Fiche de lecture : Phèdre de Racine 📘​

Aurore Fouassier - Mis à jour le 11/11/2022
Phèdre de Racine

Tous les professeurs de français disent que Phèdre de Racine est une pièce cultissime, mais est-ce que l’on sait vraiment pourquoi ? Aujourd’hui, les Sherpas te proposent une fiche de lecture pour connaître en long, en large et en travers ce chef-d’œuvre du théâtre ! Analyse, résumé, biographie et thématiques, tu trouveras tout ce dont tu as besoin dans cette fiche de lecture 😊​

Fiche d’identité 🔎 
TitrePhèdre
ÉcrivainRacine
Date de publication1677
GenreThéâtral
RegistreTragique

Présentation générale de l’œuvre ​📖​

L’écriture de Phèdre de Racine ✍️​​

​Le destin de notre protagoniste préféré a été écrit en cinq actes le 1ᵉʳ janvier 1677 à Paris. À l’origine, la représentation s’appelait Phèdre et Hippolyte. Racine n’a adopté le titre de Phèdre qu’à partir de la seconde édition en 1687. Ha ! Et mention honorable : parmi les vers raciniens, on trouve 1654 alexandrins de pur bonheur 🥰​

👉 D’après nos sources (oui, on a des espions partout), Phèdre est née au cours du mouvement littéraire nommé le classicisme. Ce courant littéraire, qui prend à cette époque de l’ampleur en Europe, prônait la vertu, la morale et l’équilibre.

La zen attitude dans Phèdre de Racine.

L’épanouissement de ce courant littéraire pourrait expliquer la naissance de Phèdre de Racine puisque cette représentation reflète la perfection et la passion. On sait en tout cas ce qui a bien pu motiver le dramaturge à mettre en lumière Phèdre et le prince !

😎​ On remarque d’ailleurs son grand intérêt pour le classicisme dans la préface : “les moindres fautes y sont sévèrement punies”. Quoi de plus normal pour un homme dont l’éducation a été stricte que de vouloir écrire une pièce moralisante ?

Les personnages de Phèdre de Racine 👨

💖​ Qui dit liaison impossible, dit plusieurs protagonistes :

  • Thésée : l’enfant d’Égée et le souverain d’Athènes
  • Phèdre : la femme de Thésée, la fille de Minos et de Pasiphaé
  • Hippolyte : l’enfant de Thésée et d’Antiope
  • la princesse : la princesse du sang royal d’Athènes et la sœur des Pallantides

👦 ​Les figures hors de ce quatuor sont :

  • Œnone : la nourrice et confidente de Phèdre
  • Théramène : le gouverneur du prince
  • Ismène : la confidente de la princesse
  • Panope : la femme de la suite de Phèdre

Résumé général de la pièce Phèdre de Racine​ 💫​

​Dans cette représentation, on suit le destin tragique de Phèdre, la seconde femme de Thésée. Bien qu’elle soit mariée au souverain d’Athènes, elle éprouve des sentiments criminels pour Hippolyte ​💘

👉 Pourquoi criminels ?

Parce que la personne qu’elle aime n’est autre que l’enfant de son époux. Eh oui, le prince est son beau-fils ! Cette passion va compliquer les choses puisque, lui, il aime la princesse, otage à Athènes depuis le massacre de son peuple.

Au milieu de ces déboires, Phèdre avoue tout à sa nourrice lorsque Thésée est absent de Trézène (ville du Péloponnèse où se déroule la représentation). Alors qu’elle est rongée par la culpabilité, le bruit de la mort de son mari se répand. La situation devient de plus en plus tendue à partir de là… C’est Phèdre elle-même qui annonce au noble qu’il est orphelin et lui fait en même temps l’aveu de ses sentiments.

On imagine que c’est Trézène 😎

Comme tu peux l’imaginer, le prince est épouvanté et la repousse. Comble de malchance pour sa belle-mère, on dit que Thésée n’est en fait pas mort ! Que décide de faire la reine déshonorée ? Elle veut se suicider.

Pour ne rien arranger (oui, on sait…), la nourrice ne trouve d’autre moyen de sauver la vie de sa maîtresse que d’accuser le prince d’aimer Phèdre en secret. Furieux, le souverain maudit son enfant et conjure Neptune de le punir pour cet affront.

