Pourquoi Pépin le Bref était-il surnommé “Le Bref” ? 🤴🏻

Rédac des Sherpas - Mis à jour le 23/01/2022
Purquoi Pépin Le Bref

Tu as déjà entendu parler de Pépin le Bref ? Un peu bizarre comme surnom ! On t’explique ici pourquoi Pépin Le Bref était appelé ainsi, son histoire ainsi que celle de deux autres personnages célèbres : son père, Charles Martel, et son fils, Charlemagne.

Le surnom de Pépin le Bref : le pourquoi du comment !

Le futur maire du palais naît en 714 sous le nom de Pépin. Son surnom, “Le Bref”, ne lui est donné que bien plus tard : au IXème siècle. C’est un moine de l’abbaye bénédictine de Saint-Gall (Monastère dans le royaume de Suisse alémanique) Notker le Bègue, qui en est à l’origine

Pour répondre à ta question…

💡 Pourquoi Pépin Le Bref est surnommé ainsi ? C’est en raison de sa taille. En effet, le roi des Francs est très petit ! Une erreur répandue dans l’histoire est de croire qu’on lui a attribué l’adjectif “bref” en parlant de son règne. En réalité, Pépin a régné et instauré sa politique franque pendant 17 ans !

Qui est Pépin Le Bref ?

Issu de la dynastie des carolingiens

Pépin Le Bref est le premier de la dynastie des Carolingiens. Ce roi des Francs (751-768) est issu d’une famille noble, les Pippinides. Cette famille possède le titre de maire du palais.

💡 Dans la politique franque, ce titre désigne le plus haut dignitaire du royaume après le roi.

Naissance et éducation 

Le futur roi naît probablement dans le nord de la France (on ne sait pas où exactement).

Selon l’hagiographe Alcuin, il est confié aux moines de Saint-Denis (à 5 km de Paris). Son apprentissage au monastère lui donnera une proximité avec la religion qu’il mettra en avant dans son règne, contrairement à son frère Carloman qui sera plus porté sur la guerre et les conquêtes. Son éducation dans la foi et la piété lui procure ainsi une certaine érudition.

L’héritage 

Son père, duc des Francs, meurt en 741 et sa place est partagée entre ses fils : Carloman, Pépin et Griffon.

Ce dernier n’obtient que quelques comtés. Demi-frère des deux rois, Griffon est poussé par sa mère, Swanahilde de Bavière, à leur déclarer la guerre pour revendiquer des terres. Mais les deux autres héritiers le font enfermer dans un château près de Liège. 

Pépin hérite de la Neustrie, avec en plus l’Aquitaine, la Provence et la Bourgogne. Son frère Carloman, lui, récupère l’Austrasie et la Thuringe. Ils sont les maîtres de ces régions. Cependant, si le règne leur revient, ce n’est pas le cas du titre royal : on ne les désigne pas comme rois. En fait, il n’y a plus de roi depuis la mort de Thierry IV en 737.

C’est Childéric III qui va alors devenir empereur. Son couronnement a lieu en 743. On ne connaît pas sa filiation ni son lieu de naissance exacts (il n’existe que des suppositions), mais on sait qu’il est le dernier des mérovingiens. Il monte sur le trône afin de plaire à l’aristocratie qui prône la dynastie franque, qui conteste la légitimité de Pépin.

De nombreuses revendications d’autonomie par les mairies en marge ont lieu dans l’empire. Cela donne lieu à des tensions et des conflits un peu partout sur le territoire. Mais les révoltes sont calmées et les terres impériales restent intactes. 

Une réforme de l’Église va alors être entamée, avec l’aide de l’évêque Boniface de Mayence. Tout d’abord, les conciles vont de nouveau se réunir. Ces assemblées des membres du clergé servent à discuter des mesures à prendre dans l’Église. Leur arrêt avait été déclaré par les autorités précédentes afin de conserver un pouvoir sur l’Église.

Une autre action permettra à Pépin Le Bref de rapprocher la religion au royaume : le don de terres que celle-ci avait perdu au profit de Charles Martel. En effet, le clergé estime avoir été spolié de territoires de l’empire ; le roi de petite taille y remédie en leur accordant des terres par précaire, c’est-à-dire suite à la demande expresse de l’inférieur à son supérieur.

Règne personnel 

Pépin se retrouve le seul des carolingiens lorsque son frère Carloman le quitte pour devenir un moine pieux sur le mont Cassin, en Italie. Il décide alors de revendiquer le titre qui lui revient et demande le règne de l’empire. Avec l’accord du pape Zacharie, il se fait élire roi des Francs à Soissons.

Ce véritable coup d’État sera rendu possible grâce à l’intervention de l’Église auprès du fils de Charles Martel : en 752, il est le premier roi de l’histoire à être sacré par de l’huile sainte.

👉🏻📚 Si tu veux lire sa biographie : 

  • “Histoire des rois de France”, Ivan Gobry
  • “Vita Willibrordi”, Alcuin

Sophie

Sciences Po Bordeaux

12€/h

Clémence

HEC Paris

21€/h/h

Antoine

Sciences Po Paris

18€/h/h

Agathe

ENS Lyon

19€/h

Olivier

La Sorbonne

13€/h

Pierre

ESSEC

16€/h

Margot

Arts et Métiers ParisTech

22€/h/h

Besoin d’un prof particulier d’histoire-géographie ?

Nos Sherpas sont là pour t’aider à progresser et prendre confiance en toi.

