Fiche de lecture : La Peste de Camus 📚

soleneclausse - Mis à jour le 02/08/2022
244761

Sommaire

La Peste Camus : Présentation
La Peste résumé
La Peste analyse

Les épidémies, t’en as ras-le-bol ? T’inquiète ! Si t’as eu du mal à ouvrir le bouquin, on t’explique tout sur La Peste de Camus. Attention, tu risques de trouver ça cool 😜

La Peste Camus : Présentation

T’as manqué de quoi, toi, pendant l’épidémie de Covid ? Ta vie sociale ? Ta liberté ? Ta mif (aka du love) ? Bingo, c’est exactement ce que vivent les persos du roman ! Mais pas seulement…

Fiche d’identité 🔍

AuteurCamus
Date1947
MouvementL'Absurde
GenreRoman
Structure5 parties

Une œuvre, un contexte 💥

⭐ Après l’incompréhension…

En 1942 quand il commence la rédac, Albert Camus est loin de vivre sa best life. Atteint de la tuberculose, il ne peut ni se mobiliser, ni se faire soigner en Algérie où il habite avec sa famille. Direction Paris au moment même où les Allemands envahissent la France libre. Il reste bloqué là-bas, inactif et seul. 😱 La dé… 

Si t’as été enfermé dans un studio d’étudiant pendant le confinement, tu captes le mood. Ta vie actuelle perd un peu de son sens, et pour ce qui t’attend après c’est le brouillard complet ! C’est exactement ça que Camus décrit dans La Peste

Rajoute par-dessus le choc de l’après-guerre : la découverte des camps de concentration, le bilan de la collaboration, la mort en masse… Tout ça n’a aucun sens ! Face à ce sentiment, il y a deux teams : en parler le plus possible pour évacuer, ou au contraire skipper le sujet au max ! 

💡 Le cycle de l’absurde

Avant La Peste, il publie une série d’œuvres qui ont toutes le même objectif : décrire des situations wtf pour que tu te poses des questions sur le but de tes actes. C’est le cycle de l’absurde.
On y trouve :

  • L’Étranger (1942)
  • Le Malentendu (1942)
  • Le Mythe de Sisyphe (1942)
  • Caligula (1944)

👉 Dans le même esprit, Ionesco et Beckett poussent l’absurdité à fond au théâtre, si bien que l’Absurde devient un mouvement littéraire à part entière !

À lire aussi

⭐ …la révolte ! 

Ce qui équilibre l’absurde, c’est la communauté des hommes en lutte contre lui.

Camus

Lettre à Louis Guilloux, 1945

Le roman ouvre un nouveau cycle dans l’œuvre de Camus. Grâce à lui, il décroche le prix Nobel de littérature en 1957 pour l’ensemble de son œuvre 🎉

Le principe est simple : après les doutes existentiels, c’est le moment de se reprendre en main ! Pour ça, refuse tout ce qui atteint ton bonheur et ta dignité, et trouve-toi de vrais potes pour le faire avec eux ! Bref, la crise d’ado c’est ok, mais à plusieurs 😉

💡 Le cycle de la révolte

  • La Peste (1947)
  • Les Justes (1949)
  • L’Homme révolté (1951)

👉 Dans La Peste de Camus, les persos réagissent tous différemment face à l’absurdité de l’existence et font l’apprentissage de la révolte.

Pour faire des fiches de lectures parfaites 😎

Personnages 👪

💡 Le savais-tu ?

Rieux est le narrateur-témoin des événements. Il les relate dans une “chronique” à la troisième personne du singulier. Le roman est le récit chronologique de ce qu’il vit ou de ce dont il a entendu parler. La focalisation (point de vue) est donc interne, sauf quand il utilise d’autres sources.

📌 Le docteur Rieux

Médecin à Oran, il se dédie à la lutte contre l’épidémie et la mort. C’est un humaniste, car il est entièrement tourné vers les autres. Même s’il est séparé de sa femme, il ne se plaint jamais.

📌 Joseph Grand

C’est un employé municipal dévoué, véritable héros de l’histoire. Il s’engage contre la maladie sans jamais chercher la fame. Camus le pense ironiquement comme son double, car il réécrit indéfiniment la première phrase d’un livre. 

📌 Raymond Rambert 

Journaliste enfermé à Oran. Au début, c’est l’exemple à ne pas suivre : il cherche égoïstement à s’échapper pour rejoindre sa femme à Paris, peu importe s’il contamine le reste du monde au passage. Il finit par avoir honte de rechercher un bonheur solitaire, et reste. 