À lire aussi

Intéressé par l’évolution de la démocratie d’Athènes à aujourd’hui ? Suis-nous ! 🚀​

Malgré le sentiment qui unit le prince et la princesse, la vengeance paternelle s’accomplit. Thésée comprend trop tard qu’on lui a menti et réalise qu’il a envoyé à la mort son propre enfant. Le jeune homme est décédé de façon brutale, ses chevaux l’ayant dirigé vers des rochers à cause d’une bête envoyée par Neptune ​🐎 Le jeune homme, qui n’avait jamais cessé de clamé son innocence, rejoint les cieux sans avoir pu s’expliquer avec le souverain.

☠️ Phèdre le rejoint en s’empoisonnant, pleine de remords. La représentation s’achève ainsi. Thésée avait tout ce qu’un souverain peut rêver (un enfant dévoué, une épouse vertueuse et un grand royaume) mais il finit par perdre le plus important en un clin d’œil…

Phèdre de Racine : résumé détaillé 📜​

L’acte I : un exposé entre désir de mort et aveux​ 😦

Des scènes 1 à 3

On plante le décor ! L’enfant de Thésée annonce à Théramène qu’il s’apprête à partir de Trézène pour plusieurs raisons.

​👉​ La première, rechercher son père disparu :

  • Le dessein en est pris, je pars, cher Théramène, / Et quitte le séjour de l’aimable Trézène […] (v. 1-2)
  • Depuis plus de six mois éloigné de mon père, / J’ignore le destin d’une tête si chère. (v. 3-4)

​👉 La deuxième :

Fuir la princesse. Le prince est persuadé que la princesse le déteste en raison du massacre dont elle a échappé. Pour rappel, elle est la sœur des Pallantides, soit le clan ennemi ​⚔️​ Les Pallantides sont les cinquante garçons de Pallas et les petits-fils du cinquième dirigeant d’Athènes Pandion. Ils sont ainsi les neveux d’Egée et les cousins de Thésée (oui, il faut bien suivre !).

  • Je fuis, je l’avouerai, cette jeune Aricie, / Reste d’un sang fatal conjuré contre nous. (v. 50-51)

⚠️ ​Mention importante !

On apprend que le prince et Phèdre, surnommée la “dangereuse marâtre” par Théramène, ont une relation assez tumultueuse. Elle s’est légèrement améliorée grâce au mal mystérieux dont souffre l’épouse du souverain.

Sa haine sur vous autrefois attachée, ou s’est évanouie, ou s’est bien relâchée.

Théramène

Phèdre – Acte I, scène 1

La deuxième partie de Phèdre de Racine est plutôt courte (tant mieux pour toi​ 😎).​ La nourrice est brièvement introduite pour annoncer à Hippolyte la venue de Phèdre. La confidente l’informe que la reine souffre d’un mal inconnu qui l’a fait dépérir à petits feux et refuse de lui en parler. L’enfant de Thésée part en clamant ce vers

Il suffit, je la laisse en ces lieux.

Hippolyte

Phèdre – Acte I, scène 1

L’action suivante est un échange entre Phèdre, affaiblie et accablée de chagrin, et Oenone. La reine n’est plus que l’ombre d’elle-même, allant jusqu’à refuser de manger, mais finit par expliquer à sa confidente sa fameuse maladie : l’amour. Elle éprouve une passion coupable pour le prince, son beau-fils !

On apprend d’ailleurs que, malgré tous ses efforts, Phèdre s’est trouvée incapable d’oublier l’enfant de Thésée. Elle a fait semblant de vouloir le chasser et de le détester pour qu’il parte. Si jouer la comédie a eu l’effet escompté puisque le garçon souhaite partir et pense que la reine le hait, celle-ci aime en revanche davantage le prince.

Phèdre dans ses appartements.

​👉 Regarde, on t’a même choisi des vers pour comprendre l’intrigue :

  • Je meurs, pour ne point faire un aveu si funeste. (v. 226)
  • Tu frémiras d’horreur si je romps le silence. (v. 238)
  • Ce prince si longtemps par moi-même opprimé. (v. 262)
  • Je le vis, je rougis, je pâlis à sa vue. (v. 273)

Maintenant, tu as dû comprendre pourquoi la reine se laisse mourir. Pour rester fidèle à son mari et ne pas commettre d’inceste, pardi ! C’est, d’après elle, la seule solution ☠️​

Les scènes 4 et 5

​Ce passage de Phèdre de Racine introduit Panope, venue annoncer une triste nouvelle à Phèdre et sa confidente. C’est l’information-clé de la conversation : la mort de Thésée, le mari de la reine, est proclamée !

