[Bac] 8 conseils pour réussir l’épreuve de sciences de l’ingénieur ⚡️

Rédac des Sherpas - Mis à jour le 19/06/2019
188944

Si tu as choisi la spécialité sciences de l’ingénieur au lycée, l’épreuve du baccalauréat science de l’ingénieur a de quoi impressionner… 4h d’écrit intense. Rigueur scientifique et bonne organisation du temps seront donc de essentiels si tu veux réussir haut la main les sciences de l’ingénieur au lycée 🙆‍♂️ Pourtant, avec une méthode efficace, tu peux facilement obtenir une bonne note ! Alors découvre ici nos 8 conseils clés pour dead ça au bac ! 💪

Épreuve du bac science de l’ingénieur

L’épreuve du bac spécialité sciences de l’ingénieur porte sur l’enseignement du programme de Terminale. Comme chaque spécialité prise en terminale, elle compte comme coefficient 16 dans ta moyenne au bac. Oui, c’est beaucoup et il ne faut pas se planter 🥴

L’épreuve de spécialité du bac sciences de l’ingénieur est une épreuve écrite de 4h séparée en deux parties :

👉 La partie 1 sur les sciences de l’ingénieur qui dure 3h. Cette partie consiste en une étude d’un produit répondant à un besoin. Tu auras donc plusieurs questions sur le sujet qui concerne le fonctionnement du produit, son utilité, sur les modifications à apporter ou non en justifiant chaque réponse. Ne t’inquiète pas, dans l’enseignement des sciences de l’ingénieur que tu vas suivre au lycée, tes professeurs vont te faire faire plein d’exos de bac blanc ou d’études de cas pour bien te préparer à cette épreuve de spécialité.

👉 La partie 2 sur les sciences physiques qui dure 1h. Pour la partie 2, tu va devoir traiter deux exercices indépendants l’un de l’autre qui sont basés sur des situations contextualisées. Le sujet peut contenir des documents ressources et réponses.

Chaque partie est notée sur 20, mais ta note finale est calculée de cette façon :

note finale = note de la partie sciences de l’ingénieur x 0,75 + note de la partie sciences physiques x 0,25

💡 Pour la partie 1, pas de soucis la calculatrice est autorisée mais attention pour la partie 2 elle ne l’est pas forcément. L’information est écrite sur ton sujet, tu vas donc le savoir qu’à ce moment-là.

Épreuve de rattrapage

Voici aussi le déroulement de l’épreuve de rattrapage du baccalauréat de la spécialité du bac sciences de l’ingénieur (on ne sait jamais, ça peut peut-être te servir, même si on n’espère pas !) Si tu es concerné, tu vas passer un oral de 20 min (10 min d’exposé et 10 min d’entretien) avec 1h de préparation. Dès ton arrivée, on te donne un dossier technique présentant un système pluridisciplinaire avec un questionnaire auquel tu dois répondre. Ta note de rattrapage est basée sur ton raisonnement, tes remarques, tes compréhension et interprétation des documents…

Conseil n°1 : Connais bien les attentes des correcteurs 👩🏼‍🏫👨‍🏫

Afin de bien réussir cette épreuve de spécialité, tu dois connaître les attendus de ton correcteurs afin de « gratter » le plus de points. Ton correcteur va chercher à évaluer les compétences et les connaissances de l’enseignement que tu es censé avoir acquises en Terminale au lycée. C’est pour cela que le jour J, tu dois donc être capable de montrer une véritable démarche analytique et de modélisation sur le problème auquel tu seras confronté, comme on te l’aura appris pendant ta formation scientifique.

💡 Le petit + : savoir structurer et synthétiser correctement ta réponse. En effet, soit clair dans ce que tu expliques, ne tourne pas autour du pot car tout va plus perdre du temps qu’autre chose.

En gros, face à ton sujet, il va s’agir tout d’abord de bien cerner le besoin et analyser le système, puis de caractériser les écarts entre souhaité/simulé/mesuré, le tout en identifiant et en respectant bien les ordres de grandeur agissant sur le système. Tu devras aussi justifier ton modèle ou encore résoudre un problème.

