La véritable histoire des JO 🎽

Solène Clausse - Mis à jour le 09/08/2022
245686

Quand se pose la question du pays d’accueil des Jeux-Olympiques, c’est la battle assurée ! En France, on est bien placés pour le savoir puisque la perspective de Paris 2024 fait déjà débattre sur la capacité ou non du pays à assurer ! 

Savais-tu que ce lien entre organisation des jeux et puissance ne date pas d’hier ? Ils remonteraient même à -776, soit il y a environ 3000 ans… (Oui. C’est long). Prêt à découvrir la véritable histoire des JO, l’événement sportif le plus suivi au monde ?

La gloire de la Grèce antique

La paix à l’origine des JO ? 🤝

Pour commencer, direction l’antiquité. Et autant te le dit tout de suite : la Grèce antique, ça n’existait pas ! Le “monde hellénique” (qui regroupait tous les gens qui parlent le grec ancien) était formé de plusieurs cité-États qui se faisaient TOUT LE TEMPS la guerre. 

On a donc eu l’idée des jeux pour créer une unité entre ces peuples. Les Grecs se déplaçaient des quatre coins de la Grèce et de ses colonies (Italie, Afrique du Nord et Asie Mineure) pour y participer. À partir de la conquête de la Grèce par les Romains en 146 avant J-C, ceux-ci se joignent aussi aux compétitions.

Les Jeux Olympiques doivent leur nom à la cité qui les accueille, Olympie. Comme ils avaient lieu tous les quatre ans, la période qui les sépare a pris le nom “d’Olympiades”. Elle est même devenue le système de datation officiel de la Grèce Antique ! 

Un certain temps avant le début des Jeux, des messagers allaient à pied dans toutes les cités pour donner la date des épreuves et proclamer la “Trêve sacrée” (Ekecheiria). Elle exige l’arrêt des combats avant, pendant et après les jeux pour permettre aux spectateurs et athlètes de se déplacer de manière safe.

💡 C’est d’actu’ !

La Trêve olympique existe encore aujourd’hui. Elle a même fait l’objet d’une résolution des Nations-Unies ! Les pays en guerre s’engagent à cesser les hostilités autour de la période des jeux et à rechercher des solutions pacifiques au conflit. Dans le village olympique se trouve toujours un “mur de la trêve” où figurent les signatures des athlètes qui soutiennent l’initiative.

À la suite des JO, on organise très régulièrement des jeux dits “panhelléniques”. Comme la trêve sacrée était appliquée à chaque fois, l’orga de ces jeux réduit radicalement les périodes  de guerre ! D’ailleurs, le terme panhellénique souligne cette volonté d’unifier le peuple grec (pan= tout et hellen = grec). On compte : 

  • Les jeux d’Olympie la première année de chaque olympiade
  • Les jeux de Delphes la troisième année de chaque olympiade
  • Les jeux de l’Isthme de Corinthe et ceux de Némée qui avaient lieu tous les deux ans, la 2e et 4e année de chaque olympiade. 

Une place de choix dans la mythologie ⚡ 

Chaque événement faisait partie du culte rendu à une divinité. Olympie était un sanctuaire dédié au culte de Zeus. La mythologie a donné plusieurs versions pour expliquer ce lien et ainsi donner une origine divine à cette tradition. À toi de choisir celle que tu préfères 👇

Héraclès de l’Ida

Héraclès de l’Ida est l’ainé des Curètes. C’est grâce à ces cinq dieux crétois que Zeus ne s’est pas fait bouffer par son père Cronos. Pendant que les nymphes s’occupaient de bébé Zeus, ils dansaient en faisant un max de bruit pour que Cronos ne soit pas alerté par ses cris ! 

👉 L’historien grec Pausanias raconte qu’Héraclès proposa à ses quatre frères de faire la course. Le vainqueur aurait été couronné d’une tresse d’olivier sauvage, à l’image des récompenses reçues par les vrais athlètes !

Zeus him-self ! 

Dans la suite de l’histoire, bébé Zeus devient grand et se lie avec ses cinq frères et sœurs pour mater Cronos et les autres Titans. L’épisode décrit par Hésiode est au rab de gros bras et de démonstrations de force. Les Hécatonchires, géants aux cent bras, retiennent les Titans derrière les portes de bronze des ténèbres pour les y enterrer à jamais

👉 Zeus aurait créé les jeux olympiques pour célébrer cet esprit de compétition et les prouesses physiques.

