La guerre de 7 ans : véritable première guerre mondiale ? 💥

Thomas Gilbert - Mis à jour le 10/05/2022
224866

Et si la première guerre mondiale ne l’était pas vraiment ? Le premier conflit mondial impliquant des combats aux quatre coins du globe impliquant toutes sortes de peuples, c’est ce qu’on appelle la guerre des 7 ans.

Un conflit aux conséquences hyper importantes. Ça se passe au 18ème siècle, à l’époque où Louis XV était roi de France. Dans cet article, on t’explique tout ce qu’il faut savoir !

Let’s go ! 👊

Contexte : la montée des tensions 🧨

En 1748, Louis XV signe le traité d’Aix-la-Chapelle  avec la Grande-Bretagne et les Provinces-Unies, ce traité met un terme à la guerre de la Succession d’Autriche qui aura duré huit ans.

C’est de là que Louis XV tient son surnom de « roi mal-aimé ». Au cours du conflit, les troupes françaises ont fait quelques conquêtes, elles prennent le contrôle des principales places fortes des Pays-Bas autrichiens (l’équivalent de la Belgique aujourd’hui) et des Provinces-Unies, (les actuels Pays-Bas.)

À l’issue de ce traité, Louis XV décide de rendre toutes ces conquêtes. Le comte de Saint-Séverin , le représentant officiel de Versailles pendant les négociations avait déclaré :

Sa Majesté très chrétienne a le souci de faire la paix non en marchand mais en roi

Comte de Saint-Séverin

Porte-Parole de Versailles

Le Roi préférait ne rien exiger, craignant que des annexions trop hâtives ne fragilisent davantage les relations diplomatiques en Europe et n’aboutissent qu’à des conflits en cascades. Son objectif est avant tout de se positionner en arbitre bienfaisant pour cesser les conflits. Une action très louable, mais très mal reçue par la population française, qui méprisait son souverain.

La situation des frontières revient donc à celle qui précéda le conflit. Le seul qui bénéficie de ce coup de théâtre, c’est le Roi de Prusse Frédéric II, l’allié de la France contre l’Autriche, qui conserve sa conquête : la Silésie. (c’est la région de Vratislavie dans la Pologne actuelle.)

Guerre de 7 ans

Frédéric II arrache cette province des mains de Marie-Thérèse d’Autriche, la femme de l’empereur du Saint-Empire romain germanique : François 1er (on l’appelle aussi François de Lorraine pour ne pas le confondre avec tous les autres François !)

En réalité, c’est l’impératrice qui tire les ficelles, elle est la fille de Charles VI, l’ex-empereur ! Elle s’est imposée comme l’héritière de son père auprès des autres souverains lors des conflits précédant le traité d’Aix la Chapelle, à cette période personne ne conteste sa mainmise sur l’Autriche et la Hongrie.

💡 Le savais-tu ?

Marie-Thérèse d’Autriche, c’est la maman de la célèbre Marie-Antoinette, la 15ème d’une fratrie de 16 enfants. Ça en fait de la marmaille !

Si on fait un petit résumé jusqu’ici :

👉 Le roi de France a gagné mais il ne souhaite pas de récompense

👉 Frédéric II garde sa conquête en Autriche

👉 L’impératrice autrichienne s’est imposée comme souveraine, mais elle perd la province de la Silésie. (l’équivalent d’un carré de jardin vu la taille de son empire.)

🚨 Finalement, personne n’est content du résultat de ce conflit et beaucoup considèrent cette paix comme une simple trêve.

Des combats qui se poursuivent à l’autre bout du monde ⛵

Les conflits coloniaux en Amérique 🌎

Pendant que les combats cessent sur le sol européen, en mer et sur le nouveau continent, on continue de s’entretuer. La distance fait qu’à l’époque il fallait un temps fou pour faire parvenir l’information et en général on était moins tenu d’appliquer des décisions prises de l’autre côté du globe.

