Qu’est-ce qu’un texte théâtral ? 🎭

Mathilde Ségui - Mis à jour le 14/04/2022
texte théâtral

Le théâtre est l’un des quatre grands thèmes du programme de français au lycée et notamment au bac. Il faut donc que tu saches comment lire un texte théâtral et le décoder. Pour bien te préparer si tu tombes dessus en épreuve, voici une fiche technique spécial théâtre pour le bac de français ! 😎  

Définition du théâtre ✨

👉 Le mot « théâtre » vient du grec « theatron » qui veut dire « le lieu où l’on regarde », et qui désignait l’hémicycle (construction en forme de demi-cercle) accueillant les spectateurs. 

Aujourd’hui, le théâtre se définit surtout par l’art de représenter sur scène une pièce de théâtre (comédie, tragédie, drame…) à partir d’un texte théâtral, composé d’échanges entre les personnages. Tu l’as compris, sa particularité par rapport aux deux autres grands genres littéraires (roman et poésie), c’est que le texte théâtral a pour but, dans l’immense majorité des cas, d’être joué un jour sur scène. Ça suppose donc des caractéristiques et des règles d’écriture bien particulières, qu’on va t’expliquer dans cet article pour que tu saches comment reconnaître un texte théâtral.

Le théâtre en littérature 📚 

Pour savoir comment lire un texte théâtral, tu devrais tout d’abord connaître les grandes catégories de pièces de théâtre, autrement dit les genres qui structurent le théâtre. Il en existe plusieurs (dont beaucoup qui se ressemblent), mais les trois principaux et plus clairement distincts sont la comédie, la tragédie et le drame.

La comédie 🥳 

La comédie est née dès l’Antiquité avec des auteurs comme Aristophane, dont l’humour était assez grossier et bouffon. 

Pour te donner une idée, Les Visiteurs serait sûrement un des films préférés d’Aristophane !

👉 Le but est de faire rire le spectateur et de désacraliser les situations de la vie en tournant des personnages ou des actions en ridicule ; en gros, faire descendre l’homme de son piédestal. Il y a souvent une intrigue amoureuse dans les comédies, et la fin est toujours heureuse pour tout le monde.

💡 Conseils lecture

Le maître incontestable de la comédie est Molière, dramaturge et comédien du XVIIe siècle : tu n’as pas pu passer à côté de lui, ni de ses plus grandes comédies comme Les Fourberies de Scapin, L’Avare ou le Misanthrope ! Ce sont les meilleures à lire pour te donner une idée du genre.

À lire aussi

✅ Pour en savoir plus, découvre notre fiche sur Molière !

La tragédie 

Comme la comédie, la tragédie remonte à l’Antiquité grecque (décidément, ils ont inventé pas mal de trucs). Les plus grands auteurs de cette époque étaient Eschyle, Sophocle et Euripide, un trio d’enfer.

👉 La tragédie met en scène des personnages de haut rang (des rois, des princes, des héros mythologiques…) qui subissent la fatalité de leur destin. Contrairement à la comédie qui était considérée comme un genre « bas », la tragédie a le beau rôle et on l’a souvent qualifiée de « genre noble ». Tout ça parce que les personnages sont de plus haut rang que dans la comédie, et que la fin tragique émeut et « purifie » le spectateur (on appelle ça la catharsis) ! En effet, tu ne trouveras pas de dénouement heureux dans la tragédie… Soit les amants finissent séparés, soit le héros meurt, soit tout le monde meurt ou perd la raison 😱 

💡 Conseils lecture

Les plus grands tragédiens français sont Pierre Corneille et Jean Racine, tous les deux aussi contemporains du XVIIe siècle. Eh oui, c’était l’âge d’or du théâtre ! Alors si tu veux découvrir les plus belles tragédies classiques, tu peux essayer Horace ou Cinna de Corneille, et Andromaque ou Bérénice de Racine 😇

Le drame ðŸ•°

Le drame est un genre plus récent. Il a été théorisé par Denis Diderot au XVIIIe siècle, mais il semblerait que certaines pièces avant lui répondent aussi aux codes du drame. 

