L’ami retrouvĂ© analyse et rĂ©sumĂ© âœĄïž

Jazz Riffet - Mis Ă  jour le 25/05/2022
L'ami retrouvé analyse

Tu cherchais une fiche sur l’un des livres portant sur la Seconde Guerre mondiale et l’amitiĂ© les plus connus de la littĂ©rature? Tu veux tout savoir sur ce roman français, son caractĂšre autobiographique et ses enjeux ? Ça tombe parfaitement ! Voici une fiche sur L’ami retrouvĂ© analyse et rĂ©sumĂ© compris ! C’est parti ! 🚀

PrĂ©sentation de l’oeuvre

Titre originalReunion
AuteurFred Uhlman
Date de parution1971
Lieu de parutionLondres
GenreRoman Ă  caractĂšre historique

💡 Dans la premiĂšre version parue figure une prĂ©face Ă©crite par Arthur Koestler. Ce romancier et journaliste y qualifie l’Ɠuvre de « chef-d’Ɠuvre mineur” et de “roman en miniature”, considĂ©rant qu’il se situe entre le roman et la nouvelle.

Contexte historique du rĂ©cit ⚔

Les dates historiques importantes Ă  avoir en tĂȘte en lisant 

  • 1921 : Adolf Hitler arrive Ă  la tĂȘte du Parti national socialiste allemand des travailleurs (NSDAP)
  • 1925 : Mein Kampf est publiĂ© et vendu Ă  1 450 000 exemplaires en l’espace de 8 ans.
  • 1932
    • Avril : Hitler obtient 37% des voix aux Ă©lections, mais le chancelier Hindenburg est rĂ©Ă©lu en tant que prĂ©sident du Reich
    • Juillet : Le parti nazi remporte la majoritĂ© aux Ă©lections lĂ©gislatives
  • 1933
    • Janvier : Hitler devient chancelier 
    • FĂ©vrier : Le Parti communiste est interdit Ă  la suite d’un incendie survenu dans le Reichstag
    • Avril : Les premiĂšres mesures antisĂ©mites sont mises en place. Les juifs sont exclus dans de plus en plus d’espaces et professions, Ă  commencer par la fonction publique. Les commerces et entreprises juifs sont boycottĂ©s. 
    • Juillet : CrĂ©ation de la Gestapo, police politique nazie chargĂ©e d’éliminer tout opposant au rĂ©gime. Le national-socialisme est dĂ©clarĂ© parti unique.

👉 Le rĂ©cit de L’ami retrouvĂ© commence un an avant l’arrivĂ©e d’Hitler au pouvoir. La majoritĂ© de l’intrigue se dĂ©roule Ă  Stuttgart, en Allemagne. 

À lire aussi

Personnages đŸ‘«

Principaux 

📌 Hans Schwarz : Il est le narrateur. Sa famille est juive. Son pĂšre est mĂ©decin. Il est passionnĂ© par les piĂšces anciennes et la littĂ©rature et considĂšre que Conrad reprĂ©sente la grandeur de l’Allemagne. Dans les deux derniers chapitres du livre, il est envoyĂ© Ă  New-York pour fuir le rĂ©gime nazi.

📌 Conrad von Hohenfels : Descend d’une famille noble protestante. Il fascine ses camarades, pourtant il reste discret et distant des autres Ă©lĂšves. Lui et Hans partagent les mĂȘmes intĂ©rĂȘts ainsi que les mĂȘmes passions
 Cependant au dĂ©but, il semble matrixĂ© par le discours pro-Hitler que tient sa mĂšre Ă  la maison. Mais plot-twist : Ă  la fin il est exĂ©cutĂ© pour avoir participĂ© Ă  un complot fomentĂ© contre Hitler.

📌 Les parents de Conrad : Le pĂšre est fier de ses origines et de ses ancĂȘtres illustres. Il prĂŽne les valeurs du pays, et ne remet pas en question le rĂ©gime politique et la dictature qui sont mis en place Ă  l’arrivĂ©e d’Hitler. La mĂšre, quant Ă  elle, adhĂšre Ă  la thĂšse du dictateur. Elle pense que les juifs sont responsables des problĂšmes que connaĂźt l’Allemagne, ce qui l’amĂšne Ă  dĂ©velopper une haine profonde Ă  leur Ă©gard. Elle soupçonne Hans d’avoir une influence nĂ©faste sur son fils et c’est d’ailleurs avec elle que ce dernier va rencontrer Hitler.

