Conflit Chine / Taïwan: tout ce qu’il faut savoir! 💥

Francois Vuillerme - Mis à jour le 04/11/2020
189462

Taïwan, la tension monte, Escalade avec la Chine, La Chine menace Taïwan … Si tu es assidu dans ta lecture de la presse, tu as forcément observé ce genre de titres sensationnalistes de la part de nombreux médias, et à raison !

Que ce conflit te soit passé sous le nez ou que tu penses ne pas avoir tous les enjeux à ta connaissance, pas de panique ! D’ici la fin de cet article, tu maitriseras à la perfection l’une des clés de compréhension majeure du Pacifique. Qu’est-ce que « la Chine à deux systèmes » ? Comment les tensions évoluent-elles ? Pourquoi l’Amérique s’en mêle ? Tant de questions qui ne peuvent s’observer qu’à partir d’une connaissance historique de la région.

Petite île mais gros souci pour la Chine continentale, ce conflit rythme les affaires mondiales et la diplomatie internationale chinoise depuis de nombreuses années, c’est pourquoi il est impératif de saisir les enjeux et de connaître les positions actuelles de chacun des acteurs.

Petit récap des dates  📅

1895 : La Chine cède Taïwan aux japonais = défaite de la Première Guerre sino-japonaise.

1937-1945 : Deuxième Guerre sino-japonaise, pause dans le combat entre le Guomindang et les communistes.

1945 : Récupération de Taïwan par la Chine, du fait de la défaite japonaise au niveau militaire.

1947-1987 : la loi martiale est de rigueur à Taïwan, le régime se durcit sur l’île.

1986 : Apparition du parti démocrate progressiste (PDP) à Taïwan : début de ce fait du pluralisme politique, et donc de la démocratisation de l’île.

14 Mars 2013 : Xi Jinping arrive au pouvoir en Chine.

2014 : La révolution des Tournesols.

2016 : Le PDP revient au pouvoir pour la seconde fois. Le mandat du parti a été renouvelé en 2020 : Tsai Ing-wen est présidente de Taïwan.

Un peu d’histoire : Taïwan, toujours échangée, jamais réellement récupérée ⏱️

Bien évidemment, je n’aborderai pas la question taïwanaise à partir du jour où les premiers colons ont débarqué sur les plages, cela n’a pas grand intérêt. La première date importante à connaître est 1895, date à laquelle la Chine fut forcé de céder Taïwan au Japon. Cette date marque la fin de la Première Guerre sino-japonaise lorsque la dynastie chinoise des Qing demande la paix après de cuisants échecs. Taïwan ne sera rendue à la Chine qu’en 1945, date de la double défaite japonaise, la défaite sino-japonaise de 1937 ainsi que la Seconde Guerre Mondiale. Cette parenthèse japonaise de 50 années est cruciale pour comprendre ce conflit. La réintégration de Taïwan avec la Chine continentale fut difficile du fait de la création d’une élite taïwanaise d’éducation japonaise et libérale. Retiens bien cette idée pour la suite.

 En parallèle des évènements qui sont en train de bouleverser le monde et la hiérarchie des puissances (surtout en Asie du sud-est), la Chine est fractionné au niveau interne entre deux partis : le Guomindang (parti nationaliste), fondé en 1912 par Sun Yat-sen et à la tête du pays, et le parti communiste chinois (PCC) poussé par Mao Zedong.

💥 Une guerre civile éclate de 1927 jusqu’à 1950 (interrompu par la guerre sino-japonaise, car ce n’est pas super top de combattre un ennemi en n’étant pas sûr que son propre voisin ne nous massacre pas), le résultat sera sans appel : Mao et le PCC sont victorieux, et l’ancien président Tchang Kaï-Chek ainsi que son parti se réfugient à… Taïwan !

 Depuis l’île, le Guomindang tente malgré tout de garder sa légitimité que ce soit au niveau national ou au niveau international. Le parti est désireux de garder le pouvoir malgré son contrôle limité. En effet, avec une maîtrise de Taïwan et des quelques îlots alentours, le parti nationaliste du Guomindang n’allait pas pouvoir rivaliser avec la prise des communistes, gouvernant toute la Chine continentale. De plus, avec la victoire communiste, un exode massif de civils a accompagné les nationalistes. La population du pays s’accroît encore : 2 millions de personnes en plus. Taïpei devient la capitale (provisoire) de la Chine.

 ðŸ‘‰ðŸ» Tu peux déjà observer deux choses qui seront fondamentales pour la suite : la construction d’une identité taïwanaise propre s’opposant à la réalité communiste sur le continent, ainsi qu’un intérêt politique basé sur une blessure qui fracture le pays en deux entités

Durant la Guerre Froide, le Guomindang contrôle Taïwan d’une main de fer, la loi martiale étant déclaré jusqu’en 1987, et est appuyé par les Etats-Unis. Dans le jeu qui s’opère désormais, le parti Nationaliste à Taïwan et la République Populaire de Chine (RPC) sur le continent s’alignent sur les deux blocs.

L’espoir d’une reconquête du continent par le Guomindang sera finalement douché en 1971, date de la perte de leur siège à l’ONU, au profit de la RPC. Les Etats-Unis restent distant, mais se disent prêt à intervenir pour aider Taïwan, jouant un rôle de protecteur avec leur aura de superpuissance. La scission se renforce encore alors que les deux modèles font diverger les pays.

Alors que la Chine connaît des déboires (Le Grand Bond en Avant et la Révolution Culturelle que tu connais probablement si tu as travaillé un peu le cas chinois au lycée), Taïwan au contraire connaît d’importants progrès économiques et politiques : elle devient un « Dragon asiatique » 💰 et la démocratisation a lieu avec la fin de la loi martiale en 1987, c’est le début du pluralisme politique pour la petite île. 😄

Être ou ne pas être indépendant, telle est la question… 🥺

Laisse-nous un commentaire !

Des questions ? Des bons plans à partager ? Nous validons ton commentaire et te répondons en quelques heures ! 🎉

Ebooks

Découvre nos ebooks

Avoir confiance en soi, réussir le bac, trouver son stage, gagner en productivité… À chaque problème son guide pour progresser et devenir la meilleure version de toi-même ! 💪