Comment réussir le grand oral ? 8 conseils pour t’entraîner 🤯

Rédac des Sherpas - Mis à jour le 13/04/2021
comment réussir le grand oral

Si tu es en Terminale, tu te demandes peut-être comment réussir le Grand oral du baccalauréat, étape importante de la fin d’année. L’Éducation Nationale indique que dans cette épreuve, l’expression et la fluidité comptent presque plus que le contenu… Alors comment améliorer ta prestance et ton assurance lorsqu’on ne t’y aide pas toujours au lycée ? Les conseils suivants te seront d’une grande utilité.

Conseil 1 : contrôle ton stress 💫

Certains candidats sont plus stressés que d’autres. Si tu en fais partie, l’angoisse peut jouer en ta défaveur lors du grand oral du bac… Bonne nouvelle : il existe des techniques pour apprendre à gérer ton stress. C’est un travail sur le long terme !

La méditation 🧘

Méditer peut te sembler peu utile ; pourtant, cet exercice est fréquemment recommandé par les institutions scolaires pour te détendre au quotidien ! La méditation t’aide notamment à prendre conscience de ton corps, qui constitue un outil lors de l’oral. En effet, tes gestes ont leur importance, comme nous le verrons plus bas.

Pour les personnes souffrant d’anxiété au quotidien, le choix de la méditation est loin d’être une solution miracle. Mais si tu es simplement stressé à l’approche de l’épreuve du grand oral, l’angoisse est normale et peut se contrôler ! Dans ce cas-là, la méditation t’offre la possibilité de te poser, de faire le point sur toi-même, et d’apprendre à gérer tes émotions. 🙌

Si tu n’as jamais médité de ta vie, tu peux suivre des cours guidés, idéaux pour débuter ! Si tu as déjà un peu l’habitude de cette pratique, assieds-toi sur une surface plane (ton lit fera l’affaire) et ferme les yeux.

👉 L’idée est d’apprendre à éliminer toutes les pensées parasites pour te focaliser sur une seule chose. À force d’entraînement, tu seras capable de le faire très vite, et tu pourras te concentrer sur ton oral avec facilité !

Astuce 💡

Savoir comment t’y prendre pour te concentrer t’aidera à avoir confiance en toi pour l’épreuve. D’où l’intérêt de méditer quotidiennement pendant ta préparation ! Si la méditation n’est pas pour toi, le sport peut la remplacer quant au corps, mais l’introspection est une bonne technique pour te détendre et gérer tes pensées. Tu as donc l’embarras du choix. 🥳

La technique du mur

Le jour du Grand oral, tu te trouves face au jury, tu le regardes dans les yeux et… tu paniques. Si tu as eu l’occasion de passer des oraux blancs de français, tu as sûrement reçu ce conseil : ton regard doit naviguer entre ta feuille de brouillon, ton texte et le jury. Or, tu n’as aucune feuille lors du Grand oral, ce qui peut être une première pour toi !

👉 La technique du mur constitue donc une solution. Avec un peu de chance, le jury se trouvera devant un mur ; fixes-y ton regard, tout proche du visage du professeur, pour qu’il ait l’impression que tu le regardes. Tu fuiras ses mimiques angoissantes tout en donnant l’impression que tu es sûr de toi.

Surtout, ne regarde pas tes mains ou tes pieds : c’est la meilleure manière de montrer que tu es terrifié ! Le jury doit constater de la confiance en soi et de la prestance chez son candidat, alors tiens-toi droit, ne t’appuie pas au mur derrière toi et souris !

Contre les gestes parasites

Tu as sûrement déjà entendu parler des gestes parasites du candidat en oral d’examen. Jouer avec tes cheveux, te gratter le crâne, réajuster ta chemise… Non seulement ces mouvements montrent à ton jury que tu es stressé et peu confiant, mais ils t’empêchent de te concentrer sur ce que tu dis. Ils sont donc à bannir.

Cependant, ton corps est un outil, c’est pourquoi tu dois l’utiliser avec dextérité : dessine un cercle avec tes mains lorsque tu évoques la Terre, appuie tes propos d’un mouvement du poing… Il s’agit bien sûr d’habitudes à prendre ; en ce sens, voir d’autres personnes s’exprimer t’y accoutumera. On t’en parle plus bas !