📌 Les parents de Hans : Ils appartiennent Ă  la petite bourgeoisie. Le pĂšre, pourtant trĂšs attachĂ© Ă  l’Allemagne et Ă  ses valeurs, peine Ă  croire en la montĂ©e fulgurante de l’antisĂ©mitisme dans le pays. Les deux parents prĂŽnent des valeurs telles que le respect de l’autre et la tolĂ©rance. Finalement, ils envoient Hans Ă  New-York pour le sauver du nazisme et tous les deux se suicident.

Secondaires

📌 Herr Zimmermann : Professeur d’une cinquantaine d’annĂ©es que Hans dĂ©crit comme en paraissant quatre-vingt. Les Ă©lĂšves se moquent de lui Ă  cause de sa pauvretĂ©, qui ne lui autorise de possĂ©der que deux costumes, et de son pince-nez.

📌 Pompetzki : Professeur d’histoire d’origine prussienne qui prĂŽne l’idĂ©ologie nazie

📌 Max Loehr : Professeur de gymnastique qui prĂŽne Ă©galement l’idĂ©ologie nazie. Ambiance. 

Olivier

La Sorbonne

13€/h

Jade

Sciences Po Paris

21€/h

Martin

HEC Paris

23€/h

Alma

ENS Paris-Saclay

24€/h

Victor

ESCP

25€/h

Jeanne

Aix-Marseille Université

17€/h

Besoin d’un prof particulier de français ? ✹

Nos Sherpas sont lĂ  pour t’aider Ă  progresser et prendre confiance en toi.

PRENDRE UN COURS GRATUIT

RĂ©sumĂ© de L’ami retrouvĂ© 🔎

💡 Lieux principaux du dĂ©roulement de l’action

👉 La maison de Conrad : Elle a son importance parce qu’elle va Ă©veiller les soupçons de Hans Ă  propos de Conrad. Ce dernier y est trĂšs peu souvent.

👉 La maison de Hans : Maison confortable situĂ©e dans un quartier bourgeois. S’y trouvent un “jardin d’hiver”, la salle de consultation du pĂšre de Hans et la chambre de ce dernier, remplie de tout ce qu’il aime. Hans invite Conrad chez lui Ă  plusieurs reprises.

👉 Le Karl Alexander Gymnasium : LycĂ©e le plus renommĂ© de la ville. Hans y Ă©tudie.

Note que la majoritĂ© de l’histoire se dĂ©roule Ă  Stuttgart en Allemagne, et que la fin se dĂ©roule, pour Hans, aux États-Unis.

Hans Schwartz a 16 ans, il est cultivĂ©, intelligent, solitaire et il est Ă©galement juif. Il est Ă  la recherche d’une personne avec qui construire une amitiĂ© idĂ©ale. 

Et justement, quand Conrad von Hohenfels entre dans sa vie, dĂšs le premier chapitre, le jeune garçon est tout de suite fascinĂ© par cet ĂȘtre Ă©lĂ©gant qui se dĂ©tache nettement du reste de la classe, Hans y compris. 

Hans fait tout pour se rapprocher de lui et les deux garçons finissent par devenir amis. Si Hans vit leur amitiĂ© sur son nuage rose, Conrad lui a conscience de l’antisĂ©mitisme grandissant qui s’impose entre eux. Hans prĂ©sente son ami Ă  ses parents et ne manque pas de l’inviter chez lui
 Sauf que la rĂ©ciproque est inexistante (oups). Et quand, enfin, Conrad l’invite chez lui, ses parents sont absents. Hans sent bien qu’il y a dromadaire sous semoule.

Hans essayant de comprendre l’arnaque

En parallĂšle, les tensions montent dans le pays alors que Hitler arrive au pouvoir et balaye tranquillement toute idĂ©e de tolĂ©rance et de libertĂ©. 

Les tensions gagnent l’amitiĂ© des deux garçons : pendant une soirĂ©e Ă  l’opĂ©ra, Conrad ignore Hans, Ă©tant accompagnĂ© de ses parents. Le lendemain, Conrad s’explique et dĂ©voile Ă  son ami que sa mĂŽman est profondĂ©ment antisĂ©mite 😬

La situation s’aggrave avec l’arrivĂ©e du professeur Herr Pompetzki qui, matrixe les Ă©lĂšves avec son discours antisĂ©mite. Au point que ces derniers s’en prennent physiquement et verbalement Ă  Hans. Évidemment, Conrad s’interpose et le dĂ©fend, en bon ami qu’il est
 Ah bah non, il arrĂȘte simplement de le frĂ©quenter (d’oĂč l’importance de bien choisir ses amis 🙃).