À lire aussi

✅ Deviens incollable sur l’histoire de Zeus 

Héraclès (Hercule si tu préfères)

Tu connais forcément ce demi-dieu, fils de Zeus et de l’humaine Alcmène. Il doit effectuer douze travaux en punition du meurtre de ses enfants. Pour le cinquième des travaux, il doit nettoyer les étables d’Augias, le roi d’Elide, en une journée. Il détourne sans pression les eaux des fleuves qui passent à côté pour accomplir sa mission. Augias a le seum et refuse de le récompenser.

👉 Héraclès se venge plusieurs années après en montant une expédition militaire contre lui. Il aurait organisé une compétition sportive à Olympie pour remercier Zeus de lui avoir rendu justice !

Jeux antiques : des mythes pas si fous

Nous sommes en 50 avant Jésus-Christ. Toute la Gaule est occupée par les Romains… Toute ? Si t’as la ref, tu sais que non ! Dans la BD de Goscinny et Uderzo, Astérix et Obélix participent aux Jeux Olympiques…

Ses auteurs y ont intégré une série de croyances sur les jeux antiques. Alors ne gobe pas tout ce qui y est écrit. Mais tout mythe a sa part de vérité 😉

✅ Le serment des athlètes 

Nous sommes des hommes libres, de pure race hellénique, n’ayant jamais commis de crimes ni de sacrilèges. Nous jurons de nous conformer loyalement aux règles du concours

Astérix et Obélix aux Jeux Olympiques

page 38

Ce serment prononcé par un des athlètes dans la BD est bien réel ! Ceux-ci juraient devant Zeus de respecter les règles du jeu. S’ils ne le faisaient pas, un juge était présent pour les fouetter ou exiger une amende. 

💡 C’est d’actu’ !

Nous promettons de prendre part à ces Jeux Olympiques en respectant et en suivant les règles, dans un esprit de fair-play, d’inclusion et d’égalité. Ensemble, nous sommes solidaires et nous nous engageons pour un sport sans dopage, sans tricherie et sans aucune forme de discrimination…»

C’est le serment prononcé aujourd’hui par les représentants des athlètes, des juges et des entraineurs. Il a été écrit en 1913 par Pierre de Coubertin, le fondateur des Jeux Olympiques modernes, avant d’être modifié.

Sorry, mais la mention du “dopage” n’a rien avoir avec la potion magique de Panoramix. Elle est intégrée au serment à la suite des Jeux Olympiques d’été de 2000 à Syndney où une dizaine de participants sont disqualifiés pour dopage.

Le scandale le plus énorme est causé par la sprinteuse américaine Marion James. Elle décroche pas moins de trois médailles d’or et deux médailles de bronze… toutes retirées en 2007 quand ces aveux de dopage sons rendus publics. 

✅ Le colosse de Rhodes

Dans la BD comme dans le film, Okéibos est un lutteur représentant les participants de l’île de Rhodes, proche de la Turquie. 

Rhodes n’a envoyé qu’un seul représentant, un colosse …

Astérix et Obélix aux Jeux Olympiques

page 40

La citation fait rèf au colosse de Rhodes, une immense statue de bronze de 32 mètres de haut, représentant le dieu Soleil Hélios. Avant d’être détruite par un tremblement de terre en 226 avant J-C, c’était une des sept merveilles du monde ! 

Certes, ce colosse représentait un dieu, mais c’est bien un athlète qui a inspiré le perso d’Okeibos. Diagoras de Rhodes pratiquait le pugilat, l’ancêtre de la boxe. Il gagne en 464 avant Jésus-Christ et ouvre la voie à son fils et son petit-fils, eux aussi victorieux à Olympie. 

Les sports de combat étaient pratiqués le quatrième jour. Ils comportaient le pugilat, la lutte et le pancrace. Ce dernier était le sport le plus prestigieux… et le plus dangereux : tous les coups sont permis, à part mordre, arracher les yeux, ou mettre les doigts dans le nez de l’adversaire. Sympa… Bien heureusement, il n’existe plus aujourd’hui 😅

💡 C’est d’actu’ !

Dans l’Antiquité, les jeux ne comportaient que des épreuves individuelles : la course à pied, les épreuves de combat, les lancés de disque et de javelot, le saut en longueur et le pentathlon qui regroupe cinq de ces épreuves.

Les premiers jeux d’été de 1896 ont lieu à Athènes. Ils comportent neuf sports : l’athlétisme, le cyclisme, l’escrime, la gymnastique, l’haltérophilie, la lutte, la natation, le tennis et le tir. Aujourd’hui, il y en a 28 ! 

