Pourquoi étudier à l’étranger ? 🌍

Etienne - Mis à jour le 05/02/2019
188856

Étudier à l’étranger, ça fait rêver ! Que ce soit pour aller découvrir une nouvelle culture, perfectionner ta maîtrise d’une autre langue, ou simplement voyager et t’ouvrir de nouveaux horizons… les arguments ne manquent pas. Avec la baisse des prix des billets d’avion, l’essor des communications, et les échanges qui ouvrent régulièrement entre universités françaises et étrangères, les séjours deviennent accessibles au plus grand nombre, et ça, c’est top 😎

C’est simple, chez Les Sherpas, on pense que partir étudier au moins quelques mois dans un autre pays est un incontournable pour tous les étudiants : tu vas énormément y gagner, que ce soit en termes de maturité ou de CV. Prépare-toi à changer (et en bien !) 💪

Allez, viens, on t’emmène ! ✈️

Étudier à l’étranger pour apprendre une langue

C’est certainement la raison n°1 pour t’expatrier pendant quelques mois. En partant à l’étranger, tu vas pouvoir apprendre la « vraie langue », celle que parlent les gens tous les jours dans le pays, loin des « Brian is in the kitchen » qu’on apprend en cours.

📌 En plongeant dans le grand bain, tu vas être obligé d’apprendre, et vite ! En immersion, tu devras forcément te lancer, ne plus avoir peur de faire des fautes, et ça, c’est super ! ?

📌 Tu vas apprendre de nombreuses expressions idiomatiques et forcément choper un accent authentique.

📌 Tu vas être capable de tenir des conversations du quotidien et si tu travailles aussi un peu là-bas (avec des petits boulots, du baby-sitting ou en donnant des cours de langue…), tu auras les bases du vocabulaire professionnel.

📌 Plus long sera ton séjour, plus tu ancreras ces connaissances dans la durée et plus tu pourras facilement les réutiliser à ton retour, et même des années après.

Un séjour à l’étranger commence à être utile à partir du moment où tu te mets à rêver et à penser dans la langue étrangère. En dessous de 2 semaines de séjour, c’est quasi impossible ! À partir de 1 mois, tes progrès deviennent durable, mais pour un effet de long-terme, compte au moins 6 mois.

💡 Compte au moins une année de séjour si tu veux pouvoir revenir bilingue. 

👉 Un voyage à l’étranger t’apportera la motivation pour  faire des progrès et apprendre une langue bien plus vite. C’est l’idéal si tu te penses fâché avec la langue de Shakespeare ou de Goethe par exemple (en plus, il n’y a aucune raison à ça) ou que tu souhaites te perfectionner.

⚠️ Attention

Faire la fiesta – enfin, on veut dire étudier – dans un autre pays ne suffit pas pour être bilingue ! Pense à travailler régulièrement aussi ta grammaire et ton vocabulaire pour ne pas parler une langue « de la rue ». Tu dois aussi savoir parler de façon académique pour tes études !

 

C’est d’autant plus vrai pour les langues où tu dois apprendre un autre alphabet ou une nouvelle écriture (chinois, japonais, coréen, russe…). En t’y installant, tu pourras devenir à l’aise à l’oral, mais tu ne sauras jamais écrire correctement si tu ne fais pas l’effort de t’y plonger sérieusement.

💡 L’erreur classique faite par la majorité des étudiants consiste à penser qu’ils amélioreront leur langue une fois arrivé, sans investir dedans en France. Grave erreur ! Ton dossier va être passé au crible par ton établissement d’accueil. Ils savent que tu n’es pas bilingue, mais si tu n’as pas déjà un niveau acceptable, tu pourras dire bye-bye à ta place dans la fac de tes rêves…

À lire aussi

15 faux amis en anglais à connaître à tout prix !

Étudier à l’étranger pour découvrir une culture

La découverte d’autres cultures et la possibilité de voir du pays, c’est aussi important que d’apprendre une nouvelle langue. Tu rêves de l’Amérique et de ses grands espaces ? Envie d’un bronzage Punta Cana sur une plage paradisiaque ? Le shabu-shabu, jamais entendu parler mais ça te dit de goûter ? Si oui, tu vas adorer voyager à l’étranger.

Les voyages forment la jeunesse.

Michel de Montaigne

Philosophe français

De nouvelles habitudes 🕰

La Terre ne vit pas à l’heure française (non jure) ! En voyageant, tu vas découvrir qu’il existe autant de façons de vivre que de personnes sur Terre, et qu’on peut très bien s’adapter merveilleusement à autre chose que nos standards occidentaux.

