5 techniques infaillibles pour apprendre tes cours 3 fois + vite ✅

Marion Watier - Mis à jour le 12/01/2022


On dit que le temps, c’est de l’argent. Tu as déjà calculé, toi, le temps que tu passes par semaine à essayer de retenir tes cours ? Si tu avais eu 1€ à chaque minute passée, tu serais probablement milliardaire. 😅 Le souci, c’est que tous ces trucs à retenir sont parfois un peu barbants et très chronophages : les mouvements littéraires en français, une frise chronologique en histoire, les grands auteurs et leurs théories en économie, et j’en passe… T’as juste envie d’en finir le plus vite possible !

Résultat des courses, tu as l’impression de perdre du temps, voire même de devoir faire des concessions, puisque tu n’as pas le temps pour revoir tout de manière égale. Tu veux savoir comment apprendre plus vite sans pour autant altérer la qualité de tes sessions révisions ?

C’est tout l’objet de notre lecture aujourd’hui ! Et si tu es un grand pressé (on l’aura compris), tu préfèreras peut-être la vidéo ci-dessus. 😉

Le rôle de la mémoire dans l’apprentissage

Comprendre tes capacités 🧠

On a une bonne et une mauvaise nouvelle pour toi. La mauvaise, c’est qu’on n’est pas tous égaux face à la mémoire. Certains arrivent à retenir les moindres détails d’une image qu’ils ont vue à peine 30 secondes.

👉 C’est ce qu’on appelle avoir une mémoire éidétique, qu’on appelle aussi mémoire photographique ou mémoire absolue.

La bonne nouvelle, c’est que la mémoire, c’est aussi un muscle qui se travaille.

👉  Un neuroscientifique hollandais du nom de Martin Dresler a étudié le cerveau de 23 des personnes avec les meilleures mémoires du monde. Et il a ensuite recruté une cinquantaine de personnes avec une mémoire “moyenne”.

Il les a ensuite divisé en trois groupes :

  • ceux qui allaient s’entrainer avec la méthode des champions dite “la méthode des loci” dont on va reparler,
  • ceux qui s’entraineraient sans méthode particulière,
  • et ceux qui ne feraient rien de spécial

Au bout de 6 semaines, le premier groupe arrivait sans surprise à retenir la quasi-totalité des mots dans une liste. Ils avaient même une activité cérébrale qui se rapprochait de celle des champions. Le deuxième groupe qui révisait sans méthode particulière avait fait quelques progrès. Mais, sans surprise, le troisième groupe qui ne faisait rien de particulier n’a pas évolué.

Les différents types de mémoire

Tu dois le savoir, il existe différents types de mémoire : visuelle, auditive et kinesthésique.

👉 On possède tous ces trois types de mémoire. Mais l’une d’entre elles domine généralement les autres. C’est pourquoi il est important que tu saches quel est ton type de mémoire principal.

À lire aussi

Fais le test pour le savoir ! 🤝

A quoi ça sert d’être au courant de ce genre de trucs ? Tout simplement à adapter tes méthodes de mémorisation à ton cerveau pour retenir plus facilement et plus rapidement. Par exemple, si tu as une mémoire auditive, tu retiendras mieux les choses si tu les écoutes.

Emilie

Sciences Po Lyon

19€/h

Antoine

Sciences Po Paris

18€/h/h

Noémie

M2 en droit à Assas

19€/h

Clémence

HEC Paris

21€/h/h

Fanny

Ponts ParisTech

19€/h

Thibault

ENS Paris Ulm

20€/h

David

EDHEC

25€/h

Fabien

Télécom Paris

20€/h

Besoin d’un prof particulier exceptionnel ? ✨

Nos Sherpas sont là pour t’aider à progresser et prendre confiance en toi.

PRENDRE UN COURS GRATUIT

La méthode des Loci pour apprendre 10 fois plus vite

Comment apprendre plus vite grâce au palais mental ?

Passons donc à la fameuse « méthode des loci” dite aussi méthode du palais mental. Il s’agit d’une technique ancestrale, utilisée par les plus grands orateurs de l’Antiquité comme Cicéron pour retenir des discours et le restituer sans problème. Puis un peu plus tard, elle fut aussi très populaire auprès des philosophes médiévaux pour mémoriser des ouvrages entiers (rien que ça !)

ET CICÉRON C’EST PAS CARRÉ LOL

👉 Le système est simple : il s’agit de parcourir avec ton imagination un lieu que tu connais bien (par exemple, ton appartement) et de placer sur ton parcours des images mentales qui doivent te rappeler un sujet.

Exercice sur le palais mental :

Essayons ensemble de retenir les 4 mots suivants : Napoléon, sac, trigonométrie et vache.