👉 Pour reprendre les mots de Diderot, le drame est un genre « moyen », c’est-à-dire à mi-chemin entre la comédie et la tragédie. Résultat : on a des personnages parfois nobles, parfois non ; on retrouve des éléments comiques et d’autres tragiques ; la fin n’est pas forcément heureuse, mais pas forcément triste. Le tout doit rester réaliste. Bref, le drame, c’est le genre parfait pour les indécis !

💡 Conseils lecture

Diderot a théorisé le drame, donc on te conseille bien évidemment de lire sa pièce Le Fils naturel, un drame bourgeois qui met en pratique sa théorie. L’autre grand auteur de drames est Victor Hugo, qui a révolutionné le théâtre avec ses drames romantiques Cromwell et Hernani.

Olivier

La Sorbonne

13€/h

Jade

Sciences Po Paris

21€/h

Martin

HEC Paris

23€/h

Alma

ENS Paris-Saclay

24€/h

Victor

ESCP

25€/h

Jeanne

Aix-Marseille Université

17€/h

Besoin d’un prof particulier de français ? ✨

Nos Sherpas sont là pour t’aider à progresser et prendre confiance en toi.

PRENDRE UN COURS GRATUIT

Comment reconnaître un texte théâtral ? 📖

1 – Les contraintes typographiques 📝   

Contrairement aux textes poétique et romanesque, le texte théâtral ne peut raconter une histoire qu’avec des paroles de personnages, et il est contraint par certaines règles formelles. Il n’y a donc pas de narrateur, de descriptions interminables de paysages ou de réflexions intérieures (enfin, c’est possible, mais le personnage parlera alors à voix haute !). Logique, puisque le but du texte est d’être joué sur scène par des comédiens devant un public.

💡 Le savais-tu ?

De très rares pièces ont été écrites uniquement pour être lues. C’est le cas de On ne badine pas avec l’amour et de Lorenzaccio d’Alfred de Musset, qui font partie du recueil Un spectacle dans un fauteuil (dont le titre est assez explicite). En fait, agacé de l’échec de sa toute première pièce de théâtre, Musset avait décidé que les suivantes ne seraient plus jouées sur scène ! Spoiler : il rencontre finalement un immense succès, dans les fauteuils comme sur les planches.

POV : Tu t’appelles Musset

👉 Ainsi, pour savoir comment reconnaître un texte théâtral, il suffit de t’intéresser à son aspect visuel, et tu te rendras compte tout de suite de ces contraintes typographiques.

📌 Les paroles prononcées par chaque personnage forment la majorité du texte (en général). Ce sont les répliques, qui peuvent aussi prendre différents noms selon leur longueur :

  • la tirade est une réplique très longue
  • la stichomythie (oui, nous aussi on a dû s’y reprendre à 4 fois pour bien l’écrire) désigne un échange de répliques très courtes entre les personnages
  • l’aparté est une réplique d’un personnage adressée ouvertement au public
  • le monologue est une réplique très longue mais contrairement à la tirade, le personnage qui la dit est seul sur scène, et il exprime surtout ses pensées

📌 Les noms des personnages sont placés devant leur réplique à chaque fois qu’ils parlent, très souvent en majuscules. Comme il n’y a pas de narrateur pour raconter qui prend la parole, c’est une règle typographique qui permet de le comprendre directement. 

📌 Les indications scéniques qu’on appelle didascalies sont écrites en italique entre deux répliques ou en leur cœur même. Elles donnent des précisions sur les gestes, l’intonation ou encore le déplacement des personnages, ce qui les rend indispensables pour un metteur en scène. Elles peuvent aussi préciser le contexte, les éléments de décor, etc. Elles ne sont pas prononcées par les acteurs sur scène.

👉 Comment lire un texte théâtral à voix haute si tu passes à l’oral ? Contente-toi de lire les répliques et les didascalies, sans les noms des personnages.

