Fiche résumée de l’oeuvre : Le Horla de Maupassant 👻

Jazz Riffet - Mis à jour le 02/05/2022
223422

Parmi les romans et autres livres de ta bibliothèque, tu es tombé sur Le Horla de Maupassant et tu te demandes de quoi ce livre de poche peut bien parler. Est-ce que c’est un de ces classiques français ennuyeux ? Ou est-ce  un de ces contes qu’on oublie jamais ? Allez, on te présente ce classique passionnant de la littérature française ! C’est parti ! 🚀

À lire aussi

Tu aimes les dramas, les plot-twits et les bijoux en diamants ? Tu vas aimer La Parure de Maupassant ! Découvre son résumé ici !

Fiche de présentation de la nouvelle

AuteurGuy de Maupassant
GenreNouvelle fantastique, psychologique
Date de publication1ère version le 28 octobre 1886 / 2e version le 17 mai 1887
Lieu de parution1ère version dans Gil Blas / 2e version dans Le Horla
Lieu du déroulement de l’intrigueFrance, en Normandie, près de Rouen

💡Le genre fantastique en quelques points !

  • Genre littéraire
  • Intervention du surnaturel dans une histoire à la base réelle
  • Évènements irrationnels, inexpliqués, inexplicables
  • Rupture avec le réel que toi et les personnages connaissez
  • Apparaît au début du XIXe siècle avec des oeuvres comme :
    • La Peau de Chagrin, Honoré de Balzac (1831)
    • Le Portrait de Dorian Gray de Oscar Wilde (1890)
  • Les oeuvres fantastiques plus récentes :
    • Harry Potter, J. K. Rowling (1997 – 2007)
    • Twilight, Stephenie Meyer (2005 – 2008)

Les personnages dans Le Horla de Maupassant

Principaux 

  • 👨‍🦰 Le narrateur, héros principal : Homme solitaire qui vit à la campagne
  • 👻 Le Horla : Créature invisible et mystérieuse qui hante le personnage principal

Secondaires 

  • Le médecin : Le héros va le consulter pour vérifier son état
  • Mme Sablé : Cousine du personnage principal. Il mange chez elle un soir
  • L’hypnotiseur : Hypnotise le personnage principal et sa cousine au cours d’un dîner

Le Horla de Maupassant résumé

L’intrigue de ce classique de la littérature française se déroule sur plus de quatre mois, du 8 mai au 10 septembre.

Le narrateur vit dans sa maison à la campagne. Au début tout va pour le mieux, il profite du paysage, de sa maison, il est satisfait et heureux. Mais de jour en jour, il devient de plus en plus malade. Il consulte un médecin, qui ne lui diagnostique absolument rien d’anormal, rien qui mérite qu’on s’inquiète 🤷‍♂️. 

Pour se changer les esprits et tenter d’aller mieux, il entreprend un voyage de quelques jours. Joie et bonheur : il est guéri ! Mais en rentrant, les montagnes russes redescendent : il est repris par les malaises et pire encore, son état se dégrade !

Très rapidement, il comprend la cause de ses maux 😖 : il est hanté par une présence mystérieuse. Et non seulement cette créature le rend littéralement malade, mais en plus (elle s’est crue chez mémé) elle boit toutes les nuits dans sa carafe ! Qu’est-ce que tu fais quand une chose habite clandestinement chez toi et te vole ton eau et ton lait ? Tu lui donnes un petit nom, évidemment 🙂. Le narrateur l’appelle le Horla (c’est bien connu que ça fait moins peur quand ça porte un petit nom. Tu devrais essayer avec les araignées qui vivent chez toi).

Il se bat contre cette créature, qui s’apparente à un fantôme. Il ne la voit jamais, mais il la sent puissante et il sombre de plus en plus profondément dans sa folie. Il comprend bien qu’il n’est pas de taille face à elle… Donc il brûle la maison. Bien sûr, il prévient tous ses domestiques avant, qu’ils aient tous le temps de sortir et que personne ne soit blessé dans cet incendie volontaire… Ahahah, non 🙃. 

Malheureusement, la tentative du pyromane est un échec 😬. La créature persécutrice est décidément très attachée à lui qu’il en devient de plus en plus fou. L’auteur te laisse te faire ton propre avis à la fin. Il ne nous dit pas comment l’histoire se finit pour lui, on sait simplement qu’il songe à en finir radicalement.  

