme lui, Chérubin représente un noble libertin. Le fait d’être le filleul de la comtesse ne l’arrête pas : il passe son temps à la draguer ! 

📌Bartholo : Médecin à Séville, on apprend qu’il est le père de Figaro.

📌Bazile : Prof de clavecin de la comtesse. Le comte est tellement lâche qu’il lui a demandé de négocier pour lui auprès de Suzanne pour pouvoir finir dans son lit ! Il veut épouser Marceline.

📌Don Gusman Brid’oison : Lieutenant de Justice. Il juge le procès de Figaro pour le faire honorer sa promesse de mariage. Pas de chance pour lui, il bégaye et est complètement duper !

📌Double-main : Greffier, secrétaire chargé d’écrire ce qui se passe pendant le procès. 

📌Un huissier-audiencier : il sert à calmer l’assemblée lors du procès.

📌Grippe-Soleil : jeune berger (“pastoureau”).

📌Une jeune bergère

📌Pédrille : piqueur du comte, c’est un serviteur qui sert à faire avancer son cheval.

📌Troupe de paysans

💡 Le savais-tu ?

Le Mariage de Figaro est le deuxième opus d’une trilogie intitulée “Le roman de la famille Almaviva”. Eh oui, sorry si tu es amateur du Seigneur des Anneaux, mais Tolkien n’a vraiment pas inventé le concept ! C’est la suite du Barbier de Séville joué en 1775 : Figaro aide le comte à épouser Rosine, qui deviendra la comtesse. Il y parvient et Bartholo devient son rival absolu !

L’Autre Tartuffe ou la mère coupable, c’est la suite, jouée en 1792. Et on y apprend que… La comtesse a eu un fils avec Chérubin ! Sacrée vengeance…

Le Mariage de Figaro résumé acte par acte : 

👏 Le Mariage de Figaro résumé : Acte I

👉 C’est là que se nouent les différentes intrigues et que la situation d’énonciation est posée. L’action se déroule le jour des noces de Figaro et Suzanne. Ce qui est en jeu est le maintien du mariage.

Quand s’ouvre la scène d’exposition, tout va bien dans le meilleur des mondes. Le comte a filé aux amoureux une des plus belles chambres du palais.

SUZANNE. Dans cette chambre?

FIGARO. Il nous la cède.

SUZANNE. Et moi, je n’en veux point.

Acte I, Scène 1

À lire aussi

Regarde la mise en scène de la scène d’exposition par Jacques Rosner pour la Comédie Française en 1977 !

Ouai enfin… c’est franchement louche : elle est située entre appartements du comte et de la comtesse. Suzanne le sait : le comte pourra s’y introduire en douce. Du coup, elle refuse de s’y installer : embrouille dans la villa entre les deux amoureux.

Grosse ambiance.

💡 Le droit de cuissage

Une pratique en théorie abolie par laquelle le seigneur pouvait avoir des relations sexuelles avec la femme d’un vassal pendant la nuit de leurs noces. Il lui ôtait ainsi sa virginité avant le mari lui-même : pas très fin n’est-ce pas ?

 

👉 Dans cette scène, le “chapeau” de Suzanne est très symbolique : il fait référence au bonnet de virginité porté par les filles vierges. Figaro en parle car il veut être le seul à lui enlever !

Dans cet acte, c’est aussi là que naît une seconde intrigue : le mariage arrangé entre Marceline et Figaro. Dans la scène 4, Marceline et Bartholo, anciens amants, se parlent à nouveau. Ce dernier est véner contre Figaro depuis Le Barbier de Séville (relit l’encadré plus haut 👆). Il veut se venger en aidant Marceline à se marier avec Figaro. 

Troisième intrigue : Chérubin est amoureux de la Comtesse. Mais c’est aussi un gros charo. Déjà surpris chez Fanchette par le comte, il va draguer Suzanne puis lui vole un ruban qui appartient à la comtesse (scène 7). 

Le comte, jaloux, s’en sert pour rompre le mariage de Suzanne et Figaro en l’accusant de tromperie (scène 9). Jamais la faute des hommes bizarrement…

👏 Le Mariage de Figaro résumé : Acte II

👉 Le deuxième acte, c’est là où la ruse de Figaro entre en action !

On t’le fait simple : l’idée de Figaro est de choper le comte en flagrant délit dans un rendez-vous galant avec Suzanne. Il lui envoie un billet anonyme pour lui faire croire que la comtesse à un rendez-vous avec un courtisan et le rendre carrément jaloux (scène 2).

Chérubin, déguisé en femme, est missionné pour le coincer !

Dans les appartements de la comtesse, il doit se cacher dans le cabinet de toilette quand le comte entre (scène  10). Ensuite, il saute par la fenêtre, et Suzanne prend sa place dans le cabinet. Pas de chance, la comtesse ne le sait pas et dit à son mari que c’est Chérubin (scène 16). 

Bon. Là, tu comprends que la comtesse a carrément fait foirer le stratagème : le comte découvre Suzanne derrière la porte et elle avoue tout : la lettre vient de Figaro (scène 19).

