Peut-on défendre les Ouïghours avec une veste Zara ? ✊

Estelle Maskowycz - Mis à jour le 15/02/2022
défendre une opinion

À l’heure de la prise de conscience générale sur les conséquences des habitudes de (sur)consommation qui régissent notre société, un vrai paradoxe est né. Est-il possible de défendre une opinion ou une cause en participant au système que l’on dénonce ? 

Violation des droits humains et catastrophes écologiques sont aujourd’hui les répercussions désastreuses de la surconsommation. Peut-on défendre les Ouïghours avec une veste Zara ? Prôner l’écologie tout en prenant l’avion pour partir en vacances, ou encore regarder les Jeux Olympiques en ayant conscience des dégâts écologiques causés par leur mise en place ?

Informés, donc tous responsables ?

Les répercussions de notre mode de vie, en tant que société occidentale, ne sont pas récentes. Et pourtant, on en parle de plus en plus. Tu entends parler du réchauffement climatique, de la pollution, d’esclavagisme moderne et de conditions de travail effroyables ?

Revenons à la genèse. Si les conditions de travail horrifiques ne sont pas nouvelles, la démocratisation de l’information l’est. À l’heure du numérique, tu as accès à une montagne de nouvelles et tu as la possibilité de savoir ce qui se passe à l’autre bout du monde.

À lire aussi

Comment s’abonner à des journaux pas chers lorsqu’on est étudiant ?

Est-ce qu’être informés nous rend responsables ? Ce qui est sûr, c’est qu’il est aujourd’hui difficile de prôner l’ignorance face à ces actions.

Dans une certaine mesure, on est bien plus éclairés sur les conséquences de nos actes qu’auparavant. Du coup, ayant maintenant connaissances des répercussions de nos actes, on devient, en partie, responsables. 

Le rôle de l’information dans la prise de conscience 🌍

Les réseaux sociaux et l’hyper connectivité du monde rendent la diffusion d’une information à grande échelle de plus en plus simple. Combien d’infos ont fait le tour du globe en quelques heures ? Tu n’as pas pu passer à côté des infos sur la crise en Ukraine ou sur la mort du petit garçon Rayan au Maroc… 

Cette méthode de diffusion massive permet aux individus d’être, si ce n’est concernés, conscients des évènements. En bref, comment ne pas être au courant du réchauffement climatique et de la condition des Ouïghours avec les réseaux sociaux, la presse et tout le travail journalistique ?

Défendre une cause, être en accord avec ses valeurs : le paradoxe

On est conscient, on est au courant, on est alerté… alors pourquoi rien ne change ? C’est peut-être la question que tu te poses. Tu te sens profondément concerné par l’écologie et pourtant tu peines à arrêter de (sur)consommer ? Tu es loin d’être seul dans cette situation et on t’explique pourquoi. 👇

Pourquoi est-on amené à défendre une cause ?

L’humain est un individu moral. Cela veut dire que tu perçois la notion du bien et du mal, du condamnable et de l’acceptable ou encore du juste ou de l’injuste. En tant qu’individu sensible, tu es aussi doté d’empathie. 

La défense d’une cause est souvent relative au bien commun. Ce que l’on veut dire par là, c’est que tu te sens peut être concerné, mais que cela dépasse souvent ton échelle. Ton sens de l’empathie et de la morale te pousse à te soucier des autres. 

Lorsqu’un évènement va à l’encontre de la notion de “morale” individuelle ou collective, tu ressens alors un tas de sentiments négatifs qui te poussent à te révolter. 

Pourquoi défendre une opinion et être droit dans ses baskets c’est difficile ?

Parce que le monde n’est pas manichéen. Ce n’est ni tout blanc, ni tout noir, et ce sont ces facteurs multiples qui rendent une situation complexe. 

👉 Lorsque tu défends une cause qui te tient à cœur, elle rentre parfois en contradiction avec un comportement que tu as et qui est lié à des valeurs que tu as intégrées. Cela s’appelle la dissonance cognitive. 

La dissonance cognitive 💡

La tension engendrée par la confrontation de deux idées contradictoires et incompatibles.

