La mythologie grecque : l’histoire de Hadès 🔥

Jazz Riffet - Mis à jour le 06/05/2022
223995

Tu as entendu parler des héros de l’Iliade d’Homère, des légendes mêlant mortels et personnages divins, de la vie palpitante qu’on mène dans les mythes. Et maintenant tu veux en savoir plus sur l’histoire de Hadès, dieu fascinant du Royaume des morts ? On te raconte tout dans cet article ! C’est parti ! 🚀

À lire aussi

Tu as envie d’en connaître plus sur l’histoire de Zeus, le célèbre roi du Ciel ? 🔅

Fiche de présentation de Hadès

Nom en grec ancienᾍδης ou Ἅιδης / Háidēs
Équivalences syncrétiquesPluton, Sarapis, Aita
PèreCronos, titan, fils d’Ouranos (le ciel nocturne étoilé) et de Gaïa (la Terre)
MèreRhéa, titanide de la fertilité, fille d’Ouranos et de Gaïa
Frères et soeursPoséidon, Hestia, Déméter, Héra, Zeus
EnfantsMacarie, Zagreus
Épouse officiellePerséphone
Animal de compagnieCerbère
Fonction principale Dieu des Enfers
RésidenceEnfers grecs
AttributsLa corne d’abondance, la kunée, le sceptre à deux fourches, le char tiré par deux centaures (créatures mi-hommes, mi-chevaux)
AnimalSerpent
VégétalCyprès
SanctuaireSamothrace (Thrace), Élis (Péloponnèse), Éleusis (Grèce)

L’histoire de Hadès et de ses origines 🍼

Naissance

Hadès est le fils de Cronos, un titan, et de Rhéa, la titanide de la fertilité. Un jour, à cause d’une prédiction faite par les parents de Cronos, Ouranos et Gaïa, Cronos décide d’empêcher la naissance de ses enfants. Comment ? En les avalant 🙂.

Il lui a été prédit qu’un de ses enfants viendrait à se rebeller contre lui et à le détrôner. Et ça franchement, c’était hors de question. Sauf qu’il ne faut jamais croire qu’on peut contourner la prédiction d’un oracle…  

👉 Héra décide de sauver le dernier de ses enfants, Zeus, en le remplaçant par une pierre emmaillotée. Cronos avale la pierre, tandis que l’enfant est envoyé en Crète, où il est élevé par des nymphes et allaitée par la chèvre Amalthée. Il revient plus tard et convainc la titanide Métis de faire boire à Cronos une boisson capable de le faire vomir (dite émétique).

Bingo : le titan régurgite tous ses enfants – qui avaient tranquillement continué de grandir dans son estomac. Parmi ces enfants figure Hadès, le premier enfant de Cronos et de Rhéa

Titanomachie 

Quelque temps après, Zeus (oui, encore lui) décide se rebeller contre les titans. Il lance une guerre, et à ses côtés se joignent Hadès et Poséidon. Pour faire cette guerre, la Titanomachie, les trois êtres divins reçoivent l’aide des Cyclopes. Ces créatures mythologiques, dans leur grande bonté, offrent à Hadès la kunée ainsi qu’un casque qui rend invisible (on t’explique plus loin de quoi il s’agit 😉). 

👉 À la fin de cette guerre, Hadès, Poséidon et Zeus se répartissent le monde. Le premier règnera sur le monde souterrain, le second sur la Mer et le dernier sur le Ciel. 

Alors, qui est Hadès ? 🔥

Ses principales caractéristiques

Certains auteurs, comme Eschyle, le plus ancien des trois grands tragiques grecs, prêtent à Hadès le rôle de juge des morts. Il ferait la justice en condamnant ceux des humains qui se sont mal comportés. Mais ce rôle lui est dans l’ensemble peu attribué.

Il est avant tout considéré comme celui qui guide les morts, c’est d’ailleurs pour cette raison qu’il possède un sceptre. Son rôle est d’empêcher les morts de s’échapper des Enfers (parce qu’ils pourraient terrifier les êtres mortels comme les êtres divins)

Note aussi qu’il arrive qu’il soit compté comme faisant partie des divinités de l’Olympe. Mais ça reste quand même rare, dans la mesure où il ne sort que très peu de sous les sols… Un rat, en somme.

Il est d’ailleurs le seul des dieux principaux, et notamment des frères et sœurs de Zeus, à ne pas faire partie physiquement de l’Olympe. Mais on peut considérer qu’il est le dieu de sa propre Olympe, parce qu’il dirige tout un monde sous la terre. D’ailleurs il est parfois considéré comme un équivalent souterrain de Zeus 😎.

Ses épithètes 

Voici une petite liste de quelques uns des nombreuses surnoms qui ont été donnés à Hadès durant son histoire :

  • Polydegmon : Celui qui reçoit de nombreux hôtes
  • Plouton : Celui qui enrichit
  • Stygeros : L’Horrible
  • Aïdôneus : Ce qu’on ne voit pas 👀

💡 Zeus Catachtonios

L’une des épithètes de Hadès est aussi Zeus Catachtonios. Ce surnom renvoie au fait que Hadès est une divinité dite “infernale” ou “souterraine”.