1️⃣ Imagine un chemin dans ton appartement : tu commences dans ta chambre, tu longes le couloir pour entrer dans la cuisine et tu sors sur le balcon.

2️⃣ Liste maintenant 4 étapes dans ce parcours que tu vas pouvoir associer aux mots de ta liste.

💡 Par exemple

  1. Après avoir éteint ton réveil, tu te lèves de mauvaise humeur et tu te regardes dans la glace. Tes cheveux sont plein d’épis et ressemblent au tricorne de NAPOLEON.
  2. Tu traines des pieds dans le couloir pour aller prendre ton petit déj. Mais tu te viandes par terre à cause du SAC que ta petite soeur a encore laissé trainé par terre…
  3. T’arrives bien en rogne dans la cuisine où ta sœur mange un bol de céréales. Et bizarrement, elle a réussi à faire tenir la boîte en l’inclinant d’un angle particulier que seule la TRIGONOMETRIE te permettrait de calculer.
  4. Excédé de penser déjà aux maths de bon matin, tu sors sur le balcon. Et en bas, dans la rue, tu vois cette peau de VACHE de voisine qui appelle la police à chaque fois que tu fais une soirée…

👉 Pour te rappeler la liste des mots, il te suffira désormais de te souvenir de cette petite histoire, bien qu’un peu tirée par les cheveux.

N’hésite pas à y inclure un peu d’humour et d’obscénités pour mieux t’en souvenir, car on a tendance à beaucoup mieux se rappeler une situation loufoque et hilarante qu’une action lambda !

Dans quels cas utiliser cette technique ? 💡 

C’est simple : dans quasiment toutes les matières. Tu peux bien sûr l’utiliser pour retenir un discours, pour retenir des listes de figures de style en français, ou encore des concepts clés en médecine.

Au départ, ça peut te sembler plus long que d’apprendre simplement par cœur. Mais tu verras qu’avec de l’entrainement, tu pourras retenir beaucoup plus d’éléments, et ce, plus rapidement.

👉 Pourquoi ? Selon Barbara Oakley, prof à l’université d’Oakland, c’est parce que cette technique fait directement appel à notre mémoire visuo-spatiale qui était la plus utilisée par nos ancêtres les hommes préhistoriques.

Eh oui, à l’époque, ils n’avaient pas besoin de se souvenir des noms ou des chiffres, mais plutôt de savoir comment retrouver le chemin de leur grotte ou du spot à framboises le plus proche… 😉

Ounga bounga ?

Les techniques de Feynman et Pareto 💡

Apprendre plus vite, oui, mais d’abord comprendre !

Pour l’instant, on ne t’a parlé que de l’apprentissage “bête et méchant” d’éléments successifs comme le déroulé d’un discours ou la liste de mots ou de dates. Mais heureusement (ou malheureusement), les cours, ce n’est pas que ça. Dans certaines matières, comme l’éco, la philo ou la physique, c’est bien plus complexe. Dans ce cas, pour retenir les cours, il faudra que tu fasses appel à une autre de tes facultés : la compréhension.

La capacité de mémorisation de ton cerveau est limitée, c’est comme un très gros disque dur. Et pour éviter d’arriver trop rapidement à saturation, ton cerveau a mis en place un super péage : il n’y a que les informations qui ont du sens et qui peuvent servir à quelque chose qui vont rentrer. 🧠

👉 C’est pourquoi, avant de passer à l’étape mémorisation, il est important que tu prépares le terrain en faisant cet effort de compréhension. Pour ça, il existe pas mal d’astuces. Tu peux par exemple commencer par répondre à une liste de questions pour vérifier que tu as bien compris :

  • Quelle est la nature de ce que je dois apprendre ?
  • A quoi ça va me servir ?
  • Comment je vais pouvoir l’utiliser ?
  • Pourquoi ça existe ?
  • etc.

La technique de Feynman 👇

Tu peux aussi utiliser la technique de la feuille blanche. C’est une méthode popularisée par le physicien Feynman qui a fini par lui donner son nom.

Si tu veux en savoir plus, regarde notre vidéo !

En quoi ça consiste ? Grosso modo, tu prends une feuille blanche et tu y écris tout ce que tu sais sur un sujet donné. L’idée est de l’écrire avec TES propres mots afin de simplifier les choses et vérifier que tu les as bien comprises. En gros, si t’arrives à l’expliquer à ta grand-mère, c’est gagné ! 😉

Une fois que tu as écrit tout ce dont tu te souviens, compare avec tes cours et vérifie que tu n’as rien oublié ou erroné. Si oui, tu recommenceras jusqu’à ce que tu n’aies plus de lacunes.

