Nos 10 meilleurs conseils pour réussir ses études ✌️

Etienne - Mis à jour le 09/03/2021
189638

« Un kit de survie bourré de conseils pour réussir ses études, une sorte de coach écrit à emporter partout avec toi … en voilà une idée lumineuse »Devine quoi ? On l’a fait ! Dans cet article, tu retrouveras un condensé de nos méthodes de productivité préférées pour s’organiser et réussir tes études. Il ne te reste plus qu’à les mettre en place pour avoir une organisation au top et faire de super progrès. 💪

Attache ta ceinture, car on a plein de choses trop stylées à te partager. C’est parti ! 🚀

Adopte une organisation millimétrée ✨

#1 Organise ton temps de travail avec un planning 🗓

Eh oui ! Il est impossible de bien allouer ton temps entre tes différentes priorités si tu n’as pas réfléchi à sa bonne répartition. Sans planning impossible de vraiment avancer. Bref, on va remédier à ça !

Un bon planning de travail, c’est surtout très utile pour tes révisions, notamment si tu t’apprêtes à passer le bac au lycée ou tes partiels à la fac. Et ne parlons même pas des concours en prépa, c’est IN-DI-SPEN-SABLE !

Voici les 3 étapes pour que tu puisses construire un planning au top :

  1. Identifie tes temps incompressibles pendant lesquels tu n’es pas disponible (douche, repas, sommeil, cours au lycée, à la fac ou prépa) TOUT doit être inscrit dans ton emploi du temps.
  2. Prévois maintenant le temps que tu vas accorder à ton travail. Subdivise-le entre les matières que tu étudies.
  3. Cale enfin tes heures de loisir / détente.

💡 Pour une semaine type, prévois une vingtaine d’heures de travail au lycée en plus des cours, le meilleur moyen de réussir le bac ! À l’université, tu peux viser entre 20 et 30h par semaine et en prépa, mise au-dessus des 35h de travail / semaine : tu passes des concours.

#2 Fais des to-do lists 🥇

On te voit venir d’ici : comment respecter ton planning au quotidien ? Ne t’inquiète pas, chez les Sherpas, on n’est pas du genre à te laisser seul. On a les réponses qu’il te faut !

Construire quotidiennement ta to-do va te permettre de définir facilement tes objectifs de la journée. Plus de question à te poser, avec une to-do tu sais quoi faire ! Ensuite il ne te reste plus qu’à exécuter.

👉 Cultive un réflexe, tous les soirs au moment de préparer tes affaires pour ta journée de cours, fais ta to-do list du lendemain. Tu auras ainsi l’esprit clair, et tu seras prêt à relever les défis de ta nouvelle journée haut la main !

👉 Pour que ta to-do list soit efficace, décompose-la en autant de tâches que tu as de créneaux d’activités prévus dans ton planning pendant la journée. Pour chaque tâche dans ta to-do list, adopte la structure VAT (Verbe + Action + Temps) afin de la rendre claire.

Une mauvaise tâche sera formulée comme suit : « ce soir je fais des exos de maths« .

Une formulation de ce type et c’est la garantie de ne pas être efficace. Ta tâche est vague, imprécise. On ne sait pas combien de temps elle va durer, et ce qu’elle implique précisément en termes de volume de travail. Résultat ? Tu vas ouvrir ton cahier, bosser 20 min, ne pas être efficace et terminer sur Insta ou Tiktok… Pas terrible !

Une bonne formulation de tâche sera plutôt : « ce soir j’apprends mon cours sur les probas en 1h, puis je fais les exercices 31, 32 et 33 p. 235 en 1h« .

La tâche énoncée est précise, décomposée en tâches clairement définies que tu peux accomplir ou pas. Elle est délimitée dans le temps et, même mieux, la tâche globale qui consiste à faire des maths a été divisée en deux sous-tâches plus précises, avec un ordre et une durée cohérente. C’est nickel !

⚠️ Attention

Tes to-do lists ne remplacent pas ton planning et réciproquement !

Pour que ce soit bien clair, ton planning détermine un équilibre global dans ton organisation. Il te permet de répartir ton temps disponible intelligemment. Ta to-do est ensuite là pour occuper les créneaux quotidiennement disponibles dans ton planning. C’est elle qui va te permettre de respecter l’organisation que tu auras définie au préalable. Alors remplie vite ton planning, ça t’évitera de sécher les cours à la fac dès que tu en as l’occasion ! 😉

#3 Range ton espace de travail 🧹

Faisons un calcul rapide : si tu passes tous les semaines 1h à chercher tes affaires, au bout de l’année …  Tu auras perdu 52 heures. En partant du principe qu’une journée de travail compte 6h, c’est presque 9 jours de travail ! Dans la vie d’étudiant, on ne pense pas forcément à ce genre de corvées tous les jours, apprendre à faire de petits efforts de ce type te facilitera la vie que quotidien !

