8 conseils pour bien réussir sa licence à l’université 💪

Rédac des Sherpas - Mis à jour le 30/07/2020
189399

Félicitations, tu es maintenant bachelier 🎉 Après ces dures années de lycée tu es impatient de découvrir le monde du supérieur, la fac, les amphis, les heures de cours au choix, et évidemment les nombreuses soirées étudiantes… Mais pas si vite ! Pour te préparer au mieux à ce qui t’attend à l’université, on va te donner ici 9 conseils qui vont te permettre de réussir ta licence à la fac tout en profitant pleinement de ta vie étudiante. 😉

Fixe-toi des objectifs d’orientation 🏆

Conseil important mais qu’on a souvent tendance à oublier lorsque l’on choisit le chemin de l’université.

👉 Il est indispensable de te fixer des objectifs dans tes études et de savoir où tu vas. En effet, l’université te permettra d’avoir une bonne formation, mais cela reste assez généraliste en comparaison avec la prépa et autres écoles de commerces…

Généralement, quand tu entres en école de commerce ou en école d’igé, ton cursus te guide vers certaines catégories de métiers et t’assure une bonne insertion professionnelle.

L’université, en revanche, ne t’oriente pas vers un métier précis. Elle t’apporte un bagage et une bonne culture dans un domaine. Après, c’est à toi de savoir ce que tu vas en faire. 😉

👉 Alors, tu l’auras compris : une formation généraliste comporte bien des avantages, notamment en t’ouvrant à des domaines diversifiés (droit, économie, histoire, sociologie…) mais en parallèle, les débouchés peuvent être plus restreints.

À lire aussi

Pour tout savoir sur la licence, c’est par ici que ça se passe ⚡️

Rassure toi, pour affiner ton choix, tu as plusieurs semestres. Certains se réorientent dès le 1er semestre, d’autres à la fin de la L1, d’autres à la fin de leur licence… et d’autres ne se réorientent tout simplement pas, car ils ont fait le choix qui leur convient. Ce n’est donc pas dramatique si tu es encore un peu perdu en L1 ! 🙃

👉 Il faut juste que ton projet murisse. Pour ça tu as des forums, des centres qui te permettront de t’orienter… et évidemment, Google. Par contre, on ne fait pas d’omelette sans casser des oeufs : tu devras adopter une démarche pro-active pour tes projets professionnels et ne pas attendre que l’université t’emmène quelque part. 😉

À lire aussi

Une visite dans un salon prévue ? On t’aide à la préparer !

Réussir sa licence = travail régulier ! 💪

Ça dépend beaucoup de ta filière, mais à la fac, les devoirs à rendre sont assez peu fréquents. On compte en général 3 ou 4 notes par matières par semestre. Ces notes vont consister pour moitié en contrôle continu et l’autre moitié sera la note que tu obtiendras au partiel. 😬

👉 Le controle continu n’est donc pas à prendre à la légère en te disant que tu ratrapperas le coup en partiel. Pour réussir sa licence, il faut bien se concentrer sur les notes de TD pour ne pas avoir à stresser au moment des exams.

À lire aussi

Mais le stress avant les examens, ça se gère… 😌

Les évaluations en TD peuvent prendre la forme de tests de connaissances, QCM, fiches de lecture ou exposés oraux. C’est de la restitution de cours, alors d’une manière générale, les notes sont assez bonnes… 😉

 

Mais pour ça, pas question de réviser à la dernière minute !

Soyons sincères : même si le travail à la fac n’est pas énorme comparé à la charge de travail en prépa par exemple, beaucoup ont tendance à le sous-estimer ! Et c’est une erreur assez classique qui peut mener à l’échec scolaire ou au décrochage.

