Les GĂ©orgiques de Virgile & la nature, une histoire d’amour đŸŒ±

Aurore Fouassier - Mis Ă  jour le 15/12/2022
les géorgiques de virgile

On connaĂźt surtout Virgile pour sa cĂ©lĂšbre Ă©popĂ©e, L’ÉnĂ©ide, mais ce poĂšte a plus d’une corde Ă  son arc. ƒuvre lyrique et didactique, Les GĂ©orgiques se prĂ©sentent comme un vĂ©ritable traitĂ© sur l’agriculture et la beautĂ©. Ce poĂšme, Ă©crit lorsque l’écrivain latin Ă©tait au sommet de son art, nous rĂ©serve d’incroyables surprises qu’ils nous tardent de dĂ©couvrir avec toi ! đŸ’«

Fiche d’identitĂ© 🔎
TitreLes GĂ©orgiques
ÉcrivainVirgile
Date de publicationvers 29 av. J-C
GenrePoésie
RegistreDidactique

PrĂ©sentation gĂ©nĂ©rale de l’Ɠuvre ​📖​

Pourquoi Virgile a Ă©crit les GĂ©orgiques ? ✍​​

Virgile, dit « le Cygne de Mantoue », a publiĂ© Les GĂ©orgiques pour rendre hommage Ă  MĂ©cĂšne. Cet homme politique romain et proche de l’empereur Auguste (d’abord appelĂ© Octave) lui a commandĂ© ce poĂšme gĂ©ant.

 👉 Pourquoi lui avoir dĂ©diĂ© ces poĂšmes ?

Pour la simple et bonne raison que MĂ©cĂšne Ă©tait connu pour consacrer sa fortune et son influence Ă  la promotion des arts et des lettres. Si tu as aujourd’hui la chance d’admirer de beaux tableaux ou de lire des textes sensationnels, c’est un peu grĂące Ă  lui 😏

Ce qu’il faut aussi savoir, c’est que Virgile a publiĂ© son Ɠuvre Ă  la suite de la victoire du futur empereur Octave. Lorsque ClĂ©opĂątre et Antoine se sont retirĂ©s Ă  Alexandrie, Octave a apportĂ© la paix au sein de l’État romain qui Ă©tait dĂ©chirĂ© par des guerres civiles.

À lire aussi

🍂 Fan de la nature ? DĂ©couvre Chanson d’automne de Verlaine !

Le contenu des quatre parties du livre de Virgile, tournĂ© vers la thĂ©matique de la terre, montre qu’il soutenait les efforts d’Octave en faveur de l’agriculture italienne et qu’il encourageait le peuple romain Ă  s’intĂ©resser au mĂ©tier de paysan đŸ§‘â€đŸŒŸ

En cela, Les GĂ©orgiques mettent en lumiĂšre un vĂ©ritable souffle de vie, une morale fondĂ©e sur l’effort et le travail de la terre. Virgile veut montrer que, si l’on se donne les moyens, on peut s’élever et rĂ©flĂ©chir Ă  la place que l’on a au sein de la nature 🍀

💡 Le savais-tu ?

AprĂšs avoir Ă©tĂ© un pays rural, l’Italie s’est modernisĂ©e de maniĂšre inĂ©gale au XIXᔉ siĂšcle. RĂ©sultat ? Le nord aborde des paysages riches et industriels, le sud paraĂźt pauvre et rustique.

Les campagnes italiennes  🇼đŸ‡č
Quelle beautĂ© ! đŸ„°

RĂ©sumĂ© gĂ©nĂ©ral des GĂ©orgiques de Virgile​ đŸ’«â€‹

Les GĂ©orgiques sont composĂ©s de 2 188 vers en hexamĂštre dactylique et tiennent leur nom du mot grec « geƍrgikĂłs » :

  • gĂȘ signifie « terre »
  • Ă©rgon signifie « Ɠuvre » ou « travail »

👉 L’Ɠuvre de Virgile fait l’éloge de la campagne italienne et de l’agriculture. Dans Les GĂ©orgiques, l’Ă©crivain parle mĂȘme des « devoirs religieux de la vie rurale ». Cette phrase montre que l’écrivain latin ne s’arrĂȘte pas Ă  de simples conseils sur la façon de cultiver mais apporte une dimension philosophique et religieuse Ă  ses quatre livres (ou « chants »).

