Que se passe-t-il en Biélorussie? 💥

Francois Vuillerme - Mis à jour le 26/11/2020
Manifestations Biélorussie

On peut distinguer deux types de pays dans l’actualité internationale. Certains pays sont habituels et omniprésents du fait de leur poids géopolitique et de leur influence sur le monde : c’est le cas des Etats-Unis, de la Chine ou de l’Allemagne. Mais il arrive que les médias mettent en valeur certains sujets brûlants chez des voisins peu communs et méconnus. Aujourd’hui, nous allons justement te parler d’un de ces voisins européens que l’on entend peu, mais dont la situation est devenue si rapidement critique qu’il n’est pas resté invisible très longtemps : il s’agit de la Biélorussie.

🌡️ Pays européen peu connu, il n’en reste pas moins l’un des derniers États autocratiques en Europe aujourd’hui. C’est justement ce déficit démocratique qui est décrié et qui a poussé le peuple à se réunir massivement dans les rues. Un dirigeant vieillissant et autoritaire, des manifestations de plus en plus violentes et réprimées dans le sang, un pays au milieu d’une Union Européenne souhaitant la paix et une Russie qui retrouve ses appétits, une augmentation de réfugiés politiques : voici le portrait de la Biélorussie actuelle qui questionne son modèle.

A la fin de cet article tu comprendras mieux ce qu’il se passe à l’heure actuelle en Biélorussie, alors si tu es totalement passé à côté, pas de panique ! D’ici quelques minutes tu auras rattrapé ton retard nous te le garantissons. 😉

Loukachenko et le pouvoir 💪

L’actuel président de Biélorussie est Alexandre Loukachenko. Il contrôle le pays depuis 1994. Le 9 août 2020 il gagne son 6e mandat consécutif avec une victoire écrasante contre sa principale rivale Svetlana Tsikhanovskaïa. Il s’agit d’une victoire étrange sachant que Loukachenko était déjà très impopulaire et que les manifestations étaient récurrentes en Biélorussie mais le plus étonnant c’est qu’il a finalement gagné avec 80% des voix ! La population est scandalisée, et sort dans la rue pour crier à la fraude électorale. Nous reviendrons sur cela un peu plus tard.

Loukachenko
Alexandre Loukachenko, président de la Biélorussie

Alexandre Loukachenko est un président autoritaire qui a souvent fait preuve de brutalité en cas de manifestation. Au niveau politique, il s’agit d’un socialiste et a axé l’économie de son pays sur un socialisme de marché avec un secteur public fort : en nationalisant l’énergie et les transports, Loukachenko permet au secteur public d’assurer 70% du P.I.B. du pays ! En fait, cela correspond à des permanences de la politique soviétique durant la Guerre Froide. La Biélorussie, bastion de l’URSS, était communiste durant cette période. L’arrivée de Loukachenko en 1994 coïncide avec une volonté du dirigeant de continuer une politique socialiste qui garde quelques vieilles habitudes. Ainsi, même si le pays s’ouvre aux marchés internationaux les salaires restent bas, l’Etat est le garant de l’économie, de la santé et de l’éducation qui sont des priorités pour le parti.

Pourquoi la population est-elle initialement contre Loukachenko? 🔥

Le dirigeant parvenait à s’agripper au pouvoir grâce à la propagande autour de son régime paternaliste et autoritaire. En tant qu ‘ « homme du peuple », il a construit sa politique sur la sécurité de l’emploi et la répression. Les difficultés économiques et sociales récentes ainsi que la crise du coronavirus sont venues fragiliser son régime et les contestations vont se faire plus fortes. La présomption d’une fraude pour son 6e mandat va simplement être l’étincelle qui mettra le feu à une poudrière déjà bien engagée.

De plus, les différentes prises de positions et paroles du dirigeant l’ont aussi rendu plutôt impopulaire. Entre des propos antisémites et homophobes assumés et un soutien du nucléaire iranien, le dirigeant s’est mis à dos toute la jeunesse pro-occidentale de son pays. En 2011, il a même conseillé publiquement au ministre allemand des affaires étrangères, Guido Westerwelle, de mener une « vie normale » car il est ouvertement homosexuel. Ses propos n’étaient plus tolérables pour une grande partie de la population de son pays.

👉🏻 Si tu veux plus d’information sur le “dernier dictateur d’Europe”, je te conseille vivement d’aller jeter un œil à cet article que nous avons fait sur  les derniers dictateurs du monde.

