La méthodologie du commentaire comparé ✍️

Clemence Delaitre - Mis à jour le 13/04/2022
221067

Si tu es en faculté de lettres modernes, classiques ou même en prépa littéraire, tu as peut-être comme matière de la “littérature comparée”. Dans cette UE, tu seras amené à faire un commentaire comparé pour un partiel. Tu ne sais pas comment en faire un et tu voudrais un coup de pouce au niveau méthodologie ? On t’explique tout dans cet article !

Qu’est-ce qu’un commentaire comparé ? 

Un exercice pour comparer plusieurs textes

C’est peut-être la première fois que tu entends parler de commentaire comparé. Alors, qu’est-ce que c’est exactement ?

👉 Comme son nom l’indique, un commentaire comparé consiste en la comparaison de plusieurs textes. En cours de littérature comparée, tu vas étudier plusieurs œuvres, d’apparence différentes, qui ont une ou plusieurs thématiques communes.

Par exemple, tu pourras être amené à étudier deux ou trois textes qui ont pour thématique la représentation des corps dans la littérature. À partir d’une problématique, il faudra donc trouver les liens et les différences des trois textes sur ce même thème.

À quoi sert-il ?

Faire un commentaire comparé peut s’avérer difficile, car en plus d’analyser une œuvre dans son intégralité, il faut observer comment on peut la relier à d’autres. Cet exercice permet plusieurs choses :

  • Si tu compares les oeuvres d’un même auteur : identifier les thématiques et réflexions qui reviennent souvent dans ses textes (par exemple : la religion dans le recueil Alcools d’Apollinaire
  • Voir comment un thème est traité et évolue au fil des siècles (par exemple : comment a évolué la figure du diable dans la littérature ?) 👺
  • Voir les divergences d’une thématique entre auteurs d’un même siècle et en identifier la cause (par exemple : le foisonnement de mouvements littéraires au XXème siècle a amené les auteurs à se différencier les uns des autres. On peut notamment parler d’Apollinaire qui était à la croisée entre plusieurs mouvements, à la fois tourné vers le passé et vers la modernité)
  • Identifier les différences dans les réécritures et leur but (par exemple dans les réécritures de contes, une moralité peut parfois être incluse, ce qui la fait différer des autres textes du corpus. On peut prendre le cas de la pièce de théâtre “Au bois” de Claudine Galéa qui dénonce, entre autres, la culture du viol) 💭

Similitudes avec le commentaire composé

Le commentaire comparé et composé sont, certes, bien différents, mais certains éléments sont communs aux deux exercices. En voici quelques-uns :

  • Identifier les figures de style du texte
  • Identifier les possibles sonorités du texte
  • Identifier le genre du thème (poésie, prose, etc)
  • Une structure similaire (introduction, trois paragraphes, conclusion)
  • Ne pas paraphraser, mais analyser le texte

À lire aussi

Pour en savoir plus, regarde notre article sur le commentaire composé ! 😉

Analyse bien les textes  

Avant toute chose, il est important de t’organiser et de bien préparer tes arguments pour élaborer ton commentaire comparé. 👇

Fais un tableau des caractéristiques des textes 

Pour t’y retrouver et identifier certaines similitudes très simples, il est utile de réunir des informations que l’on peut trouver pour chaque texte :

  • À quels genres appartiennent les textes ?
  • À quels mouvements appartiennent les textes ?
  • De quand datent ces textes, quels siècles ou quelles époques ?
  • Quel est le contexte historique dans lequel s’ancre l’écriture de ces textes ?
  • Le registre est-il comique, dramatique, satirique, etc ?

Identifie la thématique transversale 

Il est ensuite nécessaire d’identifier la thématique transversale des textes. Pour cela, tu peux t’intéresser au champ lexical, mais le plus simple est surtout de lire les textes dans leur entièreté et d’analyser les intentions de l’auteur.

👉 Si tu as sous le nez un conte original et plusieurs de ses réécritures (par exemple la pièce Cendrillon de Joël Pommerat), la thématique transversale pourra être assez simple à trouver. Quelques exemples avec le conte d’origine de Cendrillon et ses réécritures :

  • La représentation de l’ascension sociale
  • Les relations entre soeurs
  • La question de la jalousie

Ces thématiques sont transversales aux différents textes et grâce à celles-ci, tu pourras construire ta problématique.

Mets les différences et divergences sur brouillon 

Une fois que tu as identifié la thématique transversale et construit une problématique, fais un tableau pour classer les différences et divergences des différents textes à analyser.

Celles-ci indiquent souvent une certaine moralité, réflexion, un message à faire passer grâce à l’œuvre de l’auteur. Elles sont parfois différentes entre les textes ou au contraire très similaires.

Un petit exemple 👇

À l’époque des romantiques, le diable était identifié comme étant à l’intérieur de soi. C’est donc l’homme qui était responsable de ses mauvaises actions, il n’était pas influencé par une force extérieure.

En revanche, au Moyen-Âge, le diable était tangible, extérieur à l’homme. L’enfer était d’ailleurs un lieu à part où il se logeait et c’est lui qui incitait les hommes à commettre des péchés.

Si tu tombais sur deux textes qui traitent de cette question avec des époques différentes, tu te rendrais compte que les messages, du fait de ces divergences, ne sont pas les mêmes. À  toi ensuite de trouver la façon dont les auteurs mettent ces questions en place. Comment est décrit le diable ? Quelles sont ses actions ? Les fins sont-elles les mêmes ? 

