Première fois : nos conseils pour qu’elle se passe au mieux 💥

Rédac des Sherpas - Mis à jour le 18/04/2021
189477

Si tu as cliqué sur cet article, c’est peut-être que tu t’apprêtes à faire ta première fois. Le sujet peut sembler tabou, même un peu gênant, il n’en est pas moins essentiel de l’aborder. Eh oui, la sexualité fait partie de ta vie de jeune adulte et sa découverte n’est pas toujours intuitive ! On va te donner quelques conseils pour que tu vives ce moment sans accroc, peu importe ton genre et ton orientation sexuelle.

Évidemment, toutes ces belles choses seront complétées par un peu de prévention, car oui, c’est important : on a envie que tu puisses profiter de ce magnifique moment qui t’attend sans prise de tête et sans te mettre en danger.

La première fois, une définition propre à chacun 💖

La première fois, c’est quoi ?

Peu importe ce que tu penses du sexe et de la sexualité en général, dans tous les cas, il est important de savoir ce que cela implique. Rassure-toi, si la première fois intimide autant qu’elle attire, en règle générale, tout se passe très bien. 

Avant de passer aux conseils que tu attends tant, tu te demandes peut-être ce qu’est une “première fois”. En vérité, il n’y a pas de réponse parfaite à proprement parler : c’est toi qui dois t’en faire une. Pour certains il faut qu’il y ait pénétration, pour certains il s’agit de tout acte sexuel, pour d’autres c’est le simple fait de dévoiler ses parties intimes…

👉 Pour certains, la première fois est un moment très particulier dont on se souvient toute sa vie, et pour d’autres, c’est un moment qu’il ne faut pas nécessairement sacraliser.

Tu l’auras compris : il n’existe pas de première fois type, d’autant plus que les pratiques sexuelles diffèrent en fonction de l’orientation sexuelle de chacun. La « norme » hétérocentrée (et la plus souvent représentée) est la pénétration vaginale, mais certains couples font sans et se concentrent sur les actes que l’on peut qualifier de « préliminaires ».

Pour les couples homosexuels, en général, ce type de pénétration n’est pas possible. C’est donc souvent la pénétration anale qui prend le dessus. Ici encore, de nombreuses alternatives sont possible, et le sexe oral peut aussi faire office de première fois. Pour les couples lesbiens, le sexe oral est également fréquent, et une première fois peut être aussi bien ceci qu’une pénétration avec les doigts.

👉 Bref : le sens de première fois dépend donc fortement de chacun, de son genre, et de ses préférences.

Suis-je défini par mon activité sexuelle ? 🤨

Ou justement, par ma non activité ? La réponse est non ! A notre époque, l’activité sexuelle d’une personne est bien trop souvent rattachée à ses valeurs en tant qu’humain. Il faut se défaire de ces préjugés ! Ainsi, une personne qui n’a toujours pas eu de rapport sexuel n’est pas « coincée » et quelqu’un qui, au contraire, a eu de multiples partenaires n’est pas une p**e ou une s#! »-@… Enfin, tu vois ce que je veux dire. 😒

Si tu es bien dans ta sexualité, que tu respectes tes partenaires, que tu ne mets ni ta santé ni celle des autres en danger… Tu as tout à fait le droit d’enchaîner les conquêtes ! Au contraire, si tu n’es pas à l’aise avec le fait d’avoir des rapports de manière fréquente et avec des personnes différentes, tu es tout à fait légitime et cela ne te rend pas coincé ou pas marrant.

👉 Ton activité sexuelle ne définit en aucun cas ta vertu (ou ton manque de vertu). Tu sais t’écouter, et c’est le principal. Tu n’as de compte à rendre à personne !

La pression extérieure de la première fois 🥴

A quel âge faire sa première fois ?

