Comment traduire en anglais : Tips and Tricks 🇬🇧

Thomas Gilbert - Mis à jour le 02/05/2022
223618

Tu cherches à savoir comment traduire l’anglais vers le français ? Tu es au bon endroit ! Si tu souhaites apprendre de nouvelles techniques de traductions et améliorer ta rédaction pour ton cours d’anglais, dans cet article, on te partage nos meilleurs conseils pour traduire en anglais ! Ready ? Let’s go ! 🚀

Comment traduire du français vers l’anglais 🤔

La traduction vers l’anglais demande des compétences de synthétisation. De manière générale, un texte en français est 20 % plus long qu’un texte en anglais.  

La langue de Shakespeare a une tendance à produire des propos très imagés qui vont à l’essentiel alors que le français, lui, est plus descriptif. De ce fait, pour un même contenu, le français a généralement besoin de plus d’espace. 

Si tu as des difficultés en cours d’anglais ou que tu n’es tout simplement pas bilingue, il se peut que tu sois très rapidement confronté à un manque de vocabulaire. C’est pour cette raison qu’il faut essayer de faire au plus simple quand tu traduis. L’essentiel, c’est de conserver le sens de la phrase !

👉 Dans une phrase, tu peux omettre un certain nombre de mots tout en conservant son sens initial.

Les écrivains font la littérature nationale et les traducteurs font la littérature universelle

José Saramago

Auteur

Comment traduire un texte anglais en français 🧐

Dans presque toutes les langues que tu souhaites traduire, la méthode reste similaire. Que ce soit en suédois, en arabe ou en grec, tu peux utiliser cette checklist pour te guider !

La première lecture 👀

Avant de commencer à traduire un texte, tu as besoin de connaître certains éléments. Le sens de l’histoire, les personnages, les lieux. Si c’est un extrait de roman, il faut pouvoir le situer dans l’œuvre. Pour ce faire, tu dois identifier des repères spatio-temporels ou des éléments du texte qui te permettront de savoir si le passage se déroule au début du roman ou vers la fin !

💡 Le Savais-Tu ?

Les cours de traduction dans l’enseignement supérieur proposent généralement de traduire des extraits au début d’un roman. De cette façon, tu n’as pas besoin de connaître beaucoup d’éléments de l’intrigue ou d’avoir en tête des événements antérieurs au passage que tu dois traduire.

Enfin, tu dois identifier les mots que tu ne connais pas ou ceux qui te poseront un problème lors de la traduction. Note-les sur un brouillon pour réfléchir à la manière dont tu vas aborder leur traduction. On te voit venir avec ta question “comment je fais pour traduire un mot que je connais pas ?😏

👉 En général, les mots difficiles à traduire sont là pour tester les étudiants. Le but n’est pas forcément de les traduire correctement, mais de montrer que tu en saisis le sens en utilisant une phrase ou un mot qui s’en rapproche.

 Comme on le disait en intro, c’est le sens le plus important, apprendre à traduire c’est surtout apprendre à contourner des problèmes de traduction. Ton correcteur évaluera tout autant ta capacité d’adaptation que ta pure connaissance de la langue !

La temporalité du texte ⏰

Lors de ta première lecture du texte, l’objectif est non seulement de comprendre de quoi traite le texte, mais tu dois également repérer les différents temps qui sont employés. Est-ce que le texte est au passé ou présent ?

👉 Pendant cette première lecture, tu dois identifier le temps dominant dans le texte et penser à la concordance des temps dans ta traduction pour que ta syntaxe et ta grammaire ne soient pas confuses.

Identifier le type de texte 🔍

La première lecture sert aussi à identifier la nature du texte. Est-ce qu’il s’agit d’un roman, d’un poème, d’une pièce de théâtre, d’un article de presse, etc. Il existe une immense variété de formats, d’un type à l’autre le ton à employer n’est pas le même. Par exemple, dans un article de presse, l’humour est parfois permis alors que dans un article de recherche universitaire, le ton sera plus académique.

Identifier le registre de langue 😛

Pour une époque donnée, le vocabulaire à employer ne sera pas forcément le même. En guise d’exemple, tu peux penser à une comparaison entre un texte dans lequel l’histoire se déroule au 17ème siècle et un texte dont l’histoire est plus contemporaine.

👉 À l’époque du 17ème, le français était beaucoup plus soutenu qu’il ne l’est aujourd’hui. C’est un élément important à prendre en compte quand tu traduis : bien choisir tes mots !