👉 L’avantage de cette technique, c’est aussi qu’elle va te permettre de faire le tri dans les informations. Instinctivement, tu vas mettre en avant les éléments essentiels. On parle ici de mémorisation ACTIVE, puisque c’est toi qui puises dans ton cerveau pour ressortir les infos.

La loi de Pareto pour dégager l’essentiel

Si tu veux mémoriser tes cours beaucoup plus rapidement, n’apprends pas TOUS tes cours. Ca peut paraitre contre intuitif par rapport à ce que te disent certains profs, mais mieux vaut apprendre juste ce qu’il faut savoir dans le cadre de tes futurs DS ou examens… Il faut donc que tu identifies au préalable quelles informations sont essentielles et permettent de mieux comprendre celles qui suivront.

👉 C’est le principe de la loi de Pareto ou pourquoi 20% de tes efforts représentent souvent 80% des résultats que tu obtiens.

À lire aussi

Tu veux comprendre ce charabia sur la Loi de Pareto ? On t’explique tout dans cet article 😉

Clémence

HEC Paris

21€/h/h

Thibault

ENS Paris Ulm

20€/h

Sophie

Sciences Po Bordeaux

12€/h

Noémie

M2 en droit à Assas

19€/h

Fanny

Ponts ParisTech

19€/h

Simon

4e année de médecine

26€/h

Nicolas

CentraleSupélec

17€/h

Victor

ESCP

25€/h

Ton premier cours particulier est offert ! 🎁

Fais-toi guider par un étudiant passé par une des meilleures écoles de France.

J’EN PROFITE MAINTENANT

La régularité, c’est la clé !

Que ce soit pour de l’apprentissage par cœur ou de l’apprentissage par compréhension, il faut que tu prennes en compte un élément essentiel : LA RE-GU-LA-RI-TÉ !

Si on part du principe que ton cerveau est comme un immense disque dur, même si tu peux lui ajouter des clefs USB pour le faire grandir, il a quand même une limite de stockage dans le temps. C’est pourquoi il est quasi impossible de retenir sur le long terme beaucoup d’informations en peu de temps.

Tu l’auras compris : pour apprendre plus vite tes cours, il faut que tu les apprennes petit à petit de façon régulière. En plus, ça t’aidera à mieux les comprendre sans avoir le coup de pression de tout devoir réviser à la dernière minute ! 😉

👉 Tu vas ainsi pouvoir faire des liens logiques entre un élément du chapitre 1 et un autre du chapitre 3. Et comme on l’a vu avec le palais mental : le cerveau aime bien les associations et les suites logiques.

La technique essentielle pour bien répartir la charge de travail est d’utiliser la mémorisation à répétition espacée. C’est une très bonne technique pour te permettre d’ancrer des informations dans ton cerveau sur le long terme. C’est aussi un bon moyen de lutter contre la courbe de l’oubli d’Ebbinghaus.

Flash info !

Certaines estimations disent même que le cerveau oublie 40% de ce qu’il a appris après seulement 20 minutes ! C’est chaud d’être un poisson rouge comme ça, quand même 😉

👉 Il suffit de piqures de rappel régulières pour contrer cette courbe et te permettre de retenir durablement une notion, un cours, une date, ou n’importe quoi d’autre ! Par exemple, tu peux instaurer tes piqure de rappel à J+1, J+7, J+20 et J+35. 

Alors, comment apprendre plus vite ?

Il existe plein d’autres techniques pour t’aider à mémoriser plus rapidement et apprendre 10 fois plus vite comme les moyens mnémotechniques ou encore les flashcards.

Et pour finir, voilà un dernier point important : si tu veux booster ta mémoire, fais du sport ! C’est prouvé scientifiquement. Selon des chercheurs de l’université d’Harvard, le sport favoriserait la production de nouveaux neurones dans l’hippocampe, soit la zone du cerveau qui joue un rôle important pour la mémoire. Intéressant, non ?

À lire aussi

On t’en parle plus dans un article qui t’explique pourquoi faire du sport ! 🏀

Allez, à la prochaine ! ☀️

4.7/5 - (15 votes)
profile picture
Marion Watier
Festivalière aguerrie
L'écriture est mon terrain de jeux et c'est sur la balançoire des Sherpas que je m'éclate le plus. Mes passions ? Les BPM élevés et la culture. Mon but ? T'aider à comprendre l'actu et la société... sans oublier les tips pour réussir tes études 😉

Laisse-nous un commentaire !

Des questions ? Des bons plans à partager ? Nous validons ton commentaire et te répondons en quelques heures ! 🎉

Ebook

Notre ebook pour booster ta mémorisation

Télécharge notre guide et découvre comment améliorer ta mémoire grâce à nos méthodes et nos exercices ! 🧠