C’est quoi la cancel culture ? đŸš«

Thomas Gilbert - Mis Ă  jour le 15/04/2022
C'est quoi la Cancel Culture

Des statues dĂ©boulonnĂ©es et jetĂ©es Ă  l’eau, Johnny Depp virĂ© d’un tournage, en passant par la claque de Will Smith et son Ă©viction de l’acadĂ©mie des Oscars, la Cancel Culture n’épargne personne. Dans cet article, on fait le point sur les origines de ce mouvement et on essaie d’en dĂ©crypter les enjeux !

PrĂȘt ? Let’s go 👊

Cancel culture : dĂ©finition 📖

On l’appelle aussi « Culture de l’effacement » ou « culture d’annulation ». La Cancel culture, c’est un mouvement qui est nĂ© aux États-Unis, son objectif est de dĂ©noncer publiquement une personne, un groupe, ou une institution Ă  cause d’un comportement ou de propos considĂ©rĂ©s comme inadmissibles. On parle Ă©galement de « call out culture » ou d’une culture de dĂ©nonciation.

Cette pratique s‘attaque Ă  tous les sujets qui peuvent pousser le public ou une communautĂ© Ă  l’indignation dans le but d’effacer une Ɠuvre ou une parole jugĂ©e non conforme ou incompatible avec la dĂ©fense d’une cause.

Une déclaration compromettante, un tweet un peu bancal, un post Facebook qui ressort des archives, une vidéo qui fait polémique


GrĂące aux rĂ©seaux sociaux, c’est devenu trĂšs facile de ternir une image ou une rĂ©putation. Aujourd’hui, personne n’est Ă  l’abri, acteurs, grandes marques, entreprises, une personnalitĂ© politique, etc. Les exemples sont lĂ©gion !

👉 En 2022, on retiendra la « gifle » de Will Smith au cours de la cĂ©rĂ©monie des Oscars. À l’issue d’une blague de mauvais goĂ»t sur sa femme Jada, l’acteur est montĂ© sur scĂšne pour donner une correction Ă  l’animateur Chris Rock

Deux semaines plus tard, la violence du geste a Ă©tĂ© condamnĂ©e par l’acadĂ©mie des Oscars qui a exclu l’acteur pour une durĂ©e de 10 ans. Cette dĂ©cision fait dĂ©bat, comme le rappel les internautes, l’acadĂ©mie a attendu prĂšs de 40 ans avant de choisir d’évincer le cinĂ©aste Roman Polanski qui baigne dans plusieurs affaires d’agressions sexuelles depuis les annĂ©es 1970. 

👉 Le principe de la cancel culture, c’est de perturber l’activitĂ© d’une personne ou d’une entitĂ© au travers d’un boycott ou de ternir sa rĂ©putation en ligne jusqu’à ce qu’elle fasse amende honorable ou qu’elle essaie de rĂ©parer ses torts.

Fanny

Ponts ParisTech

19€/h

Simon

4e année de médecine

26€/h

Agathe

ENS Lyon

19€/h

Emilie

Sciences Po Lyon

19€/h

David

EDHEC

25€/h

Nicolas

CentraleSupélec

17€/h

Pierre

ESSEC

16€/h

Sophie

Sciences Po Bordeaux

12€/h

Besoin d’un prof particulier exceptionnel ? ✹

Nos Sherpas sont lĂ  pour t’aider Ă  progresser et prendre confiance en toi.

PRENDRE UN COURS GRATUIT

Le contexte de son Ă©mergence 🧐

Le mouvement de la cancel culture est intimement liĂ© Ă  l’idĂ©ologie « woke » aussi appelĂ©e le wokisme. C’est une idĂ©ologie qu’on traduit en français par le terme « Ă©veillĂ© », c’est le fait de prendre conscience des injustices sociales et politiques !

L’idĂ©ologie woke rejoint l’ensemble des luttes antiracistes, fĂ©ministes, le combat pour la reconnaissance des droits LGBT, la grossophobie et plus largement la protection de l’environnement.

À cet effet, la cancel culture est une des derniĂšres armes dont disposent les militants pour faire entendre leurs voix. Elle permet aux victimes et aux personnes invisibilisĂ©es de dĂ©noncer des discriminations et l’oppression subie par les minoritĂ©s.