👉 Se fondre dans les habitudes d’une autre culture est passionnant. En te mettant à dîner à l’heure espagnole ou à l’heure anglaise, tu vas interroger nos propres habitudes. En tout cas, tu vas gagner en ouverture d’esprit. Tu constateras que sur certaines choses on se fait battre à plat de couture, quand sur d’autres t’es plutôt content d’habiter en France !

De nouvelles nourritures 🍽

Tout bon Français qui voyage n’a que le mot « bouffe » à la bouche… On a pas la meilleure cuisine au monde pour rien !

👉 Ça tombe bien, où que tu partes, tu vas forcément faire des découvertes incroyables. Que ce soit des pâtes noires au sésame dans les campagnes de Chine, des brochettes d’intestins de poulet aux Philippines, ou des tempura au Japon, tu vas en prendre plein les papilles !

💡 Conseil d’ami

Toujours goûter et de demander après ce que c’est… ce sera plus facile pour avaler.

Le frisson de l’aventure ✨

Alors certes, aller en cours dans ton établissement d’accueil n’est pas à proprement parler une aventure de dingue… Et encore, réussis à te retrouver dans le métro à Tokyo ou Manhattan et on en reparle !

👉 Le grand classique, c’est de partir à la découverte des alentours pendant les week-ends et de planifier un road-trip à ton arrivée ou à ton départ. Sentiment de liberté et souvenirs garantis !

Partir étudier à l'étranger

Ouvre-toi au monde et aux autres 😍

Le voyageur voit ce qu’il voit, le touriste voit ce qu’il est venu voir.

Keith Chesterton

Écrivain anglais

Pitié, ne fais pas comme tous ces touristes qui voyagent en meute, smartphone à la main, en traversant les autres pays comme s’ils étaient à Disneyland. C’est trop triste : dans ce type de voyage, les gens emportent avec eux leur propre culture, sans se poser de question sur ce qui les entourent. 

👉 Ce n’est pas parce que tu t’es immortalisé devant le Parthénon que tu comprends la Grèce, ce n’est pas parce que tu as ton selfie muraille de Chine que tu connais l’Empire du Milieu : c’est parce que tu auras accepté de découvrir les gens et leurs coutumes que tu rentreras enrichi de ton voyage.

Rester, c’est exister. Voyager, c’est vivre.

Gustave Nadaud

Poète et chansonnier français

👉 C’est un des messages les plus importants de cet article : prends le temps du voyage et de la découverte. Laisse-toi toucher, pénétrer par les rencontres, ose dire oui, va vers les autres. Tu seras surpris des rencontres que tu feras, de l’hospitalité et de la bienveillance des gens. Tu appréhenderas alors bien mieux la richesse de notre Terre et de l’humanité, dans ce qu’elles ont de plus touchant, de plus pur et de plus positif.

Étudier à l’étranger pour ton CV

Travailler en environnement multiculturel

Étudier dans un autre pays va te permettre de travailler dans des groupes multiculturels, et de voir si les clichés sont vrais.

  • Les Allemands sont ultra sérieux ?
  • Les Italiens parlent tout le temps ? (et avec les mains ?)
  • Les Français râlent tout le temps ?
  • Les Indiens sont des grands stressés de la life ?
  • Les Chinois sont super solidaires ?

Vérité ou préjugé ? À toi de vérifier !

👉 En travaillant avec d’autres nationalités, tu vas apprendre à composer avec d’autres façons de penser et de travailler. Et c’est très enrichissant : tu apprendras à faire des compromis et à tirer parti des forces et faiblesses culturelles de chacun pour tirer vers le haut tes projets de groupe… tout en te faisant des amis aux 4 coins du globe !

👉 Avoir étudié à l’étranger est la preuve d’une vraie richesse personnelle. Tu auras forcément été amené à avoir fait plus de rencontres qu’une personne resté dans sa ville de naissance ! Et si tu aimes vraiment ton pays d’accueil, tu pourras même t’y expatrier, temporairement ou durablement.

Un indicateur de ton niveau scolaire 📝

Les étudiants qui partent étudier à l’étranger ont souvent un bon ou un très bon niveau, car ils ont été sélectionnés sur dossier par les universités étrangères. Vu la forte concurrence pour aller étudier dans un autre pays, les mauvais dossiers passent régulièrement à la trappe.