Les enjeux et les tensions en Amérique ⚡️

Les colons français sont opposés aux colons britanniques. Ils souhaitent prendre possession de la vallée de l’Ohio alors sous contrôle français, mais chacun des deux camps possède un avantage.

👉 Les Français dominent sur le plan géographique depuis la colonisation de l’Amérique au 17ème siècle. La Nouvelle-France s’étend de la région de l’Acadie (l’actuel Québec) à la Louisiane qui s’étend du Nord au Sud des actuels États-Unis. Cette région comprend la vallée du Mississippi et ses nombreux affluents qui offrent un avantage stratégique pour le commerce.

À tout cela il faut rajouter les îles à sucre dans les Antilles.

Guerre de 7 ans

👉 De leur côté les Anglais ont l’avantage numérique, puisqu’on estime qu’il était alors 20 fois plus nombreux que les colons français (la population de colons britanniques atteignait environ 2 millions et demie en 1775)

On comprend que les colons britanniques étouffent, bloqués d’un côté par l’océan Atlantique et de l’autre par les Français et leurs alliés indiens.

💡 Le Savais-tu ?

En 1713, la France et la Grande-Bretagne signent le traité d’Utrecht qui met fin à la guerre de succession d’Espagne. Un conflit né dune querelle relative au choix de la personne à mettre sur le trône entre la famille des Bourbons et des Habsbourg.

Le traité stipule que les Iroquois ne sont pas des sujets de la couronne britannique, les Français considéraient que la vallée de l’Ohio appartenait aux Amérindiens.  La France a donc reçu le contrôle de la région et s’est alliée aux natifs américains.

Les colons britanniques avaient également d’autres raisons d’en vouloir aux Français. L’alliance avec les amérindiens offrait une concurrence déloyale pour le commerce de peaux, puisque les Français étaient privilégiés.

💡 Le savais-tu ?

À l’époque, les fourrures étaient très prisées en Europe, surtout celle de castors ! Ils étaient peu nombreux sur le vieux continent, alors on préférait chasser ceux d’Amérique. On utilisait leur fourrure principalement pour faire des chapeaux en feutre.

Oui, oui, on faisait la guéguerre de l’autre côté du monde pour faire des chapeaux

👉 Un autre point de tension concernait la religion, les colons britanniques qui étaient anglicans craignaient une montée du catholicisme en Amérique à cause des missions jésuites françaises dont le but était de convertir les Amérindiens.

Le début des conflits américains 💥

En 1754, pour consolider leurs frontières, les Français construisent des forts ici et là, ce qui a le mérite d’énerver les colons britanniques qui en font de même. Les Français considèrent la construction des forts britanniques comme une violation de leur territoire et envoient leur ambassadeur Joseph Coulon de Villiers, sieur de Jumonville, pour les sommer de partir.

Au même moment, une milice britannique dirigée par le fameux George Washington, alors âgé de 22 ans, s’empare du fort où résidait l’ambassadeur. Jumonville tente de lire sa sommation, mais il finit tué dans l’attaque. Tu imagines la suite :

Les Français se mettent à attaquer les forts britanniques, qui réagissent à leur tour, les Britanniques envoient des renforts, mais à peine arrivent-ils en Amérique, qu’ils se font surprendre par une attaque mêlant des troupes françaises et amérindiennes.

Les Britanniques n’avaient pas eu le temps d’apprendre qu’ils avaient perdu cette bataille qu’ils renchérissaient avec une opération illégale : la capture en pleine mer de navires de commerce et de pêche français. Le but étant de priver la France de ses marins.

👉 En plus de jouer les pirates, les colons britanniques se lancent dans un vaste projet d’épuration ethnique. Les Français de la région d’Acadie sont tombés sous le contrôle des Britanniques après la signature du traité d’Utrecht. Mais les Britanniques ne leur font pas confiance, pensant qu’ils allaient se rebeller pour aider les colons de la Nouvelle-France. Il a donc été décidé de les déporter dans le sud de la Louisiane, ces populations formeront ce qu’on appelle aujourd’hui les Cajuns .

