Tout savoir sur l’opération Barkhane 💥

Rédac des Sherpas - Mis à jour le 22/02/2021
opération-barkhane

De nombreux événements militaires ont marqué l’opération Barkhane au Sahel début 2021. C’est une opération déployée par l’armée française pour lutter contre le terrorisme dans une région instable de l’Afrique. Or, entre les pertes humaines récentes et le sommet des 15 et 16 février 2021, l’opération a de nouveau été sur la sellette. Tu l’as sûrement vu dans l’actualité, cinq soldats français ont été tués début janvier au cours d’une mission menée dans le cadre de cette opération, au moment même où la France cherchait comment y mettre fin.

Les Sherpas te proposent de revenir sur l’historique de cette opération militaire, pour tout comprendre sur cette lutte engagée contre les Djihadistes ! 🔎

Les origines de l’opération Barkhane ⏲

Tout commence en 2012, au Mali, lorsque débute une rébellion touareg indépendantiste et un coup d’Etat. Au fait, les Touaregs sont une population du centre et des frontières sahariennes traditionnellement nomade.

Des groupes de Djihadistes salafistes (qui revendiquent un retour aux sources de la Sunna et du Coran) vont s’immiscer dans cette affaire, dans le but de prendre le contrôle de ce territoire.

Le Mali est particulièrement instable depuis son indépendance, en 1960. Les frontières sont alors régulièrement traversées par différents groupes, affaiblissant la possibilité de créer une unité. 🤝

Pour endiguer la menace qui pèse sur Bamako, la capitale, le Mali lance un appel à l’aide à la France qui, un an plus tard, déclenche l’opération Serval. Celle-ci ne durera qu’un an : elle deviendra « Barkhane » en 2014.

En changeant de nom, elle étend de surcroît son emprise territoriale, en se déployant dans une partie du Sahel, c’est-à-dire le Cameroun, le Mali, le Niger, le Tchad, le Burkina Faso, et la Mauritanie. La France n’a alors qu’un seul objectif : lutter contre les GAT (Groupes Armés Terroristes).

opération-barkhane-2
Dans sa globalité, le Sahel forme une bande qui traverse l’Afrique et marque la frontière entre le Sahara, au Nord, et la zone sous influence soudanienne, au Sud 🧭

Pourquoi Serval est devenue Barkhane ? La première opération est couronnée de succès, puisqu’elle parvient à stopper l’offensive au Mali. Mais la menace terroriste est toujours là… Aussi, la France souhaite-t-elle lancer une opération de plus grande envergure. En plus d’un plus grand territoire, Barkhane implique aujourd’hui plus de 5 000 soldats et dispose de moyens matériels énormes. 😮

Comment s’organise l’opération Barkhane ? 📒

Bien que l’opération soit française, d’autres pays se sont alliés à la France. Il existe en effet un partenariat avec les forces armées des pays du G5 (Burkina Faso, Mali, Mauritanie, Niger, Tchad).

Le MINUSMA (Mission multidimensionnelle Intégrée des Nations Unies pour la Stabilisation au Mali), l’EUTM Mali (Mission de formation de l’UE au Mali), l’EFG (Eléments Français au Gabon), l’EFS (Eléments Français au Sénégal), et les pays alliés (Estonie, Espagne, Suède, Allemagne, Etats-Unis, Canada, Royaume-Uni) ont apporté leur soutien. Les forces spéciales françaises de l’opération « Sabre » ont également été envoyées en renfort ; elles sont spécialisées dans la traque des djihadistes 👊

Cela fait beaucoup de sigles ! Retiens simplement que la France n’est pas seule, et qu’elle souhaite que les Etats du G5 puissent assurer leur sécurité seuls. Ainsi, des milliers de soldats du G5 ont pu recevoir une formation militaire adaptée à la situation.

