Quelle ou qu’elle : comment choisir ? 🧐​

Aurore Fouassier - Mis à jour le 14/09/2022
249526

Tu galères avec les règles d’orthographe ? T’inquiète, c’est monnaie courante : même les génies se trompent… Figure-toi qu’Eistein confondait quelle ou qu’elle ! Pourquoi ? Eh bien, ils se prononcent exactement de la même façon. En linguistique, on appelle ça des homonymes.

Comme il est impossible de les différencier à l’oreille, c’est compliqué de les écrire sans faire d’erreur. Heureusement, il existe des règles très simples & des astuces pour ne plus se tromper. Une fois que tu les auras assimilées, leur orthographe n’aura plus aucun secret pour toi. C’est parti ! 🚀

La différence entre ces homonymes 📕​

Quelle que, quelles que, quel que, quels que

Le plus souvent, ces quatre mots expriment une éventualité et sont suivis d’un nom et de son déterminant. Certes, ils se ressemblent beaucoup, mais il ne faut jamais les choisir au hasard dans une copie ! Si tu regardes attentivement les mots que tu as employés, tu réaliseras bien vite que la solution se trouve sous tes yeux.

Exemples ✏️

« Quelles que soient tes difficultés, nous t’aiderons. »
(féminin pluriel)

« Quelle que soit ta difficulté, nous t’aiderons. »
(féminin singulier)

« Quels que soient tes problèmes, nous t’aiderons. »
(masculin pluriel)

« Quel que soit ton problème, nous t’aiderons. »
(masculin singulier)

Quelques remarques pour éclairer ta lanterne !​ 🔦​

👉​ Le mot « quel » s’accorde en genre et en nombre avec le sujet du verbe.

👉 Le marqueur « que » sert à introduire une subordonnée au subjonctif.

⚠️​ Il faut savoir faire la différence entre le présent de l’indicatif et le subjonctif présent. Certains verbes conjugués au subjonctif possèdent une forme écrite éloignée de celle que tu as l’habitude de lire comme « voir ».

À lire aussi

✅ Tu ne sais pas choisir entre « je serai » et « je serais » ? Ne fais plus la faute !

Quelle, quelles, quel, quels

Ces quatre mots-là font partie de la famille des déterminants interrogatifs et exclamatifs ! Ils sont fréquemment utilisés pour poser une question et doivent s’accorder en genre et en nombre avec le nom qu’ils accompagnent.

Exemples ✏️

« Quelles sont tes matières préférées ? »
« Quelle est ta matière préférée ?»
« Quels sont tes cours favoris ? »
« Quel est ton cours favori ? »

👉​ Ces déterminants peuvent être un attribut du sujet dans une subordonnée complétive interrogative indirecte. En d’autres termes, ils ne seront pas situés au début de la phrase !

Exemple ✏️

« Je voudrais savoir quelle est la différence entre « ça » et « sa » ? » (féminin singulier)

👉 Même dans ce cas-là, la règle reste la même. On accorde en genre et en nombre avec le sujet auquel il se rapporte. Pratique, n’est-ce pas ?

À lire aussi

Qu’elle, qu’elles

Et le meilleur pour la fin, les deux derniers mots de notre liste d’homonymes #ouf😌. Ils se forment avec le pronom relatif « que » et sont suivis d’un pronom personnel à la troisième personne du singulier ou à la troisième personne du pluriel.

💡​Le savais-tu ?

La disparition du « e » à la fin du pronom « que » est une « élision ». Cet effacement s’opère lorsqu’une voyelle finale se trouve devant la voyelle d’un autre mot.

Les cas les plus courants 🤓​

Dans une copie, tu peux être confronté à l’utilisation de ces homonymes. Si tu te sens perdu, sache qu’il n’y a pas cinquante propositions dans lesquelles tu peux les retrouver.

À la une, à la deux, à la trois !

👉​ Ils introduisent une subordonnée relative :

« Les perruches qu’elle a achetées sont splendides. »

👉​ Ils introduisent une subordonnée complétive :

« Nous lui avons dit qu’elles étaient parties dehors. »

👉​ Ils commencent une phrase exclamative :

« Qu’elle a de beaux yeux ! »

Petites astuces à appliquer 💫​

Avec la langue française, c’est inutile de jouer à la loterie en écrivant au hasard des homonymes. Ils existent des astuces simples et efficaces pour savoir quel mot choisir. Alors, si tu as le moindre doute, applique-les ! Tu peux nous croire, les dictées n’auront plus de secret pour toi (ou presque). 😬

Quelle que, quelles que, quel que ou quels que ? 🤔​

Suivis d’un groupe nominal, ces termes signifient « peu importe ». Tu peux les remplacer par cette locution pour voir si ta phrase a du sens !

La phrase doit être constituée de deux parties : l’une contenant une expression, l’autre apportant une réponse. La virgule fait quasiment toujours office de séparation entre elles !

Exemple : « Quel que soit son choix, elle doit l’assumer. »

⚠️​ Il ne faut pas confondre l’homonyme « quel (que) » avec le déterminant « quelque ». Si tu as une hésitation, tu peux le remplacer par le mot « un certain ».