Pour couronner le tout, Marceline s’en mêle (scène 22) et remet sur le tapis son mariage avec Figaro. Sans compter Bazile qui se ramène pour demander à épouser Marceline. 

Le comte, carrément opportuniste, organise une audience au tribunal pour faire annuler le mariage de Figaro et Suzanne. Aïe.

👏 Le Mariage de Figaro résumé : Acte III

👉 C’est l’acte du coup de théâtre, ce retournement de situation qui résout une des intrigues et facilite la ruse.

Il se déroule dans la salle du Trône, où a lieu l’audience

La scène 5 est culte (va voir en dessous 👇) : Figaro se moque complètement du comte, faisant semblant de ne rien savoir de ses vues sur Suzanne. 

La femme de chambre, elle, lui laisse penser qu’elle accepte le rendez-vous (scène 9) à la tombée de la nuit. 

L’affaire entre Figaro et Marceline est jugée à la scène 15. 
La scène 16 est la scène du coup de théâtre. C’est là que l’on découvre une marque sur le bras : Figaro est le fils de Marceline et Bartholo !

À lire aussi

La pièce mélange plusieurs registres littéraires : on t’aide à les identifier !

👏 Le Mariage de Figaro résumé : Acte IV

👉 L’acte où se déroule le quiproquo. Une incompréhension entre les acteurs de la ruse manque de la faire à nouveau échouer.

La comtesse dicte à Suzanne un nouveau billet pour donner rendez-vous au comte, mais Figaro interdit à Suzanne d’y aller (encore une grosse preuve de liberté pour la gent féminine de l’époque 🙄). La comtesse ira donc à sa place. 

Le billet est donné par Suzanne au moment de la cérémonie (scène 9)
Sauf que Figaro découvre la lettre et est persuadé qu’elle le trompe !

👏 Le Mariage de Figaro résumé : Acte V

👉 L’accomplissement de la ruse et le dénouement

Figaro est dans le jardin pour épier le rendez-vous entre Suzanne et le comte

💡 Le héros picaresque

La figure de Figaro est inspirée de celle du héros picaresque. Le picaro est le personnage principal de romans de style autobiographique (mais attention, c’est de la fiction la plupart du temps) écrits au XVIe siècle en Espagne.

De classe sociale très modeste, il parvient par la ruse à s’élever dans la société, au gré d’aventures incroyables le confrontant à tous les vices possibles. Il incarne l’idéal d’ascension sociale, d’esprit et de liberté. C’est pour ça qu’on le retrouve beaucoup à l’époque des Lumières. Cite par exemple le dialogue entre Jacques le fataliste et son maître de Diderot.

Suzanne et la comtesse ont échangé leurs habits pour inverser leurs rôles (scène 4). 

La comtesse attend le comte dans le pavillon qu’il lui a désigné, là où elle doit le coincer. 

À la scène 9, les deux époux élaborent une nouvelle ruse : ils miment une rencontre entre la comtesse et un courtisan.

Almaviva câble complètement.

Figaro lui fait croire que la comtesse attend Chérubin dans un pavillon. Mais ce sont tour à tour Fanchette et Marceline qui sortent du pavillon. 

Le comte ne comprend rien avant que la comtesse sorte du deuxième pavillon. 
Tout honteux, le comte demande pardon à son épouse : le trompeur s’est fait tromper et a l’air carrément idiot. Le dénouement se déroule en chansons et danses. 

Le Mariage de Figaro Analyse

Une comédie originale 🔥 : le duo maître-valet revisité 

On t’a montré que la première scène commence par une situation bien louche : la chambre des deux époux est située entre les deux appartements des châtelains. Oppressant non ? 

Pourtant, cette situation est constamment remise en question dans l’œuvre.

📌 Suzanne refuse de dormir là où le comte lui a demandé : elle prend à plusieurs reprises les devants sur Figaro pour rejeter la condition de servitude dans laquelle le couple est cantonné. 

📌 Figaro rappelle à plusieurs reprises au comte que le droit de cuissage, symbole de l’oppression exercée sur les faibles par les plus riches, est  “honteux” (I,1)

Contrairement aux farces habituelles, ce serviteur ne fait pas que ruser dans le dos des riches, il fait porter sa voix pour défendre ses intérêts : à savoir celui d’un mariage paisible avec sa bien-aimée. La base !

📌 Regarde bien le comte ! Il n’incarne pas un seul vice comme c’est le cas chez Molière. Dans ces dernières, l’Avare, Dom Juan ou le Malade Imaginaire sont des types très marqués qui empêchent que les spectateurs s’identifient entièrement à eux. Ils font rire avant tout. Le comte Almaviva a plutôt une valeur allégorique : il incarne le libertin, mais aussi le noble colérique, violent, orgueilleux qui, de manière générale, n’a aucune autorité sans son argent. C’est une vraie nouveauté de voir un propos aussi politique qui questionne entièrement la source du pouvoir de l’aristocratie !