L’athlétisme est, avec la natation, le sport phare des JO. C’est lui qui regroupe le plus de disciplines héritées de l’Antiquité avec la course à pied (de longueurs variables), le lancer de javelot, le lancer du disque et le saut en longueur.

✅ Le Marathon

On te le donne en mille : le Marathon n’existait pas dans les jeux d’Olympie ! L’épreuve est créée en 1896 pour les premiers jeux d’Athènes. 

Quel lien avec l’origine des Jeux olympiques ? L’histoire de Philippidès, un messager grec qui aurait couru de la cité de Marathon à celle d’Athènes, pour annoncer la défaite grecque à la bataille de Marathon en 490 avant J-C. Il serait mort d’épuisement après avoir délivré son message, 40 km de courses dans les jambes ! 

Mythe ou réalité ? À toi de voir ! Ce qui est vrai par contre, c’est l’histoire de Spyridon Luis, berger grec et premier vainqueur du marathon moderne. On raconte que son père approvisionnait la ville d’Athènes en eau minérale transportée sur un chariot et qu’il avait l’habitude de courir à ses côtés. Il a parcouru les 40 km en 2h 58 min 50s. BG non ?

Un Français à l’origine des JO modernes

Les jeux d’Olympie ont pris fin en 393 après J-C. Il faut attendre 1894 pour qu’un Français, Pierre de Coubertin, ait l’idée de leur redonner un coup de jeune ! 

Qui est donc Pierre de Coubertin ? 🤔

Né à Paris, Pierre de Frédy, baron de Coubertin, sort diplômé de l’École libre de Sciences Politiques en droit en 1885. Il part en Angleterre et devient fan des sports comme la boxe ou l’aviron et surtout le rugby !

Quand il rentre en France en 1887, il veut réformer l’éducation en France sur le modèle anglais, et milite pour l’intégration du sport à l’école. Il devient un des chefs de file de la réforme scolaire sous la IIIe République. La classe ! 

En 1894. Du 16 au 23 juin 1894 a lieu premier congrès olympique dans l’amphi de la Sorbonne à Paris. La création du Comité International Olympique (CIO) est votée par 2000 universitaires à la Sorbonne.  Son premier objectif est de contribuer à améliorer le monde en éduquant les jeunes avec les valeurs du sport. Rien que ça !  

Il préside le CIO de 1896 à 1925. Après sa mort en 1937, son cœur est déposé à Olympie, dans la stèle de marbre qui commémore la rénovation des Jeux Olympiques. 

Qu’est-ce qu’on lui doit ? 

La charte olympique ✒️

Il en commence la rédaction dès 1898, mais celle-ci est publiée officiellement en 1908. C’est elle qui établit les relations entre les Comités Nationaux Olympiques, les Fédérations Nationales des différentes disciplines et Mouvement olympique. Mais c’est surtout un code, à l’image du code de la route, pour inscrire tous les principes de l’Olympisme ! 

Les anneaux olympiques 

Pierre de Coubertin défend une dimension universelle du sport. Il insiste dès 1894 pour que les jeux aient lieux chaque année dans un pays différent et pour qu’ils accueillent “toutes les formes d’exercice en usage dans le monde actuel”.

Le génie de chaque peuple, sa façon d’organiser les fêtes, de pratiquer l’exercice physique, voilà ce qui donnera aux Jeux Olympiques modernes leur véritable caractère.

Pierre de Coubertin

💡 Le savais-tu ?

Ne va pas croire qu’une couleur est associée à chaque continent ! Le drapeau olympique n’a pas cinq, mais six couleurs avec le blanc. Elles réunissent en 1913 les couleurs des drapeaux de tous les pays du monde.

La cérémonie d’ouverture et de clôture

Les Jeux olympiques ont donc pour objectif d’unir les pays du monde entier. Le comité international olympique compte actuellement 206 pays membres depuis l’intégration du Soudan du Sud en 2015. 