PRENDRE UN COURS GRATUIT

Charles Martel, le père de Pépin Le Bref :  

Naissance et débuts de Charles Martel 

Charles Martel, ou Carolus Martellus (du latin), naît en 688 en Belgique. Il a dirigé le royaume de France, qui était appelé Francie à l’époque. Homme d’État français et chef militaire franc, il a dirigé la Francie jusqu’à sa mort, en 741. On le désigne sous le nom de “duc des Francs”.

Son père, Pépin de Herstal, a rassemblé les pouvoirs de deux mairies : l’Austrasie et la Neustrie. La puissance était alors partagée entre les différentes régions, appelées mairies.

Charles Martel, fils bâtard du maire, est écarté du trône par sa belle-mère Plectrude, qui revendique l’héritage pour son propre fils. Mais le guerrier conquiert l’Austrasie et le titre de duc et prince des Francs. Il vainc les Neustriens puis triomphe de Plectrude à Cologne (Allemagne), où il réclame et obtient le trésor royal. 

En tant que maire du palais, Charles Martel commence alors son règne par une série de réformes : il centralise de nouveau l’État mérovingien, qui était auparavant morcelé entre les différentes aristocraties de chaque mairie (région), et entame une campagne militaire et politique.

Fait d’armes : la bataille de Poitiers 

Le duc franc est notamment connu pour avoir repoussé les invasions musulmanes en Europe de l’Ouest. Il chasse les troupes d’al-Ghafiqi hors de son empire en octobre 732, lors de la bataille de Poitiers, aussi appelée “bataille du Pavé des martyrs”. Cet évènement a marqué l’histoire et a mis fin aux grandes invasions barbares de France.

Il courut aussi au secours du pape Grégoire III, dont le royaume avait été envahi par les Lombards d’Italie. Ceux-ci avaient été envoyés par un empereur byzantin, Léon III l’Isaurien, qui souhaitait réduire le pouvoir de l’Église et du pape.

Charlemagne, le fils de Pépin Le Bref 

Naissance, couronnement et sacrement de Charlemagne 

Charlemagne, ou Charles Ier, dit “Le Grand” est né entre 742 et 748 (les dates sont incertaines). Il est roi des Francs, fils de Berthe aux Grands Pieds et Pépin Le Bref. C’est le franc le plus célèbre de son siècle. Petit-fils de Charles Martel, il est le premier empereur d’Occident depuis le déclin de l’empire romain occidental et de Rome, en 476.

Empereur de la dynastie des Carolingiens, il est sacré avec son frère Carloman Ier. Le pape Étienne II les sacre tous deux rois à l’âge de 12 ou 16 ans, en 754.

L’expansion de l’empire carolingien 

Charlemagne entame ensuite la conquête de la Lombardie, une région d’Italie. Il vainc les lombards en 774, en devenant ainsi le roi. Par la suite, l’empereur se lance dans une campagne contre les Saxons et les Frisons et annexe la Bavière. Il finit par dominer les Avars, le Danemark et la Bretagne malgré les Vikings.

👉 Son couronnement a lieu à Noël 800, par le pape Léon III, l’investissant alors d’une mission divine. Chef de l’Église franque, il s’appuie sur Dieu afin d’asseoir son empire. Dès 794, il installe son palais dans la ville d’Aix-la-Chapelle, dans son empire saint.

Pourquoi pépin le bref était surnommé le bref
Le sacre de Charlemagne – Tableau de Friedrich Kaulbach (1861)

Il agrandit son royaume avec ses talents de roi guerrier. Ses conquêtes lui permettront d’étendre son empire. Il est aussi à l’initiative de la révolution carolingienne”, qui protège les arts et la culture.

Mort et descendance de Charlemagne 

À la mort de l’empereur, en 843, son empire est divisé entre trois de ses descendants par le traité de Verdun. L’héritage du  “Saint empire romain” sera source de tension politique en Occident : le peuple de Germanie attribue la succession aux carolingiens tandis que le peuple de Francie le définit comme ancêtre de la dynastie des Capétiens.

On surnomme donc Charlemagne Le père de l’Europe”.

Tu savais ? 💡

Le 28 janvier est le jour où on célèbre Charlemagne.

📚 Si tu veux lire sa biographie : 

  • la Vita Caroli” d’Éginhard 
  • Gesta Karoli Magni”  Nokter le Bègue, le moine du monastère de Saint-Grall

Pour la méthodo histoire au brevet, c’est juste là ; et pour celle du bac histoire, c’est par ici.

À lire aussi

✅ Retrouve ici nos conseils méthodo en histoire géo au brevet

✅ Et ici la méthodo en histoire au bac

👉 Voilà, tu connais enfin tout sur Pépin Le Bref et sa famille. On espère que ça t’a plu et que cela t’aidera pour tes cours d’histoire. N’hésite pas à partager l’article avec tes amis ! Et si tu galères trop dans cette matière, n’hésite pas à prendre un Sherpa pour des cours particuliers d’histoire 😉

À bientôt pour un prochain article 💪

5/5 - (1 vote)
profile picture
Rédac des Sherpas
La Rédac des Sherpas, c'est près de 100 auteurs passionnés d'éducation qui mettent leur expertise à ta disposition pour t'aider à profiter pleinement de tes études. Étudiants, profs particuliers ou spécialistes : avec eux, tu es sûr d'avoir les meilleurs conseils ! ⚡️

Laisse-nous un commentaire !

Des questions ? Des bons plans à partager ? Nous validons ton commentaire et te répondons en quelques heures ! 🎉

Ebooks

Découvre nos ebooks

Avoir confiance en soi, réussir le bac, trouver son stage, gagner en productivité… À chaque problème son guide pour progresser et devenir la meilleure version de toi-même ! 💪