[6ème] Trajan ou « le meilleur des empereurs » 😎

Thomas Gilbert - Mis à jour le 04/07/2022
238260

Marcus Ulpius Traianus alias Trajan, né en 18 septembre de l’an 53. C’est le fils d’un couple de colons romains à Italica, la première ville romaine fondée en Espagne. De ce fait, l’empereur Trajan est le premier empereur romain qui ne vient pas du Latium !

Son père Marcus Ulpiuis Traianus Senior (oui ils avaient le même nom, ça vole pas haut l’originalité chez eux 😬) contribue à sa formation. Trajan gravit rapidement les échelons et devient l’un des meilleurs empereurs romains selon les historiens. Qui était ce personnage ? Qu’a-t-il accompli de si génial ? On répond à toutes ces questions dans cet article !

Eamus ! 🚀 (c’est Let’s go en latin) 

Biographie de Trajan 📚

Une carrière prestigieuse ✨

Trajan a occupé le poste de sénateur romain, on peut donc estimer qu’il a reçu une éducation classique à la hauteur de son rang social.

L’histoire et l’archéologie n’ont pas été capables de fournir des informations sur le début de son Cursus Honorum. On n’a pas trop d’info sur le bonhomme, il n’était pas trop dans le délire du journal intime. 

💡 Le savais-tu ?

Le Cursus Honorum est le parcours à suivre pour accéder aux plus hautes fonctions publiques, à savoir Consul. Chaque étape correspond à une fonction que doit assumer le romain au cours de sa carrière, le but étant de pouvoir former les occupants des différentes fonctions publiques.

Ce qu’on sait, c’est qu’il a commencé son cursus en tant que Tribun militaire de l’an 73 à 78. Pour faire simple, c’est un poste d’officier supérieur au sein de la légion romaine. À cette occasion, il accompagne son père en Syrie pour mener la première grande guerre Judéo-Romaine.

👉 Il aura quand même passé presque 10 ans à ce poste, autant dire qu’il devait bien aimer la baston ! 😅

De 78 à 81, il prend le poste de Questeur, c’est en quelque sorte le comptable du Sénat romain. On suppose ensuite qu’il a de nouveau accompagné son père en Asie en tant que Légat.

💡 Le savais-tu ?

Le légat est un titre officiel, provenant du latin legare, qui signifie « envoyer avec une mission ». C’est un rôle qui était confié aux représentants officiels de la Rome antique envoyés dans les provinces ou dans une nation étrangère. En gros, ce sont les gouverneurs d’une province, un peu comme nos députés à l’Assemblée nationale.

En 84 il devient Préteur, la dernière étape avant d’obtenir le Consulat.

Le souci, c’est qu’à l’époque, il n’était pas vraiment pote avec l’empereur Domitien (Il lui avait peut-être volé son goûter quand ils étaient à la garderie ensemble ? Qui sait… 🙄)

👉 Le résultat, c’est que malgré sa brillante carrière, il se retrouve bloqué. L’empereur fit tout pour qu’il ne puisse pas progresser.

Pour ce faire, il a donné des postes importants à ses copains. Ainsi en 88, l’empereur Domitien le nomme à la tête d’une légion au Nord de l’Hispanie (c’est le nom que les romains donnaient à la péninsule ibérique au sud de l’Espagne.)

Des démêlés avec l’empereur Domitien ? 😬

Trajan a pas eu le temps de poser ses valises qu’en 89, l’empereur décide de l’envoyer en Germanie. Il a pour mission de faire la fête au général Lucius Antonius Saturnius (menu best of plus) qui s’est rebellé contre l’empereur en pensant pouvoir prendre sa place.

Malheureusement pour Trajan, il est devancé par le gouverneur de Germanie, un certain Lappius Maximus qui arrive à mater la révolte avant lui et obtient en récompense le titre de Consul et le poste de Gouverneur en Syrie !

💡 Le point Def’

Tu dois te demander ce que c’est qu’un Consul si le poste est tant convoité ? C’est la plus haute fonction des magistrats Romain. Pendant la République (509 ; -27 av J.C) ils gouvernaient par deux, ils étaient également chefs des armées (un peu comme notre président). Sous l’Empire, ce n’est plus qu’un titre honorifique accordé par l’empereur et reconnu par le Sénat.