📌Le parcours de Figaro lui-même montre la possibilité d’une ascension sociale et donc que les ordres qui structurent l’Ancien régime ne sont pas figés. C’est la figure du picaro poussé à son extrême. Parti de rien, il finit fils de médecin… pas mal !  Et en plus de ça, on ne le voit jamais servir Almaviva, où se prendre des coups de bâton.

👉  Si une morale est à retenir, c’est que la ruse, et donc la raison, finissent par triompher sur l’ordre établi. La valeur travail est mise sur le devant de la scène par rapport à la flemmardise des aristos. 

C’est par l’ironie, le langage et l’esprit que Figaro se joue le plus du comte ! 

D’ailleurs la raison, ou plutôt l’entendement, ça ne t’évoque rien ? Les Lumières ! Souviens-toi qu’on les évoquait en haut de cette fiche pour parler du drame bourgeois. Eh bien la raison pour laquelle Beaumarchais pèse à ce point dans le game, c’est qu’il arrive à placer dans les répliques de ses personnages plein de punchs lines des Lumières… et ça passe ! 

À lire aussi

Tu sèches sur les Lumières ? T’inquiète, on est là !

La scène culte

Acte III, scène 5 : 

LE COMTE. … Autrefois tu me disais tout.

FIGARO. Et maintenant je ne vous cache rien.

LE COMTE. Combien la Comtesse t’a-t-elle donné pour cette belle association ?

FIGARO. Combien me donnâtes-vous pour la tirer des mains du docteur ? Tenez, Monseigneur, n’humilions pas l’homme qui nous sert bien, par crainte d’en faire un mauvais valet.

LE COMTE. Pourquoi faut-il qu’il y ait toujours du louche en ce que tu fais ?

FIGARO. C’est qu’on en voit partout quand on cherche des torts.

LE COMTE. Une réputation détestable !

FIGARO. Et si je vaux mieux qu’elle ? Y a-t-il beaucoup de seigneurs qui puissent en dire autant ?

À lire aussi

Tu peux aussi visionner cette scène dans la mise en scène de Jacques Rosner pour la Comédie Française en 1977 !

L’empreinte des Lumières 🌟: Une réflexion sur la liberté

📌 T’as compris que Suzanne est vraiment super intelligente. Mais quand tu regardes bien, ce n’est pas la seule ! Marceline prouve ça dans une tirade (III,16) qui dénonce toute la condition féminine : mère seule, séparée de son enfant, contrainte ensuite d’arranger elle-même son mariage pour échapper à sa condition de vieille-fille. C’est une figure de compassion et de courage qui inspire finalement l’admiration : la vraie bad girl !

📌 La liberté, tu l’as compris, est représentée par le personnage de Figaro, le héros picaresque. Et sa meilleure pote : la vérité ! Toute la ruse de Figaro vise à prouver le côté malsain du comte. Regarde : le dernier acte, celui du dénouement, se déroule en extérieur. C’est la liberté retrouvée par rapport au cadre très fermé de la scène 1.

📌 La satire des institutions et de la justice, incarnée par Brid’oison ! Ce bègue ne capte absolument rien au procès qu’il doit juger dans l’acte 3, et encore moins des retournements de situations qui se passent ensuite. Il est le symbole d’une justice incompétente, seulement capable de défendre les intérêts des puissants. C’est finalement Marceline qui se démarque lors de sa tirade, prenant sa propre défense au nom de la condition féminine, comme une vraie avocate.

La scène culte

Acte III, scène 16  

 

FIGARO. Les plus coupables sont les moins généreux ; c’est la règle.

MARCELINE, (vivement). Hommes plus qu’ingrats, qui flétrissez par le mépris les jouets de vos passions, vos victimes ! C’est vous qu’il faut punir des erreurs de notre jeunesse ; vous et vos magistrats, si vains du droit de nous juger, et qui nous laissent enlever, par leur coupable négligence, tout honnête moyen de subsister. Est-il un seul état pour les malheureuses filles ? Elles avaient un droit naturel à toute la parure des femmes : on y laisse former mille ouvriers de l’autre sexe.

FIGARO, en colère. Ils font broder jusqu’aux soldats ! 

MARCELINE, exaltée. Dans les rangs même plus élevés, les femmes n’obtiennent de vous qu’une considération dérisoires ; leurrées de respects apparents, dans une servitude réelle ; traitées en mineures pour nos biens, punies en majeures pour nos fautes ! Ah ! sous tous les aspects, votre conduite avec nous fait horreur ou pitié !

Et maintenant que tu as toutes les clés pour comprendre cette œuvre incontournable du théâtre français… va la voir jouer ! Elle est écrite pour ça à l’origine ! 😉

5/5 - (13 votes)

Laisse-nous un commentaire !

Des questions ? Des bons plans à partager ? Nous validons ton commentaire et te répondons en quelques heures ! 🎉

Ebooks

Découvre nos ebooks

Avoir confiance en soi, réussir le bac, trouver son stage, gagner en productivité… À chaque problème son guide pour progresser et devenir la meilleure version de toi-même ! 💪