2 – Les étapes de l’action

Pour rédiger un texte théâtral, la plupart des auteurs respectent les trois étapes principales de l’action dramatique, que tu dois connaître :

📌 L’exposition : c’est le moment où le public découvre les personnages, leurs relations, leur caractère, ce qu’ils font au quotidien… Le dramaturge doit donner toutes ces informations de manière subtile, puisqu’il doit le faire à travers les paroles des protagonistes.

📌 Le nœud : c’est la partie principale de la pièce, qui comprend l’élément déclencheur de l’histoire, les péripéties et le point culminant de l’action.

📌 Le dénouement : c’est la résolution de l’intrigue, avec une fin heureuse ou non.

3 – La notion de double énonciation 🤔 

Lorsqu’on veut rédiger un texte théâtral, en plus de toutes les autres caractéristiques qu’on vient de te présenter, il faut aussi savoir ce qu’est la double énonciation.

👉 Cela veut tout simplement dire qu’une pièce de théâtre ne permet pas qu’une seule (comme dans la poésie et le roman) mais deux énonciations. Il y a bien sûr celle des personnages qui se parlent entre eux, mais aussi celle de l’auteur qui donne des indications avec les didascalies.

👉 Il y a deux énonciateurs, mais aussi trois récepteurs (ou destinataires) :

  • les personnages, qui sont les récepteurs des répliques des uns aux autres
  • les acteurs et le metteur en scène, qui sont les destinataires du texte de l’auteur
  • le public, qui est le récepteur de ce qu’il voit sur scène, à la fois des personnages, des acteurs et de la mise en scène

Les sujets du Bac de français sur le théâtre 🎓

L’épreuve phare du Bac de français, à l’écrit comme à l’oral, est le commentaire de texte. Pour t’aider à l’aborder sans souci, on te propose des exemples d’extraits de textes théâtraux qui peuvent tomber en épreuve, avec des pistes de plan de commentaire et d’éléments d’analyse ! 😉 

On te recommande de chercher sur Internet ou dans tes bouquins les extraits pour les avoir sous les yeux et mieux comprendre les corrigés

Au fait, si tu as besoin de soutien en français pour le Bac, ou dans n’importe quelle matière, quelque soit ton niveau, notre plateforme de cours particuliers propose des milliers de Sherpas super qualifiés pour te faire progresser ! Tu n’as qu’à choisir celui qui te convient le mieux, dans les conditions que tu veux (en visio, à domicile…) 🥳

Sujet 1 : Jean Racine, Bérénice, acte V, scène 5 (vers 1303-1347)

💡 Proposition de plan : 

  1. Le conflit entre amour et pouvoir
  2. Le refus du dialogue
  3. Un départ impossible

👉 Éléments d’analyse : 

  • Le paratexte qui donne des informations sur la situation tragique entre Titus et Bérénice
  • Les personnages qui s’interrompent et les répliques négatives (pense à citer le texte !)
  • Les rimes et les répétitions qui renforcent l’aspect tragique
  • Le champ lexical du départ et de la séparation

Sujet 2 : Beaumarchais, Le Mariage de Figaro, Acte III, scène 16

💡 Proposition de plan : 

  1. Un texte comique
  2. Un texte polémique
  3. Un texte audacieux et engagé

👉 Éléments d’analyse : 

  • Le registre comique : gaieté, ridicule, humour…
  • Les personnages de comédie, grotesques
  • L’utilisation d’images fortes qui marquent l’esprit
  • Le champ lexical du malheur
  • La censure qu’a connu la pièce (élément de contexte)

À lire aussi

✅ Consulte notre article sur les annales du Bac de français 2020 pour décrocher la mention de tes rêves !

Clémence

HEC Paris

21€/h/h

Thibault

ENS Paris Ulm

20€/h

Sophie

Sciences Po Bordeaux

12€/h

Noémie

M2 en droit à Assas

19€/h

Fanny

Ponts ParisTech

19€/h

Simon

4e année de médecine

26€/h

Nicolas

CentraleSupélec

17€/h

Victor

ESCP

25€/h

Ton premier cours particulier est offert ! 🎁

Fais-toi guider par un étudiant passé par une des meilleures écoles de France.