Un corgi et des fleurs, que demande le peuple ?

 👉 Comment sont constituĂ©s Les GĂ©orgiques de Virgile ?

Tout vient du traitĂ© en langue punique du Carthaginois Magon. En vingt-huit livres, cet Ă©rudit a rĂ©pertoriĂ© toutes les informations qu’on avait sur l’agriculture.

💡 Le savais-tu ?

De agri cultura (160 av. J-C) est un traitĂ© de Caton l’Ancien. Ce livre Ă©tait considĂ©rĂ© comme LE manuel du fermier accompli.

 

👉 L’auteur y parle des rĂšgles d’Ă©levage et de gestion des fermes Ă  suivre en dĂ©voilant quelques anecdotes croustillantes sur la vie rurale des paysans de l’époque.

Pendant plusieurs siĂšcles, son livre est restĂ© l’une des seules sources connues sur ce sujet. Enfin
 jusqu’à l’arrivĂ©e de Varron ! Cet Ă©crivain romain a rĂ©sumĂ© l’ouvrage de Magon en trois livres en mettant en avant : l’agriculture, le bĂ©tail, les volailles, le gibier et les viviers.

✍ Virgile a repris ces Ă©lĂ©ments en apportant des modifications :

  • il dĂ©veloppe l’agriculture en deux volumes
  • il n’évoque pas les volailles, le gibier et les viviers
  • les abeilles apparaissent dans le dernier texte

L’Ɠuvre est divisĂ©e en quatre livres qui suivent la mĂȘme progression. Virgile Ă©voque d’abord ce qui est matĂ©riel avant de parler de ses mĂ©ditations.

📘 Quels sont les quatre livres ?

đŸŒœ Le travail de la terre avec la culture du blĂ© et les conditions favorables pour une bonne production.

â†Ș Exemple

Si ton terrain est gras, dĂšs la saison nouvelle
Qu’on y plonge le soc, et que l’étĂ© poudreux
Mûrisse les sillons embrasés par ses feux.

🍇 La vie vĂ©gĂ©tale avec les soins qu’il faut apporter Ă  la vigne.

â†Ș Exemple

De rameaux Ă©trangers un arbre s’embellit,
D’un fruit qu’il ignorait son tronc s’enorgueillit ;
Le poirier sur son front voit des pommes Ă©clore,
Et sur le cornouiller la prune se colore.

 🐼 La vie animale et l’Ă©levage avec des mĂ©ditations sur l’amour, les Ă©pidĂ©mies et les maladies mortelles.

â†Ș Exemple

L’horrible sanglier se prĂ©pare Ă  la guerre ;
Il aiguise sa dent, il tourmente la terre :
Contre un chĂȘne ridĂ© s’endurcit aux assauts,
HĂ©risse tous ses crins, et fond sur ses rivaux.

🐝 Les abeilles, l’exemple parfait pour bĂątir une communautĂ© humaine idĂ©ale.

â†Ș Exemple

MĂ©cĂšne, daigne encor sourire Ă  mes abeilles.
Dans ces petits objets que de grandes merveilles !

Olivier

La Sorbonne

13€/h

Jade

Sciences Po Paris

21€/h

Martin

HEC Paris

23€/h

Alma

ENS Paris-Saclay

24€/h

Victor

ESCP

25€/h

Jeanne

Aix-Marseille Université

17€/h

Besoin d’un prof particulier de français ? ✹

Nos Sherpas sont lĂ  pour t’aider Ă  progresser et prendre confiance en toi.