Conseil n°2 : Agis en stratège (timing, techniques) ⏳

Pour réussir au bac voir même dans les études en général, tu dois apprendre à gérer ton temps si tu veux bien t’en sortir en épreuve. Pour ça, prends un petit chronomètre et vérifie que tu es bien dans les temps à chaque fois que tu t’entraines que ce soit au lycée ou chez toi. ⏰

Essaye aussi de bien décomposer ton épreuve de spécialité de la sorte :

  • Commence par lire le sujet dans son intégralité. Eh oui, cette première lecture te permet d’identifier les grandes parties rapidement. Concentre-toi sur l’essentiel.
  • Lors de cette lecture, prends un stylo et annote les questions selon ce triptyque : un check (✅) à côté des questions faciles, une vague (🌊) si tu dois chercher un peu plus, et une croix (❌) à côté des questions que tu penses a priori trop difficiles. Cela va déjà te donner un ordre d’idées de la difficulté de l’épreuve tout en te permettant de déstresser car tu te rendras compte que tu sais déjà répondre à une partie des questions.
  • Il est alors temps de se lancer dans le coeur de l’épreuve. Avance en étant méthodique. Les premières questions sont souvent plus faciles. Si jamais tu bloques, saute les questions trop difficiles en laissant de la place. Et surtout, n’oublie pas d’encadrer tes résultats.
  • Garde bien 10 min en fin d’épreuve de sciences de l’ingénieur pour pourvoir te relire. L’étape de la relecture est très importante en sciences de l’ingénieur car une faute d’étourderie peut coûter très cher. Donc prends bien le temps de relire tes formules, regarde les ordres de grandeur et surtout n’oublie pas les unités !

Conseil n°3 : Deviens une bête de calcul ➗

Comme en physique-chimie en mathématiques ou dans n’importe quel enseignement scientifique, il faut être très rigoureux et bien vérifier ses calculs. Ne balance pas des résultats chiffrés bruts sans les accompagner de phrases explicatives. En sciences de l’ingénieur, on attend de toi une réflexion et une analyse de la situation.

Surtout, sois honnête ! Il peut arriver de se tromper dans un calcul et s’en rendre compte ensuite en voyant l’ordre de grandeur du résultat. Auquel cas, précise dans ta copie que tu as bien vu ton erreur à ton examinateur. Celui-ci sera plus clément que si tu essayes de lui mettre à l’envers, cela montre aussi que tu as bien compris le système étudié durant l’épreuve.

💡 Si ton résultat te paraît étrange, n’hésite pas à refaire le calcul 2 ou 3 fois. Ce n’est jamais du temps perdu, une réponse juste vaut mieux que deux réponses fausses. Ce conseil est important pour toutes tes études. 😉

Conseil N°4 : Use des schémas à foison 📊

Enfin, dans la limite du raisonnable. 😂

Les schémas sont vraiment un outil de choix pour gagner du temps en sciences de l’ingénieur. Très pratiques, ils servent à montrer que tu as bien compris le pan du programme en question (exemple : schéma cinématique).

Pour les réaliser dans les meilleures conditions, voilà les quelques règles à respecter :

  • Fais toujours tes schémas en grande taille au milieu d’une nouvelle page afin de faciliter sa lecture par ton correcteur.
  • Reste sobre, mais efficace. 3 feutres, 1 règle, 1 trace-cercles et 1 stylo quatre couleurs sont amplement suffisants dans la plupart des cas.

Un peu comme James Bond finalement 🧳

Conseil n°5 : Organise bien tes révisions ✍️

Les sciences de l’ingénieur sont un enseignement/matière à fort coefficient, il ne faut pas négliger les révisions. Comme dans la majorité des matières scientifiques au bac, la régularité est la clé de voûte de ta progression. Travaille régulièrement ta spécialité en Première ET en Terminale pour te créer des automatismes efficaces, et ne pas prendre de retard dans l’enseignement.

Profite des corrections en classe pour poser des questions supplémentaires à ton prof et bien comprendre la démarche scientifique derrière la résolution de l’exercice.

Enfin, quand tu commences à réviser pour le bac, reprends tes fiches et refais les exercices vus en cours. Normalement, les sujets qui t’ont été donnés par ton prof devraient être amplement suffisants pour t’entraîner à ce qui t’attend en épreuve. Une fois que tu te sens bien à l’aise, tu peux aller choper d’autres ressources sur internet (regarde en bas de l’article si ça t’intéresse).