De plus, tu n’es pas autant encadré. Ça demande beaucoup d’autonomie ! Pour réussir à l’université, faut t’imposer toi même du travail personnel. Ça passe par les révisions régulière de tes cours, le fichage de celui-ci, des lectures pour approfondir les sujets. Si tu t’astreins à respecter ça, tout va bien se passer ! 😌

À lire aussi

Tu veux savoir si tu es fait pour la fac ? Fais le test ! 👍

Des notes efficaces pour réussir à l’université 👌

Pour réussir sa licence, il faut réviser. Pour bien réviser, il faut bien prendre des notes. Mais c’est là que la question se pose : comment on fait pour prendre des notes efficacement ? En réalité il n’y a pas une méthode unique, ça dépend de toi. 👇

  • Certains vont préférer noter les principales idées et les exemples,
  • d’autres fonctionnent avec des schémas et des cartes mentales,
  • d’autres misent sur la sécurité et enregistrent le cours avec un dictaphone tout en retranscrivant ce que dit le prof…
  • d’autres ne notent rien, mais ça c’est une autre histoire… 🤪

Dans tous ces cas de figure, tu ne pourras pas tout retranscrire et avoir les mots exacts de tes profs ! D’abord parce que certains professeurs parlent vite et que tu risques de te perdre, mais en plus en recopiant bêtement, tu ne réfléchis pas. Au moindre concept compliqué, tu as le risque de ne plus rien comprendre une fois devant ton cours, car tu n’auras pas assez prêté attention.

👉 Mieux vaut bien comprendre l’essentiel quitte à compléter avec des lectures plutôt que de vouloir tout prendre en note et ne plus t’y retrouver à postériori (mot compte triple). 👍

Enfin, la dernière raison pour laquelle tu ne dois pas tout prendre en note, c’est que le cours magistral (CM) est un résumé – on pourrait dire que c’est la bande annonce du film et que toi tu dois le compléter avec ton travail personnel – il ne doit donc pas être trop long.

👉 Lorsque tu recopies ce que dit le professeur, tu peux vite te retrouver avec 15 ou 20 pages sur ton ordi. Ça ne donne pas forcément envie de tout relire lors des révisions… surtout que tu retrouveras les mêmes concepts dans tes lectures ! Mieux vaut donc se concentrer sur l’explication des concepts plutôt que sur du recopiage. ✍️

la prise de note - youtube les sherpas - william mievre

Besoin de conseils pour pimper ta prise de note ? Tout se passe ici 👇

Adapte-toi aux attentes de tes professeurs de licence

Ce conseil ne te parle peut être pas beaucoup, car il relève davantage de la stratégie. On s’explique. À la fac – et c’est le cas aussi au lycée – il y a plusieurs catégories d’étudiants.

  • D’abord ceux que tu ne croises que le premier jour et le jour des partiels. Ils ne viennent quasiment jamais, ne s’investissent pas et bien souvent – à leur grande surprise – ratent leurs examens. ☝️
  • Il y a ensuite l’inverse, c’est à dire les étudiants qui vont assister à tous les cours, passer leur vie à la BU, ne sortent pas de leur appartement et vont bosser durant tout leur temps libre. Eux, souvent, vont réussir leurs examens, mais – à leur grande surprise aussi – ce ne sont pas forcément ceux qui auront la meilleure note ! ✌️
  • Enfin, il y a ceux qui s’adaptent au prof et à ses attentes. Par exemple certains chargé de TD vont faire des évaluations de cours, d’autres vont demander des dissertations, d’autres des exposés, parfois des fiches de lecture… Et bah, ce sont ceux qui réussissent le mieux ! 🤘

👉 T’as capté, pour réussir à l’université, il faut adapter ta manière de travail à ce qui sera demandé.

Work smarter, not harder !

Pour une simple évaluation de cours d’une 30aine de minutes, pas besoin de rendre 10 pages ni d’apprendre par cœur tout ton cours et tous les livres que tu as lus. Non seulement ça te demandera beaucoup de temps, mais tu risques aussi de ne pas aller à l’essentiel et ce sera sanctionné. Ballot, quand même.

De la même manière, certains profs vont demander des devoirs de maximum 2 pages. C’est volontaire. L’objectif ici est de voir si tu es capable de synthétiser. Inutile de rendre un travail de 15 pages en pensant bien faire, tu risques une mauvaise note pour non respect des consignes. 😠

Certains professeurs à l’inverse exigeront des « récitations » de cours où tu devras apprendre par cœur ton cours et le réciter tel quel. Souvent ces tests ont lieu dans des matières nécessitant un nombre important de définitions, concepts… Ici, on suit les consignes à la lettre !