J’EN PROFITE MAINTENANT

Œuvres et citations sur le théâtre 📝

Pour aller plus loin, voici une sélection des meilleurs extraits de fameuses pièces de théâtre !

👉 Le dilemme de Rodrigue dans Le Cid de Pierre Corneille :

« Il faut venger un père, et perdre une maîtresse,
L’un échauffe mon cœur, l’autre retient mon bras,
Réduit au triste choix ou de trahir ma flamme,
Ou de vivre en infâme,
Des deux côtés mon mal est infini. »

À lire aussi

✅ Fiche de lecture sur Le Cid de Corneille

👉 Le désespoir de Titus dans Bérénice de Jean Racine :

« Ah, Rome ! Ah, Bérénice ! Ah, prince malheureux ! 
Pourquoi suis-je empereur ? Pourquoi suis-je amoureux ? »

👉 La déclaration d’amour de Ruy Blas à la reine dans Ruy Blas de Victor Hugo :

« Madame, sous vos pieds, dans l’ombre, un homme est là
Qui vous aime, perdu dans la nuit qui le voile ; 
Qui souffre, ver de terre amoureux d’une étoile ; 
Qui pour vous donnera son âme, s’il le faut ; 
Et qui se meurt en bas quand vous brillez en haut. »

👉 La dernière réplique de Huis Clos de Jean-Paul Sartre :

« L’enfer, c’est les autres. »

👉 Le dialogue (un parmi tant d’autres) complètement WTF de En attendant Godot de Samuel Beckett :

« ESTRAGON : Allons-nous-en.
VLADIMIR : On ne peut pas.
ESTRAGON : Pourquoi ?
VLADIMIR : On attend Godot.
ESTRAGON : C’est vrai. »

👉 Un petit tour en Angleterre avec Hamlet de William Shakespeare (non, on ne parle pas du chat de Will 😉) :

« Je ferai jouer par ces comédiens 
quelque chose qui ressemble au meurtre de mon père,
Devant mon oncle. J’observerai ses regards,
Je le toucherai au vif : pour peu qu’il tressaille
J’aurai ma preuve. (…)
Cette pièce est le piège où tel un rat
J’attraperai la conscience du roi. »

💡 Le savais-tu ?

👉 Hamlet est la pièce par excellence du théâtre dans le théâtre, qu’on appelle aussi mise en abyme. Ça signifie tout simplement qu’une deuxième pièce de théâtre est jouée à l’intérieur de la première : tu vois donc des comédiens jouer des personnages qui deviennent à leur tour comédiens !

 

👉 Plus qu’une mise en abyme, on peut presque parler de métathéâtre avec Hamlet, c’est-à-dire une réflexion sur l’art du théâtre au sein même de la pièce. On laisse parler d’elle-même cette tirade de Hamlet :

 

« Car toute exagération

S’écarte du but du théâtre qui, depuis le premier jour jusqu’à aujourd’hui,

Se devait et se doit toujours d’être le miroir de la nature, 

De montrer à la vertu son propre visage, 

A l’infamie sa propre image, et au temps, qui passe 

Sa silhouette et son empreinte. »

On espère que cette fiche de cours t’aura permis de mieux comprendre les concepts à connaître pour rédiger un texte théâtral ou le commenter ! Et maintenant, à toi de jouer 😎  

5/5 - (5 votes)
profile picture
Mathilde Ségui
Salut, c'est Mathilde :) Après une khâgne Ulm en spé lettres classiques, je suis désormais en L3 au CELSA et en stage chez les Sherpas. J'aime à peu près 3 trucs : l'eau, créer et me cultiver (des fois). Après, j'aime bien aussi être utile, donc j'espère que mes articles le seront pour toi ;)

Laisse-nous un commentaire !

Des questions ? Des bons plans à partager ? Nous validons ton commentaire et te répondons en quelques heures ! 🎉

Ebook

Notre ebook pour réussir le bac

Télécharge notre guide et découvre comment réussir le bac grâce à nos conseils et nos méthodes ! 👩🏻‍🎓