Si parler à l’oral constitue une véritable épreuve pour toi, garde un objet rassurant qui passe plutôt inaperçu (un bracelet ou un vêtement fétiche de ton choix, par exemple). Le fait de l’avoir sur toi te rendra plus à l’aise. C’est psychologique !

T’entraîner pour te rassurer 🗣️

T’entraîner face à un public te donnera l’habitude de t’adapter à ton auditoire : ces oraux blancs t’offrent la possibilité de mettre en pratique la technique du mur, de travailler tes mouvements, et d’éliminer les gestes parasites.

Un conseil : prête attention à ton public (eh oui, la technique du mur a ses limites !). Si tu constates que le jury peine à suivre ton propos, ralentis et articule ; s’il semble s’ennuyer, fais preuve de passion et d’intérêt dans tes arguments. Quand tu n’es pas trop stressé, essaie de regarder ton auditoire pour capter son attention avec plus de facilité. ✨

En effet, le Grand oral du bac te demande d’être bon orateur, de faire preuve de prestance ; autrement dit, le jury doit sentir que tu as travaillé ton expression orale en amont. Il faut donc t’entraîner, et les conseils d’après peuvent te guider dans ta préparation !

À lire aussi

Hugo

Insa Lyon

16€/h

Emma

Dauphine

15€/h

Jeanne

Aix-Marseille Université

17€/h

Emilie

Sciences Po Lyon

19€/h

Alma

ENS Paris-Saclay

24€/h

Bastien

Polytechnique

26€/h

Clémence

HEC Paris

21€/h/h

Fanny

Ponts ParisTech

19€/h

Besoin d’un prof particulier exceptionnel ? ✨

Nos Sherpas sont là pour t’aider à progresser et prendre confiance en toi.

PRENDRE UN COURS GRATUIT

Conseil 2 : lis à voix haute pour réussir le grand oral 📚

On te garantit que c’est utile ! Tes professeurs de littérature, de philosophie, d’anglais ou encore d’espagnol te transmettent sûrement des textes, que tu peux lire à voix haute chez toi. Mais le mieux reste le texte de ta présentation du Grand oral, une fois que tu l’auras rédigé.

Attention, le jury n’attend pas de toi une récitation par cœur ! Mais c’est toujours mieux d’avoir précisément en tête le contenu d’un discours bien rédigé : le relire encore et encore à voix haute le fixera dans ta mémoire. Alors mets-toi dans les conditions de l’examen (c’est-à-dire debout, si tu n’as pas d’aménagements particuliers), et c’est parti !

Bien sûr, l’intérêt est de lire de manière intelligible.

  • Articule : prononce tous les mots et toutes les lettres. Ça ne sera pas forcément facile la première fois, mais l’aspect naturel viendra avec l’habitude.
  • Parle fort, de manière audible et distincte.
  • Respecte la ponctuation pour marquer le rythme des phrases.
  • Marque les silences : compte “un, deux, trois” dans ta tête entre chaque nouveau paragraphe.
  • Essaie de mettre l’intonation : si un mot est important, insistes dessus ! Pour bien articuler, certains entraînements aux concours d’éloquence conseillent de lire le texte avec un crayon entre les dents. Cela peut t’aider à prononcer toutes les lettres.

👉 A force de lire de cette manière, tu vas parvenir à exprimer l’âme du texte (et de ton texte !), ce qui te sera utile pour exprimer toute la profondeur de ta pensée à l’oral. 💪

Eh oui : les livres servent toujours !

Conseil 3 : discute et fais-toi comprendre 🎙️

Tu as sûrement l’habitude de discuter avec tes amis, qui sont habitués à ta manière de t’exprimer. Ainsi, l’existence d’un proche un peu dur d’oreille trouve ici son utilité : tu dois articuler et parler assez fort pour qu’il te comprenne !

