5 techniques d’apprentissage prouvées scientifiquement 🤯

Marion Watier - Mis à jour le 09/03/2022

Il y a plusieurs écoles lorsqu’il s’agit de réviser ses examens : certains surlignent les infos importantes, d’autres font des résumés, d’autres préfèrent lire et relire leur cours jusqu’à ce que ça rentre. Mais est-ce qu’il s’agit vraiment des meilleures méthodes ? Une étude américaine publiée par The Association for Psychological Science a analysé 10 techniques de révision les plus courantes afin d’en évaluer leur efficacité. Voilà donc notre top 5 technique d’apprentissage recommandées par la science !

Pour les puristes du surligneur

Cette méthode peut s’avérer très rassurante et esthétique. Le problème, selon les chercheurs de l’association américaine, c’est que ce procédé ne fait qu’isoler les éléments sans faire de liens entre eux. Hors, faire des liens permet de mieux comprendre, de mieux mémoriser et de développer son esprit de déduction.

👉 Pas besoin de jeter cette technique de révision par la fenêtre, alors, mais à condition de combiner avec d’autres techniques.

Cet article a été réalisé dans le cadre d’une collaboration avec la marque Oxford.

1re technique d’apprentissage efficace : la révision active

C’est un professeur de psychologie à l’Université de l’Ohio, John Dunlosky, qui est à l’origine de l’étude en question. Et celui-ci estime que la lecture et relecture passive des cours est assez peu efficace. Pourquoi ? Car cette technique de révision ne t’aide pas à comprendre ton cours, et donc encore moins à le retenir. Au mieux, tu vas retenir quelques infos, mais rien ne va s’ancrer dans ta mémoire !

👉 Il faut alors combiner la lecture passive à un mode de révision active. Pour ça, il faut que tu essaies de te rappeler des informations que tu vois, en te posant des questions ou en essayant de stimuler ta mémoire. Selon Dunlosky, chercher dans ton cerveau renforce les connexions entre tes neurones, constituant alors aide à la mémorisation. 

💡 Il conseille d’ailleurs d’utiliser la technique du “pourquoi” qui fait partie de notre mode d’apprentissage naturel !

  • Pourquoi le ciel est bleu ? 
  • Pourquoi les vaches mangent de l’herbe ? 
  • Pourquoi, si je pousse ma sœur, elle tombe ? 😇

Cette technique est d’autant plus efficace avec la méthode de prise de notes Cornell. Pour faire simple, c’est une méthode qui consiste à partager ta feuille en plusieurs parties distinctes (certains préfèrent deux, d’autres trois voire quatre) :

  1. À droite, il y aura tes notes classiques
  2. À gauche, des questions et éléments-clés en rapport avec les notes du cours. C’est là que tu vas pouvoir insérer tes fameuses questions !
  3. En bas, un encart pour résumer ton cours et ses grands point afin de faciliter le processus de fichage  

Tu peux notamment retrouver ce principe de révision active quand tu utilises des flashcards pour réviser tes cours. À partir des questions que tu te poses, tu peux créer tes flashcards (par exemple : en quelle année a eu lieu la Seconde Guerre Mondiale ?)

👉 D’un côté de ta petite fiche cartonnée tu notes la question, et de l’autre, la réponse. Tu auras très vite un petit jeu de cartes très pratique pour te faire une session de questions pour un Sherpa ! 

Recommandation 💭

On te conseille les FLASH 2.0 de la gamme Oxford. Tu pourras les scanner dans l’application SCRIBZEE pour tester tes connaissances n’importe où et n’importe quand. Une fois le mode REVISION activé, tu pourras faire défiler tes flashcards une par une et vérifier que tu as bien assimilé tes cours. 🙌

À lire aussi

Notre test des fameuses FLASH 2.0 d’Oxford !

T’auto-tester pour mieux mémoriser 

Et on ne parle pas de tester si l’on est positif à la maladie dont il faut taire le nom (qui commence par CO et qui finit par VID.) C’est prouvé scientifiquement par des chercheurs de l’université de Saint-Louis : ajouter des séances d’auto-évaluation à tes moments de révision est une technique d’apprentissage très efficace, qui fonctionne en plus sur le long terme. 

Pour arriver à cette conclusion, les chercheurs ont mené une expérience avec trois groupes d’élèves qui devaient apprendre 50 mots appartenant à 10 catégories. 

  1. Le premier groupe devait y arriver à travers 8 périodes de révision. 
  2. Le 2e disposait de 6 périodes d’études et de 2 auto-tests. 
  3. Le 3e devait alterner 4 périodes de révision avec 4 tests. 

👉 A l’issue de cette période d’apprentissage, il n’y avait aucune différence entre les trois groupes. En revanche, 48h plus tard, le troisième groupe avait retenu deux fois plus de mots que le premier.  