Les conflits coloniaux en Inde 🇮🇳

Du côté de l’Inde, la France et la Grande-Bretagne disposaient toutes les deux de comptoirs commerciaux, des territoires qui permettent de faciliter le commerce avec les dirigeants locaux.

La Compagnie française pour le commerce des Indes orientales et la Compagnie britannique des Indes orientales. Les deux compagnies sont en concurrence dans une région où le commerce est très lucratif.

Les comptoirs français sont contrôlés par le gouverneur Jean-François Dupleix.

Depuis 1740, il s’est lancé dans une politique d’extension du commerce pour contrôler toute la région et supplanter son concurrent anglais.

À cette époque, la région de l’Inde est sous le contrôle de l’empire Moghol. (À ne pas confondre avec le peuple Mongol.)

Le pouvoir de cet empire est de plus en plus fragile et de nombreux petits souverains sont ravis de pouvoir s’allier à la puissance de l’armée française pour agrandir leurs territoires.

👉 Avec l’aide de ses nouveaux copains indiens, le gouverneur Dupleix arrive à prendre le contrôle du golfe du Bengale et de la ville de Madras. C’est là que se trouvait le comptoir de la compagnie britannique qu’il s’est fait un plaisir de détruire. 😋

Si on revient au traité d’Aix-la-Chapelle de 1748 les choix de Louis XV ont forcé Dupleix à rendre les ruines de Madras au gouverneur britannique. Eh oui, il a fait tout ça pour rien ! 😐

En 1750, le gouverneur Dupleix parvient à étendre l’influence de la compagnie française sur un grand territoire au centre de l’Inde. Les Britanniques sont alors sévèrement menacés. Dupleix n’a qu’un but, ruiner le commerce anglais, quitte à dépenser sa fortune personnelle ce qu’il fait naïvement, pensant que l’État français allait le rembourser.

👉 À Versailles, on trouve que l’histoire prend une tournure trop personnelle pour le gouverneur et que tout ce raffut en Inde, ça commence à coûter plutôt cher.

De leur côté les Britanniques s’allient avec d’autres souverains Indiens contre les Français. Les combats reprennent donc en Inde au début des années 1750. Au bout de quatre ans de conflits,  la Compagnie Française finit par en avoir marre et destitue le gouverneur Dupleix le 4 août 1754.

Cette décision permet à la Grande-Bretagne de reprendre du gallon, surtout grâce au gouverneur Robert Clives, qui veut faire exactement comme son homologue français : dégager la compagnie française.

👉 Les choix stratégiques de la France à cette époque sont questionnables, c’est ce qui contribue d’autant plus à l’impopularité de Louis XV. On parle tout de même de reprendre le contrôle de la moitié de l’Inde, ce qui n’est pas rien !

La situation en Europe en 1755 🇪🇺

En 1755, si on fait les comptes, on a une série de contentieux entre plusieurs grandes puissances.

  • Marie-Thérèse d’Autriche veut se venger de la Prusse
  • Frédéric II craint de perdre sa conquête en Silésie
  • Des tensions coloniales et une rivalité explosive entre Anglais et Français
  • L’arrivée de la Russie sur l’échiquier parce qu’elle s’ennuie toute seule

Le premier à agir est Frédéric II, il sait que l’Autriche fera tout pour s’emparer de la Silésie, quitte à renoncer à ses principes en s’alliant avec la France (son pire cauchemar qui s’avéra être bien réel).

Frédéric II était connu pour ses espions implantés dans les cours européennes, c’est grâce à eux qu’il apprit l’alliance des Français avec l’Autriche et la Russie, la Tsarine Élisabeth Ire étant inquiète de l’extension de la Prusse.

Il se tourne alors vers George II en Grande-Bretagne qui était d’origine allemande, particulièrement de la province de Hanovre, voisine de la Prusse.