C’est quoi la cancel culture ? Une lutte contre le harcĂšlement sexuel đŸ’Ș

Le mouvement de la cancel culture s’est dĂ©veloppĂ© au cours des annĂ©es 2010 et s’apparente Ă  la notion du « politiquement correct ». Il a pris une grande ampleur grĂące aux manifestations numĂ©riques. Il s’est dĂ©veloppĂ© plus tardivement en France au travers de hashtag comme le cĂ©lĂšbre #MeToo.

💡 Le savais-tu ?

Le terme « politiquement correct » dĂ©signe le fait d’utiliser une formulation alternative d’un propos pour ne pas heurter certaines catĂ©gories de personnes. C’est une notion qui s’inspire du droit et des critĂšres de discrimination qui sont l’origine, le sexe, le handicap, la religion ou l’orientation sexuelle.

L’affaire Weinstein Ă©clate en 2017, le producteur de cinĂ©ma est condamnĂ© pour viol, agressions et harcĂšlement sexuel. AprĂšs une vague de boycott Ă  son encontre, le mouvement #MeToo Ă©merge sur les rĂ©seaux sociaux. 

Weinstein quand l’affaire Ă©clate

Cette libĂ©ration de la parole sur les rĂ©seaux sociaux a permis aux femmes de dĂ©noncer leurs agresseurs au mĂȘme titre que le harcĂšlement et les comportements qu’elles subissent au quotidien. Le mouvement #MeToo s’inscrit donc dans le combat fĂ©ministe contre la « culture du viol » et le patriarcat.

La culture du viol est l’environnement social qui permet de normaliser et de justifier la violence sexuelle, alimentĂ©e par les inĂ©galitĂ©s persistantes entre les sexes et les attitudes Ă  leur Ă©gard.

ONU Femmes

Organisation de l’ONU pour la dĂ©fense du droit des femmes

Depuis l’apparition du mouvement #MeToo, les luttes fĂ©ministes ont pris plus d’ampleur notamment vis-Ă -vis de la dĂ©nonciation du patriarcat dans la sociĂ©tĂ©

Par peur d’ĂȘtre la victime d’un potentiel « cancel », beaucoup d’entreprises et d’organisations se sont mises Ă  adopter une nouvelle pratique : le pinkwashing. Un stratagĂšme marketing pour se prĂ©munir d’un Ă©ventuel boycott du public tout en affichant un soutien (vrai ou non) Ă  une cause.

👉 À titre d’exemple, en juin 2018, la cĂ©lĂšbre marque de chaussures Nike avait Ă©tĂ© fortement critiquĂ©e pour avoir fait la promotion d’une nouvelle collection (vraiment pas donnĂ©e) aux couleurs de la lutte pour les droits LGBT.

💡 Le savais-tu ?

À l’image du « Greenwashing », le « Pinkwashing » est une pratique adoptĂ©e par les grandes marques et les entreprises qui visent Ă  se rĂ©approprier des convictions fĂ©ministes dans le but de promouvoir leur image pour mieux vendre leurs produits ou leurs services.

La cancel culture c’est quoi ? Un combat contre le racisme âœŠđŸŸ

La cancel culture est Ă©galement prĂ©sente par le mouvement militant Black Lives Matter (BLM) qui est nĂ© aux États-Unis en 2013, portĂ© par les communautĂ©s afro-amĂ©ricaines. 

Le mouvement milite contre les violences policiĂšres envers les personnes racisĂ©es, et pour la dĂ©nonciation du « racisme systĂ©mique » aux États-Unis. Le mouvement est apparu en rĂ©ponse aux nombreuses affaires oĂč des afro-amĂ©ricains sont morts lors de leur dĂ©tention par la police. La Ligue des Droits et des LibertĂ©s dĂ©finit le racisme systĂ©mique comme tel :

Le racisme n’est ni nĂ©cessairement conscient, ni exclusivement individuel et fait autant partie des institutions que de la socialisation.

Ligue des Droits et des Libertés

Une lutte contre le  « privilĂšge blanc » 📣

La cancel culture permet  aux mouvements antiracistes de combattre le « privilĂšge blanc » dĂ©noncĂ© par les militants. Ils soutiennent l’idĂ©e que les personnes blanches sont privilĂ©giĂ©es justement parce qu’elles n’en ont pas conscience. À l’opposĂ© des militants woke ou « Ă©veillĂ©s », les personnes qui n’auraient pas connaissance de leurs privilĂšges seraient donc « endormies ».

