7 leçons à tirer du film « King Richard » 🎾

Mélodie - Mis à jour le 23/12/2021

On est allé voir au cinéma le film « la Méthode Williams » (King Richard en anglais) de Reinaldo Marcus Green avec Will Smith. Le film raconte comment les sœurs Williams (Venus et Séréna) sont devenues des championnes de tennis incontestables 🎾 Venus a été numéro UN mondial tandis que sa petite sœur, Serena, est considérée comme la meilleure joueuse de tous les temps. (oui, rien que ça !)

Pourtant, c’était pas gagné pour elles. Surtout quand on sait qu’elles sont issues des ghettos noirs aux Etats-Unis. Et que le tennis est quand même un des sports les plus élitistes et chers qui soient. Au-delà du côté parfois un peu romancé du film, on a vraiment appris plein de choses. Alors non, je n’ai pas appris comment devenir un grand champion de tennis (quoi que ?), mais plutôt plusieurs leçons qui peuvent être utiles au quotidien pour s’améliorer.

🚨 Disclaimer !

Tu l’auras compris : notre but dans cet article n’est pas de faire une critique du film ni celle de la méthode utilisée par Richard Williams qui peut être discutable. L’objectif est de tirer les grands enseignements des fabuleux parcours de Serena et Venus afin de les appliquer dans la vie de tous les jours.

Le synopsis du film « King Richard » 🎬

Pour bien comprendre de quoi on parle, un petit synopsis s’impose. Si tu ne connais pas l’histoire, que tu veux aller voir le film au cinéma, on t’invite à enregistrer cet article et à revenir le lire une fois ta séance ciné passée.

Le personnage principal de l’histoire n’est pas Vénus ni Serena mais leur père, Richard Williams. C’est un noir des Etats-Unis tout à fait banal : il vit dans des quartiers assez craignos où il n’est pas rare de voir des gens se faire tuer au coin de la rue (c’est d’ailleurs ce qui arrivera à l’une de ses filles. Pas dans le film mais dans la réalité…). Et il a du mal à joindre les deux bouts pour subvenir aux besoins de sa famille.

Un jour, en regardant la télé, il découvre qu’une joueuse polonaise (Virginia Ruzici) a empoché 40 000 dollars en remportant Roland-Garros. Ni une, ni deux, il appelle sa femme et lui dit qu’il va lui faire deux autres enfants qui deviendront des champions de tennis.

Comment ? Il a déjà un plan de 78 pages. Le film raconte comment il a suivi le plan à la lettre, jusqu’à obtenir quasiment tout ce qu’il avait prévu, ou presque.

1re leçon : l’importance d’avoir un plan

Chez les Sherpas, on ne te le dit jamais assez : les plannings, les plannings, les plannings… On t’a même fait une vidéo pour t’expliquer comment faire un planning de travail efficace. Si tu ne nous croyais pas quand on te disait que c’est une méthode révolutionnaire, j’espère que l’exemple des sœurs Williams aura fini de te convaincre. C’est tout le secret de leur réussite : s’en tenir au plan de 78 pages élaboré par papa 📝 Et ceci, malgré les nombreux conseils extérieurs de pro du tennis de faire quelques entorses.

Le plan reste d’ailleurs le fil conducteur du film. En commençant par cette citation de Benjamin Franklin, placardée juste en face des filles pendant leur entraînement :

Celui qui échoue à planifier, planifie son échec.

❓Concrètement, ça veut dire quoi ? Il faut voir le plan (ou planning) comme une feuille de route pour arriver à bonne destination.

Ca permet :
👉 de savoir où on va et de toujours maintenir le cap dans la bonne direction. Celle de son objectif. Tu noteras d’ailleurs que l’objectif est l’élément central du planning, car sans lui, il n’y aurait pas de destination. Le plan ne servirait pas à grand chose, comme un GPS que tu voudrais utiliser sans rentrer d’adresse.

👉 de ne pas se perdre en cours de route. Même si tu as un but final, c’est facile de se paumer quand on avance au doigt mouillé. On est tenté de prendre des routes de traverse, pensant que tous les chemins mènent à Rome.

👉 d’y aller par étape. Devenir un champion ne se fait pas d’un claquement de doigt. Pour reprendre les expressions avec Rome : Rome ne s’est pas faite en un jour. Ton planning te permet alors d’avancer petit à petit, à un rythme régulier mais nécessaire, pour ne rien oublier.

2e leçon : L’importance du travail personnel de recherche

On t’entend d’ici dire : “Ouais, mais le père Williams, c’était un génie. Moi j’arriverai jamais à tout planifier comme lui.

❌ Détrompe-toi ! Le King Williams n’était pas plus intelligent que toi. Et d’ailleurs, il n’y connaissait rien au tennis avant. Il n’avait jamais touché une raquette avant. Ca ne l’a pas empêché de devenir un expert en la matière jusqu’à devenir entraîneur professionnel.