👉 D’où le fait qu’il est essentiel d’avoir un espace de travail rangé à minima !

À lire aussi

On te donne nos conseils pour bien ranger sa chambre ! 🧹

Ne nous fais pas dire ce qu’on n’est pas en train dire : pas besoin de devenir un maniaque de l’organisation ! Tout ce dont tu as besoin, c’est d’un minimum de discipline : chaque chose à sa place, et tu n’en seras que mieux dans tes baskets. À la clef, un état d’esprit plus serein et beaucoup de temps gagné.

👉 Voici les 3 règles les plus importantes pour garder ton espace de travail rangé : 

📌 Range à chaque fois que tu as terminé quelque chose,
📌 Range ta chambre avant de commencer à travailler,
📌 Assure-toi de toujours faire ton sac la veille pour le lendemain.

Organiser ton espace de travail a donc un impact capital sur ta réussite au quotidien. Tu vas faire des choses incroyables à ton bureau dans les prochaines années, c’est ton sanctuaire d’étudiant : respecte-le, tu te remercieras plus tard !

Comment s’organiser pour les cours ? 📚

#4 Réussite assurée avec la méthode Pomodoro 💪

La technique Pomodoro consiste à diviser ton temps de travail en micro-sessions pour être plus efficace. C’est un principe fondamental de la productivité : sous la contrainte du temps, tu auras moins tendance à te disperser et tu abattras beaucoup plus de travail dans un même laps de temps.

De nombreuses recherches scientifiques ont montré qu’en moyenne on met 20 min pour se concentrer. Si tu fais des pauses toutes les 30 minutes, ce sera un désastre : tu vas te concentrer en 20 min, travailler 10 min efficacement, puis casser ta concentration pour recommencer. Avec cette approche, 4h de travail effectif deviennent seulement 1h20 de travail efficace, et cela sans même compter le temps de pause.

👉 C’est pour ça qu’on te conseille d’appliquer des pomodori longues pour étudier et maximiser ton efficacité. Concrètement, divise ton travail en blocs d’1h30 à 2h pour une efficacité maximale au lycée, vise les blocs de 3h dans le supérieur.

En faisant des pauses moins souvent, tu vas gagner considérablement en efficacité. Oui, cela demande de la discipline et il va te falloir travailler ton endurance, mais avec le temps, tu vas y arriver !

Pour reprendre notre exemple, sur une session de 4h, où tu fais une pause de 5 min toutes les deux heures, tu auras fait 3h20 de travail efficace : c’est presque 3 fois plus qu’en faisant des pauses toutes les demi-heures !

💡 Le tips des Sherpas

Utilise un chronomètre ou un minuteur pour rythmer ton travail, cela te permettra d’être proactif ! Ah oui, pas celui de ton téléphone, mais celui de ta cuisine carrément.

technique pomodoro

La méthode pomodoro

#5 Ne mélange jamais travail et détente 📵

Si tu n’es pas habitué à te concentrer, ce sera sûrement difficile au début… et ton esprit aura tendance à vagabonder. Collège, université, grande école… C’est le lot de tous les étudiants !

👉 Sauf que voilà : tu n’es pas payé aux heures passées à ton bureau ! Seules comptent les heures de travail efficace et, dans l’idéal, plus vite tu as fini, plus vite tu peux faire autre chose ! Le secret ? Ne jamais mélanger travail et détente ! 

C’est simple : 

  • Quand tu bosses, tu bosses : tu es à fond. Plus vite tu avances, plus vite tu vas pouvoir te détendre.
  • Quand tu te détends, tu kiffes : c’est ta récompense bien méritée !

💡 Le savais-tu ?

L’ennemi n°1, c’est ton téléphone. Quand tu travailles, éloigne-le au maximum et mets-le en mode avion pour ne pas être dérangé. À la première envie e le saisir, demande à ta sœur, ton frère ou tes parents de le garder pour toi ! Si jamais tu n’as pas trop confiance, tu peux aussi investir dans une boîte coffre-fort qui se déverrouillera au bout d’un certain temps que tu auras programmé.

#6 Va à l’essentiel dans ton travail 🎯

Avant de te lancer tête baissée définit clairement l’utilité de la tâche que tu t’apprêtes à accomplir. Va-t-elle vraiment te faire progresser ?

👉 Pose-toi donc la question suivante : « Accomplir une fois de plus la tâche que je m’apprête à faire, est-ce rentable ? » On appelle cela le principe de l’utilité marginale en économie. C’est plus utile que tu fasses un 15e exercice sur une notion que tu gère, ou vaut-il mieux te creuser les méninges avec la partie du programme que tu n’aimes pas, mais sur laquelle tu vas galérer en examen ? Tu connais la réponse !

👉 Utilise la technique du 80/20. Va à l’essentiel : cible les 20 % de travail qui produiront 80 % de tes résultats. Dès que tu as une tâche à accomplir, priorise ce qui va produire du concret.