💡 Traduit de l’anglais «white privilege», le concept Ă©tabli que les personnes blanches bĂ©nĂ©ficient d’avantages sociaux et/ou Ă©conomiques que les personnes non-blanches n’ont pas en raison de leur origine ou de leur appartenance ethnique.

Le « privilĂšge blanc » est un concept qui tire son origine de la lutte raciale aux États-Unis et du Civil Right Movement. Le concept Ă©tait utilisĂ© pour critiquer les lois « Jim Crow » dans les États du Sud, permettant d’établir la sĂ©paration entre les personnes blanches et noires dans l’espace public.

À lire aussi

Si tu veux en savoir sur le Civil Right Movement on te recommande cet article !

✅ 8 moments qui ont marquĂ© la lutte contre la sĂ©grĂ©gation raciale aux États-Unis

Avec la montĂ©e du mouvement BLM, la cancel culture s’est attaquĂ©e Ă  des Ɠuvres cinĂ©matographiques, littĂ©raires ou artistiques. En dĂ©note la polĂ©mique autour du film de Victor Fleming : Autant en emporte le vent. 

En 2020, plusieurs historiens avaient taxĂ© le film de « rĂ©visionniste” et porteur de prĂ©jugĂ©s racistes. AprĂšs de nombreux appels Ă  la censure en ligne, le film a Ă©tĂ© provisoirement retirĂ© du catalogue de la plateforme de streaming HBO Max, avant d’ĂȘtre rĂ©tabli avec une contextualisation : 

Le film est le produit de son époque et dépeint des préjugés racistes qui étaient communs dans la société américaine.

Un porte-parole de HBO Max

Le retrait de statues 🗿

Le dĂ©boulonnage de statues aux États-Unis est un mouvement de protestation qui est apparu aprĂšs le tragique dĂ©cĂšs de l’amĂ©ricain George Floyd lors de son arrestation par un policier blanc. 

Cette bavure policiĂšre a engendrĂ© une vague de protestations menĂ©es par le mouvement Black Lives Matter. Les manifestations contre les discriminations raciales n’ont pas hĂ©sitĂ© Ă  rappeler que le racisme d’aujourd’hui est la consĂ©quence directe de l’esclavagisme et de la sĂ©grĂ©gation raciale.

La statue d’Edward Colston jetĂ© dans le port de Bristol | AFP / Giulia Spadafora / NurPhoto

La statue de Colbert recouvert de tag devant l’AssemblĂ©e nationnale | Twitter @tcabarrus

La statue de Leopold II vandalisée | Photo EPA

Les vidĂ©os de dĂ©boulonnage fusent en ligne et sur les rĂ©seaux sociaux permettant au mouvement de s’exporter en France et dans le reste de l’Europe oĂč sont visĂ©es de nombreuses figures de l’histoire qui ont eu rapport avec la traite d’esclaves. LĂ©opold II colonisateur du Congo recouvert de tags Ă  Bruxelles, Edward Colston jetĂ© dans le port de Bristol ou encore Jean-Baptiste Colbert, l’auteur du « code noir » sur la traite d’esclaves, taguĂ© de la mention « nĂ©grophobie d’état » devant l’AssemblĂ©e nationale.

💡 Le dĂ©bat arrive en France

En juillet 2020, la statue de NapolĂ©on place de l’hĂŽtel de ville Ă  Rouen est retirĂ©e pour subir une restauration. Le maire de la ville avait alors proposĂ© de la faire remplacer par une statue de GisĂšle Halimi, avocate et figure de la lutte fĂ©ministe.

À la suite d’une pĂ©tition, 68% des rouennais ont votĂ© pour le retour de NapolĂ©on sur son socle. Pour le moment la statue n’est pas revenue et serait toujours en restauration.

Clémence

HEC Paris

21€/h/h

Thibault

ENS Paris Ulm

20€/h

Sophie

Sciences Po Bordeaux

12€/h

Noémie

M2 en droit Ă  Assas

19€/h

Fanny

Ponts ParisTech

19€/h

Simon

4e année de médecine

26€/h

Nicolas

CentraleSupélec

17€/h

Victor

ESCP

25€/h

Ton premier cours particulier est offert ! 🎁

Fais-toi guider par un étudiant passé par une des meilleures écoles de France.

J’EN PROFITE MAINTENANT

La cancel culture : Un militantisme 2.0 đŸ‘šâ€đŸ’»

Un mouvement trĂšs critiquĂ© 📱

Les dĂ©tracteurs de la cancel culture, dĂ©noncent une forme de censure qui se ferait justice elle-mĂȘme.