Certains étudiants pensent que s’ils n’ont pas été dépucelés à 16 ans c’est un drame… Soyons clairs, si ça parle beaucoup au lycée, en général, il ne se passe pas grand-chose 😂

La moyenne 💡

En 2020, selon les derniers sondages, l’âge moyen de la première fois en France était de 18,4 ans, en recul depuis 2016 où elle était de 17,5 ans selon le Cairn. Et encore : la moitié des étudiants inscrits à l’Université n’ont pas eu de rapports sexuels !

👉 Aucun besoin de se dépêcher ! Et puis, la sexualité, c’est propre à chacun. Ce n’est en aucun cas l’âge qui doit définir le moment où tu dois avoir ton premier rapport. Tu dois te sentir prêt et avoir confiance en ton/ta partenaire. 

Le sexe est très présent dans notre vie de tous les jours. Dans ta série préférée, dans un film à la télé, sur les publicités, dans les clips, même dans les paroles de musique… Sans parler de tes potes qui en parlent souvent, afin de comparer les expériences. Bref, si tu n’as encore jamais fait ta première fois, de nombreux éléments extérieurs peuvent te pousser à « te débarrasser » de ta virginité.

Mais il serait dommage que tu te lances simplement pour checker cette cas dans ta to-do list ou faire comme tes amis… Dans le cas où tu ne te sens pas prêt, pas en confiance et que tu te lances quand même, tu risques de te créer un souvenir pas fou, voire un mauvais souvenir.

👉 Cette première fois t’appartiens à toi et à toi seul, et tu n’en auras qu’une !

As-tu vraiment envie de faire ta première fois ? 🤔

Une règle d’or, il ne faut jamais avoir de rapport sexuel uniquement pour faire plaisir à ton/ta partenaire. Tu dois en avoir vraiment envie ! C’est ton choix, et il est tout à fait acceptable de ne pas encore te sentir prêt. Et si ton/ta partenaire refuse de le faire, il/elle en a aussi parfaitement le droit et tu ne dois pas remettre cela en question.

À lire aussi

✅ Pour en savoir plus sur la notion de consentement, consulte notre petit guide 🧐

Tu n’as en aucun cas besoin de te justifier. Mais si ton/ta partenaire se te pose des questions et que tu te sens de lui répondre, explique lui les raisons de ta décision. Ce sera plus facile pour qu’il te comprenne, qu’il puisse te rassurer, et pour qu’une autre fois soit peut-être la bonne !

👉 Qu’il s’agisse de ta première fois ou non, ton/ta partenaire ne doit jamais te mettre la pression pour avoir un rapport sexuel. Choisis une personne qui respecte tes choix, en qui tu as confiance, avec qui tu es bien, peut-être avec qui tu as envie de te projeter !

Pour la première fois, communication is key 🔑

La communication est la clé, que vous soyez en couple ou pas ! Parle avec ton/ta partenaire de tes envies et de tes limites, et en échange, prends en compte les siennes. Si tu n’as pas envie de faire quelque chose ou qu’on te touche une partie du corps : dis-le !

👉 Il n’y a rien de gênant à expliciter tes attentes, et de demander à ton partenaire de faire pareil. Vous éviterez les malentendus, et pourrez vraiment vous détendre et profiter à 100% du moment !

Au passage, si c’est ta première fois et que ce n’est pas le cas de ton partenaire, il n’y a aucune honte à avoir. Au contraire c’est une belle marque de confiance !

  • Dans 99,9 % des cas, ton partenaire accueillera ta franchise avec bienveillance. S’il a de l’expérience, il pourra te guider : se voir confier une première fois, c’est un acte de confiance que peu de personnes ont envie de décevoir.
  • Si jamais c’est aussi sa première fois, tu l’inciteras à le dire, et l’atmosphère se détendra d’un coup : vous pourrez prendre soin de l’autre et expérimenter ensemble (sans oublier de parler !)
  • C’est aussi mieux de le dire. Si tu es stressé, la personne en face va le sentir. Si les questions se bousculent dans ta tête « comment faire, comment ça marche etc.« , tu vas être mal à l’aise, adopter des postures bizarres et être tendu et tu ne profiteras pas du moment et ton partenaire non plus.