Toute occasion est donc bonne à prendre pour discuter. Lors de repas de famille, tu devras parler plus fort pour te faire entendre ; lors de discussion à deux, tu pourras être plus posé. Au-delà de la compréhension, la discussion s’avère utile car elle te permet d’argumenter sur un sujet, comme il te sera demandé de le faire lors de l’interaction avec le jury 😉

N’hésite pas, si tes proches sont d’accord, à t’emparer d’un sujet d’actualité et lancer un débat à son propos. Tu dois t’entraîner à mobiliser des arguments (scientifiques, philosophiques ou encore artistiques, selon ta spécialité), et prêter attention à ceux des autres afin d’offrir une réponse ciblée et d’éviter le hors-sujet. Surtout, le but n’est pas de “gagner le débat” mais d’entretenir une véritable conversation, un échange de points de vue. Ton opinion peut évoluer, tant que tu es capable de la justifier par des arguments fiables.

Les exposés sont également un bon moyen de t’entraîner à t’exprimer. En cours, avec l’accord de ton professeur, tu peux ainsi choisir un sujet, peu importe lequel, et réaliser un exposé dessus. Ton objectif : être compris jusqu’au fond de la classe pendant ta présentation, ce qui te force à t’exprimer clairement. Les retours de tes professeurs te permettront également d’évoluer.

Tips 👇

Tu peux présenter tes premiers exposés avec des notes sous la main, mais il faudra t’en détacher peu à peu jusqu’à être capable de présenter ton sujet sans aucun support. C’est ce qui te sera demandé à l’épreuve du Grand Oral du bac. 📖

Conseil 4 : parle au téléphone 📞

Comme de nombreuses personnes, tu n’articules peut-être pas assez ou tu parles trop vite. D’où l’intérêt du téléphone : puisque ton interlocuteur ou interlocutrice ne voit pas tes lèvres ni tes gestes, tu ne peux employer que ta voix pour te faire comprendre ! 

Les coups de fils sont loin d’être ta spécialité ? Raison de plus pour t’y exercer. Appelle ta grand-mère solitaire, tu lui feras plaisir ! Lors de tes demandes de stage, tu peux également privilégier le téléphone au mail pour contacter l’entreprise. 📱

Par ailleurs, nombre de lycées et de collectivités organisent des simulations d’entretiens pour les oraux d’admission de certaines écoles. En ce moment, ces simulations se font beaucoup par visioconférence ; puisque la plateforme peut buguer un peu, tu seras obligé de te faire comprendre et de t’adapter à ton auditoire !

N’hésite pas à te renseigner auprès de ton lycée, ta mairie ou le Rotary Club, dans le cas où il y en aurait un près de chez toi. Visioconférence ou pas, les simulations d’entretiens ne te coûtent qu’un peu de ton temps, mais elles constituent des expériences enrichissantes aussi bien pour l’oral que pour ton CV !

Conseil 5 : participe en cours 📝

Si tu te demandes comment réussir le grand oral sans trop d’efforts, alors ce conseil est pour toi. Figure-toi que la participation aide aussi à mieux s’exprimer ! C’est pour ça qu’il est souvent recommandé de participer en cours pour être actif, favoriser la concentration et aider la mémorisation des connaissances. C’est un super exercice pour ta préparation au grand oral.

Lors du cours, si le professeur pose une question, lève la main. Lorsqu’il t’interroge, tu dois être entendu par tous les élèves, où qu’ils se situent dans la salle. Articuler, parler fort et distinctement sont donc des clés pour qu’on te comprenne sans problème. 🙌

B.A.S👇

Lors des travaux de groupe, essaie également de capter l’attention de l’équipe avec tes idées. L’intérêt n’est pas de crier plus fort que les autres, mais bien d’intéresser les membres du groupe avec des arguments bien présentés. Bien sûr, c’est plus facile à dire qu’à faire, mais tu as la possibilité d’utiliser ces occasions d’échange à bon escient !

Clémence

HEC Paris

21€/h/h

Thibault

ENS Paris Ulm

20€/h

Sophie

Sciences Po Bordeaux

12€/h

Noémie

M2 en droit à Assas

19€/h

Fanny

Ponts ParisTech

19€/h

Simon

4e année de médecine

26€/h

Nicolas

CentraleSupélec

17€/h

Victor

ESCP

25€/h

Ton premier cours particulier est offert ! 🎁

Fais-toi guider par un étudiant passé par une des meilleures écoles de France.