Frédéric II lui a proposé de s’allier pour protéger sa région natale pour que l’Angleterre puisse se concentrer sur son point fort : la bataille navale.

À lire aussi

Si tu es passionné par l’histoire ou que tu souhaites aborder tes cours différemment on te recommande notre Top 10 des films à voir pour ta culture générale et historique 😉

1756 : Le début de la guerre de 7 ans 🪖

La formation des alliances 🤝

Après avoir appris le rapprochement des Prussiens et des Anglais, Louis XV a compris qu’il était dans son intérêt d’accepter la proposition d’alliance de l’Autriche.

👉 1er mai 1756, la maison des Bourbons et des Habsbourg, des ennemis depuis plus de deux siècles choisissent de mettre leurs différends de côté. Ils s’unirent par traité contre la Prusse, l’objectif étant de l’affaiblir au maximum et de reprendre la Silésie.

On se retrouve donc avec deux camps :

📌 L’Autriche et la France

📌 La Prusse et l’Angleterre

L’heure de gloire pour la France 🥳

S’ensuit une série de conflits un peu partout sur le globe. Avant la déclaration de guerre officielle entre la France et la Grande-Bretagne, Louis XV s’est vengé de l’attaque sur ses navires commerciaux qu’on évoquait plus tôt. Il s’est saisi d’une base navale britannique lors de la bataille de Minorque en mer Méditerranée.   

La France continue dans son élan avec ses troupes envoyées au Canada. Malgré le désavantage numérique, elle y enchaîne les victoires en s’emparant des forts anglais à ses frontières. À titre d’exemple, l’armée des colonies françaises remporte la bataille de fort Carillon en 1758 avec un ratio d’un Français pour 5 britanniques !

👉 La même année en Inde, les alliés des Français prennent d’assaut la ville de Calcutta alors sous influence Anglaise.

L’extension du conflit 💥

De son côté la Prusse s’empare de la Saxe en 1756, une région du Saint-Empire romain germanique, lui permettant de s’emparer des forces armées qui y sont présentes. 

Cette conquête a pour effet de faire basculer le Saint-Empire dans le conflit contre la Prusse. S’y ajoutent à la même période les royaumes de Suède et de Pologne qui craignent également les projets de conquête de Frédéric II, ainsi que la Russie.

La marine française ne tiendrait pas longtemps face à la Royal Navy Britannique, une défaite en mer couperait les ponts entre la France et ses colonies en Amérique. La France signerait sa défaite. 

Les Français capturent la ville d’Hanovre en 1757, faisant presque capituler les Britanniques. Louis XV choisit de s’en servir comme monnaie d’échange, il propose de la restituer si les Anglais acceptent de calmer le jeu en mer.

Cette année-là marque l’arrivée du Premier Ministre britannique William Pitt qui souhaite faire la guerre à la France par tous les moyens. C’était un visionnaire qui voulait tout miser sur le contrôle de la mer, expliquant que c’est de cette manière que l’Angleterre imposerait sa domination coloniale.

La Prusse de son côté essuie des défaites sur tous les fronts lors de l’été 1757. 

  • Elle perd la bataille de Kolin contre l’Autriche en juin
  • La Bataille de Hastenbeck contre la France en juillet
  • Puis la bataille de Gross-Jägersdorf contre les Russes en août.

Le revirement de la situation 🙃

L’Angleterre : un allié puissant 💪

Frédéric II réalise néanmoins un coup d’éclat lors de la bataille de Rossbach en novembre 1757. Il remporte la victoire contre la France qui était pourtant deux fois supérieure en nombre.

Pour revenir en outre-mer, la stratégie militaire de William Pitt porte ses fruits. La Royal Navy est redoutable et empêche tout envoi de renforts français en Amérique.

