Résumé et analyse des Lettres Persanes de Montesquieu 📚

Clemence Delaitre - Mis à jour le 14/02/2022
214766

Les lettres persanes… Ce titre te dit probablement quelque chose ? En effet, il s’agit d’un roman épistolaire, écrit par Montesquieu et que l’on étudie souvent au lycée ou à l’université. Si tu veux tout savoir sur ce classique de la littérature et sur l’histoire de Usbek et Rica : tu es au bon endroit !

Les dates 🗓

Écrites par Montesquieu entre 1717 et 1720, les Lettres persanes sont publiées en 1721 sans nom d’auteur.

Les lettres persanes : résumé (avec spoilers) ⬇️

Les seigneurs persans, Rica et Usbek sont deux amis qui voyagent en Europe. Ils quittent ainsi leur ville d’origine, Ispahan (située en Iran). Ils échangent avec leurs amis respectifs des pensées et réflexions à propos de leur périple grâce à une correspondance régulière. 

À travers leurs réflexions, Usbek et Rica apportent une certaine critique sur les mœurs occidentales et plus particulièrement sur la monarchie du droit divin et la religion. Ces thèmes préfigurent l’arrivée des Lumières.

L’histoire se déroule durant la période de Régence qui suit la mort de Louis XIV. Les deux amis passeront par la Perse, la Turquie et l’Italie, avant d’arriver à Paris. Ils souligneront dans l’œuvre tout le ridicule et le grotesque des sociétés occidentales.

Une autre intrigue est également abordée : Usbek découvre que les cinq femmes qui composent son harem à Ispahan se révoltent. Les lettres persanes finit sur la mort de Roxane, favorite des femmes de Usbek, qui se donne la mort, ce qui fait passer l’œuvre de Montesquieu de satirique à tragique.

Les principales thématiques des Lettres Persanes

Les femmes

Dans ce roman épistolaire, Usbek possède à Ispahan un harem de cinq femmes, tandis que Rica est célibataire et part donc dans ce périple dans le but d’en côtoyer.

👉 Il y a une réflexion sur les femmes et leurs différents en Orient et en Occident. Usbek est décrit comme un tyran envers ses femmes, ce qui invite à remettre son comportement en question puisqu’elle induira le suicide de Roxane.

Dans la lettre 55 en particulier, une réflexion sur les femmes est engagée.

Exemple avec ce passage :

“Ici un mari qui aime sa femme est un homme qui n’a pas assez de mérite pour se faire aimer d’une autre ; qui abuse de la nécessité de la loi pour suppléer aux agréments qui lui manquent ; qui se sert de tous ses avantages au préjudice d’une société entière ; qui s’approprie ce qui ne lui avoit été donné qu’en engagement, et qui agit autant qu’il est en lui pour renverser une convention tacite qui fait le bonheur de l’un et de l’autre sexe. Ce titre de mari d’une jolie femme, qui se cache en Asie avec tant de soin, se porte ici sans inquiétude : on se sent en état de faire diversion partout. Un prince se console de la perte d’une place par la prise d’une autre : dans le temps que le Turc nous prenoit Bagdad, n’enlevions-nous pas au Mogol la forteresse de Candahar ? “

Le voyage et l’orientalisme

Bien évidemment, on retrouve la thématique du voyage, puisque c’est l’intrigue principale du livre. 

Au cœur de cette histoire est également mise en exergue le sérail (palais du Sultan). En effet, c’est au sein de ce sérail que les femmes d’Usbek vont se révolter, et ce dernier va essayer de gérer la situation depuis Paris. L’orientalisme est donc aussi développé dans cette histoire.

Cette thématique est très appréciée au XVIIIe siècle, époque où les romans traitant de l’orientalisme et de voyages étaient très en vogue. En effet, le mouvement des Lumières prenait de l’ampleur à ce moment-là et qu’au sein de celui-ci, le voyage était vu comme une façon de combattre l’ignorance.

La critique des monarchies de droit divin occidentales

Si la thématique de l’orientalisme est abordée, c’est pour mieux mettre en valeur la critique des monarchies occidentales et en particulier l’absolutisme royal. Grâce à son œuvre satirique, Montesquieu veut montrer que le Roi, qui possède les pleins pouvoirs, maintient son peuple dans l’ignorance et la soumission.

À signaler 💡

Montesquieu ne critique pas la monarchie en tant que telle, mais celle absolue de droit divin, qui diffusait l’idée que le Roi pouvait exercer un pouvoir absolu de son peuple, qu’il aurait hérité de la volonté de Dieu.

La religion et sa critique

Usbek et Rica sont musulmans. De ce fait, en voyageant en Europe ils découvrent les préceptes chrétiens. Par leurs différences de religion, Montesquieu critique là encore la religion : il montre selon lui ce qui est irrationnel et ridicule dans la religion chrétienne.

