Les grands navigateurs : qui Ă©taient-ils ? 🔼

RĂ©dac des Sherpas - Mis Ă  jour le 26/11/2021
190292

À la charniĂšre entre le Moyen-Âge et les Temps Modernes, les XVe et XVIe siĂšcles sont marquĂ©s par les grandes dĂ©couvertes et les grands navigateurs. Durant cette pĂ©riode, les monarchies europĂ©ennes (notamment les monarchies ibĂ©riques) financent des expĂ©ditions sans prĂ©cĂ©dent qui permettent de dĂ©couvrir le monde, cartographier et dĂ©velopper les Ă©changes commerciaux internationaux. 🛍

Le contexte : le rîle des grands navigateurs 💡

À partir de la seconde partie du XVe siĂšcle, aprĂšs la prise de Constantinople (1453), les EuropĂ©ens cherchent Ă  contourner la puissance ottomane qui dĂ©tient le monopole du commerce terrestre vers l’Asie. Pour cela, les monarques encouragent et financent des explorations maritimes dans le but de trouver une alternative Ă  la route de la soie.

De plus, la volontĂ© de diffuser la foi chrĂ©tienne et d’évangĂ©liser les populations Ă©trangĂšres motivent encore plus les EuropĂ©ens Ă  explorer le monde.

💡 Les dĂ©couvertes ont Ă©tĂ© telles qu’on parle parfois de “l’Âge des dĂ©couvertes”.

À cette Ă©poque, on sait dĂ©jĂ  que la Terre est ronde et les EuropĂ©ens ont une bonne idĂ©e de ce qu’est le bassin mĂ©diterranĂ©en. En revanche, peu connaissent bien l’Afrique et l’Asie, et l’AmĂ©rique reste totalement inconnue. L’ocĂ©an Atlantique est d’ailleurs nommĂ© “Mer des TĂ©nĂšbres”. À la fin du siĂšcle, il reste de nombreux territoires inconnus comme l’Australie et le centre de l’Afrique. đŸ—ș

Ces expéditions ont été permises grùce aux avancées techniques de la fin du Moyen-Age :

  • La caravelle : navire Ă  voile trĂšs manƓuvrable et Ă  bords hauts. ⛔
  • L’astrolabe : instrument astronomique qui permet de calculer la hauteur des Ă©toiles et du soleil et donc de connaĂźtre l’heure. 🌌
  • Les portulans : ancĂȘtres des cartes de navigation, ces plans ont permis aux navigateurs de se repĂ©rer, de trouver les ports connus et d’éviter les dangers prĂ©visibles. đŸ—ș

Le roi Henri le Navigateur : le premier des grands navigateurs đŸ€ŽđŸŒ

Henri le Navigateur (1394-1460) est considĂ©rĂ© comme un des piliers des grandes dĂ©couvertes. En effet, il est l’initiateur de l’exploration gĂ©ographique et coloniale europĂ©enne, il lance la course Ă  la dĂ©couverte dĂšs le dĂ©but du XVe siĂšcle. En 1419, le prince Henri et ses navigateurs atteignent et dĂ©couvrent l’üle de MadĂšre. En 1427, l’expĂ©dition va plus loin et le Portugal dĂ©barque aux Açores.

Les raisons initiales de ces navigations sont multiples :

💰 Un motif Ă©conomique : contourner le monopole des VĂ©nitiens avec l’Inde.
đŸ™đŸŒ Un motif politique et religieux : dans la continuitĂ© de la Reconquista, l’idĂ©e est de poursuivre l’endiguement de l’expansion musulmane.
🔼 Le goĂ»t de l’aventure et de la dĂ©couverte.

Et aprĂšs ?

Ces premiers voyages Ă©veillent l’intĂ©rĂȘt des EuropĂ©ens pour les terres inconnues (renforcĂ© aprĂšs 1453) et initient la vague d’expĂ©dition qui rythmera le siĂšcle et marquera un tournant dans l’Histoire.

InfluencĂ© par le succĂšs des Portugais, Christophe Colomb dĂ©couvre quelques annĂ©es plus tard l’AmĂ©rique en cherchant une route directe menant de l’Espagne aux Indes par l’Ouest.

Moins de trente ans aprĂšs la mort d’Henri le Navigateur, Bartolomeu Dias dĂ©couvre le Cap de Bonne EspĂ©rance puis Vacso de Gama le dĂ©passe pour atteindre les Indes en contournant l’Afrique.

AprÚs ces nombreuses découvertes, Fernand de Magellan finit par réaliser le premier tour du monde par voie maritime entre 1519 et 1522.

Christophe Colomb đŸ§”đŸœ

Christophe Colomb (1451-1506) est un navigateur gĂ©nois connu, au service du roi catholique d’Espagne Ferdinand d’Aragon . En 1492, chargĂ© d’atteindre les Indes en passant par l’Ouest (une voie maritime jamais empruntĂ©e jusqu’alors), il dĂ©couvre sans le savoir l’AmĂ©rique, persuadĂ© d’avoir accompli sa mission et d’avoir accostĂ© aux Indes.

Ses voyages ✈

Le premier voyage de Colomb est le plus connu des historiens ! C’est notamment parce qu’il est bien renseignĂ© grĂące au journal de bord de l’Amiral et la lettre Ă  Santangel, rĂ©digĂ©e par Colomb lui-mĂȘme lors de son retour pour rĂ©sumer son voyage.

