Fiche résumée de l’œuvre : La Promesse de l’aube 📚

Mathilde Ségui - Mis à jour le 17/05/2022
226633

Le 21 mai, c’est l’anniv de Romain Gary ! Si ça ne te dit rien, peut-être que son plus célèbre roman, La Promesse de l’aube, va te rafraîchir la mémoire. Impossible de te souvenir de quoi ça parle ? Si t’es en galère, cet article sur La Promesse de l’aube résumé est fait pour toi 😇 

La Promesse de l’aube Romain Gary : présentation

AuteurRomain Gary
PaysFrance
Date1960
GenreRoman autobiographique

🎥 Film La Promesse de l’aube 

Tu as peut-être vu au cinéma en 2017 le film La Promesse de l’aube d’Éric Barbier avec le charmant Pierre Niney ? Sinon, il existe une autre adaptation un peu (beaucoup) moins récente, de 1970, réalisée par Jules Dassin. Lis le roman, regarde les deux films et dis-nous quelle est la meilleure adaptation à ton avis dans les commentaires ! 😉

La Promesse de l’aube résumé par chapitre

Le roman s’ouvre sur le personnage principal, Romain, à l’âge adulte. Il se rappelle ses adieux à sa mère et promet de lui rendre hommage, de faire vaincre l’amour face à la haine.

J’ai voulu disputer, aux dieux absurdes et ivres de leur puissance, la possession du monde, et rendre la terre à ceux qui l’habitent de leur courage et de leur amour.

Romain Gary

Auteur

La Promesse de l’aube résumé : première partie 💖 

Dans la première partie, il évoque quelques souvenirs de son enfance en Pologne avec sa mère, Mina, qui l’élève seule. Mina est la plus grande fan de Romain : elle est certaine qu’il finira par connaître la gloire.

👉 Malheureusement, ils ne roulent pas sur l’or, mais sa mère fait tout pour que Romain apprenne un maximum de compétences et de connaissances. Elle gagne sa vie en vendant des chapeaux de contrefaçon et en se sacrifiant pour son fils. Danse, musique, dessin, il teste tout ! Sauf que rien ne lui plaît… Jusqu’au jour où il s’essaie à la littérature : là, c’est la révélation.

Je devais un jour opter pour la littérature, qui me paraissait le dernier refuge, sur cette terre, de tous ceux qui ne savent pas où se fourrer.

Romain Gary

Auteur

👉 Les chapitres de la première partie alternent les anecdotes dans l’enfance de Romain à différents âges, dans un ordre non chronologique. On apprend par exemple son crush sur leur femme de ménage russe, qu’il finit par concrétiser (à 13 ans !). Les deux se font surprendre par Mina, qui vire aussitôt la femme de ménage. 

👉 Avant ça, Romain tombe amoureux à ses 9 ans d’une certaine Valentina, qui l’a littéralement à ses pieds. Littéralement, car Romain va jusqu’à manger sa chaussure pour l’impressionner. De façon très inattendue, c’est un échec. On préfère donc te déconseiller cette technique de drague.

👉 Sa mère réussit à ouvrir une boutique de haute couture, ce qui aide à boucler les fins de mois. Romain continue de recevoir une éducation complète, toujours poussé par Mina, qui veut lui offrir une vie de roi. Elle raconte à tout le monde que son fils deviendra un homme exceptionnel, au point d’embarrasser Romain.

👉 Lorsque Romain tombe très malade, sa mère se ruine pour qu’il soit soigné. Ils déménagent à Varsovie, la capitale de la Pologne, où Mina doit multiplier les jobs mal payés pour les faire vivre. Mais l’arrivée d’Hitler menace, et en plus ses copains d’école se moquent de sa mère : ils partent donc pour la France, à Nice.

À lire aussi

✅ Si t’as besoin d’une méthode pour faire une super fiche de lecture, regarde notre vidéo !

La Promesse de l’aube résumé : deuxième partie 💖 

La deuxième partie raconte l’adolescence de Romain en France.

