Fiche de lecture : Au Bonheur des Dames résumé 📚

Solène Clausse - Mis à jour le 27/07/2022
243809

Sommaire

Présentation
Résumé
Analyse

Ahhh le Naturalisme, ses magnifiques descriptions, ses personnages attachants… et ses romans de 400 pages où tu décroches dès la septième 😆 T’inquiète, on t’aide à y voir plus clair : Au Bonheur des Dames résumé et analysé, c’est par ici 🚀

Emile Zola Au Bonheur des Dames : Présentation 

Tu connais plusieurs romans d’Emile Zola, mais celui-ci ne te dit rien ? Tu vas voir qu’il existe un tas de liens à faire avec Germinal, Nana ou  l’Assommoir ! Si t’aimes les intrigues entremêlées, l’œuvre de Zola est faite pour toi 😉

Fiche d’identité 🔍

AuteurEmile Zola
Date1883
MouvementNaturalisme
GenreRoman
Structure14 chapitres

Une œuvre, un contexte 🗼

⭐ Au Bonheur des dames : un roman naturaliste

Emile Zola écrit à un moment où lire un roman devient super trendy. On déteste ou on kiffe tel ou tel perso, on s’identifie à fond à une histoire d’amour, on les soutient dans les coups durs. Bref, lire est aussi addictif que mater une série ! 

💡 Suspens…

Pour créer un effet d’attente, les romans étaient publiés en feuilleton dans le journal avant de l’être par un éditeur. Au Bonheur des Dames paraît entre décembre 1882 et mars 1883 dans le journal le Gil Blas. Les 400 pages passent crème avec ça ! Si t’as le temps, échelonne la lecture en te fixant par exemple 2 chapitres par semaine pendant 3 mois. Et bien sûr si l’envie te prend… go binge-reader ! 

Au Bonheur des Dames est le quatorzième titre d’une série de 20 romans : les Rougon-Macquart. Le personnage d’Octave Mouret est  déjà présent dans le tome 13 intitulé Pot-Bouille, qui décrit ses débuts à Paris.

👉 Le concept est inspiré de la Comédie humaine d’Honoré de Balzac, où tu trouves Le Père Goriot par exemple.

À lire aussi

Team Zola ou team Balzac ? Lis cette fiche de lecture du Père Goriot pour te faire un avis !

⭐ Le Paris du XIXe siècle

Contrairement au réalisme de Balzac ou de Maupassant, Zola travaille ses romans comme un scientifique

Ça ne  veut pas dire que c’est un savant fou ! Imagine-toi plutôt un mec se balader dans tous les recoins de Paris avec un carnet et un stylo pour noter tout ce qu’il voit, sent et entend. 

Ses romans sont le résultat d’un travail d’observation de la société parisienne de l’époque : comportement au sein de la famille, intégration dans un nouveau milieu professionnel, ascension ou au contraire chute dans l’échelle sociale. Et tout ça avec une dimension historique, car l’action doit  coller avec les vrais événements : la famille des Rougon-Macquart vit sous le Second Empire. 

Les personnages sont quant-à-eux entièrement  inventés. Comme chez Balzac, le travail est aussi psychologique, et chacun a son caractère spécifique. En plus de ça, leurs destinées collent avec ces caractères, les opportunités qui se dessinent, les rencontres…

À lire aussi

💡 La modernité

Le XIXe siècle, c’est la révolution industrielle, le Paris d’Haussmann, l’âge d’or du capitalisme… De l’autre côté, la misère des ouvriers ou des petits employés débarque, avec son lot d’injustices. Les Grands Magasins viennent d’apparaître et sont le lieu du choc entre ces deux mondes du luxe et de la pauvreté. En bref, c’est la société de consommation ! Au Bonheur des Dames trône aux côtés du Bon Marché, des Galeries Lafayettes ou de la Samaritaine.

👉 Ces enseignes se copient et se concurrencent dans un monde sans pitié, et les personnages aussi !

Personnages 👪

📌 Denise Baudu : 

A 20 ans, l’héroïne débarque de la campagne normande avec ses deux frères Jean et Pépé. Orpheline, elle devient employée de Grand Magasin pour subvenir à leurs besoins. Elle incarne l’idéal féminin pour Zola : elle a du charme, elle est douce, courageuse et dévouée à sa famille. Autrement dit, elle échappe aux vices de la ville.

📌 Baudu

Oncle de Denise, qui héberge ses trois neveux. Il tient un petit commerce de tissu appelé Le Vieil Elbeuf. Au Bonheur des Dames lui fait concurrence et il finit ruiné.

📌 Jean Baudu

Frère de Denise, âgé de 16 ans.