J’EN PROFITE MAINTENANT

Conseil 6 : exerce-toi à la rhétorique 🎭

Dans l’enseignement de spécialité Humanités, littérature et philosophie, un semestre de Première est consacré aux pouvoirs de la parole ; ces leçons sont donc idéales pour l’expression orale ! N’hésite pas à parcourir à nouveau ton cours ou emprunter celui d’un ami.

👉 Un résumé est également disponible sur le site du CNED Ma classe à la maison !

Le jury n’attend pas du candidat un discours phénoménal appris par cœur, loin de là, mais du naturel ! La rhétorique t’aidera simplement à capter l’attention de ton auditoire. Tu peux employer des arguments d’autorité (ou ad hominem), c’est-à-dire t’appuyer sur des philosophes, scientifiques, etc., pour justifier ton propos.

Pour faire court, la rhétorique se base sur trois notions : le logos, le pathos et l’éthos. 💫

  • Le logos (qui a donné la logique) désigne la raison, mais aussi l’art de formuler correctement. Ce que tu dis doit donc être raisonné, et s’appuyer sur des déductions logiques ou des pensées justifiées par arguments !
  • Le pathos (dont nous retenons pathétique et passion) correspond au fait de capter ton auditoire. Pour cela, plusieurs techniques existent, dont la plus connue : la question oratoire (ou question rhétorique), qui fait réfléchir le public ! Tu peux également susciter une émotion vive par la surprise : commencer ton exposé par une phrase qui s’oppose à l’opinion générale (par exemple, “l’Homme est inférieur à l’animal”) donnera envie à l’auditoire de t’écouter pour comprendre les raisons de ton affirmation ! Cependant, sois prudent avec cette technique, car elle peut aussi jouer en ta défaveur si les examinateurs sont ennuyés ou heurtés.
  • L’ethos (à l’origine d’éthique et déontologie), enfin, fait référence à l’image de l’orateur. Dans l’Antiquité gréco-romaine, il s’agissait de ses mœurs et de sa réputation ; aujourd’hui, nous pourrions rapporter l’ethos à une tenue correcte, une position droite, une écoute respectueuse… Demande-toi quelle image de toi tu souhaites transmettre : celle d’un candidat borné qui ne revient jamais sur ce qu’il dit, ou celle d’une personne convaincue, mais prête à discuter ? N’oublie pas que tes 5 minutes de présentation seront suivies de 10 minutes de questions-réponses !

👉 En bref, la rhétorique désigne l’art de convaincre en se basant sur la raison, mais aussi de toucher l’audience avec l’usage des sentiments, et de donner une bonne image de soi-même ! Elle peut donc t’être très utile en examen oral 😍

Le savais-tu ? 💡

Démosthène, le célèbre orateur grec, souffrait de bégaiement ! D’ailleurs, le pauvre s’est fait huer pour ça à son tout premier discours… Mais sans se décourager, acceptant la critique, il s’est imposé un programme de travail (très) sévère pour venir à bout de son handicap : il est carrément allé jusqu’à se raser la moitié de la tête pour s’obliger à rester chez lui pendant plusieurs mois (car tu imagines le ridicule, s’il se baladait comme ça ?). Il s’est aussi entraîné à réciter ses discours avec des galets dans la bouche, face à une mer en furie, pour apprendre à articuler et à parler plus fort afin couvrir le bruit des vagues.

👉 D’abord moqué, Démosthène est ainsi devenu le plus grand orateur de la Grèce classique, à force de travail. La conclusion de tout ça, c’est qu’on n’a pas besoin d’un don pour réussir : il faut s’entraîner ! 🤗

Conseil 7 : écoute les autres s’exprimer 👂

Pour améliorer ta compréhension orale en langue étrangère, il t’est régulièrement conseillé de regarder des films ou séries en VO. Tu peux utiliser cette technique pour mieux comprendre comment réussir le Grand oral : écouter les autres te fera copier leur vocabulaire, leurs silences, bref, leur méthode de prise de parole.