L’armée française est concentrée autour de trois bases : Gao au Mali, Niamey au Niger et N’Djamena, au Tchad. Au fil du temps, Barkhane s’est plus ou moins étendue dans d’autres parties du territoire 🌍

Martin

HEC Paris

23€/h

Jade

Sciences Po Paris

21€/h

Emilie

Sciences Po Lyon

19€/h

Victor

ESCP

25€/h

Sophie

Sciences Po Bordeaux

12€/h

Jeanne

Aix-Marseille Université

17€/h

Besoin d’un prof particulier de géopolitique ?

Nos Sherpas sont là pour t’aider à progresser et prendre confiance en toi.

PRENDRE UN COURS GRATUIT

Huit ans de lutte : quelles conséquences pour l’opération Barkhane ? 💡

Personne n’a jamais communiqué sur les pertes subies par les djihadistes ; les sources officielles parlent « d’un grand nombre ». Sans parler de résultats, l’opération Barkhane a permis cependant d’assurer une certaine sécurité dans les zones sous son contrôle.

En 2020, Barkhane a permis d’éliminer Abdelmalek Droukdel, chef d’AQMI (Al Qaïda au Maghreb Islamique).

Outre le support militaire, l’opération apporte une aide médicale précieuse à la population, et est à l’initiative de projets qui s’articulent autour de thématiques telles que l’eau, l’agriculture, l’éducation, l’énergie… Barkhane souhaite aussi aider au rétablissement des services publics 🏫

Malgré cette victoire face à AQMI, la menace terroriste reste très présente sur le territoire, et compte tenu de la grande mobilité de ses troupes, le combat est très compliqué. Aujourd’hui, Barkhane concentre sa lutte sur le groupe EIGS, partenaire de l’Etat Islamique.

Cependant, les djihadistes ne sont pas les seuls adversaires des forces françaises. En effet, la situation politique de ces États est particulièrement instable : des heurts intercommunautaires, la grande violence de ceux que l’on surnomme les « bandits », qui sont des « hommes armés non-identifiés », compliquent encore un peu plus la tâche des intervenants. Enfin, un dernier point fait débat, celui des violations des droits de l’Homme par des membres des armées du G5.

Ce bilan contrasté de Barkhane doit cependant être relativisé. Les menaces sont nombreuses et multiples : la France ne peut que les atténuer par l’aide qu’elle apporte ! Il n’est pas possible que l’opération parvienne seule à éliminer l’ensemble des groupes terroristes d’une part, et qu’elle ait, d’autre part, un impact politique sur les pays qu’elle occupe. De 2015 à 2019, les attentats se sont multipliés au Sahel ; depuis trois ans, le nombre de victimes civiles a explosé…

Tu comprends mieux pourquoi, compte tenu des événements 2021 de l’opération, en particulier avec les pertes de nos soldats, des voix de plus en plus nombreuses s’élèvent en France, pour demander le désengagement de notre pays et, à terme, la fin de l’opération ! 💨

Clémence

HEC Paris

21€/h/h

Thibault

ENS Paris Ulm

20€/h

Sophie

Sciences Po Bordeaux

12€/h

Noémie

M2 en droit à Assas

19€/h

Fanny

Ponts ParisTech

19€/h

Simon

4e année de médecine

26€/h

Nicolas

CentraleSupélec

17€/h

Victor

ESCP

25€/h

Ton premier cours particulier est offert ! 🎁

Fais-toi guider par un étudiant passé par une des meilleures écoles de France.

J’EN PROFITE MAINTENANT

Début 2021 : les événements récents et la suite des opérations pour Barkhane ⏭

Selon un sondage réalisé par l’Ifop, 51% des Français se disent non favorables à l’opération Barkhane au Sahel. Parmi ceux-là, 19% ne sont « pas du tout favorables » à l’intervention des forces françaises. A titre de comparaison, ce même sondage fait en 2013, avait montré que 73% des Français y étaient favorables 😬

En janvier 2020 à la suite du sommet de Pau, 600 soldats supplémentaires avaient même été envoyés sur le terrain. Mais, entre la fin d’année 2020 et début janvier 2021, Al-Qaïda est responsable de la mort de cinq soldats français, et dix soldats maliens après l’attaque d’un poste militaire. Le groupe terroriste a, de plus, de nouvelles cibles, en particulier les pays du Golfe de Guinée, tels que la Côte d’Ivoire ou le Bénin.