Comment il a fait ? Il s’est auto-formé, tout simplement 💪

👉 Il a regardé des centaines de matches en analysant les mouvements des meilleurs sportifs.
👉 Il a suivi toutes les interviews et lu tous les articles et les livres sur le sujet.
👉 Il arrive même à tirer des leçons de vie en regardant Cendrillon… Dans le film, il apprend à ses filles l’humilité en leur montrant le dessin animé.

Bref, il a bûché et le travail, ça paie ! C’est un peu ça, ce qu’on appelle le fameux “rêve américain” : partir de rien et arriver au sommet.

Et c’est là qu’intervient la 2e leçon du film : rien ne vient sans le travail. Imaginons que tu veux devenir un expert en vache laitière alors que tu es un citadin pur sang ? Rien ne t’empêche de t’y mettre dès aujourd’hui. Enfile tes bottes et va à la rencontre des agriculteurs, écume les journaux, emprunte tous les livres à la bibliothèque sur le sujet ou même commence par lire tout ce que tu trouves sur Internet.

3e leçon : Pour être le meilleur, travaille avec les meilleurs 🏆

C’est vrai que le “Self made man” a quand même ses limites. Et c’est très bien démontré dans le film. Au bout d’un moment, Oracene, la femme de Richard Williams, dit :

On ne peut plus rien faire pour elles.

Elle estime à ce moment-là qu’ils ont apporté toutes les billes possibles à leurs filles pour devenir de grandes joueuses de tennis. Mais ils sont dans l’incapacité d’aller plus loin. Pour devenir les meilleurs, il faut aussi savoir s’entourer des meilleurs.

Alors, à ton avis, il fait quoi le père de Venus et Serena ? Il prend son short blanc trop court. Il imprime une brochure dans laquelle il explique son plan. Et il tourne même une vidéo pour présenter ses filles. Et c’est comme ça qu’il va à la rencontre des meilleurs entraîneurs pros de tennis du pays pour prendre le relais et enseigner à ses filles ce qu’il ne peut pas leur offrir lui-même.

Le fait d’apprendre avec d’autres (et a fortiori avec les meilleurs) c’est vraiment important pour avoir un autre regard et progresser. Dans le film, les deux fillettes ont pris des habitudes à force de s’entraîner ensemble : elles connaissaient le jeu de l’autre par cœur. Le fait d’intégrer le club des juniors leur a permis de découvrir d’autres sportives, d’autres manières de jouer et ainsi d’être capables de gagner contre n’importe qui.

C’est un peu comme quand tu joues toujours avec la même personne à Mario Kart 🏎️ Tu crois que t’es le meilleur parce que tu bats toujours ton frère. Jusqu’au jour où tu fais une partie contre tes potes et qu’ils te mettent la rouste de ta vie. Là, tu te dis que t’as encore du boulot…

Si on ramène cette leçon à ta vie d’étudiant, ne te contente pas des ressources qui sont à ta disposition ni de ton seul cerveau 🧠 Pour aller encore plus loin et devenir le meilleur, n’hésite pas à te faire accompagner par les meilleurs.

Où les trouver ? Il y a des vraies pépites sur le site des Sherpas : des étudiants qui sont passés par les mêmes galères que toi, qui ont fait des grandes écoles et qui ont réussi haut la main. Alors n’hésite pas à les contacter. En plus, le premier cours est offert !

4e leçon : Faire preuve d’audace et d’initiative

Entre trouver un bon prof particulier (même si chez les Sherpas, ils sont vraiment exceptionnels) et le meilleur entraîneur des Etats-Unis de tennis, il y a quand même un gap, non ? Tout le monde n’a pas le même carnet d’adresses, ni les mêmes entrées…

Là encore, arrête de te mettre des barrières. Tu veux accéder à quelqu’un de très haut placé ? C’est tout à fait possible ! Regarde, Etienne, il a bien réussi à travailler pour une ancienne Ministre. Concernant le King Williams, tu crois qu’il avait un réseau, lui ? Que dalle ! Ca ne l’a pas empêché de frapper à toutes les portes des clubs privés de tennis. Dans une scène, il s’est même incrusté en plein entraînement d’un des meilleurs joueurs au monde pour montrer les talents de ses filles.

Il s’en foutait d’être le seul noir et d’avoir une drôle de dégaine 🤷 Il a fait preuve d’audace. Malgré de nombreux refus, il a persévéré jusqu’à ce que Rick Macci, un des plus célèbres entraîneurs de tennis, prenne à sa charge la totalité des frais de ses deux filles. Et même mieux, de la famille toute entière.

De la chance ? Peut-être un peu. Mais surtout, surtout, de l’audace, de la ténacité et de la persévérance. En gros : QUAND ON VEUT, ON PEUT 💪

Laisse-nous un commentaire !

Des questions ? Des bons plans à partager ? Nous validons ton commentaire et te répondons en quelques heures ! 🎉

ebooks

Découvre nos ebooks

Avoir confiance en soi, réussir le bac, trouver son stage, gagner en productivité… À chaque problème son guide pour progresser et devenir la meilleure version de toi-même ! 💪