📌 Cottard 

Il profite du malheur des autres en organisant un réseau de contrebande à Oran. Lorsque les portes de la ville s’ouvrent, c’est la fin de son business et il pète un câble ! Il tire sur la foule et est abattu.

📌 Jean Tarrou

Le meilleur pote du médecin. C’est l’intello du groupe : il a l’idée d’organiser des formations sanitaires pour que tous les Oranais apprennent à soigner la maladie. Il raconte aussi les événements dans des carnets. Son rêve : devenir un saint laïc dans un monde sans dieu.

📌 Monsieur Michel

Le concierge de l’immeuble. Comme il ne croit pas à l’épidémie, il dit non aux gestes barrières et se fait contaminer. Il meurt dès le début du roman. 

📌 Le père Paneloux

C’est un prêtre jésuite, d’abord persuadé que le fléau frappe les croyants pour les punir. Face à l’absurdité de la maladie, il se réfugie dans sa foi  en Dieu. Mais le doute finit par s’installer. 

La Peste résumé 📋

L’apparition du fléau 🐀

Chapitre 1

À Oran comme ailleurs, faute de temps et de réflexion, on est bien obligé de s’aimer sans le savoir.

💡 Fais gaffe !

Repère les éléments clefs du prologue :

  • La mise en place du cadre spatio-temporel : “Oran” en “194.”
  • L’effet de suspens
  • Le mystère sur l’identité du narrateur : il a un rôle à jouer dans l’histoire mais préfère rester à l’extérieur.

Chapitres 2 et 3

La femme de Rieux est malade et part se faire soigner en dehors de la ville. En sortant de son appart le matin, il trébuche sur un rat, mort sur son paillasson. En quelques jours, la ville grouille de rats, l’angoisse !

👉 Cottard, déjà dépressif, tente de se suicider pour des raisons inconnues. Il est sauvé par Joseph Grand.

👉 Le concierge pense que les rats sont le résultat d’une blague. Le karma le rattrape : des ganglions apparaissent sur son cou et il meurt. 

Chapitres 4 et 5

Le docteur Rieux demande l’avis de Castel, un autre médecin, qui affirme que c’est la peste

👉 Il médite sur l’épidémie. 

Chapitre 6

Le narrateur dresse le portrait de Grand.

Chapitre 7

Lors d’une commission sanitaire à la préfecture, le docteur s’adresse aux autorités administratives pour qu’elles prennent conscience de la gravité de la maladie.

Chapitre 8

La municipalité déclare ce qui ressemble bien à un état d’urgence sanitaire et ferme ses portes. Plus personne ne sort !

L’épidémie progresse 😱

💡 Fais gaffe !

Tous les événements ne sont pas racontés de la même façon :

  • Le rythme est différent : ralenti (un moment est détaillé), sommaire (un épisode est décrit en quelques lignes), ellipse (une partie de l’histoire est nextée), scène (événements “en temps réel”), ou pause (un commentaire ou portrait stoppe le récit).
  • Les discours changent : la majorité est au discours indirect ou narrativisé. Mais il y a aussi des passages au discours direct et des dialogues argumentatifs.

Chapitres 1 et 2

Rieux observe les conséquences de l’enfermement sur les familles et les nombreuses séparations. Avec l’isolement, les gens deviennent hyper chelous : 

  • Rambert a le culot de demander de l’aide au médecin pour quitter la ville.
  • Cottard révèle son côté sadique : il kiffe voir les gens souffrir

👉 Ça donne de l’inspi au docteur pour méditer sur le sentiment d’exil.

👉 Puis il se demande quel est le sens de son métier et de ses responsabilités face au fléau. 

Chapitre 3

👉 Le discours du prêtre est hyper absurde ! Il fait culpabiliser les Oranais, en racontant qu’ils sont à l’origine du fléau.

Mes frères, vous êtes dans le malheur, mes frères, vous l’avez mérité.

Paneloux

1ère phrase du prêche

Chapitres 4 et 5

👉 Rieux parle avec Grand de la première phrase de son roman : il galère à trouver les mots justes.

Rambert rage, car il n’arrive toujours pas à quitter Oran. 

Chapitres 6 et 7

Tarrou, dans ses carnets, commente la situation au mois de juin.

Il suggère à son ami d’organiser les formations sanitaires. Les deux amis philosophent sur l’existence de Dieu.