PRENDRE UN COURS GRATUIT

Les GĂ©orgiques de Virgile : rĂ©sumĂ© dĂ©taillĂ© 📜​

Livre I : 514 vers pour avoir les pieds sur terre đŸŒœ

 👉 D’emblĂ©e, l’Ă©crivain annonce le sujet de chaque chant :

  • La terre : Je chante les moissons : je dirai sous quel signe
  • Le vĂ©gĂ©tal : Il faut ouvrir la terre et marier la vigne ;
  • Le bĂ©tail : Les soins industrieux que l’on doit aux troupeaux ;
  • Les abeilles : Et l’abeille Ă©conome, et ses sages travaux.

Il Ă©voque ensuite plusieurs divinitĂ©s agricoles comme Pan, le dieu des bergers et des troupeaux, avant de parler du fameux Octave qu’il compare Ă  CĂ©sar.

Une statue de Jules César au Musée du Louvre

đŸ–ïž Dans ce premier livre, cinq thĂšmes sont mis en avant :

  • Vers 54-63 : la spĂ©cificitĂ© des rĂ©gions d’Italie, d’Orient et de GrĂšce

Virgile dĂ©crit par exemple l’Euxin (ancien nom de la mer Noire) et le Tmole, une montagne situĂ©e en Turquie.

Le Tmole est parfumĂ© d’un safran prĂ©cieux.

Virgile

PoĂšte

  • Vers 63-159 : la nature des sols

L’écrivain utilise des termes propres au monde de la campagne comme « moissonnĂ© », « sĂšme », « engrais», « laboureur», « sillons», « champs», « fertilité», etc. 


Il explique Ă©galement que la terre est une mĂšre nourriciĂšre (oh la belle personnification  😏) et qu’un paysan doit prier les divinitĂ©s pour que le temps lui soit favorable.

MĂȘme si le travail de la terre est pĂ©nible, il ne doit pas le considĂ©rer comme une punition. Le dur labeur serait en fait une vertu de Jupiter qui nous amĂšnerait Ă  ĂȘtre constant dans nos efforts.

Dur dur le matin…

Le travail de la terre empĂȘcherait aussi d’ĂȘtre dominĂ© par Saturne, le dieu romain en charge de la pĂ©riode qui prĂ©cĂšde le solstice d’hiver. Lorsqu’un paysan maĂźtrise la culture (le mot renvoyant ici Ă  l’agriculture ET Ă  la civilisation), il contrĂŽlerait en fait le monde đŸ€”

  • Vers 160-203 : les modes de culture ancestraux

Virgile cite des techniques (le traçage des sillons dans la terre, l’utilisation d’un attelage de bƓufs
) avant de parler d’outils tels que l’araire courbĂ©, les herses et les houes ⛏

â†Ș Exemple

De huit pieds en avant que le timon s’étende ;
Sur deux orbes roulants que ta main le suspende :
Et qu’enfin tout ce bois, Ă©prouvĂ© par les feux,
Se durcisse Ă  loisir sur ton foyer fumeux.

Si on fait honneur Ă  ces apprentissages, on devient maĂźtre de la nature et elle nous apportera la « gloire d’un divin domaine ».

  • Vers 204-350 : le ciel

Pour faire simple, Virgile explique comment le ciel permet des moissons abondantes lorsque les rapports pluie/soleil et ombre/lumiĂšre sont optimaux.

  • Vers 351-514 : les phĂ©nomĂšnes mĂ©tĂ©orologiques

Virgile s’intĂ©resse surtout aux vents en expliquant que certains signes comme le mouvement des oiseaux permettent de prĂ©voir le mauvais et le beau temps.

👉 L’Ă©crivain Ă©voque par ailleurs les divinitĂ©s :

  • Les dieux du Soleil et de la Lune s’expriment sur des Ă©vĂ©nements politiques en provoquant des Ă©clipses, des tempĂȘtes ou autre moment marquant
  • Mars se dĂ©chaĂźne sur l’univers Ă  cause des sanglantes batailles de Philippes.