Moralité ⬇️

Se faire des petits tests maison est idéal pour retenir tes cours dans la durée. Avec ça, on demanderait presque aux profs de faire plus souvent des interros surprises, non ? 😉

La méthode Leitner

Une bonne méthode à tester est celle de Leitner. Celle-ci consiste à réviser plus régulièrement les connaissances que tu ne maîtrises pas. Pour te donner un exemple concret, reprenons l’application SCRIBZEE qui se base sur un système similaire avec son fameux mode “REVISION”. 

👉 Quand tu utilises pour la première fois le mode révision de l’application, tu as au total 5 boîtes. Toutes tes flashcards sont d’abord rangées dans une boite N°1. Dès que tu réponds correctement à ta flashcard, celle-ci va passer dans la boîte supérieure et être rangée dans une boite N°2 et ainsi de suite, jusqu’à atteindre la dernière boite. En revanche, si tu ne réponds pas correctement, la flashcard restera dans la boite N°1 ou bien régressera dans une boîte inférieure. 

Rappel 💡

Selon la courbe de l’oubli d’Ebbinghaus, si tu ne répètes pas une notion, tu as beaucoup plus de chances de l’oublier au fur et à mesure du temps.

Mais vu qu’ici les flashcards non assimilées vont rentrer dans le système des boîtes, cela va rendre ton apprentissage plus ludique et efficace. Si tu ne connais pas la réponse, tu restes au niveau 1 ou tu régresses d’un niveau. Et si tu connais la réponse, tu progresses. Ça te permet ainsi d’optimiser le nombre de piqûres de rappel afin d’être sûr de tout retenir. 

💡 En plus, tu peux activer un rappel directement sur l’application pour recevoir des notifications quand c’est le moment de réviser. Une aubaine pour les plus tête en l’air 😁

Le mode QUIZ de SCRIBZEE 

La deuxième méthode consiste à te tester régulièrement sur l’ensemble des connaissances. Tu peux faire ça avec tes flashcards en utilisant l’application SCRIBZEE. Le mode QUIZ te proposera des séances complète de flashcards issues d’un même dossier.

Cette technique d’apprentissage repose sur la théorie de la reconsolidation. Selon cette dernière, ton cerveau ne fait pas de différence entre enregistrer une info dans ta mémoire simplement s’en souvenir. En somme, quand tu revois un cours, ton cerveau recrée un souvenir. Bonne nouvelle : ça veut aussi dire que tu pourras le modifier si jamais tu as enregistré une mauvaise donnée. 😉

C’est eux qui le disent 💡

Selon l’université de Saint-Louis, se tester sur une liste entière régulièrement augmenterait de 80 % la mémorisation de cette liste, contre 35 % pour ceux qui ne testent que des petites parties.

Troisième méthode : la technique du spacing 💨

On vient de le voir : plus on répète une information dans le temps, plus elle s’intègre dans notre mémoire longue. Il faut donc étaler ses révisions dans le temps et de ne surtout pas réviser à la dernière minute ! 

À lire aussi

Je sais qu’on est souvent tentés de le faire… Tous nos conseils pour réviser à la dernière minute sont ici, au cas où tu aurais besoin !

C’est encore le Professeur Dunlosky qui a voulu tester l’efficacité de cette technique d’apprentissage, appelée technique du spacing. Cette dernière consiste à découper une grosse session en plusieurs petites sessions espacées. Il a (encore) divisé une classe en trois groupes :

  1. le premier groupe a reçu le sujet de l’examen deux mois à l’avance et devait réviser une fois par semaine.
  2. Le 2e groupe a reçu le sujet 6 jours avant et devait l’étudier tous les jours.
  3. Le 3e groupe a reçu le sujet seulement la veille et n’avait que quelques heures pour le travailler.

👉 Résultats ? 90 % de réussite pour le 1er groupe contre 65 % pour le 3e groupe. Et, quand tu y penses, ça parait assez logique : plus tu t’y prends à l’avance, moins tu as de chances de louper ton exam. 

Plusieurs scientifiques se sont penchés sur la question et sont tombés sur des conclusions similaires. Elizabeth et Robert Bjorg – tous deux professeurs experts en psychologie et spécialisés dans la mémoire humaine – considèrent que cette technique donne “les résultats les plus concluants de l’apprentissage”, si on en croit leur témoignage

C’est dit !

Une étude menée par des chercheurs de l’université de Durham en Angleterre considère cette technique comme “l’une des plus robustes de toute l’histoire de la recherche expérimentale sur l’apprentissage et la mémoire”. Bref, on sait pas toi, mais nous, on est convaincus.

👉 Eh bien, tu sais ce qu’il te reste à faire : plutôt qu’une grosse séance de 10h pour réviser tes maths, organise 10 séances d’une heure. 😉

“The protégé effect”, une technique… d’enseignement !

Passons à d’autres techniques d’apprentissage qui n’ont pas rapport avec la mémorisation. Car oui, la mémorisation est indispensable pour bien réviser, mais ce n’est pas suffisant pour réussir tes exams. Tu n’es pas un perroquet qui recrache les infos sans les contextualiser ou bien les développer. Il faut pour ça que tu comprennes tout d’abord ce que tu apprends, et c’est un incontournable ; ça t’aidera en plus à développer ton esprit de déduction. 