Concrètement, une situation de dissonance cognitive peut être

  • Défendre les Ouïghours tout en continuant à acheter des vêtements dans les enseignes de Fast Fashion qui les exploitent. 🛒
  • Œuvrer en faveur de l’écologie tout en continuant à prendre l’avion pour partir en vacances à l’autre bout du monde. 🛫
  • Lutter contre la maltraitance animale tout en continuant d’aller à un spectacle de cirque 🐘

Des facteurs qui expliquent pourquoi la difficulté à déconstruire son mode de fonctionnement

La société de consommation 🛒

Consommer ou réfléchir ?

Il est impossible de parler de la Fast Fashion sans parler de la société de consommation. 

Définition de la société de consommation 💡

Selon le dictionnaire de l’Académie Française la société de consommation est relative à : système économique et social dans lequel l’abondance et la diversité des biens de consommation ainsi que la publicité des marques créent des besoins artificiels qui incitent à consommer toujours davantage. 

On ne te l’apprend plus, l’incitation à consommer ne cesse de grandir et inclut de multiples dimensions qu’il est pertinent de prendre en compte : 

  • La pression sociale liée à la consommation : pouvoir de l’apparence, importance d’être conforme. 

👉 Tu te sens peut être obligé d’avoir une la nouvelle paire de basket pour être accepté. On comprend ton sentiment. Cependant, tu préfères être accepté pour ce que tu es, ou ce que tu essayes d’être ?

  • L’influence des réseaux sociaux 

👉 Véritable fléau, les réseaux sociaux ne cessent de te bombarder avec des articles tous plus beaux et nécessaires (que tu crois !) les uns que les autres. Petit conseil, la mode est un éternel recommencement, tu devrais aller faire un tour dans le dressing de ta mère, ton grand-père ou ton frère… 

  • Prisme économique : les vêtements issus de la Fast Fashion s’avèrent moins chers que les vêtements éthiques 

👉 Faire du troc avec ses potes, aller faire un tour dans une friperie peuvent être de bons compromis. 

  • Le “tout, tout de suite” : une société qui est devenue rapide, exigeante et instantanée

👉 Le t-shirt que tu viens d’acheter spécialement pour la soirée de samedi, tu penses vraiment le remettre ? 

La naissance de la Fast Fashion 💡

Amancio Ortega Gaona souhaite rendre accessible la mode au plus grand nombre. En s’inspirant des modèles haut de gamme et en les réalisant à moindre coût, il crée la marque Zara en 1975.

Le prix très bas des vêtements permet à la fois une démocratisation de la mode, mais aussi un renouvellement permanent de la garde de robe des consommateurs.

À lire aussi

S’informer davantage sur les conséquences de la Fast Fashion 👕

La loi du mort-kilomètre 🌍

La loi journalistique du “mort-kilomètre” peut être intéressante à mettre en relation avec le fait de défendre une cause. La loi est relative au principe selon lequel plus un individu est proche de ce dont on parle, plus cela a de l’impact. En d’autres termes, un article sur un mort à Paris sollicite plus d’intérêt qu’un article sur dix morts à l’autre bout du monde. 

👉 Lorsqu’on parle des conséquences de la Fast Fashion, cette même loi a du sens. Plus les répercussions de ses actes sont lointaines, moins elles paraissent impactantes. 

Intérêt personnel ou intérêt commun 👤

La prédominance de l’intérêt individuel sur l’intérêt commun. Lors d’un achat ou d’une décision apparait alors une confrontation entre ton intérêt personnel et l’intérêt commun (prenant en compte la morale). 

👉 Qu’est-ce qui prime entre l’envie irrésistible de s’acheter un nouveau blouson ou de boycotter cette enseigne de Fast Fashion ? Immergé au cœur de la société de consommation, la première option peut sembler plus importante que la deuxième. 

Cela dépend parfois du prisme de réalité dans lequel tu trouves. Est-ce qu’au cœur d’un camp Ouïghour, ce blouson aurait autant de valeur à tes yeux ?

Mais alors, comment vivre avec ses paradoxes ?