Il faut aussi prendre en compte le contexte, si tu tombes sur une conversation, le « you » ne se traduit pas de la même façon. Si c’est une discussion formelle, il se traduira par un vouvoiement. En revanche si c’est une conversation entre potes, on attendra plutôt une traduction avec un tutoiement !

Il faut que tu voies la relation auteur-traducteur comme une coopération, c’est un peu Batman et Robin.

Le traducteur est un complice de l’auteur

Jorge Gonzalez Moore

Auteur

Faire un premier jet de traduction 🚿

Une fois que tu as terminé le processus d’analyse, l’étape suivante c’est de traduire ! Lorsque tu es en examen ou que tu n’as pas accès à un dictionnaire, il faut toujours commencer par faire un brouillon. De cette manière, tu te construis une première base pour concevoir ta traduction finale, ça te permet notamment de mettre en lumière un manque de vocabulaire, si tu ne t’en étais pas rendu compte lors de ta première lecture du texte.

💡 Petit rappel sur le brouillon

Lorsque tu rédiges tes idées et ton premier jet au brouillon, n’efface rien ! Si tu commets des erreurs, préfère une légère rature pour que tu puisses toujours relire tes idées en cas de besoin, si tu les effaces elles seront perdues !

Traduction et relecture 📖

Une fois que tu as coché toutes les étapes de cette checklist, il ne te reste plus qu’à rédiger ta traduction finale puis de faire plusieurs relectures pour te corriger. Il faut que ta traduction soit fluide. Selon les adeptes de l’exercice, pour qu’une traduction soit bonne, on ne doit pas pouvoir la distinguer d’un texte écrit directement dans la même langue.

pronoms interrogatifs anglais

Si tu souhaite progresser rapidement en anglais, n’hésite pas à te rendre sur notre chaine Youtube, on te partage nos meilleures astuces ✌️

Les différentes techniques pour traduire en anglais ✍️

Les techniques de traduction directe ➡️

Ces techniques sont les plus simples à mettre en application, on les utilise pour les phrases et les mots simples sans toucher à la grammaire ou à la syntaxe de la phrase.

L’emprunt lexical

Cette technique consiste à utiliser un mot directement issu de la langue que tu traduis. Par exemple les mots cupcakes, jeans ou cocktail sont des mots du dictionnaire français qu’on a empruntés à l’anglais, ils sont admis dans une traduction.

Le calque

C’est un peu le même concept que l’emprunt, mais ici tu traduis le mot emprunté. Par exemple, si tu rencontres le mot skycraper tu le traduiras par gratte-ciel. Il faut utiliser cette technique avec parcimonie, la traduction d’emprunts ne fonctionne pas toujours.

La traduction littérale

Cette technique n’en est pas vraiment une, elle consiste simplement à traduire une phrase mot à mot. Il faut qu’elle conserve la même structure, mais qu’elle soit également correcte grammaticalement. Par exemple :

📌 He wants you to search that word on Google.

⇾ Il souhaite que tu recherches ce mot sur Google.

📌 Do you need to wash your car ?

⇾ As-tu besoin de laver ta voiture ?

Les techniques de traduction indirecte ↪️

Les techniques de traduction indirecte permettent de changer la structure d’une phrase lorsqu’on ne peut pas la traduire mot-à-mot. De cette manière, on peut moduler la structure grammaticale d’une phrase tout en conservant son sens et ses subtilités ! Pratique non ? 😉

La modulation

C’est une technique qui consiste à changer le point de vue dans le sens de la phrase. On s’en sert souvent avec la voix passive pour changer la structure de la phrase. Par exemple :

📌 The traffic on the highway is blocked by several vehicules.

⇾ Plusieurs véhicules bloquent la circulation sur l’autoroute.

Dans d’autres situations, on peut se servir de la modulation avec de la négation pour revoir la structure d’une phrase :

📌 Don’t be mean ⇾ Sois gentil !
📌 It’s cheap ! ⇾ C’est pas cher !
📌 Hold the line ⇾ Ne quittez pas
📌 You are aware that… ⇾ Vous n’êtes pas sans savoir…

À lire aussi

Si tu veux en savoir plus, te recommande de lire notre article pour tout savoir sur la voix passive en anglais 😇

La transposition

C’est une technique qui permet de traduire une phrase en procédant à un changement de catégorie grammaticale. L’anglais a tendance à préférer des phrases avec un verbe tandis que le français préfère les noms.

