En attendant Bojangles analyse et rĂ©sumĂ© đŸ‘Ș

Jazz Riffet - Mis Ă  jour le 03/06/2022
229360

Tu cherches une nouvelle lecture courte et bouleversante ? Tu as envie de lire une histoire d’amour Ă©crite en France et racontĂ©e par un petit garçon, dont l’enfance est Ă  la fois onirique et terriblement touchante ? On te prĂ©sente ici l’un des livres Ă©crits Ă  la fin des annĂ©es 2010 les plus qualitatifs Ă  travers cette fiche “En attendant Bojangles analyse et rĂ©sumĂ©â€ ! Allez c’est parti !  đŸ’«

À lire aussi

Si tu es adepte des contes revisitĂ©s de façon moderne, check notre fiche de lecture sur Cendrillon de Pommerat 😉

PrĂ©sentation de l’oeuvre đŸ€”

AuteurOlivier Bourdeaut
TitreEn attendant Bojangles
GenreRoman
ÉditeurFinitude
Date de parution2016

Personnages đŸ‘«

👩 Le fils : Ce jeune garçon est l’un des deux narrateurs avec le pĂšre. Il est le fruit de l’amour inconditionnel de ses parents et fait l’objet de leur affection la plus profonde. Ses parents l’ont descolarisĂ© et il vit avec eux au quotidien, dans leur douce folie qu’il confie aux lecteurs Ă  travers son regard d’enfant. 

👹 Le pĂšre, Georges : Il est fou amoureux de sa femme et profondĂ©ment attachĂ© Ă  son fils. 

đŸ‘±â€â™€ïž La mĂšre : Elle est un personnage original, libre d’esprit. Mais elle est aussi caractĂ©risĂ©e par une folie qui imprĂšgne et colore tout le roman. Son passĂ© n’est pas racontĂ©, elle reste mystĂ©rieuse et incomprise.

🐩 Mademoiselle SuperfĂ©tatoire : C’est le quatriĂšme membre de la famille, une grue demoiselle de Numidie. Son nom tient au fait qu’elle est complĂštement inutile, si ce n’est pour la dĂ©co.

💡 Le savais-tu ?

À aucun moment dans tout le roman le prĂ©nom de la mĂšre n’est donnĂ© ! Son mari lui donne tous les jours un prĂ©nom diffĂ©rent, sauf le jour de la Saint Georgette, la fĂȘte qu’ils cĂ©lĂšbrent Ă  la place de la Saint Valentin.

En attendant Bojangles rĂ©sumĂ© gĂ©nĂ©ral 🔎

La narration est prise en charge par le petit garçon dans une partie du roman, principalement au dĂ©but. Il vit au jour le jour, sans recul sur les Ă©vĂ©nements et sans la maturitĂ© suffisante pour bien comprendre tout ce qui se passe autour de lui 😯.

Il Ă©volue dans un univers oĂč l’école n’est plus la prioritĂ©, oĂč ses parents ne s’encombrent pas des contraintes de la vie, Ă  l’image du courrier qu’ils n’ouvrent jamais. Ils prĂ©fĂšrent danser, raconter des histoires, des mensonges et s’amuser.

Sa mĂšre est une femme singuliĂšre, qui vit dans son monde et les embarque avec elle. Les trois personnages, et Mademoiselle SuperfĂ©tatoire, vivent une vie de bonheur, de fĂȘtes avec des invitĂ©s le soir, de fous rires mais aussi de pĂ©riodes plus difficiles pendant lesquelles la mĂšre sombre dans sa propre folie sans crier gare.

Bien que la petite famille profite de chaque jour qui leur est offert, la réalité finit malgré tout par les rattraper et leur bonheur est sérieusement menacé quand la folie de la mÚre se met à dégénérer.

Aucun nom n’est donnĂ© par le pĂšre Ă  sa maladie, ce sont les mĂ©decins qui s’en chargent en prononçant les mots “HystĂ©rie, bipolaritĂ©, schizophrĂ©nie”, lesquels tranchent trĂšs nettement avec la douceur et l’onirisme du rĂ©cit qui ignore sciemment la duretĂ© de la vie. 