👉 Malgré son échec face à Lappius Maximus, notre cher Trajan est tout de même perçu comme un excellent chef au sein de sa légion en Germanie. Finalement, après avoir fêté ses 38 ans, il est finalement nommé Consul éponyme en 91, c’est-à-dire qu’il donnera son nom l’année de sa nomination dans le calendrier romain !

Pendant ce temps dans l’empire romain, Domitien décide de perpétuer l’héritage de la dynastie des Flaviens, autrement dit : faire de la merde. 🤦‍♂️

Domitien était issu de la dynastie des Flaviens, de grands empereurs très reconnus pour leurs qualités de stratège militaire et de monarque. Ils étaient surtout en bonne santé niveau psychologie…

Ainsi, Domitien réduit en cendre la stabilité de son État, il ruine les finances de l’Empire, il taxe la richesse de tous les romains et se déclare « Dominus Deus » (Maître et Dieu en français).

👉 Pour simplifier, il a complètement dépouillé le Sénat de son contre-pouvoir pour devenir un monarque absolu avec tous les pouvoirs. 

Le pouvoir a fini par lui monter à la tête et il est devenu parano imaginant des complots dans tous les sens. Il a fait exécuter pas mal de sénateurs et autant d’officiers impériaux pour avoir commis de toutes petites infractions. Il ira même jusqu’à faire exécuter son cousin. T’imagine l’ambiance des repas de famille ? 🙃

💡 L’anecdote

Il pensait que tout le monde voulait l’assassiner. Pour cette raison, il a fait tapisser les murs de la galerie où il aimait se promener, avec de la pierre de lune extrêmement polie pour qu’elle reflète tout ce qui se passait derrière lui !

À l’image de plusieurs de ses prédécesseurs et ses successeurs, il devient totalement imprévisible et méchamment dangereux pour la vie de son entourage. Si bien que sa famille finit véritablement par fomenter un complot à son encontre pour l’assassiner, une bien belle tradition chez les empereurs romains ! 

Quelle misérable condition que celle des princes ! On ne les croit sur les complots de leurs ennemis que quand ils en ont péri victimes.

Suétone

Auteur

Après avoir longuement débattu s’il fallait le faire assassiner pendant le dîner ou pendant son bain, le serviteur de sa propre femme le transforme en gruyère en 96.

Après avoir appris la nouvelle, les Sénateurs (hyper rancuniers) se sont rués au Sénat pour condamner sa mémoire à l’oubli, la Damnatio Memoriae. 

👉 Il s’agit de l’une des pires sentences d’un point de vue symbolique, le condamné se retrouve tout simplement effacé de l’histoire !

Les pièces de monnaies à son effigie sont fondues, ses arcs de triomphe sont abattus, on supprime son nom des documents publics officiels et sa page Wikipédia est même effacée !! (Ceci est une boutade. Internet n’existait pas, hein 🤓).

Heureusement pour les historiens, en province ils s’en foutaient un peu de la condamnation, ce qui explique qu’on ait suffisamment d’information sur le bonhomme pour t’écrire ce passage de l’article ! 👋

L’ascension de Trajan Empereur romain 🧗‍♂️

En septembre 96, il faut remplacer Domitien. Les sénateurs font alors le tour des Ehpad du coin pour trouver un remplaçant :

Nerva, 65 ans et pas mal de kilomètres au compteur.

Papy Nerva sait très bien qu’il en a plus pour longtemps, il est là uniquement pour faire la transition et heureusement pour lui parce qu’il n’a pas de formation militaire, l’armée ne peut pas le blairer ! 😬

L’autre souci du vieux Nerva, c’est qu’il n’avait pas de descendance. Il devait donc se trouver un héritier. Tu l’auras sans doute deviné, il a choisi notre cher Trajan !

💡 Le savais-tu ?

À l’époque de la Rome antique, c’était presque un exploit d’être toujours vivant à 65 ans, la moyenne d’espérance de vie à cette époque tournait plutôt autour de 30-35 ans. C’est bien plus tard qu’on a réussi à l’augmenter avec les progrès de la médecine moderne !