Les parents de Hans voient la situation devenir incontrĂŽlable. Ils envoient leur fils Ă  New-York, loin de cette folie grandissante. Et eux-mĂȘmes dĂ©cident de se suicider. Avant de partir pour les États-Unis, Hans reçoit une lettre de Conrad qui lui explique
 Ă  quel point il est fan d’Hitler. Mais lui dit quand mĂȘme qu’il est triste qu’il parte (faut pas oublier qu’ils sont best friend forever).

Trente annĂ©es s’écoulent et Hans, qui est devenu avocat, reçoit une demande de souscription envoyĂ©e par son ancien lycĂ©e. Cette souscription a pour objectif final la construction d’un monument en hommage aux Ă©lĂšves du lycĂ©e, morts dans le cadre de la Seconde Guerre mondiale.

Elle est accompagnĂ©e d’un petit fascicule qui recense tous ces Ă©lĂšves et explique leurs actions. C’est ce papier qui permet le plot-twist de fin : Hans hĂ©site Ă  chercher son ami dans la liste, mais il dĂ©cide malgrĂ© tout de le faire
 Et il dĂ©couvre que Conrad (le mĂȘme qui avait envoyĂ© la lettre d’adoration envers Hitler, oui) est mort exĂ©cutĂ© aprĂšs avoir participĂ© Ă  un complot fomentĂ© contre le dictateur. Ça, c’est de la chute 👌.

L’ami retrouvĂ© analyse des enjeux principaux đŸ’„

Un rĂ©cit autobiographique 😯

L’auteur s’est inspirĂ© de sa propre vie pour Ă©crire son roman. Tout comme les personnages, il est nĂ© et a grandi dans la ville de Stuttgart, en Allemagne. Il a Ă©tĂ© Ă©levĂ© dans une famille juive fortunĂ©e. Dans son Ă©cole, il est le seul enfant juif.

Plus tard, il devient avocat et s’engage contre Hitler et le Parti nazi, dans le parti social-dĂ©mocrate. 

Il manque d’ĂȘtre dĂ©portĂ© en 1932, et fuit l’Allemagne pour rejoindre la France. Il s’installe Ă  Paris et se met Ă  frĂ©quenter des milieux artistiques.

Il est emprisonnĂ© en 1940 par les Britanniques. En prison, il dĂ©veloppe un attrait pour la peinture. Une fois sorti, il devient peintre et est naturalisĂ© britannique. Ses parents mourront aprĂšs avoir Ă©tĂ© dĂ©portĂ©s et lui-mĂȘme meurt en 1985 Ă  Londres.

L’amitiĂ© et la trahison â€ïžđŸ’”

Fred Uhlman a fait de l’amitiĂ© un sujet au cƓur des enjeux de son roman. Au cours de cette histoire, on voit se dessiner un lien d’amour platonique entre deux jeunes garçons, que des Ă©lĂ©ments fondamentaux semblent pourtant sĂ©parer.

Il ne s’agit pas d’un livre “naĂŻf” qui ignorerait les difficultĂ©s que peut rencontrer une amitiĂ©. Ici, les deux protagonistes voient leur relation ĂȘtre mise Ă  l’épreuve par le contexte politique et leur contexte familial. Jusqu’au point de rupture, quand Conrad ne vient pas en aide Ă  Hans alors que celui-ci est agressĂ© par ses camarades.

Conrad quand il faut soutenir Hans

Remarque aussi que l’auteur a fait en sorte de ne pas construire une relation binaire entre les deux garçons : mĂȘme s’ils sont sĂ©parĂ©s par certains Ă©lĂ©ments, ils gardent une affection certaine l’un pour l’autre. On le voit Ă  travers la lettre qu’écrit Conrad Ă  Hans quand ce dernier quitte le pays pour ĂȘtre en sĂ©curitĂ©, et Ă  travers la difficultĂ© qu’éprouve Hans Ă  lire le fascicule qui rĂ©pertorie tous les Ă©lĂšves du lycĂ©e morts dans le contexte de la Seconde Guerre mondiale.

L’antisĂ©mitisme et le nazisme âšĄïž

Cet enjeu est le deuxiĂšme au cƓur de l’histoire. Dans L’ami retrouvĂ© de Fred Uhlman, l’auteur invite Ă  une rĂ©flexion d’un point de vue social. Il interroge les consĂ©quences du racisme religieux sur une relation pourtant sincĂšre et profonde. 💡

En plus du focus sur cette amitiĂ©, tu peux observer les consĂ©quences de ces idĂ©ologies sur la sociĂ©tĂ© en elle-mĂȘme, Ă  travers la rĂ©action des camarades de classe en proie Ă  l’influence de leur professeur d’histoire antisĂ©mite par exemple.