📌 Bourras 

Marchand de cannes et de parapluies. Comme tous les autres petits commerçants, il galère depuis l’installation du Grand Magasin.

📌 Octave Mouret : 

C’est la figure du patron. Il hérite du magasin Au Bonheur des Dames qui appartenait à sa femme décédée. Ambitieux et calculateur, il manipule les femmes qu’il croise pour atteindre ses objectifs. Il présente toutes les qualités des hommes de l’époque : il parle bien, est énergique et intelligent. Un vrai BG ! Il le sait et en profite pour séduire Denise. 

📌 Bourdoncle

Sous-directeur du magasin. L’homme de confiance d’Octave, il surveille les employés et prend Denise en grippe.

📌 Mme Desforges

Riche et jeune veuve. C’est une des plus grandes clientes du magasin et la maîtresse d’Octave Mouret. 

📌 Robineau

Ancien employé du Bonheur des Dames, il se fait virer et ouvre sa propre boutique.

Résumé au bonheur des dames 📝

L’arrivée à Paris 🚂 

Chapitre 1

En arrivant à Paris avec ses frères, la seule solution qu’a Denise pour gagner de l’argent est de demander à son oncle s’il peut lui trouver une place dans son commerce. Mais celui-ci stoppe net ses projets : il n’a pas les moyens de la payer car le Grand Magasin “Au Bonheur des Dames” lui vole tous ses clients.

Denise est vite fascinée par la nouveauté que le Bonheur des Dames incarne et décide d’aller à un entretien d’embauche.

Chapitre 2

Elle se présente à l’entretien pour un emploi au rayon confection. Les employées se moquent de sa tenue et de sa minceur qui ne correspondent pas aux critères de beauté parisiens. Elle est bien  partie pour se faire recaler ! Contre toute attente, le propriétaire du Magasin voit direct son potentiel et lui donne la place. 

C’est la première rencontre entre les 2 personnages. Tout est fait pour que t’aies l’impression qu’ils n’ont rien à faire ensemble. Surtout quand on lit le portrait d’Octave Mouret.

Il avait les yeux couleur de vieil or, […] qu’il fixa un instant sur elle. Déjà il entrait dans le magasin, indifférent, qu’elle restait immobile, toute retournée par ce regard, emplie d’une émotion singulière.

Plongée dans le monde moderne 🚀

Chapitre 3

Le lecteur est plongé dans le salon d’une riche bourgeoise, Henriette Desforges. Le genre de meuf insupportable qui a tout pour elle : la jeunesse, la beauté et l’argent. Elle est jalousée par toute la société. 

Elle et ses amies représentent les consommatrices. Toute leur conversation tourne autour d’une vente exceptionnelle qui doit avoir lieu au Bonheur des Dames. 

👉 Octave Mouret débarque. Il doit faire affaire avec le baron Hartmann, directeur du Crédit Immobilier. Tous deux représentent symboliquement le capitalisme s’immisçant dans l’intimité de leurs proies pour mieux cerner leurs besoins.

Chapitre 4

Le premier jour de travail de Denise se passe super mal. La nouvelle employée se fait ridiculiser par le reste du personnel. Ses collègues multiplient les crasses pour l’empêcher de réaliser ses ventes et la pousser à bout ! 

Chapitre 5

Denise doit travailler deux fois plus pour payer la pension de Pépé, âgé de 5 ans, car son frère Jean dépense le peu d’argent qu’ils ont. Son amie Pauline Cugnot qui travaille aussi au rayon confection, lui conseille de prendre un amant pour subvenir à ses besoins. L’idée révolte d’abord Denise qui finit par se laisser tenter.

👉 L’intrigue amoureuse se met en place !

  • Octave Mouret la reprend sur son apparence physique. 
  • Denise voudrait sortir avec Hutin, un vendeur qui joue avec elle. 
  • Elle met un gros stop à Deloche, commis au Bonheur des Dames. 

Mouret constate que Denise plaît et commence à être jaloux ! Surtout que les gossips ne manquent pas après qu’on l’ait aperçue en compagnie de ses 2 frères : on les prend respectivement pour son amant et son fils. 

Tu veux apprendre à faire tes propres fiches de lecture ? Regarde vite les conseils de William !

La descente sociale 😱

Chapitre 6

En été, le magasin fait moins de ventes et doit licencier une cinquantaine d’employés. Denise, qui a pris un second emploi pour avoir un revenu complémentaire, est dénoncée par ses collègues. L’inspecteur Jouve, autre figure d’homme prédateur, lui fait du chantage : il ne la licencie pas si elle accepte de coucher avec lui 🙄

👉 Comme elle refuse, Denise est renvoyée. Mouret a bien le seum de la voir partir.