Le 28 octobre 97, Trajan est officiellement adopté par Nerva. Trajan n’était pas présent à Rome quand ça s’est déroulé, il aurait simplement reçu une lettre de Nerva par un messager :

Aujourd’hui l’histoire se souvient de Trajan comme du meilleur empereur, ce qui lui a valu le titre “Optimus Princeps”. C’est un titre qui signifie que ce ne sont pas les liens du sang qui comptent pour accéder au titre suprême, mais les réelles compétences de l’héritier !  

Papy Nerva rend son dernier souffle l’année suivante et Trajan accède enfin au Principat (le titre juridique de la fonction d’Empereur). En apprenant la nouvelle, il ne s’est pas dépêché de rentrer. Il a préféré faire un petit peu de tourisme au niveau des frontières du Rhin et du Danube.

👉 Non seulement pour se protéger des Daces (l’ennemi de Rome à l’époque), mais aussi pour s’assurer de la loyauté des légions romaines du coin qui étaient encore fidèles à l’ancien empereur Domitien. 

Il revient à Rome en 99 après avoir passé deux ans loin de la maison pour surveiller les frontières au Nord de l’empire. Il rentre dans la ville de la manière la plus modeste qui soit : à pied.

Bien différent des autres empereurs qui préféraient se pavaner avec leurs chars dorés à la tête d’un défilé de la légion romaine. Une fois en possession du pouvoir, il peut enfin se consacrer à son passe-temps favori : la guerre ! 😈

Qui est l’empereur Trajan : Un empereur conquérant 🏆

La première guerre dacique 🥇

Sa première action a été de se tourner vers la Dacie. Un petit royaume sympathique gouverné par le roi Décébale qui se situe à la frontière de l’actuelle Roumanie et la Moldavie. 

Du temps de Domitien, les Romains s’étaient déjà battus contre les Daces pour conquérir leur territoire.  

Mais vu que l’empereur n’avait plus toute sa tête, le seul truc qu’il a réussi à faire c’est… négocier un traité de paix.

Un traité de paix très désavantageux pour Rome qui contraignait l’Empire à verser de l’argent à la Dacie et à fournir l’aide d’ingénieurs romains pour la reconstruire. Tu te doutes bien que ça devait être une situation très humiliante pour l’empire le plus puissant à cette époque… 

💡 Le savais-tu ?

La marque de voiture roumaine Dacia a directement emprunté son nom au territoire de la Dacie romaine !

Pour rattraper le coup et parce qu’il avait besoin d’un succès militaire pour affirmer sa légitimité, l’empereur Trajan s’est donné pour objectif de punir Décébale qu’il considérait comme le fautif dans cette histoire.  

Trajan justifie la campagne contre la Dacie par l’abondance de mine d’or dans la région. Il rassemble près de 80 000 soldats de la légion romaine et presque autant des légions auxiliaires issues des colonies romaines.

👉 En l’an 100, il traverse le Danube avec ses 150.000 hommes et sans difficulté, il roule sur la moitié du pays. La principale bataille de cette campagne prend place dans la ville de Tapae en 101, la ville est un point de passage stratégique pour atteindre la capitale dacienne Sarmizegetuze.

Les restes de la cité antique de Sarmizegutuze en Roumanie

👉 C’est une première victoire facile pour Rome, mais sans plus, l’essentiel des Daces se sont réfugiés dans les montagnes en bloquant l’accès à la capitale tandis que l’hiver battait son plein. Décébale pensait être à l’abri puisque traditionnellement on ne faisait la guerre qu’en été, mais Trajan n’en avait rien à faire : Il s’est lancé dans un Giga-siège

Décébale a réussi à tenir tant bien que mal, mais sentant venir la défaite, il s’est rendu en 102, se pliant aux exigences de l’empereur Trajan. La Dacie passe alors sous protectorat romain et en devient dépendante.

Le roi doit également :

  • Céder des terres
  • Détruire ses forts le long du Danube
  • Affaiblir son armée

À l’issue de cette victoire, Trajan et son armée en profite pour construire le “pont de Trajan” qui permettait de traverser le Danube, nous y reviendrons. 😏

Représentation du pont de Trajan avant d’être détruit

La deuxième guerre dacique 🥈

Après sa cuisante défaite, le roi Décébale mauvais perdant, souhaitait à nouveau en découdre. Il s’est donc préparé en circonstance et s’est constitué une nouvelle armée. Bien évidemment, cela enfreint les règles du traité de paix fraîchement signé.