Conseil N°6 : Fais-toi un carnet méthodes/erreurs/astuces 📜

L’un des meilleurs conseils que mon prof de Terminale au lycée m’ait donné, c’est la création d’un “cahier de méthodes/erreurs/astuces”.

Eh oui, malheureusement pour toi, trouver des idées par toi-même dans la résolution d’un exercice reste difficile. C’est pourquoi il est primordial que tu notes les techniques/astuces/méthodes/erreurs classiques que tu rencontres en DM, DS, TD, Annales en classe de Première et de Terminale.

Concernant le « format » du « carnet » où prendre ses notes, j’aimais bien le lutin avec les fiches Bristol A4 classées en fonction du chapitre du programme, mais tu peux aussi partir sur un cahier classique que tu diviseras en fonction.

Ensuite, procède de la sorte : à chaque fois que tu rencontres une nouvelle “idée”, note avec soin la référence de ton exercice (sujet précis, partie, numéro de la question) et le corrigé commenté avec soin.

Tu vas voir qu’au bout d’un certain temps, tu te retrouves alors avec un méga stock de notions/méthodes classiques parfaites pour résoudre les exos du Bac ! Si tu fais ça avec rigueur tout au long de ton lycée, tu vas tout dégommer en sciences de l’ingénieur le jour du Bac.

👉🏻 Astuce de sioux : n’hésite pas aussi à intégrer dans ton cahier de SI une partie consacrée aux différents systèmes que tu rencontres dans tes cours au lycée.

Si tu veux en savoir plus sur la technique du carnet d’erreurs, voilà la vidéo d’Etienne sur le sujet 😊

Conseil n°7 : Rends des copies propres et soignées ✨

Quelques règles toujours bonnes à rappeler pour n’importe l’épreuve, la spécialité ou la formation concernée :

  • On trace les jolis petits schémas à la règle.
  • On n’écrit JAMAIS au crayon de papier mais au stylo encre effaçable.
  • On respecte à tout prix les unités et les ordres de grandeur.
  • On aère au maximum la présentation (espaces, schéma sur une nouvelle page, saut de page quand tu passes à un nouvel exercice etc.) pour faciliter la relecture de ton examinateur.
  • On fait de belles phrases littéraires plutôt que de balancer des données brutes chiffrées à son correcteur sans explication.
  • Encadre tes résultats, ça prend 10 secondes et ça peut te faire gagner beaucoup de points.

Conseil n°8 : Fais les annales de bac 📚

N’hésite pas a faire des annales de bac. Les annales, peu importe la formation suivie, vont te permettre de t’habituer aux formulations des questions et de comprendre les réponses qu’on attend de toi. De plus, en les faisant tu vas t’exercer et apprendre à aller plus loin et plus vite ! Retrouve ci dessous le sujet avec son corrigé du baccalauréat spécialités sciences de l’ingénieur qui devait tomber en 2021 s’il n’y avait pas eu la pandémie. 😉

Quelles portes peut t’ouvrir la spécialité SI ?

Si tu prends la spécialité SI en Première ou en Terminale accompagnée d’une autre spécialité scientifique (physique-chimie, mathématiques…), pas mal de portes s’ouvrent à toi. En effet, tu vas pouvoir poursuivre tes études dans le domaine de l’ingénierie. Tu vas pouvoir postuler à :

  • des BUT plutôt scientifique comme un BUT génie civil ou un BUT génie mécanique et productique
  • des BTS
  • des écoles d’ingénieurs post-bac. Ces écoles favorisent les candidats ayant choisi cette spécialité, c’est un plus sur ton dossier
  • des prépas scientifique comme la prépa PTSI (physique, technologie et sciences de l’ingénieur) ou encore la prépa MPSI (mathématiques, physique et sciences de l’ingénieur)

Te voilà désormais armé pour affronter l’épreuve de spécialité du bac sciences de l’ingénieur. Bon courage ! 💪

5/5 - (1 vote)

Laisse-nous un commentaire !

Des questions ? Des bons plans à partager ? Nous validons ton commentaire et te répondons en quelques heures ! 🎉

Ebooks

Découvre nos ebooks

Avoir confiance en soi, réussir le bac, trouver son stage, gagner en productivité… À chaque problème son guide pour progresser et devenir la meilleure version de toi-même ! 💪