💡 Ça ne veut pas dire pour autant que les dossiers moyens n’ont aucune chance : dans beaucoup de pays, les expériences extra-scolaires et professionnelles sont autant scrutées que ton parcours académique.

📌 Un séjour à l’étranger prouve aussi ta motivation, et ta capacité d’adaptation.

📌 Ce sont autant de qualités (très) recherchées par un futur employeur, que ce soit pour tes stages, une alternance, ou même un premier CDI.

📌 La maîtrise d’une ou plusieurs langues étrangères facilitera systématiquement ton ascension professionnelle. Plus tu monteras en grades et responsabilités, plus tu seras amené à travailler dans une langue autre que ta langue maternelle.

Comment partir étudier à l’étranger ?

Forcément, quand on parle d’étudier à l’étranger, on pense aux études… mais ce n’est pas le seul moyen de partir !

Fais un séjour linguistique au lycée

C’est souvent la meilleure première solution ! Avant de partir étudier en université étrangère, tu as besoin de renforcer ta langue pour que ton dossier soit accepté. Quoi de mieux qu’un séjour de 2 semaines à un mois pendant le lycée, pour te perfectionner et avoir un premier contact avec le pays visité ?

💡 Aller étudier à l’étranger, ça se prépare (au moins un peu). Tu multiplies énormément tes chances d’admission dans une université étrangère si tu as déjà fait des séjours linguistiques dans le pays. C’est ce qui prouve ton intérêt et ton niveau de langue.

👉 Seuls les stages de langue dans des familles d’accueil fonctionnent vraiment. Dans ce cas, ton « papa » ou ta « maman » d’accueil te donnera des cours particuliers (bien plus efficace que des cours en groupe, car sur mesure et personnalisés), tout en t’immergeant dans le quotidien de la famille . C’est toujours une expérience ultra riche humainement, on recommande 100 fois !

👉 On déconseille les stages de langue en groupe : ils se transforment toujours en colonies de vacances entre français, et tu ne vas pas progresser. C’est un gros veto de notre part. Vu l’investissement que représente un séjour à l’étranger pour tes parents, mieux vaut rentabiliser en faisant quelque chose qui marche, comme un séjour en famille d’accueil.

Fais une gap year ✈

C’est une option qui n’est pas vraiment dans les habitudes françaises, mais qui est un grand classique des pays scandinaves, comme le Danemark.

👉 Juste après le Bac, les étudiants prennent un an pour voyager et parcourir le monde, ce qui leur permet souvent de revenir bilingues en anglais ! Bon, c’est vrai qu’ils ont un revenu universel de 700 € mois pour les y aider… Mais si l’aventure te tente, et que tes parents acceptent de te soutenir, une gap year peut te mettre du plomb de la cervelle, et te faire progresser en langue.

Tu as alors deux options :

  • la totale aventure, où tu devras prendre des petits boulots (mais dans 90 % des cas, le soutien financier vient des parents)
  • une année pour progresser en langue, avec un séjour prolongé en famille d’accueil

💡 Une gap year reste un vrai choix, surtout en France. On te demandera souvent de pouvoir la justifier. Si tu as un peu peur de ne rien faire pendant un an, mieux vaut te donner 3 mois. C’est moins radical et tu auras déjà bien le temps de voir du pays !

Fais un voyage humanitaire 🤝

Honnêtement, c’est le top ! Un séjour humanitaire permet de voyager, de se frotter à une autre langue, mais aussi de se rendre utile et de comprendre la chance qu’on a de vivre en France. C’est juste hyper enrichissant, et un vrai atout sur pour des entretiens de personnalité et le CV, ne soyons pas naïfs… Si tu en as l’opportunité, n’hésite pas une seule seconde !

étudier à l'étranger

Pars étudier à l’étranger à la fac 💼

C’est après le Bac que tu vas pouvoir partir à l’étranger. Dans tous les cas, tu devras probablement passer des tests comme le TOEFL ou le GMAT.

En France, il y a 3 grands types de solutions pour partir. On te les présente juste après !

Les programmes pour étudier à l’étranger ✅

📌 Le programme ERASMUS permet aux étudiants de partir dans un des 28 états membres de l’UE, en profitant de bourses ainsi que de facilités d’inscription.

📌 Tu peux aussi passer par exemple par le CREPUQ pour étudier au Québec.

📌 Il y a encore le programme MICEFA (Mission Interuniversitaire de Coordination Échanges Franco-Américains) pour les USA.