De son côté, Trajan s’en fiche un peu puisqu’il va pouvoir retourner faire la guéguerre ! Tout comme son ennemi, il se prépare au conflit en nouant plusieurs alliances avec des tribus germaniques pour gonfler les rangs de son armée. 

On sonne le coup d’envoi en 105, les Daces s’emparent de la région du Banat puis se dirigent ensuite vers la Mésie romaine. 

Trajan ne pensait pas que les Daces étaient capables d’une telle percée avec seulement 15,000 hommes. Par conséquent, il décide de répondre avec mesure et sagesse : 200,000 hommes soit la moitié des troupes de l’empire ! 🤯

C’est véritablement David contre Goliath. Les Daces avaient tout de même un coup d’avance parce que ça prend pas mal de temps pour déplacer autant de soldats. 

Décébale, étant fin stratège, décide donc de profiter de son avance pour faire prisonnier le gouverneur de la Mésie romaine pour faire chanter Trajan : Cnaeus Pompeius Longinus. (On t’en voudra pas si tu retiens pas son nom).

👉 Malheureusement pour Décébale c’est pas de bol. Ce gouverneur plein de courage a préféré mettre fin à ses jours de manière héroïque pour épargner une défaite à son empereur. (Si ça c’est pas du dévouement.) 

En 106, l’empereur Trajan traverse le Danube avec son armée, c’est bien pratique d’avoir pensé à construire un pont ! 😏 

Voyant arriver la puissante armada romaine, les quelques alliés de Décébales ont préféré prendre la poudre d’escampette en abandonnant le navire. En bon capitaine, le roi refuse d’abandonner une nouvelle fois, mais les Romains prennent la capitale à la fin de l’été de la même année.

Pour conclure l’épisode des guerres daciques, tu peux retenir que cette première campagne militaire a été tout bénef’ pour l’empereur Trajan !

📌 Il remporte sa première victoire militaire qui le légitime

📌 Il s’empare du trésor de Décébale et des mines d’or 

👉 Trajan était tellement balèze, qu’en même temps que cet épisode, il avait envoyé l’autre partie de l’armée romaine au Moyen-Orient pour annexer sans trop d’efforts l’Arabie pétrée. 

L’empire romain avait donc acquis de nouvelles liaisons commerciales avec les différents pays présents dans la région. Trajan réussit à agrandir l’empire romain pour lui faire atteindre son apogée. 

À lire aussi

Tu veux en apprendre plus sur l’antiquité ? Viens découvrir les religions de la Grèce Antique dans notre article 😉

Qui est l’empereur Trajan : un empereur bâtisseur 🔨 

De 107 à 113, après une campagne militaire pleine de succès, l’empereur romain décide de se concentrer un peu plus sur sa politique intérieure. Ce n’est pas pour rien que Trajan soit considéré comme le meilleur empereur romain par les historiens, il a accompli de nombreux travaux pour améliorer la qualité de vie des citoyens de l’empire !

De nouveaux axes de communication 🛣️

Son premier grand chantier porte sur l’amélioration des voies de communication, en Italie notamment. Il fait bâtir une nouvelle route : la Via Traiana.

Ce nouvel axe de communication permet ainsi de rallier plus rapidement Rome au port de Brundisium sur la côte Adriatique.

En parallèle, il fait également construire un nouveau port à Rome en plus de celui présent à Ostie, une ville au sud de la capitale. Au cours de son règne, l’empereur Trajan fait également rénover plusieurs ports italiens, notamment celui de la ville d’Ancône.

Des améliorations pour la capitale romaine 🛀

Les travaux de l’empereur Trajan sont à l’origine de l’amélioration de la qualité de vie à Rome mais également de son embellissement. 

📌 Il améliore le système d’approvisionnement en eau de la capitale avec l’agrandissement du réseau d’aqueducs.

📌 Il fait construire de grands thermes (des bains publics)

Son plus grand projet c’est la réalisation d’un nouveau forum qui porte son nom (rien que ça) pour accueillir de grands marchés.

