Présentation de la licence Science Politique 🎓

Rédac des Sherpas - Mis à jour le 25/08/2022
247520

On t’a souvent parlé de Sciences Po ou encore des IEP (Instituts d’Études Politiques), mais est-ce qu’on t’a déjà parlé de la licence science politique ? Que tu sois en, en prépa ou encore en licence de droit, histoire ou sociologie et que tu souhaites en savoir plus sur les débouchés de la licence science politique, tu es au bon endroit 😉

La licence de science politique, c’est quoi? 🤔

Comme l’indique le nom de la licence, tu vas étudier la science politique. Avant de t’en dire un peu plus sur le contenu de cette formation, on va d’abord te donner la définition de science politique. 

La science politique est une science qui consiste à analyser l’évolution des régimes politiques, à comprendre leur fonctionnement et le rôle que jouent les acteurs dans ces derniers. En gros, ça te donne les clés pour comprendre comment fonctionne le monde aujourd’hui, et particulièrement la France !

Les objectifs de la licence de science politique 

👉 L’objectif de la licence de science politique est d’offrir une formation pluridisciplinaire à un haut niveau, s’appuyant sur le droit, les sciences humaines, l’économie ou encore la philosophie. Le but est de donner les clés (comprenant les méthodes et savoirs académiques) aux étudiants afin qu’ils puissent appréhender les sociétés contemporaines tout en développant leur esprit critique. 

Ses atouts 😁

Qu’est-ce que peut t’apporter cette formation ? 👇

Comme on l’a dit un peu plus haut, c’est une licence pluridisciplinaire qui t’invite à réfléchir sur les systèmes politiques qui structurent le monde aujourd’hui. 

Le côté pluridisciplinaire te permet d’acquérir une culture générale dans les sciences humaines (histoire, sociologie) ainsi qu’en philosophie et en droit. 

👉 Ce bagage culturel va te donner les clés pour comprendre les enjeux qui gravitent autour de la société contemporaine, et surtout te permettre de comprendre l’actualité (et ça, c’est super cool). 

Un cursus pluridisciplinaire 📍

La licence simple 

Tu l’auras compris, la licence de science politique est une formation pluridisciplinaire : tu étudieras la sociologie, l’histoire, la philosophie, le droit et parfois l’économie (sauf les maths, ouuuuuuuf 🤧). 

Les matières sont variées : histoire de la vie politique, droit constitutionnel, théorie politique, analyse des comportements politiques, relations internationales…

En réalité, les matières dépendent de la fac où tu es. Globalement, tu étudieras la même chose, à savoir : 

  • histoire des idées politiques 
  • sociologie politique 
  • analyse du comportement électoral 
  • matières introductives au droit 

👇

Mais, chaque licence à ses spécialités. Par exemple, à Paris 1 (La Sorbonne), la licence reste axée sur l’aspect sciences sociales, tandis qu’à Paris 2 (Université Paris-Panthéon-Assas) la licence inclut davantage de droit (logique, puisque la spécialité de cette fac, c’est justement le droit…).

Les doubles licences 

Il est possible de faire une double licence qui intègre la licence de science politique. Il en existe plusieurs : 

  • double licence science politique – droit 
  • double licence science politique – histoire 
  • double licence science politique – philosophie

👉 C’est à toi de voir ce qui te convient le mieux ! Faire un double cursus permet de compléter les connaissances que tu vas acquérir avec ta formation de science politique. Mais les doubles formations demandent beaucoup d’investissement et de travail

À lire aussi

S’organiser en double licence, rien de plus simple ! On t’explique tout 🤝

Comment intégrer une licence de science politique ? 🔍

Les voies d’admission 

Parcoursup 

Tu peux tout d’abord y accéder directement après le bac. Tout ça se passe à travers la magnifique plateforme Parcoursup ! 

voeux parcoursup

N’hésite pas à aller voir cette vidéo qui te permettra d’appréhender Parcoursup de façon plus sereine 😉

Et la sélectivité ?

Tout dépend des facs. Certaines le sont plus que d’autres, comme La Sorbonne (Paris 1), dont le taux d’accès était de 13% en 2021 et Paris-Panthéon-Assas (Paris 2), avec un taux d’accès de 10% en 2021 et d’autres moins comme à Lille, avec un taux d’accès de 45% en 2021.

La passerelle 

Tu peux également entrer dans cette formation à bac +1 et bac +2 ! 

👉 Tu peux demander à changer de parcours si ta filière est en lien avec la licence de science politique. C’est le cas avec les licences de droit, de sociologie, de philosophie ou encore d’histoire. Tu peux aussi y entrer après une ou deux années de CPGE.

Le tout, c’est d’avoir validé les crédits (ECTS) nécessaires pour entrer dans cette formation. Ainsi, pour entrer à  bac +1, tu dois avoir validé 60 ECTS. Pour entrer à bac +2, il te faut 120 ECTS.

ECTS quoi ? ⚡️

Le Système Européen de transfert d’accumulation de crédits (ECTS) est une manière de comptabiliser la quantité de travail accumulée dans l’enseignement supérieur. Ainsi, à l’Université, un semestre est égal à 30 ECTS. Par ailleurs, c’est un outil qui facilite la mobilité des étudiants, surtout à travers l’Europe !

Les profils recherchés 📌

Un intérêt particulier pour l’actualité 

Comme cela est expliqué dans les attendus de Parcoursup, on attend de toi que tu sois un étudiant curieux. Tu dois de toi-même t’intéresser aux enjeux politiques, sociaux et surtout au fonctionnement des sociétés contemporaines. 

Plus largement, c’est un intérêt pour l’actualité qui est attendu. Bref : regarder les infos et les analyser fera partie intégrante de ton taff !