Dans tous les cas, un programme d’échange s’anticipe longtemps à l’avance, les places sont très limitées et la demande, bien supérieure à l’offre. C’est plus facile en grande école, où il y a des quotas avec des places garanties.

Les universités partenaires de ton établissement 🏢

De plus en plus d’universités proposent des échanges bilatéraux, ce qui élargit les choix d’ERASMUS, et c’est souvent très intéressant.

👉 Pour le coup, gros avantage aux grandes écoles. Elles disposent souvent de campus à l’étranger, comme l’ESCP-Europe à Paris, Londres, Madrid, Turin, Berlin et Varsovie, l’ESSEC à Singapour, l’emlyon à Shanghaï, ou SKEMA à Raleigh aux USA.

💡 Le savais-tu ?

En général, un passage sur ces campus est un impératif. Par exemple, à l’ESCP, tu dois avoir étudié à l’étranger dans au moins 3 pays différents pour avoir ton diplôme : si tu veux voyager, tu seras servi ! ✌

👉 Souvent, les Grandes Écoles ne s’arrêtent pas là : elles proposent des échanges et des doubles diplômes prestigieux, que tu pourras ajouter à ton CV. Et bonne nouvelle, c’est quasiment systématiquement sans coûts additionnels. Il faut bien que la prépa soit rentabilisée…

👉 Même des universités qui ne sont pas des grandes écoles proposent de très bons échanges : les places sont simplement plus rares, mieux vaut être un (très) bon élève pour y accéder.

👉 Si les possibilités offertes par ton établissement ne te conviennent pas, tu peux tout à fait postuler par tes propres moyens. Tu feras ensuite faire valider l’échange par ton université. C’est plus long, plus compliqué (et pas toujours un succès en fonction de la gentillesse de ton administration), mais cela peut marcher !

aller étudier aux USA

Un cursus universitaire majoritairement étranger 🌍

Dès le lycée, tu peux candidater à des programmes Bachelor dans des universités étrangères pour y faire tes études. Ce sont de bonnes et prestigieuses alternatives à des prépas.

Parmi les destinations prisées depuis la France : McGill et HEC Montréal au Canada, l’EPFL à Lausanne, La Bocconi en Italie, les Universités de Warwick ou de Bath en Angleterre, ou le BBA de l’ESCP…

👉 Après un Bachelor étranger, il est possible de continuer tes études à l’étranger ou de revenir en France pour faire un Master ou même pour travailler. 

Postuler en direct reste la meilleure méthode pour les établissements très prestigieux (sauf si tu es dans une des meilleures grandes écoles de France). Quand il s’agit de partir en université anglo-saxonne, prépare-toi à devoir constituer un dossier très fourni sur ton parcours académique et personnel  : ton dossier sera scruté au peigne fin et les procédures sont très lourdes. Mieux vaut te faire aider par des cabinets spécialisés si tu le peux.

⚠️ Dans tous les cas, fais bien attention à tes crédits ECTS et renseigne-toi sur les équivalences de diplômes avant de t’inscrire.

Quel budget ? 💸

À ce stade, tu dois être en train de baver derrière ton écran 🤤 C’est bien beau tout ça, mais étudier à l’étranger, ça a un prix ! Pour combien ? Franchement, c’est le souci. Étudier à l’étranger, ça peut vite coûter un bras… ou pas. Tout dépend, du coût du transport, de la vie là-bas et des éventuels frais de scolarité.

👉 Bref, tout dépend de la destination et de ta situation. Les USA sont sans conteste le pays le plus cher, car les universités sont hors de prix. Le Canada est alors une bien meilleure alternative. En revanche, étudier en Europe, en Asie ou en Amérique latine peut être beaucoup plus abordable : ça peut même devenir une meilleure affaire que d’étudier en France si le coût de la vie est considérablement moins cher, comme dans certains pays d’Asie. Dans tous les cas, tu pourras toujours essayer d’obtenir des bourses.

À lire aussi

Allez, le plus dur c’est seulement de te lancer ! Explique-nous où tu rêves de partir et pourquoi, on en discute en commentaires 💖

5/5 - (3 votes)

Laisse-nous un commentaire !

Des questions ? Des bons plans à partager ? Nous validons ton commentaire et te répondons en quelques heures ! 🎉

Ebooks

Découvre nos ebooks

Avoir confiance en soi, réussir le bac, trouver son stage, gagner en productivité… À chaque problème son guide pour progresser et devenir la meilleure version de toi-même ! 💪