  • Elle prend le fort de Louisbourg à l’embouchure du fleuve St Laurent en 1758
  • Québec est assiégé en septembre 1759
  • Montréal capitule en 1760

💡 Cette défaite cuisante s’explique par la perte de la marine française en 1759. Le Duc de Choiseul, principal ministre de Louis XV voulait regrouper l’ensemble de la flotte pour envahir l’Angleterre. Manque de bol, une partie a été coulée dans l’Atlantique par les Anglais au large de la Bretagne et l’autre venant de Méditerranée est coulée au large du Portugal.

👉 L’Angleterre en profite pour s’emparer des îles à sucre sous contrôle français, Guadeloupe, Martinique, Dominique, elles y passent toutes ! L’Angleterre brille également en Inde avec le gouverneur Robert Clives qui renverse les derniers soutiens de la France. Le seul moyen pour remporter la guerre est de défaire la Prusse une fois pour toutes.

Et là, coup de bol monumental : George II meurt en 1760 suivi de la Tsarine Élisabeth Ire qui décède en 1762. C’est le Tsar Pierre III qui prend sa place.

Quelle surprise pour l’alliance France-Autriche quand ils se sont rendus compte que c’était un admirateur de Frédéric II ! Le nouveau Tsar va s’allier à lui et ira jusqu’à lui rendre ses prisonniers de guerre avec un petit bonus de 20,000 soldats Russes pour couronner le tout.

Au même moment les diplomates français réussissent à convaincre le royaume d’Espagne d’intégrer son alliance, mais elle n’a pas été d’une grande aide et a simplement perdu le contrôle de Cuba au profit des Anglais. Oups ? 🤔

👉 Toutes les puissances belligérantes sont rapidement ruinées par l’effort de guerre et les conflits cessent peu à peu en 1763.

Le début des négociations 📜

Les négociations pour mettre fin aux conflits ont abouti à deux traités, pas vraiment favorables à la France.

📌 Le traité de Paris du 10 février 1963

Il prévoit que la France se sépare de ses territoires coloniaux, à savoir La Nouvelle-France, ses territoires en Inde et plusieurs îles des Antilles.

Néanmoins, le Duc de Choiseul s’est débrouillé pour conserver les territoires avec la plus forte valeur économique : les îles à sucre et les pêcheries de Terre-Neuve au Québec.

📌 Le traité de Hubertsbourg du 15 février 1763

La Prusse et l’Autriche signent le traité qui fait revenir les frontières en 1756. L’Autriche récupère donc la Saxe et la Prusse conserve la Silésie. 

Pourquoi la guerre de 7 ans est-elle si particulière ? 🤔

Une guerre au lourd héritage

Désormais, la guerre n’est plus une question de dynastie et d’héritage.

« J’ai hérité d’un duché de la sœur par alliance de l’arrière-grand-oncle de mon père et j’entends récupérer mon héritage »

📌 Avec les rivalités coloniales, les guerres ont lieu pour des enjeux de contrôle territorial, mais aussi économiques et commerciaux. Sur ce point, tu retiendras que c’est ce sont les Britanniques qui se sont le plus démarqués pendant le conflit.

📌 De la même manière, on ne fait plus la guerre pour son souverain, mais au nom de sa nation ! La guerre de 7 ans a permis l’émergence d’un sentiment national, un phénomène qui marquera durement l’Europe, notamment au cours des conflits qui suivront, les grandes guerres sont l’héritage direct de la guerre de 7 ans.

📌 Également, on fait la guerre différemment, les actes illégaux et les crimes de guerre se multiplient et on s’attaque même en dehors des déclarations de guerre ! Les petites interventions militaires rencontrent beaucoup de succès, ce qui donnera plus tard naissance aux stratégies de guérilla.

💡 Le Savais-tu ?

En 1758, dans la province de Hanovre, le général britannique, Ferdinand de Brunswick attaque l’armée française par surprise en plein milieu de l’hiver. Traditionnellement, il fallait attendre gentiment l’arrivée du printemps pour se foutre sur la tronche. Tu parles d’un gentleman. 🙄

📌 La guerre de 7 ans s’illustre aussi par la particularité de ses combattants. C’est le premier conflit international où on emploie des troupes qui ne viennent pas d’Europe.