La mĂšre est confiĂ©e Ă  un hĂŽpital psychiatrique. Le pĂšre et le fils tentent de trouver un refuge  dans un chĂąteau en Espagne oĂč l’insouciance perdure. Mais finalement, le fils perd ses deux parents successivement 😔. 

Note que l’auteur construit une mise en abĂźme dans les derniers moments du rĂ©cit, quand le fils trouve le carnet de son pĂšre dans lequel celui-ci raconte la vie de famille qu’ils ont vĂ©cue. Ce carnet devient un livre, que le fils dĂ©cide de faire publier sous le titre de En attendant Bojangles 😎. Il raconte ensuite que tout le monde autour de lui dans la rue, les transports et ailleurs, lit les aventures du quotidien de sa famille, tout comme ce fut le cas du lecteur qui s’apprĂȘte Ă  terminer le roman. Un joli clin d’Ɠil (mouillĂ© par l’émotion) pour finir !

🎬 En attendant Bojangles le film

Le rĂ©alisateur Romain Compingt, associĂ© au scĂ©nariste RĂ©gis Roinsard, a adaptĂ© le roman d’Olivier Bourdeaut au cinĂ©ma. « En attendant Bojangles » le film est sorti en 2021. Il caste Romain Duris pour incarner le personnage du pĂšre, Virginie Efira dans le rĂŽle de la mĂšre (qui a un nom, Camille) et SolĂ n Machado-Graner dans celui du fils.

Les avis sont partagĂ©s Ă  propos de la rĂ©ussite de la transposition de l’univers du livre Ă  l’Ă©cran. Nous on te conseille de le voir pour Ă©laborer ta propre critique ! 😉

En attendant Bojangles analyse des enjeux principaux 💡

Si ce livre, le premier Ă©crit et publiĂ© par l’écrivain, a rencontrĂ© un tel succĂšs dĂšs sa sortie, c’est grĂące Ă  son univers d’enfant et d’innocence qui n’empĂȘche pourtant pas de trouver des thĂšmes et enjeux puissants. On t’explique tout ici !

Le sens du titre

Le titre du premier roman d’Olivier Bourdeaut tire son explication de deux raisons que voici :

  1. Un hommage Ă  Nina Simone

“Mr Bojangles” est le titre de la chanson de Nina Simone que le pĂšre et la mĂšre Ă©coutent sans cesse et sur laquelle ils ne manquent jamais de danser.

  1. Le sens de la chanson

Si tu Ă©coutes attentivement, tu remarqueras que la chanson de Nina Simone parle d’un homme qui fait des claquettes en prison. Il change d’identitĂ© en se faisant appeler “Mr Bojangles” pour ne pas ĂȘtre reconnu par la police. MalgrĂ© la tristesse qui pĂšse sur lui, il continue de danser quand il est dans sa cellule pour Ă©gayer la vie autour de lui.

Tu peux ici faire un parallĂšle avec la mĂšre : elle est emprisonnĂ©e, mais sa prison Ă  elle est mĂ©taphorique et prend la forme d’une folie plus ou moins gĂ©rable selon les moments. Pour lui Ă©chapper, elle danse, rit, invente des mensonges et raconte des histoires pour son fils, Ă  qui elle demande d’en inventer aussi quand il lui relate sa journĂ©e. Une fuite de la rĂ©alitĂ© qui lui permet d’illuminer la vie des personnes qui l’entourent, mais qui ne l’empĂȘche pas de chuter.

Une approche des questions liĂ©es aux troubles psychologiques 🧠

MalgrĂ© le ton lĂ©ger que prend la narration, la rĂ©alitĂ© qui se cache en dessous n’en est pas moins dure

L’écrivain nous prĂ©sente une famille touchĂ©e par les troubles mentaux d’un de ses membres. DerriĂšre le rĂ©cit d’un quotidien plein de bonheur et d’entorses aux aspects ennuyeux de la vie, Bourdeaut dĂ©crit une famille qui vit en dehors des normes et de la sociĂ©tĂ© (le fils n’est plus Ă  l’école par exemple), dans sa propre bulle, du fait de la maladie de la mĂšre.

Note qu’à la fin, en dĂ©pit de tout l’onirisme avec lequel leur vie a Ă©tĂ© dĂ©crite, aucun des personnages n’est Ă©pargnĂ© : la mĂšre souffre de plus en plus de sa maladie et finit par disparaĂźtre, le pĂšre ne s’en remet pas et disparaĂźt Ă  son tour, laissant l’enfant orphelin. 