Pierre de Coubertin veut aussi représenter le sport dans sa diversité ! C’est pour ça que les pays hôtes doivent mettre leur culture à l’honneur au cours de la cérémonie d’ouverture. Un protocole se met en place en 1920 lors des JO d’Anvers. Parmi les étapes à ne pas louper, trouve : 

  • L’entrée du chef d’État du pays d’accueil
  • L’interprétation de l’hymne national 
  • Le lâcher symbolique de colombes
  • L’interprétation de l’hymne olympique avec le levé du drapeau
  • Le serment olympique
  • La dernière étape du relais de la flamme olympique et l’allumage de la flamme

💡 L’anecdote

De 1936 à 1988, le lâcher de colombes se déroulait avant l’arrivée de la flamme olympique. Mais lors de la cérémonie d’ouverture des Jeux de Séoul, elles n’ont rien trouvé mieux que de se poser sur le bord de la vasque olympique… et de mourir brûlées par la flamme ! Depuis 1988, il n’y a plus de vraies colombes. Le “lâcher symbolique” se déroule avant l’entrée des athlètes et l’allumage de la flamme.

JO : quand les femmes se font une place 💪

Pierre de Coubertin était peut-être visionnaire, mais ça ne restait pas moins un des mecs machos de son temps. Il s’est opposé à la participation des femmes aux jeux olympiques pendant toute sa présidence du CIO.

Quant à la participation des femmes aux Jeux, j’y demeure hostile.

Pierre de Coubertin

1928

Paris 1900 : leurs débuts dans l’histoire des JO

Malgré les réticences, c’est à Paris en 1900 que les femmes y ont participé pour la première fois ! Elles y sont conviées dans le cadre de l’exposition universelle qui a lieu entre mai et octobre.

Un signe que certains préjugés commencent à tomber, comme la peur que les femmes perdent leur “féminité”, soient trop musclées ou deviennent stériles

À lire aussi

🔎 Les expositions universelles qui ont marqué l’Histoire !

Bon, pas la peine de s’emballer non plus. Sur 997 athlètes, elles sont seulement 25 à participer aux compétitions. Tous les sports ne leur sont pas non plus autorisés ! Elles concourent dans cinq disciplines : le tennis, la voile, le croquet, l’équitation et le golfe. Seuls le golfe et le tennis qui comportent des épreuves exclusivement féminines.

La première championne 

Là encore, les Britanniques avaient un train d’avance sur la France. Lorsqu’elle remporte la médaille d’or aux JO de 1900, Charlotte Cooper a presque 30 ans et a déjà gagné le tournoi de Wimbledon à trois reprises ! 

Aux Jeux de Paris 1900, elle est la première femme à remporter l’or avec Reginald Doherty en double mixte. Elle décroche surtout la première médaille d’or individuelle féminine en finale des simples dames contre la française Hélène Prévost, le 11 juillet 1900

De lents progrès 

Il faut pourtant attendre le XXIe siècle pour que tous les sports soient ouverts aux femmes ! Certaines avancées ont lieu au début du siècle avec la natation en 1912 et athlétisme en 1928, mais l’essentiel des progrès se fait dans la deuxième moitié du XXe siècle : volley, aviron, cyclisme, football… En 2008 à Pékin les femmes participent pour la première fois au 3000 mètres steeple en athlétisme.

La dernière étape a été la boxe féminine, introduite en 2012 à Londres. La première médaille d’or est remportée par l’Américaine Claressa Shields dans la catégorie poids moyens. À 17 ans, c’est aussi la plus jeune boxeuse du tournoi.

Il reste toutefois d’infimes progrès à faire, puisqu’à Tokyo en 2020, la parité n’était pas encore complètement atteinte, avec 48,9% de femmes. Aller courage, on y est presque !

Les grandes étapes de l’histoire des JO

L’Histoire des jeux olympiques modernes est très fortement liée aux événements que le monde a traversés au cours du XXe siècle. Ils en deviennent un véritable miroir des progrès de l’histoire. Qu’ils aillent dans le bon sens ou non d’ailleurs. 

Des sports d’hiver aux jeux d’été ? 🤔

La popularité des sports d’hiver mène progressivement à la création de jeux dédiés ! Au départ, il n’y avait aucune distinction entre les 2 !  En 1908 à Londres, des concours de patinage artistique sont proposés pour hommes, femmes et couples. En 1920 à Anvers, c’est un tournoi de hockey sur glace !

Face à cette popularité, le CIO organise en 2024 à Chamonix une Semaine internationale des Sports d’Hiver. Les épreuves au programme sont le bobsleigh, le curling, le hockey sur glace, et le ski. Mais ils ne reçoivent le titre de “premiers jeux d’hiver” qu’en 1926 ! 

💡 Le savais-tu ?