À lire aussi

✅ Deviens un pro pour repérer les homonymes !

Qu’elle ou qu’elles ? 🤨​

Pour être sûr qu’il s’agit du pronom relatif et de son pronom personnel, remplace le sujet de ta phrase pour le mettre au masculin. Quand ta proposition est logique, cela signifie qu’il faut utiliser l’un de ces deux mots.​

Exemples ✏️

Qu’elle est gentille ! » → « Qu’il est gentil ! »

✔️​ La phrase est correcte, tu dois bien utiliser l’homonyme « qu’elle ».

 

« Qu’elle jolie fille ! » → « Qu’il joli garçonl ! »

❌​ La phrase est incorrecte au masculin, tu dois donc utiliser les mots « quelle » et « quel ».

Exercices d’entraînement ✏️​

Maintenant que la théorie n’a plus de secret pour toi, il est grand temps de passer à la pratique. Exerce-toi en écrivant tes réponses sur une feuille et en les numérotant. N’oublie pas de cacher au préalable la partie « Réponses » pour ne pas être tenté de jeter un coup d’œil !​ 🤭​

Exercice #1

✏️ Énoncé

👉 Complète les phrases suivantes avec « qu’elles », « qu’elle » ou « quelles » :

  1. Je crois __ ne connaît pas toute la vérité.
  2. C’est l’oiseau __ ont voulu dessiner.
  3. __ bonne idée !
  4. Je ne comprends pas __ veuillent partir aussi loin.
  5. __ perruches as-tu ?

💡 Réponses

  1. Je crois qu’elle ne connaît pas toute la vérité.
  2. C’est l’oiseau qu’elles ont voulu dessiner.
  3. Quelle bonne idée !
  4. Je ne comprends pas qu’elles veuillent partir aussi loin.
  5. Quelles perruches as-tu ?

Exercice #2

💡 Si tu as compris la règle, répondre à ces questions devrait être un jeu d’enfant pour toi !​

✏️ Énoncé

👉 Choisis une proposition pour compléter les phrases suivantes :

 

__ soit son choix, je l’aiderai à aller de l’avant.

  1. Quels que
  2. Quelle que
  3. Quelles que
  4. Quel que

Les circonstances, __ __ soient, jouent en votre défaveur.

  1. Quelle qu’elle
  2. Qu’elles quelles
  3. Quelles qu’elles
  4. Quel qu’elle
  5. Quels quelle
  6. Quelle quelles

💡 Réponses

4. Quel que soit son choix, je l’aiderai à aller de l’avant.

3. Les circonstances, quelles qu’elles soient, jouent en votre défaveur.

Des conseils pour améliorer ton orthographe​ 🥰​

Peu importe ton âge, il est important que tu maîtrises les règles orthographiques de base. Si ce n’est pas le cas, ça pourrait te porter préjudice dans ta vie scolaire et professionnelle ​😕​

Ce qui n’est pas clair n’est pas français.

Antoine de Rivarol

Journaliste, essayiste et écrivain

🚨 Tu auras beau avoir proposé le meilleur devoir qui soit, s’il est truffé d’erreurs, ton lecteur aura du mal à te lire et à te prendre au sérieux ! Pour ne pas te trouver dans ce cas de figure et réduire radicalement ton nombre de fautes, adopte ces astuces sans plus tarder :

  • Fais des dictées
  • Relis-toi après avoir patienté quelques minutes
  • Télécharge une application pour t’entraîner

💡 Le savais-tu ?

Le Projet Voltaire propose des services en ligne de remise à niveau en orthographe. Ces services sont reconnus et utilisés par des particuliers, des écoles et des entreprises. Succès garanti !​👍​

Le Projet Voltaire a également lancé le Certificat Voltaire, une certification accompagnée d’un score et délivrée après un examen d’orthographe. Si tu recherches un emploi, cette certification démontrera tes capacités à écrire sans fautes et à produire un discours cohérent et structuré. Parfait pour épater des recruteurs, hein ?​​ 😎​

  • Adopte des moyens mémo-techniques
  • Lis régulièrement des ouvrages
  • Force-toi à écrire sans faire d’abréviations (en particulier dans les SMS)

Que tu sois doté d’une mémoire visuelle ou d’une mémoire écrite, ces conseils pourront t’être très utile. Nous-mêmes, on sait ce que c’est de devoir faire la différence entre des homonymes. Si on y parvient à présent sans problème, c’est parce qu’on connaît la règle, on l’applique et on s’est entraînés ! Alors, tu attends quoi pour créer tes propres fiches et exercices personnalisés ?​​ 😏​

Tu cherches la méthode idéale pour faire tes fiches de révision ? Ça tombe bien, on a une vidéo sur le sujet ! 👍​📋​

5/5 - (1 vote)

Laisse-nous un commentaire !

Des questions ? Des bons plans à partager ? Nous validons ton commentaire et te répondons en quelques heures ! 🎉

Ebooks

Découvre nos ebooks

Avoir confiance en soi, réussir le bac, trouver son stage, gagner en productivité… À chaque problème son guide pour progresser et devenir la meilleure version de toi-même ! 💪