Chapitre 8

Les formations sanitaires s’organisent. L’héroïsme de Grand se révèle. 

Chapitre 9 

Les deux égoïstes, Cottard et Rambert, deviennent potes. Mais après un échec, le journaliste abandonne l’idée de s’enfuir et rejoint les formations sanitaires.

Le règne 👑

Camus décrit l’absurdité de la situation. 

  • Les morts sont jetés dans des fosses communes.
  • Les épisodes de violence et de pillage se multiplient.
  • Plus personne n’a d’espoir et seuls les amants séparés continuent à souffrir de la solitude. 

Le déclin 💪

💡 Fais gaffe !

Note bien ces éléments :

  • La dimension allégorique de chaque personnage. Chacun représente une certaine vision de l’homme.
  • Le réalisme symbolique employé par Camus. Les descriptions sont hyper réalistes, mais il faut toujours voir la métaphore qui se cache derrière chaque scène.

À lire aussi

Chapitre 1

Dans ses carnets, Tarrou raconte une scène qui a lieu à l’Opéra : au cours d’une représentation d’Orphée et d’Eurydice, l’acteur principal s’effondre sur scène. C’est le choc pour les spectateurs. Ils captent que ça ne sert à rien d’essayer de se réfugier dans les loisirs pour oublier la maladie : elle est partout ! 

Il choisit ce moment […] pour s’écrouler au milieu des bergeries du décor qui n’avaient jamais cessé d’être anachroniques mais qui, aux yeux des spectateurs, le devinrent pour la première fois, et de terrible façon.

Chapitres 2 et 3

Tarrou a enfin l’occas’ de quitter la ville mais préfère rester pour apporter son aide.

Au moment où on peut enfin essayer le sérum, l’enfant du juge Othon tombe malade. Il agonise. 

👉  Le docteur Rieux est révolté. Il discute avec Paneloux qui ne supporte pas de voir l’enfant mourir et ne peut pas trouver d’explication dans sa foi en Dieu.

Chapitre 4

Le prêche de Paneloux, 2e opus. Il est moins accusateur que le premier. Peu après, le prêtre meurt seul sans faire appel au docteur. RIP

Chapitre 5 et 6

Dans ses carnets, Tarrou raconte la visite d’un camp de quarantaine où on enferme les cas contacts. Il explique à Rieux sa haine de la peine de mort.

👉 Les deux potes prennent un bain de mer en plein mois de novembre oklm.

Chapitre 7

À Noël, les Oranais ne sont toujours pas dans le mood pour faire la fête. Grand tombe malade mais il est sauvé par le sérum. Premiers signes de recul de la maladie : les habitants d’Oran n’ont jamais été aussi heureux de voir des rats vivants

La libération 🥳

Chapitres 1 et 2

L’espoir revient avec l’éclairage de la ville. 

Mais le fléau fait ses dernières victimes : le juge Othon meurt. 

Cottard a un comportement encore plus chelou maintenant que les contaminations diminuent. Il pète un câble… et direction le poste de police ! 

Chapitre 3

Le médecin voit Tarrou mourir sous ses yeux et reçoit juste après un message lui annonçant la mort de sa femme 😢

💡 Le savais-tu ?

La structure de La Peste de Camus suit celle d’une tragédie, en cinq actes. Le chapitre 3 est celui où se manifeste l’ironie tragique, car l’ami du narrateur meurt au moment où le fléau est censé disparaître. C’est la manifestation du destin ! Pas celui imposé par les dieux, mais celui de toute l’humanité condamnée à lutter contre l’absurde, qui guette toujours.

Chapitre 4

Les portes s’ouvrent enfin. Les habitants en sortent heureux, mais marqués par cette expérience de l’absurde. 

Chapitre 5

On découvre l’identité du narrateur !  

👉 Il a une dernière réflexion sur le fléau : il faut rester vigilant, car il peut revenir à tout moment. 

Le docteur Rieux décide alors de rédiger le récit qui s’achève ici […], pour dire simplement ce qu’on apprend au milieu des fléaux, qu’il y a dans les hommes plus de choses à admirer que de choses à mépriser.

La Peste analyse 

Les grands thèmes de l’œuvre 🧐

⭐ La mort

Ce thème fascine Albert Camus autant qu’il le révolte ! La mort de l’enfant Othon vise à procurer un sentiment dinjustice devant la mort d’un innocent. Un moyen détourné de faire réfléchir sur la peine de mort, critiquée directement dans un dialogue argumentatif (Partie 5, Chap.6). 