Martin

HEC Paris

23€/h

Jade

Sciences Po Paris

21€/h

Emilie

Sciences Po Lyon

19€/h

Victor

ESCP

25€/h

Sophie

Sciences Po Bordeaux

12€/h

Jeanne

Aix-Marseille Université

17€/h

Besoin d’un prof particulier de géopolitique ? ✨

Nos Sherpas sont là pour t’aider à progresser et prendre confiance en toi.

PRENDRE UN COURS GRATUIT

Les manifestations en Biélorussie : quelles raisons, quelle réalité ? 🤔

manifestation biélorussie
Les manifestations en Biélorussie se sont accentuées, et deviennent visibles dans les médias français

Dès l’annonce des résultats, les manifestations reprennent violemment. Des milliers de manifestants sont descendus dans les rues pour protester contre la fraude. Le résultat pour ces premières nuits fut sans appel : 3 000 manifestants ont été arrêtés et des dizaines ont été blessés.

Ce que tu dois bien comprendre c’est qu’il ne s’agit pas de la première fois que le régime de Loukachenko est remis en cause. Les deux vagues les plus importantes que le pays a connu eurent lieu respectivement en 2005, lors d’une tentative de putsch échouée par le Zubr, une organisation des droits civiques en Biélorussie, et en 2017. Le régime tient en place uniquement par la force de la répression.

Aujourd’hui, il est difficile de dire si les manifestations auront le même résultat que celle du passé, mais la réalité économique due à la crise laisse présager un potentiel changement et permet à la population d’espérer enfin une véritable scission avec l’ancien système. Aussi, l’Union Européenne a décidé de sanctionner économiquement le pays tant que la répression envers les manifestants a lieu 💰. Ceci est plutôt une nouveauté puisqu’elle a toujours été réticente à utiliser l’arme économique envers ses voisins directs qui ne la menaçait pas personnellement. Les sanctions concerneront les entrepreneurs et les sociétés proches du régime au pouvoir en Biélorussie.

Ce 19 novembre, Josep Borrell, chef de la diplomatie européenne, a annoncé des sanctions exemplaires dans le but de restaurer la paix aux frontières de l’Union, et dans un souci humaniste. Les sanctions sont encore plus redoutables sachant les difficultés économiques que traversent le pays depuis de nombreux mois.

Que souhaitent les manifestants ? 😄

Les manifestants désirent :

  • une libération de tous les prisonniers politiques et de tous les opposants au régime.
  • un recomptage moins opaque des voix de la dernière élection.
  • une affaire judiciaire contre le régime qui prendrait en compte toutes les malversations financières, judiciaires et tous les divers abus et le départ du gouvernement en place.

Comment manifestent-ils ? 🤔

Le peuple se réunit dans les rues de la capitale, Minsk, pour demander le renvoi de Loukachenko. De plus, de nombreuses industries subissent des grèves à répétition ce qui met à mal l’une des plus fortes sources économiques du pays. La crise appelle à la manifestation, mais la manifestation renforce la crise. Tout semble indiquer que l’instabilité politique actuelle joue un rôle dans la création d’un cercle vicieux pour l’économie du pays.

Quelle est la réalité de ces manifestants ? 😔

les réfugiés à l'ère de Loukachenko

Comme dit précédemment, les manifestations sont réprimées par le gouvernement de Loukachenko. Les manifestants se font blesser par la police et sont incarcérés. Une autre situation pour les opposants du régime est celle de la fuite hors du pays. La Pologne, qui a fermé ses frontières au printemps pour endiguer le coronavirus, voit ce mois-ci affluer un grand nombre de réfugiés biélorusses. Selon les derniers chiffres du gouvernement polonais, 707 Biélorusses sont entrés sur le territoire ces deux derniers mois grâce à l’obtention d’une protection internationale.

Se réfugier, la seule solution pour les manifestants politiques ?

Ceci est une permanence du régime autocratique de Loukachenko. On estime à 180 000 le nombre de Biélorusse anciennement réfugiés vivant sur le sol polonais de façon permanente ou temporaire.

Clémence

HEC Paris

21€/h/h

Thibault

ENS Paris Ulm

20€/h

Sophie

Sciences Po Bordeaux

12€/h

Noémie

M2 en droit à Assas

19€/h

Fanny

Ponts ParisTech

19€/h

Simon

4e année de médecine

26€/h

Nicolas

CentraleSupélec

17€/h

Victor

ESCP

25€/h

Ton premier cours particulier est offert ! 🎁

Fais-toi guider par un étudiant passé par une des meilleures écoles de France.

