Le corrigé Bac français 2022 (série technologique)

Mathilde Ségui - Mis à jour le 29/06/2022
corrigé bac français techno 2022

Hey ! T’as passé les épreuves anticipées du Bac en série technologique cette année et ça te dirait bien un petit corrigé Bac français techno 2022 ? Pas de problème, on l’a fait pour toi 😉 Et si tu cherches des annales et sujets des années précédentes pour t’entraîner, cet article conviendra parfaitement aussi ! Allez, prépare tes stylos, on y va ! 🚀

Sujet 1 : Commentaire de texte de Germinal de Zola

Introduction

Germinal est un roman de Zola qui s’inscrit dans la fresque des Rougon-Macquart. Dans cette œuvre gigantesque, Zola annonce que « Les Rougon-Macquart personnifieront l’époque, l’Empire lui-même. » Il a donc clairement l’objectif de peindre la société dans laquelle il vit, notamment les inégalités sociales qui la traversent. Dans Germinal, il raconte les conditions de vie infernales des mineurs. Ce passage présente deux chevaux qui étaient également employés sous la terre, dans les mines.

Problématique : Comment Zola dénonce-t-il les conditions de travail inhumaine des mineurs à travers l’image de deux animaux ?

I. Les chevaux : deux personnages bouleversants

Des chevaux humanisés 🐴

📌 Ils ont des noms attachants/amusants : « Bataille », « Trompette »

📌 Ils ont des caractéristique humaines → personnification : « l’air bonhomme », les « rêvasseries », la « mélancolie », le « sanglot »

👉 On en vient à s’attacher à eux et à compatir à leur sort.

L’incarnation de deux opposés 💥

📌 Bataille, le vieux cheval (« doyen ») est sous terre depuis dix ans : « depuis dix ans, il vivait dans ce trou » ; il est nostalgique de sa liberté et « sage »

📌 Trompette, « de trois ans à peine », vient du monde extérieur et ignore ce qui l’attend : « l’odeur oubliée du soleil dans les herbes » ; il est terrifié par ce monde souterrain (« son oeil dilaté de terreur »)

👉 Ce procédé antithétique montre le contraste entre les 2 chevaux et à travers eux l’opposition entre le monde du dessus et celui du dessous, le monde des mines.

II. Une progressive descente en enfer

Une catabase douloureuse 💔

💡 Le savais-tu ?

Le mot « catabase » est une sorte de cliché littéraire (un topos) qui signifie, dans la littérature grecque antique, une descente aux Enfers.

Ouais, une catabase, c’est une visite chez ce mec

📌 La descente commence de façon presque théâtrale, dramatique :  » le marteau des signaux avait tapé quatre coups »

📌 Cette descente forcée est très mal vécue par le cheval Trompette : contrainte (« lié dans un filet, il se débattait éperdument ») + terreur (« il restait comme pétrifié »)

📌 En plus d’être douloureuse, la descente est longue : « près de trois minutes », « on ralentissait la machine » → renforcé par l’imparfait qui fait durer l’action

L’enfer des mines : des chevaux aux hommes ⛏

📌 « Depuis dix ans, il vivait dans ce trou, occupant le même coin de l’écurie, faisant la même tâche le long des galeries noires, sans avoir jamais revu le jour » : imparfait + répétition du mot « même » avec le marqueur temporel « depuis dix ans » 

👉 Le cheval Bataille est comme condamné à refaire le même travail en boucle pour l’éternité, il en a même oublié la lumière du jour.

📌 Les chevaux sont exposés au danger : champ lexical de l’obscurité (« ténèbres »), de la peur (« épouvante ») + mort inévitable (« ce prisonnier qui ne remonterait que mort »)

👉 On peut facilement imaginer que les chevaux représentent les mineurs.

Conclusion ✅

En présentant deux chevaux qui nous rappellent beaucoup des humains, Zola arrive à créer de la compassion envers eux. Ces chevaux (l’un vieux et abîmé par les mines, l’autre jeune et terrifié) représentent à la fois la condition humaine des mineurs et le contraste entre la vie du dehors et la vie sous terre, qui est décrite comme un véritable enfer.

Corrigé Bac français techno 2022 : sujet 2 (choix A)

Contraction de texte : Jacqueline de Romilly, Écrits sur l’enseignement

L’éducation fait réfléchir, prendre du recul, ce qui est important pour éviter de se focaliser sur les détails et d’oublier l’essentiel. Cela est comparable à une randonnée : pour s’orienter correctement et ne pas se perdre, une carte synthétique s’avère indispensable pour voir où l’on en est.

Pour comprendre notre société actuelle si complexe, il faut donc d’abord comprendre des sociétés simplifiée, comme celles de l’Antiquité grecque et romaine. L’auteur ne se cache pas de vanter les mérites du grec et du latin. En effet, comprendre les structures du passé permet de mieux se repérer dans celles du présent. C’est d’ailleurs pour ça que certains éléments de l’histoire antique peuvent nous paraître toujours d’actualité.