Chapitre 7

En froid avec son oncle depuis qu’elle travaille au Bonheur des Dames, Denise loue une chambre à Bourras. Elle trouve une place dans le nouveau commerce de Robineau. Il pense qu’il peut concurrencer le Bonheur des Dames. Bourras aussi se dresse contre la grande enseigne. 

Denise croise Mouret par hasard. Il est impressionné par ses connaissances du monde du commerce et lui propose de la réembaucher. Elle refuse. 

👉 Elle renoue avec Baudu. 

✨ Come-back au Bonheur des Dames

Chapitre 8

Robineau est au bord de la faillite. Contrainte de quitter le poste qu’elle avait chez ce dernier, Denise retrouve sa place au Bonheur des Dames. Le magasin fait peau neuve avec de nouveaux investissements et aménagements pour pousser toujours plus à la consommation. C’est la dé pour tous les petits commerces alentour 😵

Chapitre 9

C’est l’âge d’or du Grand Magasin. La misère des petits commerces est d’autant plus choquante pour le lecteur.

Denise est promue seconde vendeuse. Au tour de Mme Desforges d’être jalouse !

Chapitre 10

Denise et Mouret ont des sentiments l’un pour l’autre mais ils ne font que se rater. Elle refuse toutes ses approches (argent, invitation à dîner…) pour ne pas être une conquête de plus à son palmarès. 

L’ascension sociale de Denise 👑

Chapitre 11

De plus en plus jalouse, Mme Desforges vient au magasin pour humilier Denise en public. Comme Mouret prend sa défense, elle prépare sa vengeance : un partenariat avec M. Bouthemont, le rival de Mouret, pour construire un magasin concurrent au Bonheur des Dames.

Chapitre 12

Bourdoncle trouve que Denise prend trop la confiance et risque de lui faire de l’ombre. Il cherche à lui mettre des bâtons dans les roues. 

Mais c’est tout le contraire qu’il finit par obtenir : elle est promue première vendeuse et met fin à son traitement tyrannique du personnel par des mesures pour améliorer leurs conditions de vie. 

Chapitre 13

👉 Contrairement aux employés, les petits commerçants indépendants meurent à petits feux.

Geneviève, la fille des Baudu, est abandonnée par son amant Colomban et meurt de chagrin. Sa mère se suicide et l’oncle Baudu se retrouve seul et sans argent. Bourras est mis à la rue. 

En colère contre le Bonheur des Dames qu’ils accusent d’être la cause de leur mort, ils refusent tous l’aide financière de Denise.

Une fin heureuse pour Denise ❤️

Chapitre 14

Face aux gossips sur la relation entre Mouret et Denise, celle-ci quitte le magasin. Pour ne pas la perdre, Octave Mouret la demande en mariage. Elle accepte enfin ! 😍

Au bonheur des Dames : analyse

Après ce résumé du livre Au Bonheur des Dames, lis bien ces quelques éléments clefs pour le lire comme un pro 😉

Une représentation mythique du monde moderne ⭐

Le zoom sur le Grand magasin, c’est une plongée dans les nouveaux rapports de force introduits par la modernité ! Bien souvent, Zola recourt au procédé de la personnification pour donner vie au Bonheur des Dames. Il devient un véritable appareil tentaculaire. 

👉 L’intrigue principale suit les étapes de son développement. 

  • Chap. 2 et 3 : le capitalisme naissant est incarné par les personnages des de l’entrepreneur et du banquier, qui prévoient l’expansion du magasin. Denise n’y a pas sa place, elle est poussée au dehors des murs de l’enseigne. 

Les yeux toujours vers la rue, Denise se sentait mangée.

Chapitre II

  • Chap. 6 : lorsque le rythme des ventes ralentit, la situation de Denise dégringole puisqu’elle est licenciée. Elle est presque à la rue.
  • Chap. 8 et 9 : l’âge d’or du magasin. En même temps qu’il s’étend, les commerces alentour tombent en ruine. Finalement, l’ascension sociale de Denise au sein du magasin est due à la contrainte qu’elle a d’y revenir. Il offre le seul lieu d’emploi. Elle a alors une grande chambre qu’elle peut décorer et circule librement dans les couloirs du Magasin plutôt que d’être assignée à un rayon.

Au sein du Bonheur des Dames, c’est chacun pour soi ! Que ce soit entre les clientes pour obtenir les produits à moindre prix ou entre les vendeuses dont la rivalité repose sur le nombre de ventes effectuées. Il y a là une représentation darwinienne de la société : chacun lutte pour se faire une place et donc pour sa propre vie. Seuls les meilleurs arrivent en haut de l’échelle sociale ! 