Évidemment, si tu vois que l’autre est peu sensible à tes appréhensions ou PIRE, qu’il se moque de toi, (mais c’est assez rare…), il est encore temps de faire marche arrière.

Dans tous les cas, traite l’autre avec douceur, gentillesse, bienveillance et patience, et attends la même chose de ton côté. Le sexe et la sexualité en général sont propres à chacun, et s’articulent surtout autour du partage. Ce n’est en aucun cas une performance.

👉 Soyez dans l’échange et la générosité, et profitez de l’instant ! Le secret ? Se faire plaisir, tout en essayant de faire aussi plaisir à l’autre pendant l’acte : si chacun fait de même, c’est le feu d’artifice assuré !

Tout savoir sur le préservatif et les bases de la contraception 🍆

Oui, on a déjà dû t’en parler, mais c’est toujours bien d’avoir un petit rappel ! 🙂

On est coolax 👇

Tu peux trouver ici un tableau récapitulatif de (presque) tous les moyens de contraception. Si tu es majeur et que tu préfères ne pas utiliser de préservatif, tu peux t’informer sur la PrEP.

Pour ta première fois comme pour celles qui suivront, le préservatif est ton meilleur pote. Il assure déjà le rôle de contraceptif, et t’évite aussi d’être exposé au VIH, à des MST et IST (Maladies ou Infections Sexuellement Transmissibles). Tant que tu n’es pas dans une relation sérieuse et que ton partenaire et toi ne vous êtes pas fait dépister, le préservatif c’est THE way to go !

Il existe des préservatifs aussi bien pour les personnes avec des pénis que des vagins, même si le deuxième est plus méconnu. Pour trouver des préservatifs, c’est assez simple : il y en a dans toutes les pharmacies, supermarchés et même sur Internet !

La honte 🫣

Si tu es un peu timide et que tu n’oses pas rajouter une boite de capote entre tes tomates et ton lait lors de tes courses, passe par la caisse automatique ou commande en ligne ! Tu peux aussi trouver un distributeur sur ton lieu de formation, ils sont obligatoires.

 

En cadeau, voici un petit mode d’emploi pour les préservatifs, ça peut toujours servir ! 😇

Tu peux également aller voir :

  • à l’infirmerie de ton établissement scolaire
  • au Planning familial
  • auprès d’associations de lutte contre le VIH, comme AIDES
  • sur l’application TUP (Trouve Un Préservatif) qui te permet de trouver des capotes près de chez toi.
  • Tu peux t’en faire prescrire par ton médecin traitant, certaines marques sont remboursées ! 😎

N’hésite pas à t’entraîner à en mettre et à en utiliser seul, trouver le bon sens en a fait stresser plus d’un lors de la première fois !

Si tu as oublié d’utiliser un préservatif ou qu’il a craqué, prends tes précautions. Rends-toi le jour même ou le lendemain dans une pharmacie afin de te procurer la pilule du lendemain pour toi ou ta partenaire, afin d’éviter une grossesse non désirée.

Elle est disponible sans ordonnance et est gratuite pour les mineures. Mais attention de garder ça en cas d’urgence, car la pilule du lendemain chamboule les hormones…

Le préservatif est le seul moyen de contraception pour éviter une exposition au VIH et aux IST. Si tu souhaites arrêter de l’utiliser ou passer à une contraception plus légère pour te protéger d’une grossesse non désirée (pilule, stérilet, implant…), il est indispensable que ton/ta partenaire et toi fassiez un Test de dépistage afin de continuer d’avoir des rapports non protégés en toute sécurité.

Tu peux te faire dépister gratuitement et anonymement dans un CeGIDD (Centres gratuits d’information, de dépistage et de diagnostic), il y en a partout en France.

👉 Sans test de dépistage fait par les deux partenaires, la fellation, les cunnilingus et anulingus doivent être faits avec une protection (capote, digue dentaire…). Pense aussi à te couper et limer les ongles si tu comptes pénétrer un orifice de ton/ta partenaire.