📌 À son retour ⇾ When he came back
📌 Après la rentrée ⇾ After school started
📌 À vendre ⇾ For sale 

Une variante de la transposition s’appelle le « chassé-croisé », le principe est de changer la catégorie grammaticale de deux mots et de permuter leur ordre dans la phrase.

📌 Il est sorti du bâtiment en courant

⇾ He ran out of the building

L’étoffement 

C’est une technique qui te permet d’expliciter une phrase en la rallongeant ou en ajoutant des mots, c’est surtout utile pour préciser le sens et lever des ambiguïtés. C’est caractéristique de la traduction vers le français puisque l’anglais est généralement plus condensé.

📌 Passengers to London. ⇾ Les passagers à destination de Londres.
📌 He went outside for some eggs. ⇾ il est sorti pour aller chercher des œufs.

Dans la logique inverse, tu as la « technique de l’allègement », elle consiste à effacer des éléments inutiles ou peu nécessaires à la bonne compréhension de la phrase :

📌 Come and see the full moon ! ⇾ Viens voir la pleine lune !
📌 He stood near your car with keys in his hands. ⇾ Il se tenait près de ta voiture, les clés à la main.

L’équivalence

Cette technique est utile quand tu ne peux pas traduire mot à mot. C’est une technique incontournable pour traduire l’humour ou des expressions idiomatiques !

📌 Il pleut des cordes ⇾ It’s raining cats and dogs
📌 What’s up ? ⇾ Comment ça va ?
📌 How in the world ? ⇾ Comment diable ?
📌 It’s none of your business ⇾ Ce ne sont pas tes oignons

Ce procédé intervient quand on ne peut absolument pas traduire mot à mot car les deux langues utilisent un « code » qui leur est propre. C’est un des aspects les plus difficiles dans l’apprentissage d’une langue et lors de la traduction. 

Pour travailler les équivalences, il n’y a pas de secret, il faut les apprendre par cœur comme pour les verbes irréguliers !

À lire aussi

Si tu souhaites en savoir plus, on te recommande d’aller voir nos articles sur les expressions idiomatiques anglaises et nos 7 techniques pour apprendre les verbes irréguliers en anglais 😎

L’adaptation comprend également la traduction des unités de mesure comme le poids ou les distances, si tu ne les connais pas, on t’a préparé un petit tableau récapitulatif. Il faut simplement retenir “à peu près” la valeur des distances quand tu les traduis.

a pint = 0,57 cl
a litre = idem
a gallon = 4,55 L
an ounce = 28 g / 0,028 L
a pound = 453 gr
a stone = 6,35 Kg
a ton 1014 Kg
an inch2,54 cm
a foot30.5 cm
a yard 91.4 cm
a furlong201 m
a mile1,61 km (1km = 0,62 mile)

Comment traduire en anglais: quelques ressources 📚

Grâce au web, tu disposes de nombreux outils numériques pour t’accompagner dans la rédaction de ta traduction. 

Même si aujourd’hui les spécialistes font de la « TAO », de la traduction assistée par ordinateur, ils utilisent des logiciels performants qui viennent avec une licence payante souvent très chère. Chez les Sherpas on te propose plutôt une petite liste de dictionnaires en ligne pour doper tes traductions ! 😎

Les dictionnaires en ligne 💻

  • Wordreference : C’est une référence sur le web (tout est dans son nom !) C’est un dictionnaire de langue qui te permet de choisir une paire de langues pour traduire un mot ou une expression, par exemple anglais-français, grec-allemand, arabe-espagnol… Il te propose généralement plusieurs synonymes et le contexte dans lequel un mot est employé ! En bonus tu as accès à un onglet définition et un onglet conjugaison pour les verbes ! 
  • Collins Dictionnary & Oxford Dictionnary : Ce sont deux dictionnaires universitaires en ligne réputés pour leur justesse. Comme pour Wordreference, ils disposent d’un onglet définition et d’un onglet « thesaurus » pour trouver des synonymes, très pratique pour passer d’un niveau de langue à un autre !
  • Urban Dictionnary : C’est un dictionnaire anglais en ligne participatif, il permet de référencer des mots et des expressions issus du jargon du web ou de la rue. En français, il existe plusieurs dictionnaires d’argot, mais le plus similaire au niveau du concept reste le Wiktionnaire.
  • Linguee : C’est un dictionnaire et en même temps un comparateur de texte, il te permet de voir dans quel contexte on utilise un mot ou une phrase, ça te permet d’éviter d’utiliser un nouveau mot de la mauvaise façon !