▶️ Cet extrait de “Bienvenue au Paradis”, l’adaptation en série du roman par la BBC, illustre parfaitement cette fascination pour la modernité 👀 

Une critique de la société de consommation 👇

C’est pourtant le magasin lui-même qui, à l’image d’une bête, ronge les êtres qui s’y pressent.

Les femmes sont présentées comme des proies du capitalisme, se faisant aliéner par le désir de consommer !

👉 As-tu fait attention à l’espace que prend progressivement le magasin ? La rue de la Michodière est divisée en deux. Le premier espace regroupe les lieux du petit commerce, qui représentent l’archaïsme : vieux, poussiéreux, étriqués. En face, le grand magasin est lumineux, spacieux et fascinant.

L’intrigue est centrée sur son agrandissement et, en contrepied, la mort des petits commerces.  Comme le grand magasin, ceux-ci sont personnifiés tout au long du livre. C’est ce qu’on appelle une métaphore filée. Au Bonheur des Dames, grignote comme une plante indésirable l’espace des autres boutiques, qui agonisent. 

  • Il s’étend à l’angle de la rue Neuve-Saint-Augustin au moment de la vente des nouveautés d’hiver. 
  • Puis une troisième façade apparaît rue Monsigny après la vente des nouveautés d’été. 
  • Enfin au moment de la vente du blanc il occupe tout le pâté de maison : Baudu a fait faillite et la boutique de Bourras est détruite. 

À lire aussi

Depuis l’espace physique, le magasin empiète finalement sur l’espace mental des commerçants : Bourras devient fou, Geneviève meurt de chagrin et sa mère se suicide.

Le colosse gardait son indifférence de machine lancée à toute vapeur, inconsciente des morts qu’elle peut faire en chemin.

Chapitre XIII

Au Bonheur des Dames : Un roman d’apprentissage 👂

Denise vit un véritable apprentissage, qui décrit son entrée dans l’âge adulte ! Le roman d’apprentissage vise à servir de modèle à suivre (ou non) pour les jeunes filles vertueuses de son époque. C’est pour ça qu’elle est elle-même un personnage exemplaire : elle refuse de se prostituer, ne gaspille pas son argent, et prend soin de sa famille. 

👉  En plus de la vie du grand magasin, la structure suit les étapes de ses épreuves.

  • Sa capacité d’adaptation à un nouveau groupe social (chapitres 1 à 4). Elle se fait railler et change peu à peu son comportement et son apparence pour se fondre dans la société urbaine.
  • Son éducation sentimentale débute sur les conseils de son amie Pauline. Les hommes plus ou moins bienveillants lui tournent autour. Elle apprend à s’en méfier puis à les utiliser et enfin à leur faire confiance. 
  • Au moment de son licenciement, elle apprend à se débrouiller financièrement. Paradoxalement, c’est au moment où elle est au plus mal qu’elle parvient à rebondir le mieux, allant d’emploi en emploi.
  • Finalement, elle retourne au Bonheur des Dames par nécessité, mais aussi parce qu’elle a pu instaurer une relation d’égalité entre elle et Octave. À partir du chapitre 12, il la respecte sincèrement. Ce respect est maintenu car elle ne cède jamais à ses avances par intérêt. Si elle devient symboliquement son associée, c’est pour montrer que la relation est bien différente de celle des autres femmes qu’il courtise : Mme Desforges ou certaines autres employées sont vues comme des proies qu’il utilise. Avec Denise, la relation devient interdépendante et l’amour transcende les intérêts financiers.

Voilà Au Bonheur des Dames résumé et analysé pour toi. Tu as maintenant tout ce qu’il te faut pour bien comprendre ce grand classique de la littérature française. À toi de jouer 😉

5/5 - (3 votes)

Sommaire

Présentation
Résumé
Analyse
profile picture
Solène Clausse
Coucou, moi c’est Solène ! Je suis stagiaire à la rédaction des Sherpas. Bac ES, prépa A/L, double-licence Histoire/Info-Com… mon parcours est vaste et mes centres d’intérêts aussi. De quoi me joindre aux Sherpas pour t’aider à devenir la meilleure version de toi-même !

Laisse-nous un commentaire !

Des questions ? Des bons plans à partager ? Nous validons ton commentaire et te répondons en quelques heures ! 🎉

Ebooks

Découvre nos ebooks

Avoir confiance en soi, réussir le bac, trouver son stage, gagner en productivité… À chaque problème son guide pour progresser et devenir la meilleure version de toi-même ! 💪