Note que le nazisme est un Ă©lĂ©ment qui, quoi qu’ils fassent, sĂ©parent les deux protagonistes principaux : quand Conrad tend vers le nazisme, il s’éloigne de Hans. Et quand finalement il dĂ©cide de se battre contre Hitler, les deux garçons sont sĂ©parĂ©s Ă  jamais par la mort 🙃.  

Sophie

Sciences Po Bordeaux

12€/h

Clémence

HEC Paris

21€/h/h

Antoine

Sciences Po Paris

18€/h/h

Agathe

ENS Lyon

19€/h

Olivier

La Sorbonne

13€/h

Pierre

ESSEC

16€/h

Margot

Arts et MĂ©tiers ParisTech

22€/h/h

Besoin d’un prof particulier d’histoire-gĂ©ographie ? ✹

Nos Sherpas sont lĂ  pour t’aider Ă  progresser et prendre confiance en toi.

PRENDRE UN COURS GRATUIT

Citations analysĂ©es en bref 💭

Le jeune homme se leva. « Graf von Hohenfels, Conrad, annonça-t-il, né le 19 janvier 1916 à Burg Hohenfels, Wurtemberg. » Puis il se rassit.

Dernier paragraphe du premier chapitre

VON HOHENFELS, Conrad, impliqué dans le complot contre Hitler. Exécuté.

DerniĂšre phrase du livre

👉 L’ami retrouvĂ© de Fred Uhlman s’ouvre et avec l’arrivĂ©e de Conrad dans la classe et dans la vie de Hans. Conrad donne alors les informations concernant sa naissance. Et l’histoire se ferme avec les informations concernant sa mort.
👉 Remarque aussi l’ironie de la derniĂšre phrase au regard du titre du livre : Hans a finalement perdu un ami qui lui Ă©tait cher. Il le “retrouve” dans le bulletin, pour le perdre dĂ©finitivement.

Deux autres garçons qui allaient Ă  la mĂȘme Ă©cole Ă©taient les frĂšres Stauffenberg. L’un d’eux a presque rĂ©ussi Ă  tuer Hitler. Pour cela, il a Ă©tĂ© exĂ©cutĂ©.

👉 Ici, Fred Uhlman parle en fait de Claus von Stauffenberg. Ce comte et officier de l’armĂ©e allemande du IIIe Reich (la Wehrmacht) est une figure centrale de la rĂ©sistance militaire contre le nazisme. Il est cĂ©lĂšbre pour avoir participĂ© au complot visant Adolf Hitler. Le 20 juillet 1944, il organise un attentat, connu sous le nom d’ “opĂ©ration Walkyrie”.

💡 Version cinĂ©matographique

Titre : L’ami retrouvĂ©

Date : 1989

RĂ©alisateur : Jerry Schatzberg

Scénariste : Harold Pinter

Origine : franco-germano-britannique

Zoom sur l’auteur ✒

Prénom et nomFred Uhlman
Dates de vie1901 - 1985
OrigineAllemand (Stuttgart), naturalisé britannique
ProfessionÉcrivain et peintre

Bonne lecture ! đŸ˜Œ

Eh voilĂ  ! Tu sais tout de L’ami retrouvĂ© analyse, rĂ©sumĂ© et enjeux principaux ! Il ne nous reste plus qu’à te souhaiter beaucoup de plaisir lors de ta lecture 😉

4.5/5 - (69 votes)
Jazz Riffet
Heyy ! AprĂšs une prĂ©pa A/L, une licence de Lettres Ă  Paris IV et un virage Ă  droite pour intĂ©grer un master de com’ Ă  la Sorbonne Nouvelle, me voilĂ  aujourd’hui dans l’équipe solaire des Sherpas pour faire ce que j’aime le plus : aider et Ă©crire ! 😇

Laisse-nous un commentaire !

Des questions ? Des bons plans Ă  partager ? Nous validons ton commentaire et te rĂ©pondons en quelques heures ! 🎉

Ebook

Notre ebook pour réussir le bac

TĂ©lĂ©charge notre guide et dĂ©couvre comment rĂ©ussir le bac grĂące Ă  nos conseils et nos mĂ©thodes ! đŸ‘©đŸ»â€đŸŽ“