Un exemple plus concret : Joël Pommerat a adapté le conte “Le petit chaperon rouge”. L’une des spécificités de sa pièce est qu’il a introduit la présence d’un narrateur, ce qui donne à la pièce des allures de conte.

Il était une fois une petite fille qui n’avait pas le droit de sortir toute seule de chez elle
ou alors à de très rares occasions

donc

elle s’ennuyait

car elle n’avait ni frère ni soeur

seulement sa maman

qu’elle aimait beaucoup

mais ce n’est pas suffisant

La méthodologie du commentaire comparé ☝️

Tout comme le commentaire composé, le commentaire comparé se divise en plusieurs parties : une introduction, une partie analyse avec trois parties ou sous-parties (de préférence) et enfin une conclusion.

L’introduction du commentaire comparé 

Tout comme pour le commentaire composé, et pour n’importe quel type de dissertation, il faut commencer ton écrit par une introduction. Dans celle-ci tu présenteras les textes ainsi que ta problématique. Voici plusieurs étapes que l’on doit retrouver dans ton introduction :

  • Une bonne accroche. Celle-ci doit amorcer le sujet. Si en commentaire composé on évoque parfois le contexte historique, la vie de l’auteur ou une citation en lien avec le texte, dans le commentaire comparé il faudra absolument que ton accroche soit en lien avec la thématique des tes trois textes. 

Par exemple 💭

La représentation de la folie a beaucoup évolué dans la littérature… Tu peux éventuellement utiliser aussi une citation. Évite les banalités et essaie de faire preuve d’originalité (la citation est une bonne option pour cela).

  • Présente ensuite les trois œuvres étudiées. En commentaire comparé, il arrive souvent que le devoir s’applique sur l’ensemble des trois œuvres mais si ton prof vous fait analyser des extraits de textes en particulier, situe les dans les œuvres.
  • Après avoir fait un glissement léger entre les oeuvres et la problématique, annonce celle-ci
  • Et enfin annonce ton plan : “Dans un premier temps nous nous intéresserons à… pour ensuite voir que… et enfin se pencher sur…” par exemple.

Les paragraphes du commentaire comparé 

Tout comme en commentaire composé, il est conseillé de faire trois paragraphes avec trois sous–parties. Attention cela dit : si tu as du mal à faire trois paragraphes, fais en que deux. Il vaut mieux deux paragraphes bien complets que trois paragraphes non approfondis. 👍

Chaque paragraphe doit répondre à la problématique en se penchant sur des idées différentes. Entre chaque partie, tu dois faire une transition, c’est-à-dire relier doucement ton idée à celle qui suit.

👉 Il est conseillé de faire au préalable le plan détaillé de tes parties au brouillon, avec des sous-parties et dans celles-ci tes idées développées de façon très succinctes.

En littérature comparée, on serait tenté de faire un paragraphe pour chaque œuvre, mais il ne faut surtout pas ! Il faut que tu relies tes trois textes dans chaque paragraphe, autour de ton idée.

Fais aussi bien attention à ne pas paraphraser le texte. Il faut que les idées viennent de toi. Cependant, relie le fond et la forme, autrement dit, explique par quels procédés l’auteur met en valeur une idée plutot qu’une autre. 😉

La conclusion  

Comme dans tout commentaire de texte, le commentaire comparé finit par une conclusion. Attention à ne pas bâcler celle-ci : cela risquerait de faire mauvaise impression auprès du correcteur. 

  • Commence par une petite introduction où tu rappelles succinctement le thème que tu as choisi de traiter dans ton devoir
  • Reprends ensuite les éléments principaux. 

Attention ! Ne développe pas à nouveau ces parties de façon approfondie ! Fais juste un rappel de tes différentes parties et de comment elles répondent au sujet.

  • Tu peux finir ton devoir par une ouverture afin d’inviter ton lecteur à réfléchir à un autre sujet. Tu peux pour cela élargir un peu le sujet (sous forme d’une question) ou finir par une citation

Par exemple 👇

Pour un corpus de textes traitant du petit chaperon rouge : “Ces trois réécritures de contes nous invitent à réfléchir à l’importance du féminisme en introduisant la question du viol de façon métaphorique. De plus en plus de réécritures de contes traitent de sujets actuels, l’on pourrait ainsi se demander : la forme du conte pourrait-elle servir de support pour dénoncer les problèmes actuels de notre société ?” 

commentaire comparé conclusion

Deviens le pro du commentaire comparé ! 

Si tu suis tous ces conseils, tu devrais t’en sortir sans difficulté pour tes commentaires comparés. N’oublie pas que le but de cet exercice est de vraiment COMPARER les textes. Ainsi, ne focalise pas toute ton attention sur l’un en délaissant les autres : ils sont tous aussi importants !

À bientôt pour un nouvel article !

3.7/5 - (4 votes)

Laisse-nous un commentaire !

Des questions ? Des bons plans à partager ? Nous validons ton commentaire et te répondons en quelques heures ! 🎉

Ebooks

Découvre nos ebooks

Avoir confiance en soi, réussir le bac, trouver son stage, gagner en productivité… À chaque problème son guide pour progresser et devenir la meilleure version de toi-même ! 💪