👉 Mina trouve un poste de vendeuse à Nice, tandis que Romain se met à écrire. Son but est d’atteindre la gloire qu’espère tellement sa mère. Coup dur : ils traversent la crise économique de 1929. Deuxième coup dur : Mina a du diabète. Sans le dire à Romain, elle parvient à devenir gérante d’une pension de famille, et les finances repartent.

À lire aussi

👉 Romain finit par apprendre pour le diabète de sa mère, et se met à angoisser de ne pas devenir à temps le grand homme qu’elle imagine. Il part faire du droit à Aix puis à Paris. Pendant ses études, il écrit des nouvelles qu’il arrive à faire publier dans un hebdomadaire. Il essaie alors de les faire éditer pour en tirer de l’argent, mais ne trouve aucun éditeur. Pour faire plaisir à sa mère et la soulager financièrement, il lui fait croire qu’il vit de sa plume, alors qu’en réalité il enchaîne les petits boulots.

👉 La Seconde Guerre mondiale est imminente, et Romain entre dans une école de l’air pour apprendre à piloter des avions. Nommé caporal, il part en mission, mais son avion se crashe. Miraculeusement, il s’en sort juste avec le nez cassé. Il obtient 3 jours de permission, qu’il utilise pour aller voir sa mère, dont le diabète s’est beaucoup aggravé.

À lire aussi

La Promesse de l’aube résumé : troisième partie 💖 

Dans la troisième partie, le narrateur raconte les années qu’il passe à la guerre, toujours soutenu par Mina qui lui écrit régulièrement.

👉 Suite à l’Occupation nazie en France, Romain rejoint le général de Gaulle qui lance la Résistance depuis Londres. Romain est envoyé en Afrique du Nord car on refuse qu’il combatte en Angleterre. Il réussit à rejoindre Glasgow par cargo et rejoint les Forces Françaises Libres. Il devient pilote de bombardier, et doit, par la suite, repartir vers l’Afrique.

👉 Pendant la route, il commence à écrire son premier roman, L’Éducation européenne. Une fois en Afrique, il est frustré de ne pas partir souvent en mission, mais il continue de recevoir chaque semaine des lettres de sa mère qui le réconfortent et lui demandent de garder courage.

👉 Romain attrape la typhoïde et doit être hospitalisé. Une fois guéri, il repart en Angleterre à la fin de la guerre. Là-bas, son premier roman est traduit en anglais et publié. Le général de Gaulle le récompense de son engagement avec la Croix de la Libération et la Légion d’honneur. La classe ! 😎  

👉 Romain se voit offrir le poste d’ambassadeur de France (sa mère avait toujours dit à tout le monde qu’il le deviendrait). Il revient à Nice pour retrouver sa mère et fêter sa gloire avec elle : il a réussi à tenir la promesse qu’il lui avait faite, en devenant un grand écrivain, capitaine et diplomate.

👉 Il découvre alors que sa mère est morte de maladie depuis trois ans et demi. Toutes les lettres qu’il recevait jusque-là, Mina les avait écrites en avance juste avant de mourir et les avait données à une amie pour qu’elle les envoie régulièrement à son fils 😔🤧

Je continuais donc à recevoir de ma mère la force et le courage qu’il me fallait pour persévérer alors qu’elle était morte depuis plus de trois ans.

Romain Gary

Auteur

La Promesse de l’aube analyse 

Un roman autobiographique ✍

👉 À ton avis, pourquoi on dit que La Promesse de l’aube est un roman autobiographique et pas tout simplement une autobiographie ? Parce que, même s’il est fortement inspiré de la vie de l’auteur Romain Gary (il n’y à qu’à voir les prénoms des deux personnages principaux), l’histoire que tu lis n’est pas un récit exact de la réalité.

💡 Le savais-tu ?

Par exemple, dans la vraie vie, Gary apprend la mort de sa mère par télégramme (coucou Meursault) et non 3 ans après avoir reçu des centaines de lettres de sa part qui lui faisaient croire qu’elle était toujours en vie.

👉 L’auteur s’inspire de sa vie et remplace ses trous de mémoire par certains éléments romancés. En toile de fond, la guerre et les événements historiques montrent l’ancrage bien réel de l’histoire. Mais l’objectif de Gary n’est pas de raconter sa vie exacte en détail. Il veut surtout raconter dans un roman sa relation unique avec sa mère.