Il n’est pas étonnant que l’auteur fasse une critique de la religion. Il était en effet en accord avec l’esprit des Lumières qui dénonçaient les pouvoirs tyranniques de l’Église. 

La pensée des Lumières

Le voyage, la critique de la monarchie absolue, de la religion… Toutes ces thématiques propres au siècle des Lumières. Les philosophes des Lumières souhaitaient sortir de l’obscurantisme grâce à la diffusion du savoir.

Optimistes quant au fait que l’homme peut faire preuve de raison et que des progrès vont être faits par l’humanité, c’est ce mode de pensée qui les amène à remettre en question leur système politique et religieux. Cette philosophie se retrouve de façon importante dans Les lettres persanes et dans beaucoup d’autres œuvres du XVIIIᵉ siècle.

💡  À noter : Le mouvement des Lumières est fortement caractérisé par “l’Encyclopédie” de Denis Diderot et Jean d’Alembert

À lire aussi

Notre cours sur L’Europe des Lumières💡

Quelques problématiques pour les lettres persanes

Voici quelques idées de problématiques en lien avec l’oeuvre :

  • En quoi les lettres persanes est-elle une bonne représentation de la pensée propre à cette époque ?
  • Qu’apporte comme nouvelle vision sur le monde, aux protagonistes, la rencontre avec de nouvelles coutumes ?
  • En quoi le roman épistolaire va-t-il permettre de montrer la scission entre les deux civilisations ?
  • Quelles critiques Montesquieu émet-il à travers son œuvre ?

Un zoom sur Montesquieu

Sa vie

Pour t’aider à analyser les Lettres Persanes, revenons un peu sur son auteur et son histoire.

👉 Montesquieu, de son vrai nom Charles Louis de Secondat, était le baron de La Brède et de Montesquieu. Il était également connu comme étant un penseur politique, précurseur dans le monde de la philosophie, de la sociologie et un écrivain français des lumières.

Il est né en 1689 à La Brède et mort en 1755 à Paris. Il a beaucoup voyagé et notamment en Angleterre, où il est resté un an et où il a étudié la monarchie constitutionnelle et parlementaire.

Ses oeuvres

Montesquieu est principalement connu pour son roman épistolaire, les lettres persanes, qu’il publie sous le nom de Pierre Marteau afin d’éviter la censure en 1721. Montesquieu ayant un esprit engagé, il n’est pas étonnant que son œuvre le soit aussi. Les lettres persanes est donc une satire de la société française et de la Régence.

Rappel 💡

La Régence est une période de l’histoire de France, qui fait suite à la mort de Louis XIV. À cause du trop jeune âge de son successeur, Louis XV, une régence a été mise en place dans le Royaume.

Mais il a aussi écrit d’autres livres et traités : De l’esprit des lois (1750, traité politique), Le Temps de Gnide (1725, poèmes), Pensées (recueil de réflexions personnelles).

Où se procurer ce livre ?

Si ce résumé a piqué ta curiosité (ou que tu dois l’étudier), voici où te le procurer et un récap non exhaustif des éditions les plus intéressantes dans lesquelles cette correspondance est disponible.

  • Si tu as une liseuse, tu pourras l’acheter en ligne à moindre coût.
  • Dans l’édition Classicolycée, faite tout spécialement pour le bac et dans laquelle tu trouveras un dossier intéressant.
  • Dans l’édition Hatier, pour les mêmes raisons !
  • Dans l’édition Hachette éducation, accessible pour les collégiens

À noter 💡

Le nombre de pages diffère selon les éditions. Pour cette raison, il n’est pas rare de trouver des éditions avec ce que l’on appelle des “extraits choisis” afin de limiter le nombre de pages.

Que retenir des Lettres Persanes ? 

Avec toutes ces informations, tu devrais sans mal comprendre ce classique de la littérature du XVIIIᵉ siècle. Les lettres persanes est une œuvre riche : entre la Perse et l’Occident, avis tranchés sur la société dans laquelle vivait Montesquieu, correspondance, remise en question des lois… 

Parmi toutes les œuvres classiques étudiés en cours de français, peut-être que celle-ci te marquera ou te donnera l’envie d’être une lettre à tes amis !

À bientôt pour un nouvel article ! 😉

4.3/5 - (6 votes)

Laisse-nous un commentaire !

Des questions ? Des bons plans à partager ? Nous validons ton commentaire et te répondons en quelques heures ! 🎉

Ebooks

Découvre nos ebooks

Avoir confiance en soi, réussir le bac, trouver son stage, gagner en productivité… À chaque problème son guide pour progresser et devenir la meilleure version de toi-même ! 💪