À lire aussi

DĂ©couvre Les Contemplations de Victor Hugo 🕊

Dans cette partie, on remarque aussi une méditation sur la guerre. Virgile se questionne tristement et veut savoir pourquoi les divinités ont permis ces conflits fratricides qui ont attiré le courroux de Mars.

Livre II : 542 vers à lire dans un espace vert 🌳

Le deuxiÚme ouvrage fait honneur aux arbres, les petits protégés du dieu de la croissance et de la fécondité Bacchus. Virgile parle de leur mode de reproduction naturel et détaille des notions : le bouturage et le greffage.

Bacchus met l’ambiance en soirĂ©e 😎

đŸȘŽ Le bouturage est un mode de multiplication vĂ©gĂ©tative de certaines plantes. En gros, il permet de donner naissance Ă  un vĂ©gĂ©tal Ă  partir d’un autre vĂ©gĂ©tal. Imagine-toi qu’on prĂ©lĂšve une partie d’une plante (une branche feuillue) et qu’on l’utilise pour obtenir une nouvelle plante.

🌿  Le greffage permet aussi de reproduire une plante mais on l’utilise sur des plantes fragiles dont le semis ne donne pas de rĂ©sultats concluants.

👉 Pour Virgile, ces deux techniques sont reprĂ©sentatives d’une collaboration rĂ©ussie entre la Nature et l’ĂȘtre humain.

💡 Relevons d’ailleurs que la vigne est l’un de ses exemples favoris ! Virgile Ă©numĂšre beaucoup de noms d’arbres et d’arbustes dans son livre (le hĂȘtre, l’olivier, le saule, le poirier, etc.) mais donne une place privilĂ©giĂ©e Ă  la vigne 🍇

â†Ș Exemple

Notre vigne fleurit suspendue aux ormeaux ;
La grappe de Lesbos rampe sur les coteaux ;
Les raisins sont tardifs, ou se pressent d’éclore ;
Le pourpre les rougit, ou le safran les dore :

Ce qu’il faut noter, c’est que cette partie paraĂźt moins structurĂ©e que les autres puisqu’elle prend la forme d’une Ă©numĂ©ration lyrique. Le poĂšte Ă©crit de vĂ©ritables hymnes Ă  la joie en faisant l’éloge de l’Italie, du printemps, du rĂ©veil de la nature et des vertus de la vie paysanne.

Livre III : 566 vers qui rendent chùvre 🐐

Ce qu’on remarque dĂšs le dĂ©but, c’est que ce livre est introduit par un prologue de 51 vers. Virgile commence par Ă©voquer PalĂšs, la dĂ©esse romaine des bergers, le « berger des bords de l’Amphryse », MĂ©cĂšne et CĂ©sar.

😯 Encore plus surprenant : Virgile rĂ©vĂšle le grand thĂšme de cette partie (l’Ă©levage) sans jamais parler de ses aspects Ă©conomiques et des animaux domestiques comme les poules et les cochons.

À lire aussi

DĂ©couvre Les Vrilles de la Vigne de Colette ! 🕊

La premiĂšre partie du livre fait rĂ©fĂ©rence au bƓuf et au cheval et met l’accent sur le dĂ©veloppement de ces espĂšces, les soins qu’il faut leur donner et la patience qu’un paysan doit avoir pour dresser les jeunes animaux. Virgile admire la beautĂ© des chevaux qui sont Ă©levĂ©s pour la course (la gloire) ou la guerre (l’honneur) 🐮

Au-delĂ  de ça, on voit que l’Ă©crivain souhaite faire plus que simplement parler d’Ă©levage et de dressage. Il s’intĂ©resse aux liens entre les hommes et les bĂȘtes. Selon lui, une forme de fraternitĂ© existe entre ces ĂȘtres vivants qui sont tous deux capables de communiquer, aimer, souffrir et mourir.

L’amour est le mĂȘme pour tous.