Les attentes des professeurs ne sont pas les mêmes, il te faudra donc faire preuve d’adaptation et ne pas te cantonner à une seule méthode qui marchera avec un professeur mais pas avec les autres. 🤷

Prépare bien l’année à venir 😇

Rappelle toi, la fac n’est pas comme le lycée. Au lycée l’année commence en septembre et se termine vers mai-juin.

À l’université, en revanche, tu finis bien plus tôt et tu reprends plus tard… Il faudra donc ne pas te reposer sur tes lauriers. Profite des vacances pour t’avancer, car ne l’oublie pas : l’essentiel du travail est personnel ! On ne va pas te dire quoi faire. Si certaines fac/filières te donnent une liste de livres à lire, ce n’est pas le cas partout.

👉 Il est évident que tu ne vas pas non plus passer tout ton été à la bibliothèque à réviser tes cours pendant que les autres profitent de la plage et du soleil. Il faut que tu trouves un équilibre entre le loisir, tes révisions, et ton job étudiant si tu en as un.

Tu peux notamment te donner une liste de livres à lire pendant les vacances et te fixer un objectif de chapitres à atteindre chaque jour. Tu peux aussi selon ta filière refaire des exercices et revoir des cours de l’année passée, les programmes se suivant généralement de manière logique.

 

👉 C’est vraiment important de faire ce travail quotidien. Sinon, à ton entrée en L2 ou L3, tu auras encore plus de boulot. Mieux vont donc s’avancer pour ne pas être submergé dès la rentrée !

Faire cet effort de lecture et de travail personnel est également important dans la perspective d’un Master. En effet, l’entrée en master est souvent sélective et pour être sûr d’être admis dans la formation que tu souhaites, il te faut de bons résultats en licence mais aussi un projet de mémoire.

👉 Un projet assez étoffé grâce à des lectures te permettra de ne pas complètement découvrir ton sujet en début de Master 1. Auquel cas, tu risques d’avoir du mal à rédiger ton mémoire à la fin de l’année !

À lire aussi

Renseigne-toi sur les débouchés 🎯

On en vient maintenant au sujet des masters. Lorsque tu auras terminé ta licence tu pourras postuler à un master, dans ta fac d’origine ou pas. Tout dépend de la spécialité que tu auras choisie.

Par exemple, Paris 1 dispose d’un très bon centre de recherche sur l’histoire des relations internationales et en particulier sur l’Amérique du Nord. Paris 4, elle, est reconnue dans le domaine de l’Égypte ancienne. 📍

Alors, tu l’imagines bien, durant tes années de licence – mais surtout au premier semestre de ta L3 – tu vas devoir te renseigner sur la suite de tes études 👀

👉 Est ce que tu souhaites faire un Master ? Si oui, lequel ? Est ce que tu souhaites changer d’orientation ? Est ce que tu souhaites passer des concours ?

Ne t’y prend surtout pas à la dernière minute. Ce sont des démarches longues, il faut aller aux réunions de présentations des Masters, trouver un directeur de recherche qui accepte de t’encadrer – dans le cas où tu t’orientes vers la recherche – il faudra aussi préparer tes dossiers dès le mois d’avril pour certains master.

À lire aussi

On te facilite la tache et on t’explique tout sur l’inscription en Master 👍

Pour rappel, à l’université tu es autonome ! Personne ne viendra te demander où est ce que tu en es dans tes démarches. Si tu t’y prends à la dernière minute tu pourrais te retrouver sans rien à la rentrée suivante. 😬

Développe tes expériences 🏆

La principale caractéristique de la licence par rapport à la prépa, c’est que tu as peu d’heures de cours (entre 15 et 20 heures par semaine). Par conséquent, tu auras beaucoup de temps libre !