Méfie-toi des traducteurs automatiques ! 🕵️‍♂️

Eh oui ! Évite de trop utiliser les traducteurs automatiques en ligne. Google traduction et DeepL sont à proscrire. Même s’ils ont l’air pratique, ils sont toujours très hasardeux et ne permettent pas toujours de produire des traductions avec du sens.

Considère les traducteurs automatiques comme un dictionnaire de dépannage si tu cherches à trouver la traduction d’un mot rapidement sans passer par un dico sur le web si tu n’as pas besoin d’avoir sa définition complète.

💡 Quand tu recherches la traduction d’un mot que tu ne connaissais pas, la bonne habitude à prendre c’est de croiser tes sources comme un journaliste ! Si tu te promènes sur le web tu verras que d’un dictionnaire à l’autre tu peux tomber sur plusieurs traductions différentes. 

Quand Google Trad a un peu trop bu…

La solution miracle pour laver tes masques !

Merci de votre participation les légumes ❤

Comment traduire en anglais : Les erreurs à éviter ! ❌

  1. Les faux-sens 

Ils vont de pair avec les faux-amis, c’est quand tu utilises un mot à la place d’un autre. Par exemple, le mot actually ne veut pas dire actuellement, mais en fait ou en réalité.

  1. L’omission

Ne pas traduire un mot ou laisser un blanc est une des fautes qui est pénalisée le plus sévèrement ! Il vaut mieux essayer de trouver un raccourci ou un synonyme, le plus important, c’est de produire une traduction qui a du sens.

  1. Traduire mot à mot

Ça se produit quand tu utilises trop souvent le calque, c’est une erreur commune qui peut être admise selon si la phrase le permet ou non. 

Comme on l’évoquait plus haut, un texte en français est généralement plus long, il ne faut pas hésiter à expliciter une phrase quitte à ce qu’elle soit plus longue. En traduisant mot-à-mot tu peux aussi te retrouver avec une phrase qui n’est pas correcte au niveau de la grammaire ou de la syntaxe.

  1. Le contresens

C’est quand tu penses traduire une phrase correctement, mais qu’en réalité tu lui as donné un sens contraire ou différent !

  1. Le barbarisme 

Non ce n’est pas puisque tu te laisses pousser une barbe de viking et que tu pars piller des villages. Un barbarisme, c’est lorsque tu inventes un mot qui n’existe pas dans la langue que tu traduis.  

Gare à toi 🧐
  1. L’anglicisme 

C’est une sorte d’emprunt considéré comme abusif et pas vraiment nécessaire. En général il n’est pas très bien intégré à la langue, c’est ce qui donne le franglais :

Je suis aware, je vais checker, j’ai uploadé, on est en plein rush, etc.

👉 Pareil au niveau des chiffres, le point pour séparer les décimales c’est pour l’anglais (13.5) en français on utilise la virgule ! (13,5). 

Voilà, tu as désormais tous les outils nécessaires pour devenir un pro de la traduction, il ne te reste plus qu’à mettre nos conseils en pratique pour tout déchirer en cours d’anglais ! 😎

En bonus, un exercice de traduction ! ✨

Quiz
Trouve la bonne version de la traduction !
👉 Le patron t’a viré parce que tu es en retard.
You are fired by the boss for being late.
The boss fired you because you are late.
The boss fired you for being late.

Correct !

Faux !

👉 Il a traversé la rivière à la nage.
He swam across the river.
He crossed the river by swimming.
He swam to cross the river.

Correct !

Faux !

👉 C’est l’homme que j’ai vu.
It’s the man I saw.
It’s the man that I have seen.
It’s the man that I saw.

Correct !

Faux !

👉 On se retrouve devant la mairie.
Let’s meet in front of the city hall.
Let’s meet near the city hall.
Let’s meet outside the city hall.

Correct !

Faux !

👉 Entrée interdite.
Forbidden entry.
Keep out.
Interdiction to enter

Correct !

Faux !

Partagez le quiz pour voir vos résultats !

Inscrivez-vous pour voir vos résultats

Trouve la bonne version de la traduction !

J’ai eu %%score%% sur %%total%%.

%%description%%

%%description%%

Chargement…

5/5 - (2 votes)

Laisse-nous un commentaire !

Des questions ? Des bons plans à partager ? Nous validons ton commentaire et te répondons en quelques heures ! 🎉

Ebook

Notre ebook pour devenir bilingue en anglais

Télécharge notre guide et apprends à maîtriser la langue de Shakespeare grâce à nos conseils et nos exercices ! 🇬🇧