Le ski est le sport avec le plus grand nombre de disciplines. En 1924, le ski concerne seulement le ski de fond et le saut à ski. Le ski alpin n’arrive qu’en 1936 pour les hommes, 1948 pour les femmes. À partir de cette date, les disciplines du Ski alpin se multiplient

  • Slalom géant en 1952
  • Slalom Spécial
  • Combiné et Super-Combiné
  • Super-G en 1996

Le surf des neiges apparaît quant à lui en 1998 aux Jeux de Nagano au Japon !

Jusqu’à 1992, jeux d’hiver et jeux d’été ont lieu la même année. Le CIO décide ensuite d’établir une différence, un rappel des jeux panhelléniques antiques 👆 Les jeux d’été ont alors lieu la première année de chaque olympiade et les jeux d’hiver la troisième année !

Médailles, flamme olympique… héritages du nazisme ? 😱

Quand l’Allemagne est désignée en 1931 comme pays hôte de JO de 1936, le CIO ne soupçonne pas qu’elle deviendrait deux ans plus tard un régime totalitaire. Mais l’Histoire ne trompe pas et les Jeux de Berlin sont bien organisés sous le régime de Hitler ! Le führer veut s’en servir comme d’une vitrine de la nouvelle Allemagne à l’international. 

À lire aussi

Tu sèches ? Regarde vite cette fiche de révisions sur l’Allemagne nazie

💡 Le savais-tu ?

La communication autour des JO n’est pas confiée au Bureau des Sports du Reich, mais bien à celui de la Propagande. À sa tête, Joseph Goebbels missionne une femme, Leni Riefenstahl, de réaliser un film-documentaire. Intitulé Olympia, Les Dieux du Stade,il devait démontrer toutes les supposées qualités corporelles des Allemands. Les Jeux de Berlin 1936 deviennent ainsi les premiers jeux filmés de l’histoire des JO !

 

⏯️ Regarde cette rétrospective en images de la réalisation des Dieux du Stade.

Les sportifs sont tous choisis pour démontrer la supériorité de la “race” aryenne sur les autres. Tiens-toi bien, cela passe par des innovations encore d’usage aujourd’hui ! 

👉 Le classement par médailles : 

Bizarrement, l’Allemagne défonce tout avec 89 médailles à son palmarès. Le gymnaste Konrad Frey notamment remporte six médailles dont trois d’or. 

Il y a quand même un athlète qui met à mal la théorie des races propre à Hitler. Le sprinteur américain Jesse Owens y remporte quatre médailles d’or ! Il bat le record du monde de 200 mètres en 20.7 secondes. Il s’illustre aussi en saut en longueur.

👉 La flamme olympique :

Dans son délire, Hitler veut démontrer que la “race” aryenne descend tout droit des Grecs Anciens. Quoi de mieux qu’essayer de le prouver par un retour aux sources ? 

Et il ne fait par les choses à moitié. Il missionne le docteur en archéologie Hans Schleif de mener des fouilles à Olympie. Pour célébrer l’ouverture du site, il met en place une course relais de la flamme olympique. Le parcours, qui va d’Olympie à Berlin, est fait pour passer par tous les territoires qu’il prévoit de conquérir ! 

Des jeux pour les gueules cassées de 1945

C’est un neurochirurgien britannique qui se cache derrière le concept des jeux paralympiques. En 1948, Sir Ludwig Guttmann a l’idée d’organiser une compétition sportive pour aider à la réhabilitation des gueules cassées après la seconde guerre mondiale.  À l’hôpital de Stoke Mandeville ont lieu les premiers « Jeux mondiaux des chaises-roulantes et des amputés » autour d’une épreuve de tir à l’arc.

Les “Jeux de Stoke-Mandeville” sont perpétués. En 1960 à Rome, la neuvième édition a lieu une semaine après les JO d’été. Elle est considérée comme la première édition des jeux paralympiques

L’Italienne Maria Scutti est encore l’athlète qui a obtenu le plus grand nombre de médailles en une seule édition des Jeux paralympiques. Elle repart avec quinze médailles dont dix d’or en lancer de massue, de javelot, de poids, natation, escrime et tennis de table. 

👉 On la surnomme même la “femme d’or” !

Alors, cette histoire des JO t’a bluffé ? Et tu n’es pas au bout de tes surprises… À bientôt 😉

5/5 - (1 vote)

Laisse-nous un commentaire !

Des questions ? Des bons plans à partager ? Nous validons ton commentaire et te répondons en quelques heures ! 🎉

Ebooks

Découvre nos ebooks

Avoir confiance en soi, réussir le bac, trouver son stage, gagner en productivité… À chaque problème son guide pour progresser et devenir la meilleure version de toi-même ! 💪