Tout Athènes est au courant et on se demande qui va prendre la succession du défunt : le prince, fils du souverain mais enfant d’une Amazone (et donc mère étrangère à sa patrie) ? La princesse affiliée au sang de Pallante ? Le jeune enfant de Phèdre ? Les opinions sont partagées…

Qui sera couronné ? Suspens…

​👉​ Bien que la mort de son mari soit un coup dur, la reine sait qu’elle doit penser à la politique d’Athènes. Est-ce que Phèdre doit laisser Athènes au premier enfant de Thésée ou à son propre enfant ? La situation s’envenime quand la nourrice parle du partage du territoire dans la cinquième partie.

↪️ Les vers 358 à 362

Roi de ces bords heureux, Trézène est son partage,

Mais il sait que les lois donnent à votre fils

Les superbes remparts que Minerve a bâtis. 

Vous avez l’un et l’autre une juste ennemie.

Unissez-vous tous deux pour combattre Aricie.

⚔️​​​ La confidente de la reine lui conseille de défendre les droits de son enfant en procédant au partage d’Athènes entre le prince et lui. La confidente pense que ce serait une solution adaptée puisqu’il n’est pas rare dans les guerres de succession de voir un prétendant être assassiné.

C’est la raison pour laquelle elle dit qu’il faut écarter la princesse du trône. Phèdre est alors convaincue que c’est une décision sensée (quel talent d’oratrice cette confidente !).

L’acte II : une double déclaration d’amour​ 💘

Les scènes 1 et 2

​👉​ Dans cette partie de Phèdre de Racine, deux éléments sont importants :

  1. La princesse avoue à sa confidente qu’elle aime le prince alors qu’il pense qu’elle le hait.
  1. Le prince est nommé souverain d’Athènes par la ville de Trézène. Ismène s’en trouve soulagé puisqu’elle pense que le jeune homme sera bien plus clément concernant le sort de la princesse (toujours otage à ce moment, on le rappelle).

​​L’arrivée du prince introduit l’idée de double déclaration. Considéré comme un dirigeant plus humain que son père défunt, il rend à la princesse sa liberté et lui demande de l’épouser.

↪️ Les vers 507 à 508

L’Attique est votre bien. Je pars, et vais pour vous

Réunir tous les vœux partagés entre nous.

Il avoue ses sentiments à la princesse, propose un partage équitable du royaume en donnant une partie des terres à Phèdre et son enfant. Le nouveau souverain n’a pas pour but de faire couler le sang dans des conflits pour la couronne mais il veut tout de même garder le pouvoir.

Les scènes 3 à 6

Phèdre est annoncée par Théramène, elle veut voir le prince (oui, l’entrevue tant attendue arrive !). Le prince s’inquiète mais son gouverneur et la princesse lui conseillent de faire preuve de pitié envers la mourante.

↪️ Il veut fuir par n’importe quel moyen (v. 577-580)

Va, que pour le départ tout s’arme en diligence.

Fais donner le signal, cours, ordonne, et reviens

Me délivrer bientôt d’un fâcheux entretien.

​Tu noteras dans ce passage l’énumération de verbes d’action qui représente l’empressement du prince et l’utilisation de l’impératif qui montre qu’il redoute l’entretien avec sa belle-mère.

↪️ La suite ? Voici une sélection de vers pour la comprendre

P : Seigneur, ma folle ardeur malgré moi se déclare. (v. 630)

H : oubliez-vous / Que Thésée est mon père, et qu’il est votre époux ? (v. 663 et 664)

P  : prête-moi ton épée. (v. 711)

O  : Venez, rentrez, fuyez une honte certaine. (v. 714)

H : Théramène, fuyons. Ma surprise est extrême. (v. 717)

T : Son fils est roi, Seigneur. (v. 728)

​Tu l’auras compris, Phèdre avoue au prince qu’elle l’aime. Honteuse et dévastée d’être rejetée, elle lui arrache son épée pour se tuer avant d’être entraînée hors champ. Un autre événement troublant vient assaillir le pauvre prince : l’enfant de Phèdre a été reconnu comme souverain par Athènes.