Attention, temps libre ne signifie pas jeux vidéos, sorties, fêtes… le temps libre c’est le temps où tu n’es pas en cours. Tu dois donc en consacrer une grande partie à ton travail personnel mais aussi en profiter pour développer tes expériences, notamment professionnelles, associatives, sportives… 🏊

👉 La fac te donne l’occasion d’acquérir de nombreuses expériences, il serait vraiment dommage que tu n’en profites pas. Le fait de prendre part aux activités proposée t’aidera non seulement à étoffer ton CV, mais aussi à trouver des amis avec qui tu auras des intérêts communs.

C’est plus simple de faire des rencontres dans des associations ou dans des clubs sportifs qu’en amphi (même si ce n’est pas impossible !) qui plus est si tu es timide. Au moins, tu pourras briser la glace plus facilement !

Tu peux aussi penser à des échanges à l’international avec Erasmus (en Europe) ou Micefa (Amérique du Nord). On n’y pense pas toujours en licence, mais c’est souvent possible, en général dès la 2ᵉ année. Renseigne toi auprès de ton UFR et si tu en as l’opportunité, fonce 💯

 

📍 Il y a même des financements et des bourses prévus exprès pour ceux qui en ont besoin. Quoi qu’il en soit, le maître mot d’un projet international réussi est la préparation !

Par ailleurs, une expérience dans un autre pays est très valorisée et en plus tu pourras rencontrer et découvrir d’autres cultures. Découvrir un mode de vie différent, te faire des amis de plusieurs nationalités, améliorer ton niveau de langue… Tu verras qu’il n’y a que de bons côtés !

Adopte une bonne hygiène de vie pendant ta licence 👌

L’hygiène de vie est très importante pour réussir sa licence. Tout le monde est concerné : sportifs, moins sportifs, étudiants, hommes et femmes… et ce n’est pas pour rien. Si tu ne fais pas de sport, que tu adopte le rythme métro-boulot-dodo, que tu te couches à 3h du matin et te lève à 12h pour aller en cours à 14h, tu ne seras pas efficace. 😴

Pire encore, ce sera contre productif. Tu auras l’impression de ne rien apprendre et d’avoir des journées vides. C’est vraiment L’un des pires pièges dans lequel tu puisses tomber surtout à l’université ! Tu risques de complètement te laisser aller, ce qui nuira inévitablement à tes résultats.

👉Il est donc impératif d’adopter de bonnes habitudes dès le début. Tu verras que tu seras beaucoup plus productif, plus heureux aussi.

routine matinale les sherpas youtube william mievre

Pour ça, construis-toi une routine matinale adaptée à tes besoins ⚡️

Profite des opportunités que t’offrent la fac. Inscris-toi à des cours de sports qui sont proposés. En général il y en a pour tous les goûts (tennis, foot, natation, golf, plongée…)

À lire aussi

Pour ça, il y a le SUAPS. Tu connais ?

Tu n’es pas sportif ? 🫣

Pas de problème, tu peux toujours intégrer un club (échecs, oenologie…) et si tu veux te rendre utile, tu as même la possibilité de t’engager dans une association. Si tu te sens une âme de leader, certaines universités t’offrent même l’opportunité de créer toi-même ton asso

👉 Tu as donc l’embarras du choix !

En bref, tu verras que la fac est un environnement bien différent de celui que tu avais au lycée, tu seras plus libre, plus autonome mais en contrepartie tu n’auras plus autant de suivi. Il faudra donc que tu te fixes toi même des règles et des habitudes et que tu t’y tiennes. En un mot, faire preuve de responsabilité.

On espère que ces conseils te permettront de bien te préparer aux attentes académiques pour, au final, réussir ta licence tant sur le plan scolaire que personnel !

Ne stresse pas, les années universitaires sont en général les meilleures. Profites en bien et bonne rentrée. 💖

4.7/5 - (13 votes)

Laisse-nous un commentaire !

Des questions ? Des bons plans à partager ? Nous validons ton commentaire et te répondons en quelques heures ! 🎉

Ebook

Notre ebook pour réussir à l’université

Télécharge notre guide et découvre comment réussir tes années à la fac grâce à nos conseils et nos méthodes ! 👩🏻‍🎓