Aussi, le sommet des pays du G5 Sahel les 15 et 16 février 2021 était-il très attendu ! Quel avenir pour l’opération ? Quelles décisions prendre suite à ce début d’année fortement troublé ? Telles étaient les principales interrogations des Français… 🤔

Emmanuel Macron a tranché : « Un retrait français, retirer massivement les hommes, schéma que j’ai étudié, serait une erreur » (source : Le Monde). Ainsi, pas de changement de l’opération pour l’instant, même si quelques modifications vont être apportées.

Réduire les effectifs ? Inconcevable pour le chef des armées de retirer des militaires à un moment si crucial ! Non, le Président souhaite recentrer l’opération, c’est-à-dire focaliser sur la lutte anti-terroriste et la collaboration avec les armées locales, dans le but de les renforcer. Il a aussi établi des priorités sur les cibles à viser et à neutraliser.

Enfin, il a rappelé qu’une victoire française signifie «la restauration totale des Etats souverains dans la zone des trois frontières » (source : Le Monde). C’est dans la zone des trois frontières que la guerre au Sahel se concentre. Comme son nom l’indique, elle représente la zone frontalière entre le Niger, le Mali et le Burkina Faso. L’opération Barkhane est concentrée et renforcée dans cette partie du Sahel. Lundi, le président tchadien a d’ailleurs informé de l’envoi de 1200 militaires dans la zone des trois frontières pour soutenir la lutte contre les djihadistes.

Ainsi, l’opération Barkhane cherche à évoluer, se consolider. Des renforts ont également été appelés parmi les forces spéciales européennes « Takuba ».

Pourquoi la France reste-t-elle au Mali ?

Il semble qu’il n’y ait pas de réel enjeu économique par le biais de Barkhane. En revanche, les ressources des différents pays du Sahel sont riches ! Uranium au Niger, le cuivre et le fer en Mauritanie, l’or, le pétrole : la liste est longue. Surtout, la France est un des pays les plus touchés par le terrorisme ; Barkhane devient ainsi nécessaire pour la sécurité nationale 🔐

Or, certains voient l’opération Barkhane comme une prolongation de sa politique coloniale, un héritage de la “Françafrique”. L’opération soulèverait l’idée d’une ingérence française, c’est-à-dire d’une intervention dans la politique intérieure d’un autre Etat. Au Mali, à Bamako, les manifestations ont été denses l’année dernière : la France doit s’en aller. Drapeau tricolore découpé, slogans forts… Les maliens en ont assez de cette présence française, dont les ambitions dépasseraient la “simple” lutte antiterroriste 😮

Conclusion 🏁

Comme tu as pu le voir, l’opération Barkhane est assez complexe et présente de nombreux enjeux pour combattre la menace terroriste au Sahel. Les objectifs fixés sont très ambitieux et représentent un défi colossal pour l’armée française. N’hésite donc pas à suivre l’actualité de cette opération cette année, elle risque d’être riche !

4.7/5 - (7 votes)
profile picture
Rédac des Sherpas
La Rédac des Sherpas, c'est près de 100 auteurs passionnés d'éducation qui mettent leur expertise à ta disposition pour t'aider à profiter pleinement de tes études. Étudiants, profs particuliers ou spécialistes : avec eux, tu es sûr d'avoir les meilleurs conseils ! ⚡️

Laisse-nous un commentaire !

Des questions ? Des bons plans à partager ? Nous validons ton commentaire et te répondons en quelques heures ! 🎉