L’acte III : Le retour de Thésée ⚓

Les scènes 1 et 2

Phèdre ne veut pas régner et souhaite acheter la passion de son beau-fils. Elle envoie sa confidente lui parler et lui offrir le trône. Lorsque la reine se rend compte de ce qu’elle fait, elle est accablée de honte et implore les divinités de l’aider.

Je mets sous son pouvoir et le fils et la mère.

Phèdre

Acte III, scène 1

Les scènes 3 à 6

On annonce que Thésée est bel et bien vivant : il arrive à Trézène ! Pour éviter la confrontation et préserver l’honneur de son époux, Phèdre veut se tuer. La nourrice lui propose alors un bien étrange compromis. Il faut faire exiler le prince par son père, en l’accusant d’avoir fait des avances à Phèdre.

​​👑​ S’ensuit la venue du souverain. Phèdre est mal à l’aise (on comprend pourquoi) et refuse ses attentions tendres. Il demande à son enfant ce qu’il en est et le prince l’informe qu’il veut partir sans rien dévoiler. Il pense que c’est à Phèdre seule de parler de sa passion. Malheureusement, ces non-dits rendent Thésée méfiant

Le roi en train de surveiller sa famille.

L’acte IV : vengeances et malédictions​ ​🌩️

La scène 1 à 3

La nourrice met son plan à exécution et dit à Thésée que son enfant a essayé de séduire son épouse. Bien sûr, le souverain est furieux, allant même jusqu’à maudire son fils et demander à Neptune de le tuer 😰

​💡​ Le savais-tu ?

Neptune (équivalent du dieu Poséidon chez les Grecs) est le dieu romain de la mer, des îles, des fleuves, de la navigation, des tremblements de terre, tempêtes et des chevaux.

Thésée veut lui faire avouer sa faute mais les seuls aveux de son enfant sont qu’il aime la princesse. Les mots du prince ne touchent pas l’homme qui décide de le bannir. Il a beau clamer son innocence, son père est furieux…

Examinez ma vie, et songez qui je suis.

Hippolyte

Acte IV, scène 2

Les scènes 4 à 6

Et Phèdre dans tout ça ? Eh bien, elle finit par se reprendre ! Elle décide enfin de défendre l’homme qu’elle aime… (attendez, on me dit dans l’oreillette que non).

​👉​ Elle apprend que le prince aime la princesse. Sa douleur est telle qu’elle veut mourir. Même lorsque sa confidente essaie de la raisonner de nouveau, Phèdre la maudit de l’avoir conforté dans ses sentiments pour son beau-fils

↪️ Les vers 1310 et 1311

Au jour que je fuyais, c’est toi qui m’as rendue.

Tes prières m’ont fait oublier mon devoir.

L’acte V : un dénouement funeste ☠️

Les scènes 1 à 5

Qu’advient-il du prince rejeté dans Phèdre de Racine ? Il décide de partir comme on lui a dit, suivi par la princesse. Les deux jeunes gens s’aiment toujours follement et se fiancent devant les divinités. Tout semble s’améliorer pour le prince puisque Thésée les a vus ensemble et doute du mensonge de la nourrice.

​👉​ Autre preuve à l’appui : la princesse dit au souverain qu’elle accompagnera celui qu’elle aime dans son exil et le met en garde face à l’injustice qu’il s’apprête à commettre.

Thésée souhaite revoir la nourrice mais Panope l’informe qu’elle s’est jetée dans la mer… La nourrice est la première à périr. Phèdre aussi s’apprête à se suicider.

La scène 6

Une autre mort vient frapper Athènes. Théramène raconte la fin terrible du prince. Une créature marine a attaqué Trézène, envoyé par Neptune. Le prince s’est coincé les pieds dans les rênes de ses chevaux. Effrayés par la bête, ils l’ont entraîné sur des rochers.

👉​ Pour le plaisir, lis les vers 1523 et 1524

La terre s’en émeut, l’air en est infecté,

Le flot, qui l’apporta, recule épouvanté.

​✍️ On note ici toutes les personnifications utilisées pour montrer que la nature est effrayée tant l’être marin est puissant. Utiliser cette figure de style permet ainsi de mettre en valeur le prince puisqu’il combat la créature malgré sa force et son apparence terrifiante.