Quelques basiques à connaître avant sa première fois ✅

  • Il faut bien penser à te laver les mains avant de faire quoique ce soit avec ! 🧼
  • N’oublie pas l’existence du lubrifiant ! Pour une pénétration vaginale, il peut être optionnel, car le vagin s’autolubrifie. Toutefois, la quantité de lubrification naturelle dépend totalement de chaque personne et du stress, alors n’hésitez pas à en utiliser ! Pour une pénétration anale il est indispensable, tant pour le plaisir que pour la santé.
  • Après chaque rapport, même si le sommeil t’appelle ou que ton/ta partenaire réclame des câlins post-coït (ça arrive souvent, si, si) n’oublie pas d’aller URINER ! Ca permet d’éviter les infections urinaires et d’évacuer les bactéries qui auraient pu s’inviter à la fiesta 👋

Découvre-toi toi-même 🕵🏻‍♂️

La meilleure façon de savoir ce que l’on veut au lit, c’est d’expérimenter. Mais c’est surtout important d’expérimenter seul. 

👉 Pour ça, la masturbation est un très bon moyen de comprendre comment fonctionne ton corps. C’est le meilleur mouv’ pour savoir ce qui te plaît, ou justement ce qui te plaît moins, quelles sont tes zones sensibles, celles qui te rapprochent de l’orgasme ou qui, au contraire, te font grincer des dents…

Il n’en sera que plus facile de savoir ce que tu veux et ce que tu ne veux pas pendant ton premier rapport ! Et tu pourras plus facilement guider ton/ta partenaire pour lui montrer ce que tu aimes 😇

I’m bliiiind 😣

Petit rappel : qu’elle soit masculine ou féminine, la masturbation n’est pas dangereuse pour la santé et n’est absolument pas sale ou contre nature… Elle ne rend pas aveugle non plus. Au contraire, l’orgasme libère des endorphines, t’aide à t’endormir, et te rend plus heureux en général ✨

Ne prends pas exemple sur la pornographie ❌

La pornographie est créée exclusivement pour satisfaire un plaisir immédiat, et des fantasmes. Ce n’est en aucun cas un miroir de la réalité : ces films sont scénarisés, avec des acteurs professionnels, et parfois truqués. Regarder du porno pour « acquérir » de l’expérience ne marchera pas, en plus cela peut créer des complexes à différents niveaux.

Attention : la pornographie met en valeur la pénétration comme acte majeur et incontournable des rapports hétérosexuels, car elle a un public majoritairement masculin. Mais dans les faits, la pénétration n’est pas le seul moyen de jouissance pour une femme, bien au contraire.

D’ailleurs, la pénétration n’est pas une fin en soi : un rapport sexuel peut également se dérouler sans cette dernière et toujours être considéré comme tel ! 😉

Et l’orgasme dans tout ça ? 🤙

La quête de l’orgasme, ça te dit quelque chose ? Dans l’imaginaire collectif, ou du moins dans ce qui est représenté dans les films, ce moment de béatitude marque la fin du rapport sexuel. Alors, de ce postulat, de nombreux jeunes estiment qu’un rapport n’est pas satisfaisant si il ne se solde pas par un véritable feu d’artifice des deux parties…

👉 Du coup, il y a une véritable pression qui pousse les partenaires à jouer un rôle, calculer ses mouvements, voire à mentir pour attester de la performance de l’autre.

En réalité, l’orgasme n’est pas une fin en soi. On peut très bien passer un super moment et prendre du plaisir pendant un rapport sans pour autant l’atteindre.