Deux versions d’une même nouvelle

Guy de Maupassant a écrit et fait publier deux versions de sa nouvelle. La première paraît en 1886 dans Gil Blas, un quotidien de la presse écrite, fondé par Auguste Dumont qui paraît en France pour la première fois en 1879. La seconde version paraît l’année suivante, sous la forme d’un recueil de nouvelles intitulé Contes fantastiques

Cette seconde version est plus longue que la première. Et ce n’est pas la seule différence ! Fondamentalement, les deux histoires sont les mêmes : un homme solitaire qui vit à plusieurs kilomètres de Paris, à la campagne et qui sent son état mental se dégrader à cause d’une présence inconnue, mystérieuse et invisible. La grosse différence, c’est que dans la première version, le récit est raconté par une personne extérieure, un aliéniste (médecin spécialisé dans le traitement des aliénés), alors que dans la deuxième, celle que l’on considère comme la référence encore aujourd’hui, c’est le malade lui-même qui raconte ses souffrances et sa folie sous la forme d’un journal ! 💡

On te recommande de lire les deux 🤓 ! Déjà, pour te faire ton propre avis sur les changements dans la nouvelle et pour ressentir les effets que peut trigger un changement de forme de narration. Mais aussi pour te rendre compte du processus par lequel peut passer un écrivain pour arriver à un texte véritablement abouti 😉

💡 Lettre d’un fou

En 1885, donc avant d’écrire Le Horla, Guy de Maupassant écrit une nouvelle qui y ressemble fortement et qu’il intitule Lettre d’un fou (peut-on faire plus explicite ?). Comme le titre l’indique, ce texte adopte une forme épistolaire, et met en scène un homme qui se confie à son médecin en lui décrivant son état qui s’apparente franchement à de la folie !

Cette nouvelle est publiée dans Gil Blas elle aussi, en 1885 ! C’est elle qui servira de base à Maupassant pour écrire Le Horla 😌.

Le Horla de Maupassant : analyse et principaux enjeux

Le Horla de Maupassant n’échappe pas à l’habitude de l’écrivain d’afficher tout un tas de thèmes. On te montre comment ils sont traités de façon très intéressante et avec des techniques assez simples mais terriblement efficaces ! On t’explique tout 😌

Le surnaturel 

Cette nouvelle tourne autour du thème du fantastique. Le Horla est une créature invisible, puissante, qui finit par être terrifiante à cause des effets qu’elle a sur le héros ! Mais, comme elle n’est pas strictement définie, tu peux décider de voir cet être de différentes façons.

Par exemple, on peut l’interpréter comme une allégorie du temps, puissant et inévitable. Tu peux aussi le voir comme une allégorie du passé, qui hante et qui étouffe certaines personnes. Ou encore, on peut le considérer comme un être satanique qui vient persécuter et punir le héros. Les interprétations sont nombreuses en fonction de ton point de vue, de ta culture, de ton avis, de ce que tu as envie de croire !

Tout est faux, tout est possible, tout est douteux

  • Cette citation incarne bien l’idée du fantastique ! On ne sait pas ce qui est vrai, ce qui ne l’est pas. Ce genre littéraire cultive le doute chez les lecteurs.

La dimension psychologique 

Je deviens fou, décidément, je suis fou !, je me demande si je suis fou.

Les troubles que le héros manifeste tout au long de la nouvelle :

  • Paranoïa
  • Démence
  • Hallucinations, fantasmagorie 
  • Crises d’angoisse
  • Paralysie du sommeil
  • Possession par la diable

Dans son journal, il décrit la folie telle qu’elle est connue à cette époque par la science et par la religion. Il nous en offre un véritable portrait

💡Une brève histoire de la psychologie

Le Horla est la première œuvre qui présente l’évolution d’un trouble psychiatrique à travers les pensées du sujet en question !

À l’époque où Guy de Maupassant écrit Le Horla, la psychologie est un tout nouveau domaine en France ! 😯 Jusque dans les années 1870, la psychologie est considérée comme faisant partie de la famille de la philo ! C’est seulement après qu’elle devient aux yeux de tout le monde une discipline scientifique à part entière qui a ses propres méthodes. Par exemple, les premières sociétés de psychologie apparaissent en 1885, surtout à Paris.