Quand Hippolyte entend le monstre…

N’écoutant que son courage (comme on dit, oui !), le prince s’est lancé dans la bataille avec ses javelots. Cette sixième partie est placée sous le signe des registres épique, tragique et pathétique et on sent dans le discours de Théramène l’affection qu’il avait pour ce jeune héros, arraché trop tôt à ses terres…

Hippolyte étendu, sans forme et sans couleur.

Théramène

Acte V, scène 6

La scène 7

Thésée regrette d’avoir été aussi injuste envers son enfant. La situation est terrible et Phèdre apparaît chancelante. Elle s’est en fait empoisonnée et vient avouer son crime (v. 1619) : Il n’était point coupable.

Phèdre qui culpabilise un max.

☠️ ​L’action est d’autant plus tragique que la reine, à sa mort, n’obtient aucun intérêt de la part de son mari. Peut-être est-elle restée incomprise ? On ne peut pas le savoir clairement, car Thésée ne pense qu’au pauvre prince et veut lui rendre tous les honneurs qu’il mérite. Mais tout n’est pas perdu cependant.

Son amante aujourd’hui me tienne lieu de fille.

Thésée

Acte V, scène 7

👉 Le dirigeant finit par apprendre de ses erreurs, faisant de la princesse sa fille adoptive. Si la mort plane sur ce dénouement, une lueur d’espoir apparaît donc…

Les thèmes principaux de Phèdre de Racine

​​La passion

​❤️ ​Centrale dans Phèdre de Racine, elle prend plusieurs formes :

La passion impossible 1️⃣​

Thésée aime Phèdre qui aime le prince et ce dernier aime la princesse. On a alors une sorte de quatuor amoureux qui ne conduit qu’à une issue possible, soit la mort des protagonistes au centre de ce quatuor.

L’envie incestueuse 2️⃣​

Bien que Phèdre aime avec sincérité l’enfant de son mari, le prince n’en reste pas moins son beau-fils. Eh oui, chère reine !

Les sentiments purs 3️⃣​

Le prince et la princesse s’aiment de façon respectueuse et dévouée.

Le lien paternel 4️⃣​

Dès le début de la représentation, on remarque que le lien entre Thésée et son enfant est fort. Le prince refuse de le laisser porté disparu et veut aller le rechercher. On le voit dès l’exposition, ce qui nous montre à quel point le souverain est important pour le prince.

💡​​ À noter

La notion d’amour est dotée d’une dimension noble pour Racine. La passion est perçue comme une fatalité lorsqu’elle se transforme en haine. Ce genre de passion, incontrôlée, peut conduire à des actions irréfléchies, le malheur ou la mort.

​👉​ Dans Phèdre de Racine, on observe tout ça en même temps puisque le souverain, en maudissant auprès des divinités son enfant, l’a inexorablement conduit à sa fin. En cela, Phèdre est au théâtre la tragédie de la passion par excellence. Les protagonistes sont esclaves de leur passion, ce qui provoque une submersion de la raison par la passion. Les protagonistes se trompent et s’égarent, ce qui les conduit au mal.

Les aveux et le dilemme

​​🙅‍♀️​ Pas la peine de te faire un dessin, Phèdre fait face à un dilemme sans issue heureuse possible. Elle doit garder son secret et en souffrir ou l’avouer et mourir. Tu l’auras compris, c’est le deuxième choix qui a été fait ! La recherche tourmentée d’une solution montre bien que la noble était partagée entre l’amour et l’honneur.

De même, les aveux sont essentiels dans la pièce et sont représentatives de Phèdre de Racine. Si on te demande de qualifier la représentation en un mot, ce terme peut tout à fait être approprié. Et pour cause, on en voit de toutes les couleurs avec ces maudits aveux !

✍️ Quelques exemples pour la route

  • Phèdre avoue ses sentiments coupables à sa confidente, le prince et Thésée
  • Hippolyte les avoue à la princesse, Phèdre et Thésée
  • Aricie les avoue à Ismène, le prince et Thésée

L’héroïsme

​👊​ ​Dans Phèdre de Racine, deux formes de lutte apparaissent :

  • morale : Phèdre tente de combattre ses sentiments intérieurs
  • physique : le prince combat la bête envoyée par Neptune

​Cette conception entre en lien direct avec la notion de “héros racinien”. Il s’agit en fait d’un héros qui est victime de ses sentiments et se fait dévorer par ses propres flammes (oui, Racine le dit). Pour le dramaturge, un noble digne de ce nom préféra toujours la mort à l’abandon de sa passion !