👉 C’est aussi là que la majorité des films à caractère pornographiques renvoient une image faussée des rapports sexuels. Bien souvent, ils inculquent aux hommes qu’ils doivent tenir sur la durée pour satisfaire, et aux femmes qu’elles doivent faire beaucoup de bruit pour montrer qu’elles prennent du plaisir. C’est une grosse généralisation, mais c’est majoritairement ce qui en ressort. 😅

Si l’orgasme est important pour toi et qu’il rime avec rapport réussi, n’hésite pas à guider ton/ta partenaire même lors de ta première fois pour allumer les bons interrupteurs. N’attend pas qu’il/elle devine. Rappelle toi, la communication c’est la clé ! 😉

Profite de l’instant avec ton/ta partenaire 🎆

Prends ton temps, ne stresse pas, sois dans l’instant présent avec ton/ta partenaire et surtout, amuse-toi ! C’est aussi un dommage collatéral des films pornos : on a tendance à aseptiser le moment, à le calculer pour éviter tout moment gênant ou ridicule et pour coller au standards qu’ils renvoient.

Sauf que vous allez être nus comme des vers, peu confiants et peu expérimentés, il y aura forcément un moment un peu awkward ! Mais comme on dit, là où il y a de la gêne, il y a du plaisir 🙃

Il faut éviter de mettre la barre trop haute et de s’attendre à vivre un film X ou une scène de film romantique (choisis ta team). La première fois, même si c’est très stressant, c’est beaucoup de rires, de communication, de partage… De mouvements maladroits surtout. Le principal, c’est de savoir se détacher de ses attentes, qui sont bien souvent conditionnées par des mythes et légendes à déconstruire. 😊

Si ta première fois ne se passe pas comme tu l’aurais voulu, ne t’inquiète pas. Tu n’es pas seul dans ce cas, crois moi ! Ta première expérience doit pouvoir t’aider à améliorer celles qui suivront. Tu sauras ce que tu veux, ce que tu ne veux pas, tu prendras confiance en toi et en les autres… Vois le comme un test pour vivre pleinement at sexualité par la suite. Alors no stress, profite !

Comment faire si je ne ressens pas l’envie ?

Petit rappel qui fait écho à une partie précédente : ce n’est pas un problème. Encore une fois, ton choix t’appartient, et ne laisse personne te mettre quelconque pression ! Certaines personnes peuvent ne pas ressentir de désir ponctuellement, que ce soit à cause des hormones, du stress, d’un traitement médicamenteux…

👉 La libido fluctue forcément au cours des semaines, des mois, des années. Et c’est normal, il n’y a pas à s’en vouloir ou à se remettre en question.

💡 Le savais-tu ?

Pour d’autres, ce non-désir n’est pas ponctuel et il s’agit simplement d’une orientation sexuelle que l’on appelle l’asexualité. Ce terme désigne toutes les personnes qui n’ont pas ou peu d’attirance sexuelle pour d’autres individus, et qui vivent très bien avec. Eh oui, tout le monde ne court pas après une vie sexuelle active, et il est important de le rappeler ! La sexualité est un spectre, et rien n’est gravé dans le marbre.

Peu importe ton orientation sexuelle, jamais tu veux passer au niveau supérieur avec ton partenaire mais que tu n’es pas à l’aise avec le fait d’avoir ton premier rapport sexuel, il existe plein d’autres manières d’être intime à deux. Une conversation sur la vie, un film, une sortie qui vous fait plaisir, des câlins…

👉 Le sexe ne fait pas tout et vous pouvez vous connecter et vous prouver votre attachement mutuel et vous faire plaisir par le biais de plein d’autres alternatives. Pensez-y, la prochaine fois que l’un d’entre vous n’est pas dans le mood. 🥰

On espère qu’il t’a plu et que tu auras trouvé ces conseils utiles !  Si tu veux te renseigner un peu plus sur des sujets liés à la sexualité, tu peux aller sur le site onsexprime.fr, il est super bien fait (surtout le lexique). Et si tu as des questions/remarques, n’hésite pas dans les commentaires !

4.5/5 - (8 votes)

Laisse-nous un commentaire !

Des questions ? Des bons plans à partager ? Nous validons ton commentaire et te répondons en quelques heures ! 🎉

Ebooks

Découvre nos ebooks

Avoir confiance en soi, réussir le bac, trouver son stage, gagner en productivité… À chaque problème son guide pour progresser et devenir la meilleure version de toi-même ! 💪