Virgile

PoĂšte

La deuxiĂšme partie est consacrĂ©e au petit bĂ©tail. Virgile explique qu’il faut prendre garde aux brebis afin de profiter de leur laine et de leur lait. Enfin
 comme pour les chevaux, notre ami Ă  un petit faible pour un type d’animal : les chĂšvres sauvages (tu sais, celles qui dĂ©fient la gravitĂ© !) đŸ˜±

Elle hĂ©site un peu quand mĂȘme


Amoureux de ces animaux indépendants, Virgile évoque les maladies et les prédateurs qui les mettent en danger. Il propose une description (quasi) apocalyptique de la peste qui a ravagé les troupeaux du Norique, un royaume celtique constitué au IIe siÚcle av. J-C.

Livre IV : 566 vers vraiment bzzzz 🐝 

Virgile accorde beaucoup d’importance au travail des abeilles dans leur milieu de vie et explique comment est constituĂ©e une ruche et comment fonctionne un essaim.

Lorsqu’il parle de ce thĂšme, il le relie Ă  l’horticulture, l’art de cultiver les jardins et de conserver les plantes. S’il entremĂȘle ces sujets, c’est parce qu’il veut reprĂ©senter la sociĂ©tĂ© idĂ©ale 🌞

On apprend que Virgile prĂ©fĂšre le « jardin des abeilles » Ă  un domaine de plusieurs hectares. Pour lui, une exploitation Ă  taille humaine est ce qui permet de trouver le bonheur. Ce n’est qu’en travaillant Ă  petite Ă©chelle qu’on peut ĂȘtre proche de la nature et vivre de façon sereine et Ă©quilibrĂ©e.

À lire aussi

DĂ©couvre Juste la fin du Monde rĂ©sumĂ© ! 📚

â€ŠđŸ§‘â€đŸŒŸ Virgile va mĂȘme plus loin en utilisant la vie des abeilles comme une mĂ©taphore de la vie humaine parfaite. Il fait le parallĂšle entre le quotidien dans la ruche et dans une citĂ©, parle de labeur collectif et montre que les abeilles sont dĂ©vouĂ©es Ă  leur roi comme on l’est Ă  notre patrie.

C’est d’autant plus incroyabzzz (d’accord, on arrĂȘte) lorsque l’on sait que Virgile adore mĂ©diter sur un procĂ©dĂ© utilisĂ© en Égypte pour ressusciter les abeilles : la bougonie 🍯 Cette mĂ©thode viendrait de l’histoire du berger AristĂ©e. Il aurait pleurĂ© la mort de ses abeilles et aurait appris par ProtĂ©e, le dieu des mĂ©tamorphoses, qu’une raison se cachait derriĂšre ce drame.

Elle se régalait
 puis BOOM !

Selon la divinitĂ©, la destruction de l’essaim serait le chĂątiment suscitĂ© par OrphĂ©e pour la mort d’Eurydice. CyrĂšne, nymphe et mĂšre d’AristĂ©e, aurait transmis Ă  son fils les rituels Ă  respecter pour obtenir le pardon des nymphes des bois (les compagnes d’Eurydice) et des mĂąnes d’OrphĂ©e.

La lĂ©gende raconte qu’une fois ces rituels accomplis, une nuĂ©e d’abeilles se serait Ă©chappĂ©e des cadavres de bovins en dĂ©composition. C’est sur cette lueur d’espoir (peu ragoutante, certes
) que Virgile choisit de nous quitter.

👉 Il conclut Les GĂ©orgiques par le vers « CĂ©lĂ©brais les amours et les jeux des bergers » qui est Ă  la fois optimiste et reprĂ©sentatif de la vitalitĂ© qu’exprime son Ɠuvre lyrique et didactique.

Les caractĂ©ristiques de la poĂ©sie didactique 📕

La poĂ©sie didactique est un genre littĂ©raire hĂ©ritĂ© de l’AntiquitĂ© grĂ©co-latine qui a pour but de transmettre un savoir sur un domaine prĂ©cis comme la chasse, l’astronomie ou encore l’amour. Comme ses prĂ©dĂ©cesseurs, Virgile a Ă©tĂ© influencĂ© par des auteurs grecs et a contribuĂ© Ă  perpĂ©tuer cette tradition en latin.