À lire aussi

Tu aimes le théâtre ? Teste nos 4 techniques de théâtre pour réussir le grand oral ! 🤩

​C’est le désir du héros à atteindre son but qui le conduit à faire une ou plusieurs actions répréhensibles ou injustifiées. S’il est par exemple confronté à un obstacle qui rend impossible ses sentiments, il exprimera son désespoir par l’assassinat, le suicide ou la folie.

​👉 En soit, l’effet est fort pour le spectateur et le lecteur. Le héros racinien a souvent un statut social haut placé, rendant sa chute d’autant plus colossale.

La mort

​🙅‍♀️ ​Le souverain fait courir son enfant à sa perte, Phèdre se suicide, sa nourrice meurt et deux jeunes gens promis à un bel avenir se retrouvent séparés. Comment pourrait-on faire plus tragique ? Dans Phèdre de Racine, les protagonistes deviennent veufs les uns après les autres et provoquent leur perte à chacun ou au moins celle du voisin.

Phèdre de Racine est en cela tachée non seulement du sang du prince, mais aussi de celui de la protagoniste. Depuis le départ, on comprend que la passion de la reine était vouée à une fin funeste. Les sentiments raciniens portent toujours les signes du malheur avec le choix de figures mythologiques comme victimes :

  • la fille de Minos et de Pasiphaé : Phèdre
  • Hippolyte : l’enfant de Thésée

💡​​ À noter

Phèdre est issue de la lignée du Soleil, une lignée maudite. La mythologie raconte la cause de cette malédiction qui touche de près Phèdre et dessine le destin tragique qui attend les proches de Thésée. La passion pour le prince aurait été imposée par Vénus en vue de se venger du Soleil qui l’avait surprise dans les bras de Mars.

Soleil, je te viens voir pour la dernière fois.

Phèdre

Acte I, scène 3

Phèdre de Racine : un parfait exemple de tragédie classique

Racine laisse entendre dans sa préface qu’il voit en cette représentation « la meilleure de ses tragédies ». Et toi, qu’en penses-tu ? En ce qui nous concerne, on a cherché à savoir pourquoi le dramaturge pensait ça et on a compris que cette phrase avait un lien avec le respect des règles classiques ❤️​​

La vraisemblance et la bienséance

🤴​ Selon Aristote, la tragédie classique se doit d’être un genre noble qui met en avant la vie de nobles devant des nobles. Les règles de vraisemblance sont donc ici respectées et les protagonistes agissent toujours en accord avec leur statut :

  • les confidentes sont dévouées à leur maîtresse
  • Hippolyte est un prince courageux
  • Thésée est un souverain puissant et autoritaire
  • La princesse est douce et chaste
  • Phèdre veut préserver l’honneur de son époux
  • Théramène conseille son protégé

​👉​ Un écrivain de tragédies veille aussi à ne jamais heurter le bon goût et les sentiments élevés. Aussi, la représentation de la mort doit être évitée et le sang ne doit jamais couler. Les décès de la nourrice et du prince sont rapportés et Phèdre s’empoisonne.

La règle des 3 unités

​🏃‍♂️ L’unité d’action : la représentation doit reposer sur une seule intrigue, c’est la règle ! Est-elle respectée (mettons notre casquette de Sherlock) ?

Dans Phèdre de Racine, l’intrigue porte essentiellement sur la passion interdite de la reine. L’intrigue politique et les péripéties comme la fausse mort annoncée de Thésée nourrissent en réalité la première. Ce n’est donc pas un faux pas du dramaturge si plusieurs thématiques s’entremêlent.

​🌎​ L’unité de lieu : les actions se déroulent à Trézène, ville du Péloponnèse. Le prince ne prend pas le bateau pour de nouvelles aventures donc inutile de tergiverser : la règle est respectée 😎​

​🕰️​ ​L’unité de temps : l’intrigue se limite à vingt-quatre heures. Cette règle cherche à entretenir l’illusion d’une coïncidence entre la durée de la fiction et le temps de la représentation. En l’occurrence, le prince décide de se lancer à la recherche de Thésée le matin, Phèdre se donne la mort le soir-même. Pas de débat possible !

