Guide de survie en Licence d’Histoire ⚔️

Estelle Maskowycz - Mis à jour le 30/05/2022
licence d'histoire

Comment réussir sa Licence d’Histoire ? Quelles sont les matières ? Comment apprendre à ficher un enseignement d’histoire ? 

Tu as toujours été passionné d’histoire et maintenant que le bac est derrière toi, tu souhaites poursuivre tes études en Licence d’Histoire. Pour te permettre de réussir cette filière exigeante, on te dévoile tous nos conseils : parcours, option, méthodologie, enseignement… 

Le Guide de survie en Licence d’Histoire te dévoile tous ses trésors. ✨

À lire aussi

✅ Ce qui te fait vibrer, toi, c’est l’enseignement de littérature ? Découvre vite notre Guide de survie en Licence de Lettres 📚 à l’Université.

C’est quoi la Licence d’Histoire ?

Avant la conquête, place à la stratégie. Pour l’heure, et avant de te dévoiler tous nos conseils, on te présente ce qu’est la Licence d’Histoire. Tu es prêt ? 💪

Dans la plupart des Universités, la première année d’Histoire est une année de tronc commun. Cela signifie que tous les étudiants ont les mêmes cours.  À partir de la deuxième année, tu choisis, en général, un parcours spécifique. 

Les matières que tu as chaque année… (dites de tronc commun, hors choix de parcours) 

👉 L’enseignement Histoire antique, histoire médiévale, histoire moderne, histoire contemporaine

👉 Matières de méthodologie : méthodologie du commentaire de document, la découverte des sources en histoire, découverte des outils numériques… 

Quelques choix de parcours/options possibles… 

👉 Sciences politiques 

👉 Archéologie 

👉 Géographie 

👉 Approfondissement historique : option ‘Afrique’, par exemple

Quelques choix possibles d’enseignements dans certaines Universités… 

👉 Un enseignement en langue vivante : anglais, espagnol, italien, allemand, etc. 

👉 Un enseignement en langue ancienne : latin, grec

💡 Chloé, diplômée d’une Licence d’Histoire

Le Guide de survie des Sherpas ne serait pas le même sans les conseils d’un étudiant qui est passé par les mêmes galères que toi. Pour t’aider, on a donc rencontré Chloé, diplômée d’une Licence d’Histoire l’année dernière. 

Comment entrer en Licence d’Histoire ? 

Maintenant que tu as une vague idée de ce qu’est la Licence d’Histoire, il est temps de t’expliquer comment intégrer une Licence d’Histoire.😉 

La Licence d’Histoire n’échappe pas à la règle. En effet, comme toutes les filières universitaires, tu dois passer par Parcoursup pour candidater. Si elle n’est pas dans la liste des formations les plus plébiscitées, ne néglige pas ton dossier pour autant. 

À lire aussi

✅ Help, help, comment on fait un bon dossier Parcoursup ?

Tu es fait pour cette formation si…

  • Tu es très curieux 
  • Tu es persévérant 
  • Tu aimes écrire 
  • Tu es assidu 
  • Tu as des capacités relationnelles
  • Tu aimes travailler en groupe
  • Tu as des appétences pour l’enseignement Histoire (of course)

👉 Ce n’est pas nécessaire d’avoir un excellent niveau en histoire pour intégrer la Licence. Malgré tout, ta moyenne dans cet enseignement sera regarder au sein de ton dossier Parcoursup pour intégrer l’Université en parcours Histoire. 

💡 Pssst, Chloé, pourquoi tu as fait une Licence d’Histoire ?

J’ai fait cette Licence d’Histoire, car ma prof de Terminale m’a véritablement donné le gout de l’histoire. J’ai adoré cet enseignement et ça collé avec mon projet professionnel. Je suis rentrée en Licence avec l’idée d’être journaliste. C’était une Licence qui me permettait de développer ma culture générale ou encore la méthodologie de recherche poussée. 

Que faire après une Licence d’Histoire ?

Eh oui, lorsque tu te lances dans des études, c’est bien de savoir quels sont les débouchés. Dans la majorité du temps, les étudiants en Licence d’Histoire poursuivent leurs études en Master. 

Ce que tu peux faire comme métiers directement après la Licence… 

👉 Guide de musée pour une saison 

👉 Remplacement de professeur avec un Bac + 3

👉 Certains concours de la fonction publique 

La poursuite des études après une Licence d’Histoire… 

  • Master de recherche en Histoire
  • Master MEEF : les métiers liés à l’enseignement
  • Master culturel : les métiers liés aux bibliothèques, musées, patrimoines, institutions culturelles, médiation, projet culturel, conservation du patrimoine… 
  • Master Sciences politiques 
  • Écoles de journalisme ou de communication 

💡 Et tu fais quoi maintenant ?