C’est d’ailleurs dans ce forum qu’il fait ériger la célèbre Colonne Trajane encore debout aujourd’hui ! (1900 ans le caillou !)

👉 La colonne est parée d’une longue frise qui raconte l’histoire des guerres trajanes en mémoire de la victoire de l’empereur.

À lire aussi

Si les guerres du monde antique te passionnent, viens lire notre article sur la bataille de Salamine lors de la seconde guerre médique ! 😎

Des améliorations socio-économiques 🤑

Sur le plan économique, les réformes de Trajan ont également fait parler d’elles. Par exemple, il obligea les sénateurs romains à investir ⅓ de leurs richesses en Italie

👉 La plus importe de ses mesures, c’est l’instauration en 99 d’une aide alimentaire : l’alimenta.

C’est un petit pécule versé chaque mois par l’État impérial destiné aux enfants des citoyens romains les plus pauvres. 

Eh ouais, Trajan avait un petit côté socialiste. Tu veux une autre preuve ? En 100, il fait distribuer du grain gratuitement à plus de 500 orphelins italiens.

Avec ces réformes économiques, il permet aux provinces romaines d’obtenir plus d’autonomie en leur autorisant à collecter elles-mêmes des impôts. Leur santé économique s’améliore et les villes en provinces se mettent à pousser comme des champignons !

La fin du règne de l’empereur Trajan ⚰️

Carte de l’empire Parthe

Après avoir fini de rénover son empire, Trajan a de nouveau des envies de conquêtes et de faire la castagne.

Cette fois-ci, il se tourne vers l’ennemi juré des romains, l’empire Parthe !

Ainsi, il entame une nouvelle guerre en 113. Le problème, c’est qu’au Sénat tout le monde ne comprend pas l’intérêt d’une guerre aussi risquée. Trajan avait avancé l’argument que l’empire Parthe avait fait remplacer le roi d’Arménie, un royaume normalement rattaché à l’empire romain.

💡 Le savais-tu ?

Cette guerre est malheureusement très peu connue de l’histoire puisque très peu de sources historiques en font mention dans le détail. On sait simplement que Trajan s’est rendu en Arménie vers 114 pour annexer le pays à son empire. Il a ensuite réussi à vaincre les Parthes et à s’emparer de leur territoire qui s’étend jusqu’au golfe persique.

Après cette glorieuse victoire, des révoltes juives éclatent dans l’empire vers 115, secouant l’autorité de Trajan au Moyen-Orient. Au même moment, Rome fait face à un soulèvement des Parthes et s’ajoute à ça la Dacie qui se rebelle une fois de plus.

👉 L’armée romaine parvient tant bien que mal à réprimer toutes ses révoltes, mais l’empereur Trajan qui avait atteint l’âge de la retraite, est sorti fatigué du conflit et tombe gravement malade. Le chemin du retour vers Rome aura raison de lui en le 8 août 117. Pour lui rendre hommage, le Sénat décidera de le diviniser.  

À son décès, c’est son successeur Hadrien qui prend les rênes du pouvoir. Trajan avait eu le temps de l’adopter juste avant sa mort.

Son règne sera dédié au maintien de la paix dans l’empire et à réparer l’énorme trou dans les finances de l’État causé par les campagnes militaires de Trajan. 

L’empereur Trajan : ce qu’il faut retenir ! ✨

Maintenant, tu peux donc comprendre pourquoi, on se souvient de Trajan comme du meilleur empereur romain. Lors de son règne, il a su prendre soin de son peuple et il a accompli de nombreuses conquêtes importantes et le résultat de ses grands travaux sont pour la plupart encore visible aujourd’hui. 

Son seul point noir, c’est son ambition d’expansion qui l’aura conduit à sa perte et fragilisé l’empire romain. On peut donc dire que c’est le meilleur empereur si on le compare à tous ses prédécesseurs, néanmoins ce n’était peut-être pas le plus avisé ! 😉

5/5 - (1 vote)

Laisse-nous un commentaire !

Des questions ? Des bons plans à partager ? Nous validons ton commentaire et te répondons en quelques heures ! 🎉

Ebook

Découvre nos ebooks

Avoir confiance en soi, réussir le bac, trouver son stage, gagner en productivité… À chaque problème son guide pour progresser et devenir la meilleure version de toi-même ! 💪