👉 La peste a ici une nouvelle portée allégorique : elle symbolise l’aveuglement de l’homme moderne face à cette injustice.

⭐ La séparation

Rambert et Rieux sont tous deux séparés de leur femme, comme Camus dans la vraie vie ! C’est aussi l’histoire d’Orphée et d’Eurydice qui est joué à l’Opéra (Partie 5, chap.1).

À lire aussi

⭐ L’éternel recommencement

L’enfermement oblige les Oranais à accomplir toujours les mêmes tâches. L’habitude ne laisse aucune place aux projets pour l’avenir.

Une rèf directe au mythe de Sisyphe, pour souligner l’absurdité de l’existence humaine. Un thème beaucoup développé par Sartre !

À lire aussi

Notre fiche de lecture sur Huis Clos de Sartre 👋

Une réflexion sur la condition humaine 🍀

La Peste, un fléau mythique 

Dans l’imaginaire collectif, cette épidémie incarne le châtiment divin. Plusieurs mythes y font référence comme : 

Elle permet à Camus de poser la question de la foi en Dieu, mise en cause par la mort de l’enfant Othon dans la partie 5. Selon lui, le mal ne peut pas s’expliquer et il faut lutter constamment contre lui. La différence avec la fatalité exprimée dans le théâtre antique c’est que les individus peuvent agir contre lui sans désespérer. 

⭐ La lecture allégorique 

Elle est indiquée par l’épitaphe de Daniel Defoe dans Robinson Crusoé : “Il est aussi raisonnable de représenter une espèce d’emprisonnement par une autre que de représenter n’importe quelle chose qui existe réellement par quelque chose qui n’existe pas.”

💡 Le savais-tu ?

Le procédé utilisé est celui de la métaphore filée : l’univers décrit avec des effets de réel renvoie en fait à un autre univers de référence.

La transposition renvoie à plusieurs univers : 

👉 La Seconde Guerre mondiale 

  • L’invasion des rats évoque la “peste brune” du nazisme, appelée ainsi du fait de la couleur des uniformes des SS.
  • Les habitants se comportent soit comme des collabos, soit comme des résistants. 
  • Les camps de quarantaine reflètent les camps de concentration

👉 Toutes les formes du mal affectant l’humanité.

À lire aussi

⭐ Par les valeurs humanistes 

L’amitié, l’amour et la tendresse sont des ressources qu’on a en nous-même pour partir en quête du bonheur. 

Au-delà de l’horreur, certains éléments frappent par leur douceur : 

  • La présence silencieuse de la mère de Rieux
  • Le bain de mer (Partie 4, chap.6) : il matérialise l’amitié fusionnelle entre Rieux et Tarrou. Par le bain, elle passe d’une communion intellectuelle à une communion sensuelle. Rien d’érotique derrière ça, mais l’idée que l’humanité ne peut être vécue que de façon incarnée (c’est-à-dire en faisant appel à nos sens).

Je n’ai pas de goût, je crois, pour l’héroïsme et la sainteté. Ce qui m’intéresse, c’est d’être un homme.

Rieux

Partie 4, chapitre 6

⭐ La lutte collective

Les formations sanitaires symbolisent la solidarité que les hommes doivent montrer face au mal. Sans sa dimension collective, la révolte est inutile !

👉 Rambert ne parvient jamais au bonheur égoïste d’aller retrouver sa femme, mais préfère gouter à celui de la solidarité. 

👉 Cottard devient fou et meurt de ne s’être pas révolté contre le fléau et d’être “un cœur ignorant, c’est-à-dire solitaire”.

Et voilà, c’est fini ! T’as kiffé cette leçon de vie littéraire ? On espère que ce résumé te donnera envie de (re)lire La Peste de Camus ! En attendant, à toi de jouer pour en parler comme un pro 🚀

Tu as aimé cet article ?

Laisse-nous un commentaire !

Des questions ? Des bons plans à partager ? Nous validons ton commentaire et te répondons en quelques heures ! 🎉

C'est aussi pour toi !
Card image cap
Tout savoir sur les différents registres littéraires 📚
Card image cap
Comment faire un commentaire composé en 3 étapes ? 📖
Card image cap
Fiche de lecture : Les Contes de Perrault 🧚‍♀️
Ebooks

Découvre nos ebooks

Découvre nos ebooks

Avoir confiance en soi, réussir le bac, trouver son stage, gagner en productivité… À chaque problème son guide pour progresser et devenir la meilleure version de toi-même ! 💪