[Book Club] Les Vertus de l’échec ⛈️

Estelle Maskowycz - Mis à jour le 07/07/2022

Aïe, ce n’est jamais évident de se retrouver face à l’échec. Pourquoi ? Car l’échec, comme on le perçoit dans notre société, nous renvoie à des émotions désagréables et déstabilisantes comme la honte, la tristesse, ou encore la confiance en soi sabotée… 

C’est justement le constat de Charles Pépin, (pas le Bref), qui écrit en 2016 un livre intitulé Les vertus de l’échec. Si tu te demandes comment gérer l’échec, tu es au bon endroit, puisqu’on est sur le point de te dévoiler les leçons que l’on a tirées de ce livre ! 

À lire aussi

Change ton rapport à l’argent grâce au livre The Psychology of Money 💲

Présentation du livre Les vertus de l’échec 

Charles Pépin est un philosophe français qui part du constat que personne n’a vraiment traité la question de l’échec. Il décide d’écrire Les vertus de l’échec en mêlant trajectoires de vie et grilles de lectures philosophiques (empirique, existentialiste, stoïcienne…). 

L’auteur estime qu’il existe un jugement extrêmement fort dans notre société sur les personnes qui échouent. 

En tant qu’étudiant, tu as déjà ressenti cette pression, n’est-ce pas ? Quand tu as une mauvaise note, n’as-tu pas l’impression que l’on te sanctionne toi ? (alors que l’on sanctionne ta prestation à un moment donné.) 

Alors qu’en fait, l’échec ça se gère ! Plus encore, c’est une véritable manière d’apprendre à la fois sur toi, et sur le monde. 

Les vertus de l’échec, ça évoque de nombreuses trajectoires de vie, comme celle de Rafael Nadal, Thomas Edison ou encore Steve Jobs, pour te montrer comment gérer l’échec et comment aller encore plus loin dans ta façon de l’appréhender !

⛈️ Le savais-tu ?

Steve Jobs s’est fait virer de sa propre boîte !

Les thématiques abordées dans le livre de Charles Pépin ⚡

L’échec, c’est humain, littéralement. Si l’animal est déterminé par son instinct et qu’une machine est programmée, seul l’être humain peut expérimenter l’échec. Pourquoi ? Car il est libre de ses choix, libre de se tromper, d’apprendre de ses erreurs et de les corriger ! 

L’auteur défend qu’il faut se défaire de l’idée que l’échec est une faiblesse et qu’au contraire, il faut capitaliser dessus et préparer la suite de ton aventure ! 

Comment gérer l’échec ? Les 3 leçons à retenir 👇

Leçon 1 : L’échec est un retour à la réalité et à l’humilité 🧘

Eh oui, en échouant, tu es obligé de trouver de nouvelles solutions et d’élaborer de nouvelles stratégies. Il faut comprendre que l’échec est une condition de la réussite. C’est justement parce que tu te plantes que tu apprends et que tu réussis. L’apprentissage se fait d’ailleurs souvent par l’erreur. 

En mathématiques ➖➕

  • Tu te plantes 
  • Tu t’intéresses au pourquoi de cette erreur
  • Tu progresses parce que tu élabores une autre stratégie de raisonnement 

🚨 Attention, si tu reproduis tout le temps les mêmes erreurs, c’est un refus d’obstacle. Il faut essayer de comprendre pourquoi tu arrives à cette erreur pour avancer. 

On n’échoue pas, on réussit à essayer

Thomas Edison

Leçon 2 : affronte la crise de l’échec ! 🌪️

Lorsque tu rencontres un obstacle, il n’est pas question de l’éviter ou de le contourner. Si tu fais l’autruche, tu ne tireras rien de cette expérience. Franchement, quitte à avoir échoué, autant en tirer des leçons, non ? 

En plus, le fait d’affronter la crise te permet d’affirmer ton caractère face à cette forme de négation. Tu fais le bilan sur toi, sur tes désirs, sur tes actions. 

En réalité, tu es le seul à décider de la manière dont tu veux vivre l’échec, si tu décides de l’accepter ou non, d’en tirer des leçons ou non… 

Je ne perds jamais, soit je gagne, soit j’apprends 

Nelson Mendela

Leçon 3 : une occasion de te réinventer 🎨

La chose qu’il faut que tu comprennes : l’échec de ton projet n’est pas l’échec de ta personne. En général, quand tu échoues, tu remets en question qui tu es et ce que tu représentes. Halte-là, on arrête tout de suite ! 

Le fait que ton projet échoue ne veut pas dire que tu es nul ou que tu ne vaux rien. Et franchement, entre nous, il y a que ceux qui ne tentent rien qui n’échouent pas, non ?

C’est exactement ce qu’évoque Charles Pépin, il faut réussir à échouer. Si tu adoptes cet état d’esprit, tu dégommes la culpabilité associée à l’échec. 

En plus, tu gagnes des choses en échouant, on fait la liste ? 👇

  • Tu gagnes de l’expérience et des compétences 
  • L’échec te pousse à trouver de nouvelles stratégies 
  • L’échec te pousse à dépasser tes limites 
  • L’échec te fait prendre du recul 
  • L’échec t’inspire 

Le mot de la fin 

Apprends à oser ! L’échec t’apprend à sortir de toi-même, à aller plus loin, à dépasser tes limites. Plus tu joues gros, plus tu gagnes gros ! 

À vaincre sans péril, on triomphe sans gloire

Corneille

Et finalement, la joie de la réussite est profondément liée à l’expérience de l’échec. Alors ose trébucher, ose apprendre de tes erreurs et ose te réjouir de ce que tu réussis ! Grâce à tous nos conseils et à la vidéo sur notre chaîne YouTube, l’échec ne devrait plus te faire peur.

Mieux encore, tu sais maintenant comment gérer l’échec et comment en tirer des leçons pour grandir, évoluer et oser tenter de nouvelles choses. Ça t’as donné envie de lire Les vertus de l’échec ? On a hâte de lire ce que tu en as pensé. ☀️☀️

5/5 - (6 votes)

Laisse-nous un commentaire !

Des questions ? Des bons plans à partager ? Nous validons ton commentaire et te répondons en quelques heures ! 🎉

Ebooks

Découvre nos ebooks

Avoir confiance en soi, réussir le bac, trouver son stage, gagner en productivité… À chaque problème son guide pour progresser et devenir la meilleure version de toi-même ! 💪