À lire aussi

Plonge dans l’univers des Contes de Hans Christian Andersen ! 📚

👉 GrĂące Ă  la thĂ©orie de Katharina Volk, The Poetics of Latin Didactic, on peut dĂ©finir ce genre selon quatre critĂšres :

1. L’intention didactique explicite

DĂšs le dĂ©but du poĂšme, Virgile dĂ©voile sa volontĂ© didactique en explicitant l’aspect pratique de son texte (transmettre un savoir) et les thĂšmes qui le composent.

Ce qui est d’autant plus intĂ©ressant, c’est que l’Ă©crivain ne se contente pas de rĂ©diger un traitĂ© mais montre qu’il est avant tout un poĂšte. Son activitĂ© premiĂšre est de chanter : « VoilĂ  ce que maintenant je vais chanter. »

Virgile insiste encore plus sur la valeur didactique de son Ɠuvre au deuxiĂšme livre des GĂ©orgiques. Le poĂšte fait de nombreuses rĂ©fĂ©rences qui montrent ses connaissances :

  • Les Travaux et les Jours de l’écrivain grec HĂ©siode : « Je chante le poĂšme d’Ascra par les villes romaines ». Ascra renvoie Ă  la citĂ© qui a inspirĂ© le poĂšte.
  • Les textes de Nicandre, Aratus et LucrĂšce qui lui ont donnĂ© le bagage scientifique nĂ©cessaire pour Ă©crire Les GĂ©orgiques.

2. La relation maĂźtre/Ă©lĂšve

Dans la poĂ©sie didactique, on retrouve souvent la relation maĂźtre/Ă©lĂšve puisqu’elle montre que l’Ă©crivain cherche Ă  transmettre. Dans Les GĂ©orgiques, on distingue deux Ă©lĂšves diffĂ©rents : l’agriculteur et MĂ©cĂšne.

  • MĂ©cĂšne est mentionnĂ© au dĂ©but du texte.
  • Virgile s’adresse au paysan au futur et Ă  l’impĂ©ratif : « tu laisseras les champs se reposer une annĂ©e » (v. 71), « Implorez des hivers sereins, paysans ! » (v. 100).

💡 À noter

Il semble que Virgile ne dissocie pas nĂ©gativement d’un cĂŽtĂ© les pauvres paysans et de l’autre l’empereur mais s’adresse plutĂŽt au genre humain.

Il cherche Ă  mettre en lumiĂšre deux pratiques qui seraient la transmission du savoir agricole dans le cadre d’un « retour Ă  la terre » et le chant poĂ©tique pour cĂ©lĂ©brer la grandeur retrouvĂ©e de Rome Ă  nouveau en paix.

3. L’intention poĂ©tique explicite

Au début et à la fin de son ouvrage, Virgile parle de chant pour qualifier Les Géorgiques : « je vais dÚs maintenant chanter » et « je chantais ». Le poÚte situe son intention poétique entre les pÎles de la terre (le rivage) et de la mer (le large).

  • La terre symbolise la vie agricole et l’Italie
  • Le large Ă©voque les rĂ©cits d’HomĂšre comme l’épopĂ©e d’Ulysse

👉 En soi, Les GĂ©orgiques sont le mĂ©lange parfait et Ă©quilibrĂ© d’un texte didactique et d’un Ă©lan poĂ©tique.

4. L’effet de simultanĂ©itĂ© poĂ©tique

La simultanĂ©itĂ© poĂ©tique dĂ©signe une pratique basĂ©e sur l’Ă©mission simultanĂ©e de plusieurs voix indĂ©pendantes (c’est ce qu’on appelle la « polyphonique »).

En reprĂ©sentant une relation maĂźtre/Ă©lĂšve et en s’évoquant lui-mĂȘme dans son Ɠuvre, Virgile tente de produire un effet de simultanĂ©itĂ©. Pour ce faire, il utilise par exemple la premiĂšre personne du singulier ou interpelle directement MĂ©cĂšne.