La catharsis

La tragédie a une vocation morale. Elle doit aider le spectateur à se libérer de ses passions par l’effet d’une purgation nommée “catharsis”. Ce processus n’est possible que s’il éprouve de la pitié et de la terreur devant le comportement excessif et funeste des protagonistes.

❤️ ​Est-ce que c’est le cas dans Phèdre de Racine ? Tu as éprouvé ces sentiments ? Nous, et comment ! Quand on se retrouve témoin de la passion coupable de Phèdre et de ses conséquences désastreuses, on ne peut s’empêcher d’éprouver quelque chose.

Toi, quand Hippolyte et Phèdre sont morts.

👉​ Instaurée par Aristote dans sa Poétique, cette théorie est un ressort essentiel de l’art dramatique. Les sentiments et troubles fictifs des protagonistes se communiquent aux spectateurs. La leçon de Phèdre de Racine, est donc très certainement que les passions finissent par nous détruire si elles ne sont pas considérées avec prudence.

Fatalité : Le sang et le divin

Les protagonistes sont dépassés par la fatalité dans Phèdre de Racine. Cela signifie que leur destin n’est jamais entre leurs mains. Les divinités sont les seules à pouvoir décider de leur vie ou de leur mort.

💡​​ Exemple

Les dieux m’en ont ravi l’usage.” Phèdre (v. 181)

Thésée implore Neptune de le venger, le prince mourra à cause de la créature envoyée par le dieu. Phèdre, accablée, évoquera la déesse qui serait responsable de sa passion incestueuse.

Vénus tout entière à sa proie attachée.

Phèdre

Acte I, scène 3

Qui est Racine ? ​✒️​

👦 Racine, célèbre dramaturge et poète, est né le 22 décembre 1639 à La Ferté-Milon et est mort le 21 avril 1699 à Paris. Pauvre et devenu orphelin tôt dans sa vie, il est finalement parvenu à la faveur de Louis XIV. Impressionnant, non ? Et le moins que l’on puisse dire, c’est que cet homme a su frapper les esprits !

Maître de la représentation classique pour certains, grand rival de Corneille pour d’autres, Racine a écrit des représentations sensationnelles dans le monde théâtral.

👉 Parmi ces noms restés gravés dans les mémoires, on retrouve :

  • Phèdre (1677)
  • Bérénice (1670)
  • Andromaque (1667)
  • Bajazet (1672)
  • Britannicus (1669)
  • Iphigénie (1674)

Tu l’auras compris, les pièces de Racine sont intemporelles ! Elles mettent bien souvent en avant le héros tragique dans toute sa splendeur. Le dramaturge adorait en effet écrire des protagonistes victimes de leur passion impossible et dont l’issue estt aussi sublime que fatale.

On n’oublie pas le travail des comédiens, évidemment !

C’est en recevant une éducation littéraire et religieuse auprès des Solitaires de Port-Royal qu’il a été imprégné de la morale austère du jansénisme. Peut-être que ces influences l’ont inspiré pour écrire ces fameux êtres raciniens, qui sait ? 😎​

💡 ​Le savais-tu ?

Le jansénisme est une doctrine théologique à l’origine d’un mouvement religieux, puis politique et philosophique. Elle s’est développée aux XVIIᵉ et XVIIIᵉ siècles, en réaction à certaines évolutions de l’Église catholique et à l’absolutisme royal.

À lire aussi

Rien que pour toi, les Sherpas ont fait un résumé d’Andromaque de Racine 📚

Alors, que penses-tu de Phèdre de Racine ? ​❤️​​

Phèdre de Racine est l’un texte les plus représentés et certains vers sont même légendaires. Ce n’est pas un mince exploit d’avoir traversé les âges sans prendre une ride ! Alors, rien que pour ça, on a tiré un coup de chapeau au dramaturge en lui dédiant une fiche de lecture entière. On espère que tu as pris autant de plaisir à la lire qu’on a eu à la faire ​🥰​

4/5 - (4 votes)

Laisse-nous un commentaire !

Des questions ? Des bons plans à partager ? Nous validons ton commentaire et te répondons en quelques heures ! 🎉

Ebooks

Découvre nos ebooks

Avoir confiance en soi, réussir le bac, trouver son stage, gagner en productivité… À chaque problème son guide pour progresser et devenir la meilleure version de toi-même ! 💪