Au-delà du fonctionnement des sociétés, l’enseignement du grec et du latin, et plus largement des sciences humaines et sociales, peut également aider à mieux comprendre les valeurs et les comportements humains, tels les dilemmes moraux comme ceux posés par la mort d’Antigone et celle de Socrate. Cela nous permet de tirer des leçons concrètes, éternelles, auxquelles nous pouvons toujours nous raccrocher dans l’actualité et le mouvement de notre époque.

Le ministère de l’Éducation quand il a mis un plaidoyer pour les lettres classiques en sujet du Bac techno

Essai : Rabelais, Gargantua

Dans un monde qui change, a-t-on forcément besoin d’une éducation nouvelle ? 

I. Une éducation nouvelle pour s’adapter à son époque ✨

📌 L’éducation permet de se rapprocher des valeurs de son époque, il faut donc l’adapter à son temps.

👉 Dans Émile ou de l’éducation, Rousseau se montre critique envers l’enseignement conformiste de son époque, qui apprend aux élèves d’abord à faire un métier avant de devenir homme. C’est contraire à la philosophie humaniste qui place l’homme avant tout, ce que souhaiterait Rousseau.

📌 Une nouvelle éducation permet d’éventuellement défaire les erreurs de la précédente.

👉 Dans Gargantua de Rabelais, le héros éponyme (= qui donne son nom au titre) reçoit d’abord l’enseignement des sophistes qui lui apprennent une rhétorique douteuse et une fausse logique. Au contraire, l’éducation humaniste qu’il reçoit ensuite l’amène à devenir curieux, débattre et réfléchir.

On espère que c’est passé quand même, du coup

II. Une éducation bien ancrée qui a fait ses preuves 😎

📌 L’enseignement des humanités classiques (latin et grec, Histoire antique…) donne des repères précieux pour mieux comprendre notre société actuelle.

👉 C’est ce que soutient Jacqueline de Romilly dans son texte extrait de Écrits sur l’enseignement.

📌 Un modèle d’éducation intemporel et universel peut parler au plus grand nombre.

👉 Le Traité de l’éducation des filles de Fénelon contient de grandes idées directrices adaptables à n’importe quelle famille, époque ou lieu.

À lire aussi

✅ Pour retenir plus facilement tes lectures et pouvoir en utiliser plein en essai, le mieux, c’est de faire des fiches de lecture !

Corrigé Bac français techno 2022 : sujet 2 (choix B)

Contraction de texte : Henri Amer, « Littérature et portrait, Retz, Saint-Simon, Chateaubriand, Proust »

L’auteur tente de définir le portrait en littérature. Il l’oppose donc à d’autres types de portraits, tels que le portrait photo, qui sert à immortaliser un instant précis dans ce temps qui ne cesse de s’écouler. Le portrait photographique a donc le pouvoir de saisir l’éphémère à la volée.

Le portrait artistique, c’est-à-dire peint, sculpté ou dessiné, est encore un autre genre de portrait. Contrairement à la photo, il ne fige pas pour l’éternité une seconde précise : au contraire, il débarrasse le sujet de tout ce qu’il a d’instantané et essaie de résumer toute une vie, voire toute une période historique, en une seule image.

Le portrait littéraire est façonné par les sentiments, positifs ou non, de l’écrivain. Un peu à la manière du portrait pictural, il rassemble tous les moments forts en émotion de la personne, et ceux de son époque aussi. Ce n’est donc pas un portrait éphémère mais éternel, et aussi une déformation du réel : par les effets de style voire la caricature, l’auteur peut rendre la personne dépeinte admirable ou détestable.

Malgré cette déformation du réel, l’auteur d’un portrait littéraire cherche le réalisme : il veut décrire l’apparence intérieure comme le caractère de la personne dépeinte, en le donnant à voir à ses lecteurs.

Essai : La Bruyère, Les Caractères

Peindre les Hommes, est-ce toujours avoir le souci d’être vrai ?

I. Dire le monde : un devoir de réalisme 🧐

📌 L’art peut servir de témoignage d’une réalité vécue.

👉 C’est le cas du portrait photographique (cf. texte de Henri Amer) car la photo immortalise un instant bien réel

📌 Mais l’art peut aussi dépeindre ce qu’il y a d’universel dans l’humanité.

👉 L’objectif des Caractères de La Bruyère est de peindre les mœurs, les vices et les travers des hommes.

📌 Le souci du vrai peut aussi servir à dénoncer les injustices de la société.

👉 Dans son Dictionnaire philosophique, Voltaire ne se contente pas de définir des mots ou des concepts, il dénonce un grand nombre de travers de son époque (cf. l’article « Torture »).