Pour ça, il y a une technique approuvée par les scientifiques que l’on appelle “the protégé effect” ou, comme le disait ce cher Sénèque le jeune (qui ne l’est plus tant que ça !) : “Docendo discimus”. Autrement dit…

Pendant que nous enseignons, nous apprenons

Sénèque

Philosophe

L’exercice ici est d’apprendre à quelqu’un d’autre (un pote, ton frère, ta grand-mère, ton chat, ton poisson…) ce que contient ton cours. À ce moment-là, tu ne devras plus te contenter de recracher les infos mais de leur donner du corps. Le but ? Sélectionner les éléments importants, les synthétiser et les imbriquer dans une suite logique pour que le message soit compris. Ça aidera les autres à comprendre, et tu t’aides aussi au passage ! 

D’ailleurs, il y a une expérience intéressante à ce sujet, mise en place par des ingénieurs et informaticiens dans les universités de Stanford et de Vanderbilt. Ils ont créé une intelligence artificielle nommée Betty’s Brain. Sa mission ? Apprendre les sciences de l’environnement grâce aux étudiants qui viennent lui donner des cours. 

Malgré les interactions virtuelles, les étudiants se sont montrés très motivés pour aider Betty. Ils auraient même passé beaucoup plus de temps à étudier et à apprendre leur sujet en profondeur que les autres étudiants. Ils préparent leur cours et organisent leurs connaissances pour mieux la faire comprendre à l’IA, tout en améliorant leur propre compréhension du sujet. En plus, les questions que posent Betty les obligent à penser et à expliquer les choses différemment. 

Un élément important de l’expérience, c’est l’aspect émotionnel. Les tuteurs étaient déçus lorsque leur Betty échouait et étaient fiers quand elle réussissait.

Bon à savoir 💡

C’est ce qu’on appelle le “yiddish nachas” ou “la fierté et la satisfaction qui découle de l’accomplissement de quelqu’un d’autre”.

👉 Au moment des exams, les résultats étaient là : les étudiants professeurs « surpassaient significativement” les autres étudiants d’après l’étude.

D’autres techniques d’apprentissage insolites

Faire du sport pour apprendre ? 

Quoi de mieux que le vélo d’appartement pendant que tu relis tes fiches ? Selon une étude allemande publiée dans le magazine scientifique Plos One les sujets physiquement actifs (les sportifs) pendant une phase d’apprentissage auraient de meilleures performances au test de vocabulaire que les sujets sédentaires (les flemmards). Et ça marche d’autant plus pour les sujets qui ne sont pas habitués à faire du sport. 

Si tu n’es pas convaincu, sache que le sport est un facilitateur de la mémorisation. Une étude de l’université de Genève publiée dans Scientific Reports conseille de faire au moins 15 minutes de sport intensif avant une session de travail. Le sport libère en effet dans le sang des endocannabinoïdes, une molécule qui améliore les performances cérébrales. 

À lire aussi

Pourquoi faire du sport ? Pour augmenter ta moyenne !

Le chat, un outil de travail 🐈

Révise avec ton chat ou ton chien sur les genoux ! À quoi ça sert ? Quand tu interagis avec ta boule de poils, ton corps libère de l’ocytocine, appelée aussi “l’hormone du bonheur”. Elle t’aidera à te mettre de bonne humeur, réduire l’hormone du stress (le cortisol), la tension et l’anxiété. En plus, à ce qu’il parait, le ronronnement des félins a des vertus déstressantes. 🥰

Et, on anticipe ta surprise, c’est en effet scientifiquement prouvé que les animaux jouent un rôle dans la gestion du stress.

Violette Beauregard, c’est toi ? 

La dernière technique, mais pas des moindres, c’est de mâcher un chewing-gum juste avant une épreuve. C’est une étude américaine de l’université de St. Lawrence qui explique que mâcher du chewing-gum pendant 5 minutes avant une épreuve aurait un effet positif sur les fonctions cognitives, notamment les tâches qui font appel à la mémoire. Quand tu mastiques, tu augmentes l’afflux de sang dans le cerveau, plus particulièrement dans le siège de la mémoire (qu’on appelle l’hippocampe). 

Attention ⚠️

Cette technique ne dure pas longtemps : seulement 15 à 20 minutes. C’est déjà ça de pris ! En revanche, l’étude montre que mastiquer pendant qu’on réfléchit peut s’avérer contre-productif puisque ton cerveau devra s’occuper de deux tâches différentes à la fois.

Et voilà, on a fait un grand tour des techniques d’apprentissage prouvées scientifiquement pour réussir tes exams. Bien sûr, tu n’es pas obligé de toutes les appliquer en même temps. Mieux vaut les tester une par une afin de déterminer celles qui te correspondent le plus.  

Merci à Oxford d’avoir sponsorisé cet article, à la prochaine ! 👋

4.7/5 - (3 votes)

Laisse-nous un commentaire !

Des questions ? Des bons plans à partager ? Nous validons ton commentaire et te répondons en quelques heures ! 🎉