Donc au moment où Le Horla de Maupassant est publié, c’est encore tout récent ! On peut dire qu’il a su s’ancrer dans son temps 😎

D’ailleurs, si tu veux en savoir plus sur l’arrivée et le développement de la psychologie en France, tu peux lire cet article de France Info !

Le double “moi”

Un être étranger, inconnaissable et invisible, anime, par moments, quand notre âme est engourdie, notre corps captif qui obéit à cet autre

Avec le développement de la psychologie naît aussi l’idée du “moi”, du “ça” et du “surmoi”, détaillée par Sigmund Freud, l’un des premiers et des plus célèbres psychologues de cette époque. Dans sa nouvelle, Guy de Maupassant exploite cette théorie en mettant en scène un personnage principal et une sorte de double étrange (et plus collant que sa propre ombre), le Horla 👻. 

Laisse-nous te signaler qu’il fait en sorte que les deux “moi” s’opposent et qu’ils soient en conflit l’un avec l’autre, installés dans un rapport de force où ils tentent mutuellement de se détruire. Le narrateur se sent possédé par ce double, il étouffe littéralement par sa faute. Et finalement, il devient même un double par rapport à lui-même (on t’explique avec la citation juste en-dessous 😉). 

Comparaison entre deux citations

Quelle journée admirable ! J’ai passé toute la matinée étendu sur l’herbe, devant ma maison, sous l’énorme platane qui la couvre, l’abrite et l’ombrage tout entière.

Première ligne

Non… non… sans aucun doute, sans aucun doute… il n’est pas mort… Alors… alors… il va donc falloir que je me tue, moi !…

Dernière ligne

À l’issue de cette fin, les lecteurs restent dans le flou, ils ne savent pas si le narrateur a finalement cédé à sa folie en mettant fin à ses jours ou si sa vie continue encore après, et qu’il réussit à se débarrasser du Horla ! À toi de choisir la fin qui te convient le plus !

Le narrateur est devenu étranger à lui-même ! Au début, sur les premières pages, il semble heureux et épanoui. Mais son état se dégrade tout au long du récit, et dans les dernières pages, il est opposé à la personne qu’il était au commencement !

La technique du journal intime

La nouvelle se présente sous la forme d’un récit raconté à la première personne du singulier dans un journal intime au fil des jours, par le narrateur qui est aussi le personnage principal. Le récit est fragmenté, irrégulier. La fréquence à laquelle le narrateur écrit n’est pas du tout régulière ! Voici en quelques points ce qu’il faut signaler et retenir de cette technique et de ses avantages ! 😉

  • Accès aux sentiments, pensées du narrateur. Cette technique permet de vivre l’histoire en temps presque réel ! Tu ressens plus ou moins intensément en fonction du jour ses moments de panique, d’affolement, ses remises en question, ses interrogations, ses peurs. 
  • Désordre : Le narrateur ne peut pas prendre aucun recul sur ce qu’il vit, donc tu peux lire ses états d’âme, ses troubles, ses angoisses. Le récit apparaît comme décousu.
  • Cette technique accentue l’effet du fantastique, tu perds tes repères en même temps que le héros, tu ne sais plus ce qui est vrai et ce qui ne l’est pas.
  • Elle favorise aussi l’identification du lecteur avec le narrateur

💡 D’autres œuvres classiques utilisent des techniques similaires. Par exemple, l’écrivain et philosophe français Montesquieu utilise le format épistolaire dans son roman Les lettres persanes, publié en 1721. Chaque page est une lettre qui s’inscrit dans une correspondance. 

À lire aussi

D’ailleurs, si tu as envie d’en savoir plus sur Les lettres persanes de Montesquieu, c’est ici que ça se passe !

Zoom sur Maupassant

Dates1850-1893
ProfessionsÉcrivain, journaliste français
Mouvement littéraireRéalisme
Autres genres présents dans ses écritsPessimisme et fantastique
Les nouvelles qui l'ont rendu famousLa Maison Tellier (1881), Boule de Suif (1880)
Quelques-uns de ses romans à succèsUne vie (1883), Bel-Ami (1885)
5/5 - (2 votes)

Laisse-nous un commentaire !

Des questions ? Des bons plans à partager ? Nous validons ton commentaire et te répondons en quelques heures ! 🎉

Ebook

Notre ebook pour réussir le bac

Télécharge notre guide et découvre comment réussir le bac grâce à nos conseils et nos méthodes ! 👩🏻‍🎓