Au début, je suis rentrée, en Licence d’Histoire, avec l’idée de faire du journalisme local. Finalement, pendant ma Licence d’Histoire, j’ai pu choisir dans mon parcours des enseignements spécialisés en histoire culturelle qui m’ont passionné et donné envie de poursuivre dans le domaine du patrimoine et de la culture. J’ai donc intégré par la suite, un Master en Patrimoine et Musées pour devenir médiatrice culturelle ou travailler au sein de monument historique.

Conseil 1 : consulte les ouvrages de la BU ! 📚

Le premier conseil, et pas des moindres, la Bibliothèque Universitaire est un lieu plein de ressources qu’il te faut exploiter, à fond ! Au fil de tes travaux en Licence d’Histoire, tu auras besoin de ressources. Et pour cela, rien de mieux que les ressources papiers.

En général, les enseignants rappellent aux étudiants à quel point un devoir, dont les sources proviennent à 100% d’internet, ne peut être excellent. 

Par conséquent, on te conseille vivement de faire des recherches à la BU pour nourrir tes travaux. 

👉 No worries, les professeurs te fournissent des bibliographies. 

Le choix et la pertinence de la bibliographie ✅

Tous les exposés auxquels j’ai obtenu des bonnes notes, l’enseignant m’avait dit que le choix et la pertinence de la bibliographie m’avait fait gagner des points dans le barème de notation. 

Conseil 2 : fais des arbres généalogiques 🌳

En Histoire, tu rencontres énormément de personnages et de familles. Du coup, c’est pas toujours évident de te souvenir de tout. Pour mieux comprendre les liens qu’entretiennent les personnages entre eux, on te conseille de réaliser des arbres généalogiques. ✏️

👉 Affiche-les à l’endroit où tu travailles pour les avoir sous les yeux pendant tes révisions ou la réalisation de tes exposés. 

Pour faire un bon arbre généalogique, prends ton crayon et note… 

  • Le nom et les dates (naissance – mort)  du personnage
  • Les dates du règne s’il s’agit d’un roi
  • D’une même couleur, les personnages d’une même filiation 
  • Tous les personnages qui apparaissent dans le cours (s’ils sont mentionnés, c’est qu’ils ont un rôle) 

L’anecdote de Chloé en Licence d’Histoire 😆

Cela peut être utile en histoire médiévale et moderne, là où on étudie les familles royales. Par exemple, j’étais persuadée, une grande partie de mon année, que Jean sans terre faisait partie de la dynastie des Capétiens, alors qu’en fait pas du tout ! Je l’ai compris bien trop tard avant les partiels en faisant un arbre généalogique ! 

Conseil 3 : ne néglige pas les cours magistraux ! 🗣️

À l’Université, tu as deux types de cours : les cours magistraux (CM) et les travaux dirigés (TD). Les cours magistraux correspondent à la théorie et sont dispensés dans les amphithéâtres avec tous les élèves de la promotion (plusieurs centaines). 

Les travaux dirigés sont en effectif réduit et ont pour objectif la réalisation des exercices, des exposés, des dissertations, etc. 

Tu l’auras compris, les CM sont donc là pour t’apporter toutes les connaissances théoriques nécessaires à la réalisation des exercices et des devoirs. Ils sont extrêmement importants. En Licence d’Histoire, le contenu des cours magistraux est dense. On te conseille donc d’être extrêmement assidu pour ne pas perdre le fil. 

👉 Fiche régulièrement les CM pour ne pas avoir à le faire au dernier moment. 

Je me suis vite perdue et j’ai mis du temps à rattraper 🤯

J’ai loupé deux CM en pensant que j’allais rattraper sur quelqu’un d’autre. Seulement voilà, on a jamais la même manière de noter que les autres, c’est toujours mieux d’être à jour avec ses fiches et ses cours. Résultat, je me suis vite perdue, et j’ai mis plus de temps que prévu à rattraper…

Conseil 4 : adopte la bonne méthode pour ficher ! 🗒️

On ne cessera de le répéter, les fiches, c’est la clé pour réussir dans toutes les filières. En Licence d’Histoire, c’est la même chose ! Le volume des éléments à apprendre par ❤️ est très important. Pour te permettre d’y voir plus clair dans tes cours et pour bien réviser, on te conseille de faire plusieurs types de fiches : 

👉 Une fiche chronologique avec les dates importantes d’un cours 

👉 Une fiche avec les personnages importants (➕ une petite biographie pour chacun d’entre eux) 

👉 Une fiche sur le contenu du cours magistral : un conseil, note seulement ce que tu peux retenir. Faire de la paraphrase n’a aucun intérêt ! Pour bien ficher le contenu des enseignements qui sont très denses, il faut sélectionner les informations. 

Super utile pour les contrôles continus 📝

Cela m’a été super utile pour les contrôles continus en TD. Il y a, en plus des exposés, des interrogations de chronologie. Ça m’a permis de compenser si, par exemple, je n’aimais pas mon sujet d’exposé dans la matière. 