Remarque enfin que la souffrance n’est jamais imposĂ©e directement au lecteur, il la devine et la ressent derriĂšre les situations et la naĂŻvetĂ© de la narration de l’enfant.

Des Ă©chos Ă  L’écume des jours de Boris Vian 🐭

Si tu connais le trĂšs cĂ©lĂšbre rĂ©cit de Colin et ChloĂ©, tu devrais ĂȘtre envoĂ»tĂ© aussi par l’histoire d’Olivier Bourdeaut. Tu remarqueras que les deux univers se ressemblent par quelques points et caractĂ©ristiques, qu’on a pris le soin de te lister ici !

📌 Des mots valises et des expressions originales

📌 Un univers onirique 

📌 Un univers assez enfantin, innocent et doux

📌 Une histoire d’amour pure et merveilleuse

📌 Une femme profondĂ©ment aimĂ©e mais irrĂ©mĂ©diablement malade 

📌 Une maladie camouflĂ©e sous des mĂ©taphores et beaucoup de joie et d’innocence 

📌 Une fin tragique en dĂ©pit de la douceur du rĂ©cit

✹ Fun fact

C’est encore Romain Duris qui joue le rĂŽle principal de l’amoureux fou dans l’adaptation de cette oeuvre au cinĂ©ma ! DĂ©cidĂ©ment đŸ„”

Citations analysĂ©es 💬

Le problĂšme c’est qu’elle perdait complĂštement la tĂȘte. Bien sĂ»r, la partie visible restait sur ses Ă©paules, mais le reste, on ne savait pas oĂč il allait.

👉 Tu as ici un parfait exemple de dĂ©dramatisation par le ton du narrateur : il commence par Ă©noncer un fait crĂ»ment, et s’il laissait la premiĂšre phrase telle quelle, les lecteurs ressentiraient le sĂ©rieux de la situation. Mais la gravitĂ© qui commençait Ă  naĂźtre est tout de suite gommĂ©e, contrebalancĂ©e par la seconde phrase, une remarque tout Ă  fait typique de l’enfance et qui distrait le lecteur en le faisant rire. C’est le mĂȘme procĂ©dĂ© utilisĂ© par un parent pour calmer un enfant quand il fait face Ă  une situation difficile, la distraction par le rire.

🎬 On te recommande de regarder le film de Yann Samuell sorti en 2003, « Jeux d’enfants ». Il s’agit aussi d’une histoire d’amour pimentĂ©e d’un sacrĂ© grain de folie !

Tout le monde faisait des petits mensonges parce que pour la tranquillitĂ© c’Ă©tait mieux que la vĂ©ritĂ©, rien que la vĂ©ritĂ©, toute la vĂ©ritĂ©

👉 Tu peux voir ici une mĂ©taphore qui rĂ©sume tout le fonctionnement du livre. Chaque personnage est un mensonge qui cache la vĂ©ritĂ© pour rendre la vie plus facile, plus tranquille et plus douce au lecteur.

Zoom sur l’auteur ✍

Prénom et nomOlivier Bourdeaut
Date de naissance3 juillet 1980
NationalitéFrançaise
MĂ©tierÉcrivain
Distinctions2016 : Prix France Culture-Télérama, Grand Prix RTL-Lire, Prix Emmanuel-RoblÚs, Prix France Télévisions
Autres livresPactum salis (2018), Florida (2021)

Bonne lecture ! đŸ„°

Eh voilĂ  ! On espĂšre que cette fiche spĂ©ciale “En attendant Bojangles analyse et rĂ©sumĂ©â€ t’aura Ă©clairĂ© et donnĂ© envie de lire ou relire ce formidable livre ! 😉

5/5 - (11 votes)

Laisse-nous un commentaire !

Des questions ? Des bons plans Ă  partager ? Nous validons ton commentaire et te rĂ©pondons en quelques heures ! 🎉

Ebook

Notre ebook pour réussir le bac

TĂ©lĂ©charge notre guide et dĂ©couvre comment rĂ©ussir le bac grĂące Ă  nos conseils et nos mĂ©thodes ! đŸ‘©đŸ»â€đŸŽ“