👉 Ce terme provient du grec ancien et signifie “terre”. Les divinités chtoniennes sont donc celles reliées à la terre, le monde souterrain ou les Enfers ! Gaïa, par exemple, est aussi considérée comme une divinité chtonienne.

Ces divinités s’opposent à celles dites “ouraniennes” ou “éoliennes”, celles reliées au ciel, comme Ouranos.

À lire aussi

Et si tu veux tout savoir de l’héritage des pensées grecque et latine, on a l’article qu’il te faut !

Perséphone : une histoire d’amour… et de séquestration 👌

Un beau jour, Hadès tombe amoureux de la fille du roi du Ciel et de Déméter, Coré. Soucieux de son bien-être, il demande la permission avant de l’épouser… à son père. Zeus sait que sa fille ne sera pas d’accord pour s’unir à Hadès, mais il ne refuse pas pour autant, il reste silencieux 🙄

Hadès (qui n’a pas bien la définition du consentement en tête) prend l’expression “Qui ne dit mot consent” au pied de la lettre et décide d’enlever Coré, alors qu’elle est tranquillement en train de cueillir des fleurs aux côtés d’Athéna, d’Artémis et de nymphes aquatiques (les Océanides)

👉 Sa mère, Déméter, se rend compte de sa disparition et la recherche partout sur Terre. C’est Hélios, le dieu du Soleil, qui finit par lui révéler que sa fille a été enlevée par Hadès et qu’elle se trouve désormais aux Enfers 🤯

💡Le savais-tu ?

Étymologiquement, Déméter signifie “la mère” et Perséphone “la fille” 🤓

Une autre version raconte que c’est la déesse de la lune et des morts elle-même, Hécate, qui accompagne Déméter jusqu’à Hélios, puis jusqu’à Hadès, à travers les Enfers. Selon cette version, c’est elle aussi qui parvient à obtenir d’Hadès qu’il relâche Perséphone durant les six premiers mois de l’année, au moment du printemps et de l’été.

Ce qu’on ne t’a pas encore dit, c’est que Déméter est la déesse des récoltes et des moissons (hehehe). Sa réponse est simple : elle décide de manifester sa colère en empêchant les semences sur Terre de germer – et tant pis finalement pour les dommages collatéraux de type humain 🙃

Zeus panique et tente de convaincre son grand frère de relâcher sa fille. Il envoie Hermès donner l’ordre à Hadès, qui décide d’obtempérer. Mais, Hadès a plus d’un tour dans son sac : avant qu’elle ne parte, il fait manger à Coré un grain de grenade. Coré retrouve sa Déméter, mais cette dernière flaire la filouterie. 

Plot-twist : puisque sa fille a mangé de la nourriture des Morts, elle devra rester aux Enfers un tiers de l’année, ce qui correspond à l’hiver. Dès lors, elle ne porte plus le nom de Coré, elle devient Perséphone (Proserpine pour les Romains)

👉 Note que dans des versions précédant celle-là, elle est contrainte de rester six mois de l’année sous Terre. 

💡 La fraîcheur de son premier amour

Avant de rencontrer Perséphone, Hadès a vécu une aventure d’amour avec Menthé, la fille du fleuve Cocyte. Hadès met fin à leur aventure, ce qui ne plaît pas du tout à la jeune femme.

Par la suite, quand Hadès et Perséphone entament leur relation amoureuse, Menthé critique et dénigre cette dernière. Perséphone s’énerve (ou Déméter, selon les versions) et joint l’utile à l’agréable : l’ex de Hadès est transformée en plante… la menthe ! 🍃

Iconographie : Comment Hadès est-il représenté ? 🤔

On te présente ici les éléments qui sont le plus souvent rattachés à Hadès au fil de ses représentations et on t’explique leur signification ! 🧐

Ses attributs principaux

Kunée : dans la mythologie grecque, il s’agit d’un casque qui a le pouvoir de rendre invisible dieu comme mortel. On peut supposer que l’un des noms qui ont été donnés dans l’histoire de Hadès, à savoir “l’invisible”, provient de là !

La corne d’abondance : Comme son nom l’indique, cet objet mythologique a la forme d’une corne (plus précisément une corne d’animal ruminant, comme une vache, un bison ou un buffle). D’après la mythologie grecque, quand Zeus est en Crète (caché par Rhéa pour ne pas être dévoré par Cronos), il est nourri par une chèvre qui s’appelait Amalthée. Un jour (les enfants sont maladroits), il casse l’une de ses cornes 😬.

Plus tard, il décide de donner à cette corne un formidable pouvoir : elle pourra se remplir encore et encore de fleurs, de fruits, de miel, de lait et d’autres aliments délicieusement sucrés et doux.