Conseil 5 : croise tes sources ! ⚔️

Ce conseil est à appliquer pour les travaux que tu rends, notamment pour les exposés qui sont très nombreux en Licence d’Histoire. Le but est donc, un peu comme un journaliste, de vérifier et croiser tes sources. 

Il faut savoir que les historiens n’ont pas tous le même point de vue sur un évènement. De cette manière, il est important de croiser les sources pour t’assurer de la véracité de ton propos. Clin d’œil au conseil numéro 1 : aller à la BU et fouiller dans les livres d’histoire ! 😆

👉 Si tu retrouves une anecdote chez plusieurs historiens, go, tu peux la mettre ! ✅

Une fabulation de l’auteur 🤔

Un jour, j’ai mis une anecdote, avec une source douteuse, que j’avais vu que dans un livre. Le prof m’a dit que c’était pas pertinent parce que ça pouvait être une fabulation de l’auteur et que c’était pas une anecdote que l’on pouvait considérer comme sure. Aïe… 

Conseil 6 : écoute des podcasts et des émissions d’Histoire ! 🎙️

Tu te souviens quand on a dit que c’était un atout d’être curieux ? C’est maintenant que ça se manifeste ! Pour nourrir tes cours, ta réflexion et développer ton niveau sur des sujets historiques, c’est très utile de te renseigner à l’extérieur de l’Université en écoutant des podcasts et en visionnant des documentaires. 

🎧 Au cœur de l’Histoire, Europe 1 – La Fabrique de l’Histoire, France Culture 

📺 Les documentaires sur Arte 

Mieux comprendre l’intérêt historique 🤔

Pendant un sujet d’exposé, en histoire contemporaine, il y avait eu une émission d’actu débat sur ce sujet-là. Cela m’a permis de mieux comprendre l’intérêt historique et les enjeux de mon sujet. 

Conseil 7 : cap sur les cours de méthodologie 📚

Les cours de méthodologie peuvent être un peu ennuyeux pour les étudiants. Grave erreur, puisque c’est la clé de ta réussite ! ✨ Si le fond est extrêmement important en Licence d’Histoire, crois-nous sur parole, la forme aussi ! 

Les cours de méthodologie te donneront de précieux conseils pour réussir les dissertations, les exposés ou encore les études de documents. 

Les conseils pour réussir un commentaire de document… 🔍

  • Lis plusieurs fois le texte
  • Regarde bien qui est l’auteur (tu peux noter ce que tu sais sur lui, la période, etc.)
  • Surligne les termes que tu juges importants : le but est de pouvoir dégager les grandes idées de l’auteur 
  • Ne fais pas de paraphrase : tu dois expliquer avec tes connaissances chaque argument de l’auteur 

👉 Admettons que tu aies le texte d’un Historien qui fait une théorie sur le Marxisme. Ton rôle est d’analyser les propos de l’auteur en te basant sur tes connaissances de l’Histoire de la Russie. Le texte de l’auteur fait parfois partie du monde des idées, toi tu te dois de rester factuel. 

👉 Il est important de montrer l’intérêt historique du texte lors d’un commentaire de document. Qu’est-ce que cela apporte à la connaissance ou à la compréhension de l’époque ou encore des faits ? 

Attention à la méthode !

J’ai déjà observé des camarades avoir des notes médiocres parce que le plan ne tenait pas la route, qu’il y avait trop de paraphrase ou qu’ils avaient bâclé la structure du commentaire ou de la dissertation. Tout le raisonnement historique est biaisé quand on n’a pas la bonne méthodologie. 

La Licence d’Histoire, c’est dans la poche 

Toi, à la fin de la Licence : Veni, Vidi, Vici. Pour réussir ta formation en Histoire à l’Université, le travail et l’assiduité sont la priorité. Grâce à notre guide de survie en Licence d’Histoire, ton niveau ne fera qu’augmenter.

 Il est important de ne pas négliger un enseignement secondaire comme l’étude d’une langue étrangère ou une option latin. Un dernier conseil pour réussir ta formation en Histoire, pense à faire le bon choix pour chaque option. Bon courage pour ses années en tant qu’étudiant ! À bientôt ! ✨

5/5 - (4 votes)

Sommaire

C’est quoi la Licence d’Histoire ?
Consulte les ouvrages de la BU
Fais des arbres généalogiques
Ne néglige pas les cours magistraux
Adopte la bonne méthode pour ficher
Croise tes sources
Écoute des podcasts + des émissions d’Histoire
Cap sur les cours de méthodologie
La Licence d’Histoire, c’est dans la poche

Laisse-nous un commentaire !

Des questions ? Des bons plans à partager ? Nous validons ton commentaire et te répondons en quelques heures ! 🎉

Ebooks

Découvre nos ebooks

Avoir confiance en soi, réussir le bac, trouver son stage, gagner en productivité… À chaque problème son guide pour progresser et devenir la meilleure version de toi-même ! 💪