Dans une pĂ©tition signĂ©e par une centaine de personnalitĂ©s « cancelled » pour la plupart, les signataires alertent sur les dangers et les dĂ©rives de ce mouvement. On reproche Ă  la Cancel Culture de porter atteinte Ă  la libertĂ© d’expression, le mouvement est Ă©galement dĂ©crit comme intolĂ©rant Ă  l’égard d’opinions divergentes.

« on peut plus rien dire » élue phrase préférées des boomers

💡 Pour rappel, l’article 10 de la Convention EuropĂ©enne des Droits de l’Homme, prĂ©cise que toute personne a droit Ă  la libertĂ© d’expression. Ce droit comprend la libertĂ© d’opinion et la libertĂ© de recevoir ou de communiquer des idĂ©es.

Pour autant, beaucoup de personnes semblent oublier bien rapidement que ces libertĂ©s comportent des devoirs et des responsabilitĂ©s prĂ©vues par la loi pour la protection des personnes, des groupes ou des valeurs. D’oĂč le cĂ©lĂšbre proverbe français : 

La libertĂ© des uns s’arrĂȘte lĂ  oĂč commence celle des autres.

Proverbe français

Bien que le mouvement ait pour vocation de sensibiliser le public sur les questions de justices sociales et les formes de discriminations, les mĂ©thodes liĂ©es Ă  la cancel culture restent questionnables quant Ă  leur efficacitĂ©. 

En 2019, lors du sommet de la fondation Obama, l’ancien prĂ©sident des États-Unis dĂ©clarait :

Il y a des gens qui pensent que pour changer les choses, il suffit de constamment juger et de critiquer les autres. Mais ce n’est pas vraiment de l’activisme.

Barack Obama

Ancien prĂ©sident des États-Unis

Faut-il sĂ©parer l’Ɠuvre de l’artiste ? đŸ€”

C’est l’éternel dĂ©bat qui tourne autour de la cancel culture. Une personne fait un pas de travers et c’est l’ensemble de sa carriĂšre qui est remis en question ! L’exemple le plus emblĂ©matique est celui de l’autrice J.K Rowling, la plume Ă  l’origine des aventures du cĂ©lĂšbre sorcier Harry Potter.

Dans ce tweet, l’autrice affirmait son soutien Ă  une chercheuse britannique qui avait Ă©tĂ© licenciĂ©e pour avoir dĂ©clarĂ© « on ne peut pas changer son sexe biologique ».

À la suite de cette dĂ©claration, l’autrice a subi une vague d’accusation de « transphobie » et un appel au boycott de ses livres. Quitte Ă  se dĂ©douaner du succĂšs de la saga, les acteurs Emma Watson et Daniel Radcliffe ont Ă©galement condamnĂ© les propos de l’autrice.

👉 La rĂ©ponse Ă  la question « peut-on dissocier l’Ɠuvre de l’artiste ? » reste donc Ă  ta discrĂ©tion, il ne peut pas y avoir une unique rĂ©ponse en raison du nombre de cas de figure. C’est avant tout une question d’ordre moral et d’éthique propre Ă  chacun.

Est-ce qu’on doit juger le contenu de l’Ɠuvre ou le comportement de l’auteur ? Est-ce qu’on doit boycotter les Ɠuvres d’un artiste mĂȘme s’il est dĂ©cĂ©dĂ© ? Est-ce du pareil au mĂȘme si l’Ɠuvre enfreint une loi ou la morale ? đŸ€”

Vous avez 4 heures. 

5/5 - (5 votes)
profile picture
Thomas Gilbert
Salut ! Moi c'est Thomas. Dans le cadre de mon Master MĂ©tier de la RĂ©daction et de la Traduction j'ai choisi de rejoindre la rĂ©daction chez Les Sherpas ! J'espĂšre que mes articles te plairont ✌

Laisse-nous un commentaire !

Des questions ? Des bons plans Ă  partager ? Nous validons ton commentaire et te rĂ©pondons en quelques heures ! 🎉

Ebook

DĂ©couvre nos ebooks

Avoir confiance en soi, rĂ©ussir le bac, trouver son stage, gagner en productivitĂ©… À chaque problĂšme son guide pour progresser et devenir la meilleure version de toi-mĂȘme ! đŸ’Ș