👉 Cette corne est symbole de richesse, d’opulence, mais aussi de fécondité dans certains contextes. Elle est associée à un nombre important de personnages. Dans le cas qui nous intéresse, elle correspond à la représentation qu’on se fait d’Hadès dans l’histoire : un dieu riche, qui vit dans l’opulence et l’abondance 💵

Cerbère 🐶

Du côté de sa description physique, on se bagarre dans les commentaires. On constate que les descriptions de cet animal ne sont pas toutes les mêmes en fonction des textes. 🤔

Tout le monde s’accorde sur le fait qu’il s’agit d’un animal polycéphale (c’est-à-dire qu’il possède plusieurs têtes), mais personne n’est d’accord sur le nombre. Hésiode, célèbre poète né en Grèce au VIe siècle avant J.-C. disait qu’il avait 50 têtes. Horace, poète latin né en 65 avant J.-C., estimait lui que 100 têtes, c’était plus crédible. Mouais.

Bref, la plupart du temps, on lui prête trois têtes seulement (comme dans le film Percy Jackson : Le voleur de foudre sorti en 2010, ou comme dans le film Disney Hercule, sorti en 1997).

Pour le reste du corps, là encore il y a débat. Tout le monde y va de sa propre créativité. Par exemple, Horace (encore lui) le décrit comme possédant une tête de chien et cent têtes de serpents. Mais ce n’est pas fini : il lui prête aussi une bouche à trois langues. Ovide, poète latin né en 43 avant J.-C., change un détail ou deux : selon lui, l’animal mythologique a une bouche venimeuse. Quant à Virgile, un autre célébrissime poète latin né lui en 70 avant J.-C, il l’imagine avec plusieurs dos. Bref, tu es libre de choisir l’image que tu préfères ! 😌

Toujours est-il que cet animal célèbre de la mythologie grecque est définitivement rattaché au Royaume des morts et à l’histoire de Hadès. En plus d’être le plus cute des animaux de compagnie (non), Cerbère est surtout un excellent gardien. C’est d’ailleurs son rôle : il est officiellement le gardien des Enfers. Comme il vit à l’entrée des Enfers, il peut empêcher les morts de sortir et les humains de venir récupérer leurs proches tombés dans les Enfers 🙅‍♂️

Hadès dans la culture 

Même si Hadès reste discret dans l’ensemble de la mythologie grecque, il a fait l’objet de nombreuses représentations. Et encore aujourd’hui, il est présent dans notre culture. On te donne des exemples ici ! 😌

Littérature 📚

  • Il apparait dans The Chaos Chronicles de John Wright, une série littéraire dont le premier tome a été publié en 1994
  • Dans le manga japonais Fairy Tail de Hiro Mashima, publié entre 2006 et 2017, un personnage, le maître de la guilde sombre Grimoire Heart, porte son nom

Cinéma 🎞

  • En 1997, il est le principal antagoniste dans le film d’animation Disney Hercule
  • En 2010 et 2012, il est incarné par Ralph Vienne dans Le Choc des Titans

Jeux vidéos 🎮

  • Dans Age of Mythology sorti en 2002, il est un des dieux majeurs
  • Dans Final Fantasy sorti en 1987, il fait des apparitions récurrentes

Musique 🎵

  • En 1978, un groupe de Trash metal américain se forme et décide de s’appeler Hades. Il comprend les artistes Paul Smith et Dan Lorenzo.
  • Le groupe PNL y fait référence dans sa célèbre chanson “Au DD” sortie en 2019 💀

Peinture 🎨

Le dieu antique est fréquemment représenté dans les peintures au fil des époques. On a choisi un exemple de tableau et on t’explique ici pourquoi il est intéressant à analyser !

  • Titre : Enlèvement de Proserpine
  • Peintre : Pignoni Simone
  • Date de création : Entre 1650 et 1660
  • Caractéristiques : huile sur toile, 89 x 136 cm

Description

  • Scène sensuelle, mais inquiétante 
  • Ce tableau est un exemple parfait de clair-obscur : Proserpine (Perséphone pour les Grecs) apparaît tout en lumière et en fleurs. Elle représente la jeunesse, les saisons printanières, chaudes, fleuries, la féminité, l’innocence 😌 et sa peau est blanche. 
  • À droite du tableau, tu peux constater la présence d’un homme sévère, noyé dans l’ombre, avec la peau hâlée. Il retient Perséphone qui tente de toute évidence de s’enfuir. Il semble plus âgé qu’elle et puissant. Surprise, m****f****r, c’est Hadès ! Derrière lui, tu peux observer une lumière rouge, qui renvoie aux Enfers 🔥
  • La scène est centrée uniquement sur ces deux personnages, on ne constate rien autour d’eux qui puisse détourner notre attention. 

Eh voilà ! Désormais tu es incollable sur Hadès ! On espère que cet article t’aura aidé ! 😉

5/5 - (1 vote)

Laisse-nous un commentaire !

Des questions ? Des bons plans à partager ? Nous validons ton commentaire et te répondons en quelques heures ! 🎉

Ebook

Notre ebook pour réussir le bac

Télécharge notre guide et découvre comment réussir le bac grâce à nos conseils et nos méthodes ! 👩🏻‍🎓