Parce que la mission de notre article et de te sensibiliser et te donner matière à réfléchir sur les paradoxes lorsque tu défends une opinion, on te donne quelques pistes de réflexion.

Quelques questions à se poser…

  • Est-ce que le fait de porter une veste issue de la Fast Fashion rend illégitime le fait de défendre la cause des Ouïghours ou de l’écologie ? 
  • Est-ce que c’est être complice
  • Est-ce qu’il y a des alternatives accessibles ? 
  • Faut-il se priver complètement
  • Doit-on défendre ses convictions à tout prix ?
  • La valeur que tu attribues à la cause que tu défends prévaut sur tes propres besoins ?
  • Faut-il être irréprochable (si cela est possible) pour verbaliser et défendre une opinion ?
  • Est-ce un contre-sens de défendre une cause tout en y participant encore ?
  • Quelle action a le plus d’impact : repartager un post sur Instagram ou arrêter d’acheter dans les enseignes qui ne respectent pas tes valeurs ?

💡 L’évolution d’une société prends du temps et la prise de conscience globale sur les enjeux contemporains est relativement récente. Déconstruire tout un système de fonctionnement d’un seul coup est bien plus compliqué que cela n’y parait. 

De la matière pour réfléchir…

  • Réfléchir à sa responsabilité. 

Si les entreprises sont entièrement responsables des conséquences de leurs productions, le consommateur l’est également dans une certaine mesure. 

L’histoire du colibri 🔥

Un incendie fait ravage au sein d’une forêt. Tandis que tous les animaux restent immobiles face à la grandeur du feu, le colibri fait des aller et retour à la rivière et dépose quelques gouttes sur le brasier. Lorsqu’un des animaux de la forêt dit au colibri que l’effort qu’il fournit est inutile, il lui répond “je fais ma part”.

  • Réfléchir à sa consommation : est-ce une envie ou un besoin ? Qu’est-ce qui engendre mon envie irrésistible de consommer (surconsommer) ? La pression sociale, l’image de soi, la confiance en soi, l’influence sur les réseaux sociaux…

La méthode BISOU à appliquer avant d’acheter 👍

Besoin : les raisons de ton achat

Immédiat : en auras-tu encore envie dans quelques jours

Semblable : possèdes-tu déjà un article similaire

Origine : d’où vient l’article et les conditions de sa création, correspondent-elles à tes valeurs

Utile : est-ce qu’il sera vraiment utile pour longtemps ? Comment tu faisais avant de le posséder ?

  • Est-ce que je me sens à l’aise avec le fonctionnement de la société et est-ce que je me sens en harmonie avec mes convictions ?

Défendre une opinion : le début du changement 

Tu l’auras compris, défendre une opinion n’est pas toujours aisé. Il arrive que d’autres facteurs entrent en compte. Lorsque des idées contradictoires s’entrechoquent, c’est la panique, tu ne sais plus quoi faire. Sache que prendre conscience d’un problème et de son importance, c’est déjà un bon début. Continue à t’informer et à œuvrer pour les choses qui te tiennent à cœur. 

Personne n’est parfait, alors défendre les Ouïghours avec une veste Zara, c’est paradoxal, mais tu as le droit de t’exprimer, et c’est certainement mieux que de ne rien dire du tout. Pense à faire un tour en friperie et à réfléchir à ton mode de consommation, ce sera encore mieux ! ☀ Le chemin est long, mais le petit colibri que tu es réalisera “sa part”, on en est convaincu. 

5/5 - (5 votes)
profile picture
Estelle Maskowycz
Hello, c'est dans la cadre de mon Master en Journalisme que j'ai rejoint le média des Sherpas. J'espère que mes articles te seront utiles, tant dans ta réussite que dans ton épanouissement. ☀️

Laisse-nous un commentaire !

Des questions ? Des bons plans à partager ? Nous validons ton commentaire et te répondons en quelques heures ! 🎉

Ebooks

Découvre nos ebooks

Avoir confiance en soi, réussir le bac, trouver son stage, gagner en productivité… À chaque problème son guide pour progresser et devenir la meilleure version de toi-même ! 💪