À lire aussi

Pour suivre l’actualité, on te donne les bons réflexes 👍

Une capacité à savoir mobiliser tes connaissances 

Dans cette licence, tu devras savoir mobiliser tes connaissances, tant à l’oral qu’à l’écrit. 

C’est un cursus qui reste très littéraire : des dissertations, des commentaires, des synthèses te seront souvent demandées. À l’oral, tu seras souvent amené à faire des exposés dans chaque matière à TD. Tu dois ainsi maîtriser la langue française à l’écrit et à l’oral. 

Dans ces différents exercices, les profs veulent savoir si tu es capable de : 

  • comprendre et interpréter divers documents 
  • combiner l’analyse de plusieurs documents à fin de les intégrer dans ton raisonnement 
  • critiquer les documents 
  • combiner connaissances disciplinaires et analyses de documents 

La capacité à organiser ton travail 

Comme tu le sais sans doute, la fac rompt avec le lycée. L’une des compétences requises est celle de savoir être autonome dans ton travail et de savoir l’organiser.

La licence science politique demande beaucoup d’investissement personnel. Il est important que tu aies bien cette contrainte en tête. 

À lire aussi

On te donne des tips pour gérer ton organisation à la fac. N’hésite pas à aller y jeter un coup d’œil 😉

Que faire après une licence de science politique ? 🫣

Les Masters 

Si la licence de science politique s’effectue sur trois ans, elle reste, dans la plupart des cas, insuffisante pour entrer directement sur le marché du travail. C’est en ce sens que la plupart des étudiants optent pour le master ! 

À lire aussi

C’est quoi, un Master ? On te dit tout sur ce diplôme !

Les masters destinés à la recherche 

C’est l’une des possibilités qui s’ouvrent à toi après cette formation. Tu peux poursuivre dans des masters qui te mèneront à de la recherche : c’est le cas pour celui en science politique. 

👉 L’objectif est de former des étudiants aux métiers académiques comme la recherche ou l’enseignement, ou encore à des carrières d’experts au sein des institutions  et organisations (internationales, nationales, publiques et privées).  

Ce master débouche également sur des carrières de sociologue ou encore de politologue – et il ne s’agit pas de quelqu’un de très poli.

Les masters en politique publique 

Tu peux sinon opter pour des masters qui sont destinés à l’action publique. Il en existe plusieurs, dont le plus connu est celui en politiques publiques.

Le but est de spécialiser les étudiants sur la question de la mise en œuvre des politiques publiques, leur conception, leur évaluation. Il prépare les étudiants à des carrières dans les secteurs du public et plus largement dans des organisations locales, nationales voire internationales.  

Ainsi, ce cursus te prépare aux métiers de conseillers dans les cabinets de conseil, de concepteur en politiques publiques ou encore à des métiers parlementaires (conseillers parlementaires, attachés parlementaires…)

Les masters en relations internationales 

La formation en relations internationales a pour objectif de former les étudiants sur la mondialisation, les échanges internationaux ainsi que sur les enjeux internationaux. 

Ainsi, il donne la possibilité aux étudiants de travailler surtout dans les domaines de la diplomatie, des organisations internationales et non gouvernementales.  📚

Les universités comme les IEP proposent ces masters ! Il existe également des écoles plus spécialisées, comme l’HEIP (école des Hautes études internationales et politiques) qui est spécialisée dans les relations internationales.

À lire aussi

Découvre les IEP de France avec nos fiches école 😍

Les concours 👀

Enfin, ce cursus destine les étudiants à des concours

  • ceux des IEP dans lesquels tu peux postuler en bac + 4 afin d’intégrer un master de leur école. Il faut savoir que la sélectivité en IEP reste assez importante. Par exemple, en 2020, sur 9 814 candidatures, Sciences Po Paris n’en a sélectionné que 2 344 en cycle de master, ce qui équivaut à un taux de sélectivité de 24%. 
  • Ceux dédiés à la fonction publique (d’État, territoriale, internationale), par exemple l’INSP (Institut national du service public). Pour te donner une idée de la sélectivité, en 2021, il y a 1769 personnes inscrites au concours pour 89 places offertes. 

Témoignage 🗣

Je suis moi-même étudiante en troisième année de licence science politique à Paris 2. Cette année, nous avons la chance d’être en période d’élections présidentielles (ce qui nous permet d’analyser la campagne présidentielle avec la théorie que nous avons acquise durant tout au long de notre licence). 

Par exemple, dans une matière appelée Méthode de la science politique, le but est de comprendre comment on fait de la science politique (entretien, savoir placer sur l’échiquier politique les candidats). 

Mais ce qui est le plus cool, c’est qu’on va devoir analyser en groupe un candidat politique, c’est-à-dire comment il mène sa campagne électorale en allant à des meetings et en analysant son programme. Ainsi, nous mettons en pratique et en lien avec l’actualité la théorie que nous avons acquise.« 

C’est une formation pluridisciplinaire qui te transmet un bagage culturel important pour comprendre les enjeux du monde dans lequel nous vivons. Sa pluridisciplinarité t’offre de multiples possibilités de poursuite d’études. On espère que cet article t’aura aidé dans tes choix d’études ! ☺️

Écrit par Léa Weis

5/5 - (1 vote)

Laisse-nous un commentaire !

Des questions ? Des bons plans à partager ? Nous validons ton commentaire et te répondons en quelques heures ! 🎉

Ebooks

Découvre nos ebooks

Avoir confiance en soi, réussir le bac, trouver son stage, gagner en productivité… À chaque problème son guide pour progresser et devenir la meilleure version de toi-même ! 💪