« Peindre les hommes », inception

II. L’apport non négligeable de la créativité artistique 🎨

📌 La fiction est contraire à la réalité, mais elle reste un moyen très efficace de refléter une époque.

👉 Les comédies de Molière, les romans de Zola ou Balzac, etc. comportent des personnages et des scénarios imaginaires, mais ils illustrent (et dénoncent aussi) la société de leur temps. C’est d’ailleurs le but clairement affiché du réalisme et du naturalisme.

📌 Choisir une forme d’expression qui s’éloigne de la pure description du réel permet d’intéresser davantage le lecteur en le faisant réfléchir sans s’en rendre compte (cf. placere et docere, « plaire et instruire »).

👉 Les contes philosophiques de Voltaire ou encore les Fables de La Fontaine nous donnent des leçons de vie sous une forme ludique.

Corrigé Bac français techno 2022 : sujet 2 (choix C)

Contraction de texte : Martine Reid, « George Sand : le combat d’une romancière féministe »

Les œuvres et les lettres de George Sand montrent qu’elle a toujours été engagée pour la cause des femmes, pour leurs droits privés (comme le mariage ou les enfants) et civils (comme le droit de divorcer).

À l’époque de George Sand, les femmes ont quasiment un statut d’enfant et dépendent des figures masculines de leur entourage. Selon George Sand, ce n’est donc pas encore le moment de lutter pour des droits politiques comme le droit de vote. Si elle est pour le droit de divorcer, elle prône quand même le mariage entre un homme et une femme car c’est une institution stable pour la femme et ses enfants.

L’opinion de George Sand n’est pas celle de toutes les femmes, car certaines veulent aussi ces droits politiques pour lesquels elle juge qu’il est trop tôt de lutter. Elles prônent aussi la libération sexuelle. De plus, elle ne veut pas se présenter comme député (droit politique) car elle n’a même pas encore de droits civils. 

George Sand incarne donc un féminisme modéré, plutôt attaché à la tradition. Mais il ne faut pas nier son poids dans la lutte féministe : elle a beaucoup milité pour l’égalité, tant dans la vie publique que dans ses romans, même si elle savait qu’elle ne verrait pas forcément le fruit de ses combats de son vivant.

Essai : Olympe de Gouges, Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne

Martine Reid écrit : « George Sand milite sans relâche pour l’égalité, « beau rêve, dit-elle, dont je ne verrai pas la réalisation ». Selon vous, écrire et combattre pour l’égalité, est-ce viser forcément une efficacité immédiate ?

I. L’objectif d’un impact rapide 🚀

📌 Certains combats ont besoin d’une efficacité immédiate.

👉 En publiant dans les journaux sa lettre ouverte au président « J’accuse ! », Zola s’assure une communication rapide et efficace et un impact direct, dans le cadre de son combat dans l’affaire Dreyfus.

📌 Écrire et combattre pour l’égalité, c’est aussi faire écho à l’actualité de son époque.

👉 En rédigeant La Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne en pleine Révolution, Olympe de Gouges réutilise la toute nouvelle Déclaration des droits de l’homme et du citoyen pour pousser encore plus loin les avancées en matière d’égalité.

II. L’espoir d’une avancée future 💜

📌 Écrire et combattre pour l’égalité pouvait représenter un risque à une certaine époque : soit le risque de ne pas être entendu, soit le risque d’être mal vu, voire puni pour ses écrits.

👉 Le livre Le Deuxième sexe de Simone de Beauvoir, par son aspect révolutionnaire, a beaucoup choqué la bien-pensance masculine à sa sortie.

👉 Dans J’irai cracher sur vos tombes, Boris Vian dénonce le racisme et la ségrégation de manière subversive.

📌 Ce n’est pas parce qu’on ne verra potentiellement pas les avancées de son vivant qu’il faut renoncer à lutter.

👉 C’est ce que montre bien le texte de Martine Reid sur les combats féministes de George Sand.

👉 Victor Hugo a également beaucoup lutté sur de nombreuses questions politiques et sociales, notamment contre la peine de mort. Bien qu’il ait écrit Le Dernier jour d’un condamné en 1829, il faudra attendre 1981 pour l’abolition de la peine de mort en France.

Alors, tu penses quoi de ce corrigé Bac français techno 2022 ? Si tu veux jeter un coup d’œil aux sujets qui ont martyrisé tes potes en filière générale, on a aussi préparé les corrigés juste ici ! On se retrouve en Terminale 😎

3/5 - (4 votes)

Laisse-nous un commentaire !

Des questions ? Des bons plans à partager ? Nous validons ton commentaire et te répondons en quelques heures ! 🎉

ebooks

Découvre nos ebooks

Avoir confiance en soi, réussir le bac, trouver son stage, gagner en productivité… À chaque problème son guide pour progresser et devenir la meilleure version de toi-même ! 💪