Agathe

ENS Lyon

19€/h

Clémence

HEC Paris

21€/h/h

Antoine

Sciences Po Paris

18€/h/h

Pierre

ESSEC

16€/h

Emilie

Sciences Po Lyon

19€/h

Sophie

Sciences Po Bordeaux

12€/h

Ton premier cours particulier de français est offert ! 🎁

Fais-toi guider par un étudiant passé par une des meilleures écoles de France.

J’EN PROFITE MAINTENANT

Qui est Virgile ? ​✒​

Publius Virgilius Maro, ou Virgile pour les intimes, est un poÚte latin né le 15 octobre 70 av. J-C et mort le 21 septembre 19 av. J-C.

Il a grandi Ă  la campagne (on sait d’oĂč lui vient son goĂ»t pour la ferme) et a dĂ©couvert la littĂ©rature grecque et latine trois ans avant d’adopter une toge virile. Non non, ça ne veut pas dire que cette toge est faite pour les grands costauds avec de la barbe
 C’est juste le vĂȘtement officiel du citoyen romain adulte.

Virgile et les muses

🏆 CĂŽtĂ© littĂ©rature, beau palmarĂšs ! Trois de ses Ɠuvres ont marquĂ© le monde : L’ÉnĂ©ide, Les Bucoliques et Les GĂ©orgiques. On dit mĂȘme que ce dernier poĂšme a Ă©tĂ© lu par Virgile devant Octave, l’empereur amateur de poĂ©sie. Renoncer Ă  ses Ă©tudes en politique pour se consacrer Ă  la poĂ©sie n’était peut-ĂȘtre pas une si mauvaise idĂ©e


[Le] plus grand génie que la terre ait porté.

Paul Claudel

Dramaturge

💖 Quelle est sa personnalitĂ© ?

Virgile Ă©tait un fou de la perfection ! AprĂšs avoir consacrĂ© les dix derniĂšres annĂ©es de sa vie Ă  la rĂ©daction de l’EnĂ©ide, il meurt au port italien de Brindes Ă  cause d’une insolation. Accroche-toi bien
 Sa derniĂšre volontĂ© Ă©tait de brĂ»ler son livre parce qu’il comportait encore des imperfections qu’il n’avait pas corrigĂ©es !

Auguste n’a pas acceptĂ© cette requĂȘte et a fait publier le poĂšme qui connaĂźtra un succĂšs fulgurant. Tout est bien qui finit bien
 On suppose ?

Alors, que penses-tu des GĂ©orgiques ? ​❀​​

En voulant inciter les hommes Ă  cultiver la terre plutĂŽt que leurs conflits, Virgile a donnĂ© naissance Ă  un magnifique ouvrage didactique et poĂ©tique. Si Les GĂ©orgiques cĂ©lĂšbrent donc une vie de dur labeur, les lecteurs, eux, cĂ©lĂšbrent Virgile et ses Ă©crits qui donnent la larme Ă  l’Ɠil 😭

5/5 - (7 votes)
profile picture
Aurore Fouassier
PoĂšte dans l'Ăąme
Tout comme l’aurore, la lueur rosĂ©e qui prĂ©cĂšde le lever du soleil, je souhaite Ă©clairer les cƓurs et les esprits. DiplĂŽmĂ©e d’une licence de Lettres, Ă©lĂšve en master Professionnels de l’écrit et plume dans l’ñme, j’aide Sherpas et lecteurs Ă  gravir des montagnes 🕊

Laisse-nous un commentaire !

Des questions ? Des bons plans Ă  partager ? Nous validons ton commentaire et te rĂ©pondons en quelques heures ! 🎉

Ebooks

DĂ©couvre nos ebooks

Avoir confiance en soi, rĂ©ussir le bac, trouver son stage, gagner en productivitĂ©… À chaque problĂšme son guide pour progresser et devenir la meilleure version de toi-mĂȘme ! đŸ’Ș