À lire aussi

Plus d’informations sur la Loi de Pareto juste ici 🧠

Nos conseils pour booster ta mémoire 🧠

#7 Fais des flashcards pour apprendre tes cours ❤️

Pour tout ce qui est de l’apprentissage par cœur, on t’a dégoté une méthode merveilleuse : les flashcards, c’est un super moyen pour booster ta mémoire ! La mémoire, c’est super utile que ce soit dans la vie de tous les jours dans ton futur emploi, et surtout pendant un examen 😉

👉 Le principe des flashcards est simple. Ce sont des cartes recto verso qui vont te servir à t’interroger.

Sur une feuille de papier, tu notes :

  • Au recto : ce que tu veux retenir sous forme de question,
  • Au verso : la réponse

💡Le savais-tu ?

Les flaschards fonctionnent pour toutes les matières du lycée à la prépa en passant par la l’université ! C’est idéal pour apprendre une liste de vocabulaire, les éléments du tableau périodique en chimie, des dates en histoire, la liste des départements en géo, des numéros d’arrêts en droit, la liste des os du corps en anatomie… Tout est possible.

comment bien faire des flashcards les sherpas youtube

Chez les Sherpas on a un gros faible pour les flashcards. On peut déjà te dire que ça va changer ta manière de faire des révisions ! On t’a préparé une vidéo tuto sur le sujet !

Pour réussir tes études, sois stratégique !🎖

#8 Fais des gammes et archive tes erreurs 🎶

👉 Reprends les exercices faits en classe le soir même. Assure-toi de parfaitement les comprendre avant d’en faire de nouveaux. Une fois que tu es rodé, ajoute un cran de difficulté !

👉 En parallèle, construis un classeur d’erreurs et d’astuces dans chaque matière : tu pourras l’emporter partout avec toi. Notes-y tes erreurs récurrentes et leur corrigé. Ajoute des rappels du théorème en question en Maths, ou de la règle de grammaire utilisée en langues par exemple. En parallèle, tu peux aussi te faires des notes avec des idées ou des astuces que tu n’aurais pas eues par toi-même !

Il n’y a pas de bon vent pour celui qui ne sait pas où il va.

Sénèque

Philosophe romain

#9 Entraîne-toi en condition avec des annales 🚀

Ton objectif c’est avant tout de réussir le jour de l’examen. Le meilleur moyen de parfaire ton entraînement, ce sont les annales du bac ou de concours. Les sujets tombés l’année précédente te permettent d’ajuster le tir avant le jour de l’examen et de te tester en condition pour savoir si tu es à la hauteur !

👉 Prévois une à deux sessions d’annales quand tu as fini de bosser un chapitre et une session de 2 à 3 jours pendant tes vacances. Faire des annales, c’est PRIMORDIAL !

  • L’annale de l’année précédente te donnera une idée assez représentative de ton niveau à l’instant T. T’entraîner en conditions réelles, ça fait toute la différence.
  • Cet exercice t’oblige à repasser sur les points qui bloquent encore avant l’examen.
  • Dans une optique de partiels, de gros DST à préparer ou de concours, cela te permet d’étaler la charge de travail et donc de faciliter tes futures révisions pour tes examens.

#10 Découvre l’hyperproductivité avec le flow ⚡️

Tu as déjà peut-être connu cette sensation de très grande concentration, où le temps passe à une vitesse folle et où tu sembles réussir tout ce que tu entreprends grâce à une concentration d’acier. Cet état d’hyper concentration que rien ne peut perturber, rends tes réflexes plus vifs et améliore considérablement ta productivité… c’est le Flow.

Mais comment tomber dans le Flow ?

👉 C’est simple ! Si tu suis les conseils de cet article, tu seras dans des conditions optimales pour y tomber ! Avec un peu d’entraînement, tu vas arriver à tomber sur demander dans le flow pour travailler 8 à 10h d’affilée sans problèmes ! Dès que tu seras concentré, rien ne pourra t’arrêter ! 💪

À lire aussi

✅  Et si tu veux en savoir plus, lis notre super article sur l’hyperproductivité et le flow !

Organiser sa vie étudiante, c’est simple 👨‍🎓

Tu connais maintenant nos 10 meilleurs conseils pour réussir tes études et faire de rapides progrès. Si tu t’y mets dès aujourd’hui, les progrès se feront sentir d’ici à quelques semaines. Tu n’as plus qu’à t’y mettre et tu seras sur la bonne voie pour devenir la meilleure version de toi-même !

À très vite pour le prochain top. 👊

4.7/5 - (23 votes)

Laisse-nous un commentaire !

Des questions ? Des bons plans à partager ? Nous validons ton commentaire et te répondons en quelques heures ! 🎉

Ebooks

Découvre nos guides

Avoir confiance en soi, réussir le bac, trouver son stage, gagner en productivité… À chaque problème son guide pour progresser et devenir la meilleure version de toi-même ! 💪