👉 Ainsi, les podcasts sont des ressources intéressantes. On en trouve à foison sur le site de FranceCulture : tu trouveras forcément un sujet qui t’intrigue. Ces podcasts peuvent également t’aider pour les autres épreuves du bac ! 🥰

👉 On te recommande également de visionner le long-métrage À voix haute : La Force de la parole, réalisé en 2016 par Stéphane de Freitas. Le documentaire suit la préparation au concours Eloquentia : non seulement tu assistes à la période d’entraînement, mais des extraits vidéo des discours sont également diffusés ! En moins de deux heures, tu auras sûrement beaucoup appris sur l’expression orale et l’éloquence.

👉 Enfin, lors du Grand oral, on attend que le candidat synthétise des mois de recherches en cinq minutes… Le projet 3 minutes pour convaincre a donc tout son intérêt : des entrepreneurs et entrepreneuses doivent y présenter leur start-up en seulement trois minutes, afin de convaincre le jury. Des vidéos sont disponibles sur YouTube : elles peuvent constituer une source d’inspiration pour toi, notamment au niveau de la gestuelle !

Martin

HEC Paris

23€/h

Jade

Sciences Po Paris

21€/h

Bastien

Polytechnique

26€/h

Emilie

Sciences Po Lyon

19€/h

Hugo

Insa Lyon

16€/h

Alma

ENS Paris-Saclay

24€/h

David

EDHEC

25€/h

Jeanne

Aix-Marseille Université

17€/h

Gagne 4 points sur ta moyenne générale ! 📈

En étant accompagné par un Sherpa, nos élèves gagnent 4 points sur leur moyenne en un an.

PRENDRE UN COURS GRATUIT

Conseil 8 : apprends à gérer ton corps 🧍

Pour ce dernier conseil, ce sont bien les mouvements qui nous intéressent : en effet, il vaut mieux éviter de te triturer les cheveux, mais rester stoïque ne t’aidera pas à convaincre. Ton corps est un outil pour accompagner ta prestation, et tu dois apprendre à l’utiliser pour renforcer la qualité de ta prise de parole. 🌱

Au lieu de rester immobile durant les cinq minutes de ta présentation, essaie de bouge : ne te dandine pas d’une jambe sur l’autre, mais prouve (ou convaincs-toi) que tu es à l’aise. Utilise également tes mains pour appuyer ton discours : par exemple, si tu parles du monde, il s’agit de quelque chose de vaste, alors montre-le. Non seulement tu indiques que tu as le contrôle de l’épreuve, mais tu captes l’intérêt du jury en rendant ton oral moins ennuyeux.

Attention ⚠️

Prends garde à ne pas tomber dans la théâtralité : tu es au bac, tu restes là pour argumenter. Il te faut donc trouver un équilibre. Nous avons tendance à oublier que l’oral n’est pas qu’une question de voix ! 🍃

Yes, you are !

A retenir pour réussir le grand oral du bac 👇

Ces techniques sont bien sûr personnelles. Un professeur de rhétorique aura plus de compétences pour t’aider, c’est sa spécialité ; s’il existe un club d’éloquence dans ton lycée, n’hésite pas à y participer ! Tu peux également te renseigner sur les concours de rhétorique près de chez toi : y participer te permettra de te confronter au stress et gagner de l’expérience, que tu remportes le concours ou non.

Tout cet entraînement vise à te donner habitude et confiance en toi. Plus tu es sûr de toi, mieux tu t’en sortiras ! Bon courage 🤝

5/5 - (5 votes)
profile picture
Rédac des Sherpas
La Rédac des Sherpas, c'est près de 100 auteurs passionnés d'éducation qui mettent leur expertise à ta disposition pour t'aider à profiter pleinement de tes études. Étudiants, profs particuliers ou spécialistes : avec eux, tu es sûr d'avoir les meilleurs conseils ! ⚡️

Laisse-nous un commentaire !

Des questions ? Des bons plans à partager ? Nous validons ton commentaire et te répondons en quelques heures ! 🎉

Ebook

Notre ebook pour réussir le bac

Télécharge notre guide et découvre comment réussir le bac grâce à nos conseils et nos méthodes ! 👩🏻‍🎓