J’EN PROFITE MAINTENANT

La place de la Russie dans le conflit 🌡️

La Biélorussie possède un intérêt très stratégique pour la Russie. Le pays fait partie de la sphère d’influence russe depuis des siècles et est toujours présent dans la stratégie globale de Poutine. La Biélorussie est un « étranger proche » : concept regroupant tous les voisins stratégiques de la Russie dont le partenariat possède un intérêt non-négligeable et qui est perçu comme exclusif pour le gouvernement russe.

Ceci a donc amené la conception de nombreux partenariats entre les deux pays, afin que l’entente reste cordiale. De plus, la Biélorussie est un point de passage non-négociable pour le gaz russe qui afflue en Europe, ce qui fait de la Biélorussie un partenaire privilégié et important. La Biélorussie est aussi un Etat tampon entre l’Union Européenne et la Russie, un Etat qui n’est pas assez développé pour entrer dans l’Union sans encombre, mais dont de nombreux membres souhaitent la présence afin de repousser les limites du géant russe le plus loin possible de leur frontière (c’est la cas de la Pologne qui souhaite l’extension de l’Union pour ne plus être un « État bordure »).

Pourtant, Loukachenko est considéré comme un partenaire instable aux yeux de Poutine du fait des fréquents désaccords entre les deux présidents. Si la Russie possède une stratégie ficelée et arrêtée sur ses différents partenaires, ce n’est pas le cas du voisin biélorusse, qui oscille entre une limitation du libéralisme et une ouverture favorable à l’économie déjà en berne. Cette relation complexe entre les deux pays a amené la baisse des subventions de Moscou pour son voisin (notamment sur le pétrole) qui se diversifie alors avec plus ou moins de succès chez de nouveaux partenaires : le Moyen-Orient et l’Asie centrale en priorité.

poutine et loukachenko

Poutine et Loukachenko, réelle amitié ou affection calculée ?

Il n’en reste pas moins que les deux Etats ont une véritable proximité qu’ils n’hésitent pas à montrer. Souder par une histoire commune, la culture biélorusse et russe se ressemblent sur certains points, et se recoupent sur certaines questions.

Cependant, Poutine n’a pas manifesté son soutien lors des dernières manifestations si bien que de nombreuses personnes se demandent si la Russie n’a rien à voir avec la fulgurance de cette colère
. Rappelons que la Russie avec l’IRA (l’internet research agency, une organisation russe de diffusion de propagande sur les réseaux) possède déjà une certaine expérience en ce qui concerne leur capacité à susciter une colère populaire ou à créer une divergence d’opinion. La Russie aurait-elle enflammé les manifestants pour permettre la chute de Loukachenko afin d’obtenir un changement politique en faveur de la stratégie russe et afin de se débarrasser d’un partenaire instable ? Pour le moment, les informations à ce sujet ne sont pas assez renseignées et trop floues pour conclure quoi que ce soit. 🤐

Petit récap des informations ❤️

  • Loukachenko est président de la Biélorussie depuis 1994. Paternaliste et autoritaire, il dirige son pays d’une main de fer. Les manifestations actuelles proviennent d’un soupçon de fraude lors des élections du 9 août 2020 alors qu’il atteint son 6e mandat.
  • La crise politique se double d’une crise économique qui est devenue difficilement soutenable avec la crise du coronavirus.
  • L’Union européenne a indiqué le 19 Novembre la mise en place de sanctions économiques envers les sociétés qui sont proches du régime autoritaire.
  • La Russie n’a pas réagi et n’a pas prévu de prise de position en soutien à la Biélorussie : certains pensent que le pays a renforcé la colère des manifestants dans le but d’obtenir un changement de gouvernance et ainsi supprimer la résistance que pouvait procurer Loukachenko.
5/5 - (11 votes)
profile picture
Francois Vuillerme
Passionné de géopolitique
Actuellement à GEM et passionné par la géopolitique, je continue mes études dans le but de devenir manager en gestion de risques. Mes articles traiteront essentiellement de cette matière ou bien d'actualité 😉

Laisse-nous un commentaire !

Des questions ? Des bons plans à partager ? Nous validons ton commentaire et te répondons en quelques heures ! 🎉

Ebooks

Découvre nos ebooks

Avoir confiance en soi, réussir le bac, trouver son stage, gagner en productivité… À chaque problème son guide pour progresser et devenir la meilleure version de toi-même ! 💪