Parti de Palos de la Frontera le 3 aoĂ»t 1492, aprĂšs une escale aux Ăźles Canaries en aoĂ»t puis un changement de cap en octobre pour suivre la direction des oiseaux, Christophe Colomb et l’équipage Espagnol accostent en AmĂ©rique le 28 octobre Ă  Cuba, persuadĂ©s d’ĂȘtre arrivĂ©s au Japon. L’équipage est constituĂ© de 3 navires et 90 membres d’Ă©quipage.

les grands navigateurs

Lors de son second voyage (1493-96), expédition plus ambitieuse composée de 17 navires et de 1500 hommes, il découvre alors plusieurs ßles des Caraïbes : La Désirade, Marie-Galante et la Dominique.

Lors de son troisiĂšme voyage (1498-1500), il atteint pour la premiĂšre fois le continent amĂ©ricain lui-mĂȘme en dĂ©barquant sur la cĂŽte de l’actuel Venezuela.

Son quatriĂšme et dernier voyage (1502-04) lui permet de visiter la JamaĂŻque, Saint-Domingue et le Panama entre autres.

L’AmĂ©rique comme nouveau continent 🌎

Toute sa vie, le navigateur cĂ©lĂšbre restera persuadĂ© d’ĂȘtre arrivĂ© aux Indes et d’avoir dĂ©couvert une route maritime reliant l’Europe et l’Asie. En rĂ©alitĂ©, il a dĂ©couvert bien plus impressionnant.

C’est Amerigo Vespucci, un navigateur italien ayant pris part Ă  la 3e expĂ©dition de Christophe Colomb, qui comprend en premier que le territoire d’arrivĂ©e n’est pas l’Inde, mais un “Nouveau Monde” inconnu jusqu’alors.

DĂšs 1499, il adresse une lettre au noble florentin Lorenzo Pietro de MĂ©dicis dans laquelle il Ă©voque la vĂ©ritĂ© sur cette terre situĂ©e de l’autre cĂŽtĂ© de l’ocĂ©an Atlantique. PubliĂ©e en 1504 sous le titre de Mundus Novus (Nouveau Monde en latin), cette lettre rĂ©sonne et fait connaĂźtre le Nouveau Monde en Europe. Ce continent est appelĂ© “AmĂ©rique” en l’honneur du navigateur Amerigo Vespucci, celui qui a compris en premier l’ampleur de cette dĂ©couverte.

C’est seulement Ă  partir de cette officialisation que les cartes maritimes et cartes du monde vont pouvoir se prĂ©ciser en incluant les nouveaux territoires dĂ©couverts.

À lire aussi

Tu veux en apprendre plus sur l’histoire et dĂ©couvrir d’autre pĂ©riodes toutes aussi intĂ©ressantes ? ✹
✅ En voilĂ  plus sur la RĂ©volution Industrielle ! đŸ”„
✅ Tu trouveras ici plus d’infos sur la pĂ©riode des Trente Glorieuses 👛
✅ Plus intĂ©ressĂ© par la dĂ©mocratie athĂ©nienne ? C’est par lĂ  đŸ”±

Vasco de Gama đŸ•”đŸ»â€â™‚ïž

Vasco de Gama (1469-1524) est un navigateur portugais principalement connu pour avoir été le premier Européen à atteindre les Indes par voie maritime, en contournant le Cap de Bonne Espérance en 1498.

DÚs 1488, Bartolomeu Dias (navigateur portugais né en 1450 et mort en 1500) découvre la grandeur et surtout la longueur du continent africain en atteignant pour la premiÚre fois le Cap de Bonne Espérance aprÚs avoir été chargée par le roi Jean II du Portugal de reprendre les explorations le long des cÎtes africaines.

Dix ans aprĂšs, Vasco de Gama le franchit. MissionnĂ© par le roi Manuel Ier du Portugal (dit Manuel le Grand) d’atteindre les Indes par la voie maritime, il quitte le port de Lisbonne le 8 juillet 1497 et dĂ©barque Ă  Calicut en mai 1498.

Ce premier voyage constitue un tournant dans l’Histoire : Ă  la tĂȘte de quatre navires et de 200 hommes d’Ă©quipage, Vasco de Gama est le premier EuropĂ©en Ă  dĂ©passer ce Cap.

đŸ‘‰đŸŒ Il a Ă©tĂ© le premier Ă  naviguer entre l’Europe et l’Asie, offrant ainsi aux EuropĂ©ens l’alternative tant recherchĂ©e Ă  la route de la soie. Mais en plus, il permet aussi d’aller au-delĂ  des territoires dĂ©jĂ  connus en explorant un peu plus loin le continent africain.

Fernand de Magellan đŸ‘šđŸŒ

Le projet 👀

Fernand de Magellan (1480-1521) est Ă©galement un navigateur et explorateur portugais majeur de la pĂ©riode des grandes dĂ©couvertes. Sa gloire est due Ă  son exploit : avoir Ă©tĂ© le premier homme Ă  rĂ©aliser un tour du monde maritime (circum navigation). Ce succĂšs date de 1519-1522, achevĂ© par Juan Sebastian Elcano qui prend les commandes de l’équipage dĂšs le dĂ©cĂšs de Magellan aux Philippines.

AprĂšs avoir Ă©tĂ© rejetĂ© par le roi Manuel Ier du Portugal, le projet heureux de Fernand de Magellan est financĂ© par le roi d’Espagne Charles Quint et est constituĂ© de 5 navires et 237 hommes d’Ă©quipage.

L’itinĂ©raire đŸ—ș

les grands navigateurs

Laisse-nous un commentaire !

Des questions ? Des bons plans Ă  partager ? Nous validons ton commentaire et te rĂ©pondons en quelques heures ! 🎉

Ebooks

DĂ©couvre nos ebooks

Avoir confiance en soi, rĂ©ussir le bac, trouver son stage, gagner en productivitĂ©… À chaque problĂšme son guide pour progresser et devenir la meilleure version de toi-mĂȘme ! đŸ’Ș