L’hommage de Romain Gary à sa mère 👩‍👦

Avec l’amour maternel, la vie vous fait, à l’aube, une promesse qu’elle ne tient jamais.

Romain Gary

Auteur

👉 Cette citation explique à elle seule le titre du roman et son contenu. Le roman fait revivre à travers les pages l’amour d’une mère qui aura tout donné pour son fils. La promesse de l’aube, c’est aussi celle de Romain à sa mère, lui promettant implicitement d’accomplir toutes les grandes choses qu’elle l’a toujours cru capable d’accomplir. 

👉 Et il y parvient : il devient écrivain, héros de guerre et grand diplomate. Ce qui rend cette histoire si triste est que sa mère n’aura pas pu vivre assez longtemps pour voir tous les espoirs qu’elle avait placés en son fils se réaliser. 

💡 L’auteur a tenu sa promesse à sa mère, mais la vie n’a pas tenu sa promesse envers lui.

La Promesse de l’aube Romain Gary : une quête d’identité 🔎  

👉 La Promesse de l’aube est aussi un roman d’apprentissage puisque le narrateur / écrivain, tout au long de sa vie, cherche son identité et grandit. Plus facile à dire qu’à faire quand on est élevé par sa mère seule, sans jamais avoir connu son père !

👉 Romain est porté par le soutien de sa mère tout au long de sa vie, ce qui lui permet d’accomplir toutes ces choses. Le revers de la médaille, c’est que cet amour maternel en devient étouffant parfois. 

Il n’est pas bon d’être tellement aimé, si jeune, si tôt. Ça vous donne de mauvaises habitudes. (…) Chaque fois qu’une femme vous prend dans ses bras et vous serre sur son cœur, ce ne sont plus que des condoléances..

Romain Gary

Auteur

👉 Sa mère l’a tellement aimé qu’il ne trouvera aucune femme capable d’en faire autant. Ancienne actrice à succès qui a dû renoncer à sa carrière, elle a reporté tous ses espoirs sur son fils et lui a tout donné pour les réaliser. C’est beau, mais imagine la pression !

Évidemment, Romain ne lui en veut pas, et tout le livre est là pour montrer que c’est grâce à cette petite maman (un peu envahissante parfois mais tellement dévouée) qu’il en est arrivé jusque-là. Penses-y la prochaine fois que tu râleras si ta mère est un peu trop sur ton dos ! 😇  

Zoom sur l’auteur

Nom de naissanceRoman Kacew
Dates1914-1980
NationalitéRusse, polonais et français
MétiersPilote d'avion, diplomate, écrivain, réalisateur et scénariste
Autres œuvresLes Racines du Ciel, La Vie devant soi

💡 Le savais-tu ?

👉 Romain Gary est le seul écrivain de l’Histoire à avoir remporté deux fois le Prix Goncourt. C’est un exploit normalement impossible, parce que ce prix littéraire, le plus prestigieux de France, ne peut récompenser qu’une seule fois un auteur.

👉 Notre ami Romain l’a gagné une première fois en 1956 sous le nom de Romain Gary avec son roman Les Racines du Ciel. Des années plus tard, un certain Émile Ajar gagne le prix Goncourt 1975 avec le roman La vie devant soi… on te laisse deviner qui se cachait sous ce pseudo.

👉 La double identité est découverte juste après la mort de Gary. Il envoie juste avant de se suicider un manuscrit à son éditeur dans lequel il révèle toute la supercherie, en concluant par un magistral « Je me suis bien amusé. Au revoir et merci. » 

💡 Ce fait d’écrire sous une autre identité s’appelle la mystification littéraire.

On espère que cet article sur La Promesse de l’aube résumé avec des pistes de réflexion t’as été utile ! À la prochaine 🚀 

4/5 - (8 votes)

Laisse-nous un commentaire !

Des questions ? Des bons plans à partager ? Nous validons ton commentaire et te répondons en quelques heures ! 🎉

Découvre nos ebooks

Avoir confiance en soi, réussir le bac, trouver son stage, gagner en productivité… À chaque problème son guide pour progresser et devenir la meilleure version de toi-même ! 💪