📌 Les traités de paix ont changé eux aussi ! À l’époque, les négociations permettaient aux belligérants d’utiliser leurs conquêtes comme monnaie d’échange contre de l’argent, plus de pouvoir ou des terres convoitées.

Après cet épisode, les négociations se destinent à totalement démanteler l’adversaire, c’est le cas ici avec la Grande-Bretagne qui s’est assurée que la France perde sa marine et l’essentiel de son empire colonial.

Malgré cette victoire pour les Britanniques, ils doivent dorénavant entretenir une puissante flotte de guerre et de nombreuses armées aux quatre coins du globe. Après la signature de l’armistice, il est temps de déposer le bilan.

💡 Le savais-tu ?

À la suite de cet épisode, la couronne britannique s’est rendue compte qu’elle avait beaucoup trop dépensé pour aider ses colons en Amérique contre les Français et les Amérindiens. C’est pour ça qu’en Grande-Bretagne, on appelle ce conflit « The French and Indian War »

Pour se refaire un peu, la couronne britannique décide d’instaurer de nouvelles taxes sur les importations dans les colonies. Notamment sur des marchandises comme le tabac, le thé ou le rhum, ce qui a entrainé la célèbre Boston Tea Party 10 ans plus tard.

De cette manière tu peux comprendre que la guerre de 7 ans a également alimenté directement la guerre d’indépendance des États-Unis.

À lire aussi

Tu es passionné d’histoire ? Si tu envisages d’étudier à l’université on te recommande notre article : Qu’est-ce que c’est, étudier l’Histoire à la fac ? 😇

La guerre des 7 ans : résumé 📖

On compte environ 2 millions de morts à l’échelle mondiale, ce n’est pas un bilan désastreux si on le compare à d’autres conflits qui ont été nettement plus meurtriers. L’important à retenir ici, c’est que les victimes se comptent à la fois dans l’armée et chez les civils, tout en étant réparties sur l’ensemble de la planète et non plus uniquement dans quelques pays d’Europe.

Au niveau de la réorganisation géopolitique internationale, le basculement de la Russie dans une alliance avec la Prusse obligera les puissances européennes à composer avec un nouveau joueur. De même, le royaume de Frédéric II n’est plus simplement ce petit État sans danger au Nord-Ouest de l’Europe. 

Les Britanniques se sont imposés comme les maîtres des mers, une position qui annonce leur domination coloniale au 20ème siècle et la France n’est dorénavant plus le centre du monde comme elle a pu l’être sous Louis XIV.

Quelques dates à retenir 📆

1748Signature du traité d'Aix-La-Chapelle
1750Reprises des combats en Inde
1754L'ambassadeur Français, sieur de Jumonville est assassiné
1er Mai 1756Alliance par traité de la Maison des Habsbourg et des Bourbons
29 Août 1756Attaque de la Saxe par Frédéric II, début officiel de la guerre
1757Prise de la ville d'Hanovre par les Français
1759La flotte française 'la royale" est coulée par les Britanniques
1760Prise de Montréal et mort de George II
1762Mort de la Tsarine Elisabeth Ier
10 février 1763Fin des combats avec la signature du traité de Paris
5/5 - (2 votes)

Laisse-nous un commentaire !

Des questions ? Des bons plans à partager ? Nous validons ton commentaire et te répondons en quelques heures ! 🎉

Ebooks

Avoir confiance en soi, réussir le bac, trouver son stage, gagner en productivité… À chaque problème son guide pour progresser et devenir la meilleure version de toi-même ! 💪

Avoir confiance en soi, réussir le bac, trouver son stage, gagner en productivité… À chaque problème son guide pour progresser et devenir la meilleure version de toi-même ! 💪