Jeff Bezos, le génie d’Internet (et du commerce) 🤑

Rédac des Sherpas - Mis à jour le 07/08/2020
189416

Je voulais me projeter à l’âge de 80 ans et m’imaginer en train de regarder en arrière. Je veux réduire le nombre de regrets que j’ai.

Jeff Bezos

Entrepreneur

En 1993, Jeff Bezos quitte D.E. Shaw, quittant non seulement l’une des entreprises les plus connues de Wall Street mais aussi un salaire plus qu’enviable. Dans quel but ? Ouvrir une librairie en ligne. 😎

Depuis, sa librairie nommée Amazon a bien évolué et Jeff Bezos est devenu l’homme le plus riche du monde 🤯 Tu veux en savoir plus sur cet homme qui a su sentir le sens du vent et épouser les changements ? Comprendre comment il a su rebondir et évoluer avec son entreprise ? On en parle ! 👉

À lire aussi

Tu n’as pas lu nos biographies inspirantes ? Il est encore temps !!
✅  Elon Musk, itinéraire d’un entrepreneur visionnaire ⚡️
✅  Nikola Tesla, entre mythe exposé et réalité méconnue 🔦

Enfance et études de Jeff Bezos

Commençons par le commencement : sa naissance le 12 janvier 1964 à Albuquerque au Nouveau-Mexique (Etats-Unis) et son abandon par son père biologique, alors que sa mère, Jacklyn Gise, n’est encore qu’adolescente. Jeff Bezos s’appelle alors Jeffrey Preston Jorgensen.

Il n’a que trois ans quand sa mère se marie avec Miguel Bezos, un immigré mexicain arrivé aux Etat-Unis à 15 ans. Ce dernier adopte l’enfant et l’élève comme le sien au point que Jeff prendra son nom. 🥰

De cette enfance un poil chaotique – qui n’est pas sans rappeler celle de Steve Jobs, lui-même adopté – Jeff Bezos ne semble n’avoir aucun regret ni sentiment de vengeance. Au contraire.

De sa maternelle en école Montessori à son lycée en Floride, les qualités intellectuelles de Jeff Bezos sortent du lot. Il fait son collège et son lycée dans des établissements spécialisés pour les enfants précoces, avant de rejoindre l’université de Princeton d’où il sortira diplômé en 1986 d’un Bachelor of Arts and Science en sciences de l’informatique. 🎓

Début de carrière et coup de génie : la fondation d’Amazon 😱

Après sa scolarité, il rejoint plusieurs entreprises qui évoluent dans la finance et notamment D.E. Shaw & Co entre 1990 et 1994. Il est le plus jeune vice président de l’entreprise quand, en 1994, il est frappé par une intuition. 💭

J’ai appris que l’utilisation du web augmentait de 2 300 % par an. Je n’avais jamais vu ou entendu parler de quelque chose avec une croissance aussi rapide, et l’idée de créer une librairie en ligne avec des millions de titres — quelque chose de purement inconcevable dans le monde physique — m’enthousiasmait vraiment.

Jeff Bezos

C’est alors qu’il prend la décision de démissionner de son job. Son président lui donne 48 heures pour repenser sa décision. Pour la valider, il s’imagine à 80 ans et s’interroge sur ce qu’il souhaite accomplir. “Je savais que, quand j’aurais 80 ans, je ne regretterai pas d’avoir essayé. Je savais que je ne regretterai pas l’échec mais que le fait de ne pas avoir essayé me hanterait.”

Sa décision est prise. L’entreprise est créée en 1994 et le site Amazon.com ouvre le 16 juillet 1995. 🤩

Un chef d’entreprise visionnaire et avisé : l’évolution d’Amazon

Dans ses premières années, Amazon.com n’a rien d’un succès. S’il était prévu que l’entreprise ne ferait pas de bénéfice dans ses premières années – 4, 5 ans – c’est en 2001 qu’Amazon.com dégage ses premiers bénéfices.

Pour faire grandir sa société, Jeff Bezos ne rechigne pas à faire évoluer son idée de départ. D’abord librairie en ligne, Amazon.com s’appuie sur d’immenses entrepôts qui font germer l’idée de diversifier l’activité. En 1999, Amazon se diversifie en proposant plus de produits culturels : de la musique, des films… Elle s’attaque ensuite au marché de l’électronique, des jouets et du matériel de cuisine.

📌 Nouvel axe de croissance en 2000 : l’ouverture de la marketplace d’Amazon ; permettant à l’entreprise de s’étendre sans pour autant augmenter la taille de ses entrepôts. Les clients deviennent vendeurs. ✔️

Au-delà de la taille des entrepôts, la nouvelle limite qui s’impose est la qualité de la livraison. En 2005, Amazon lance le programme Prime qui accélère la livraison tout en en baissant son prix.

De nombreux services et innovations viendront ensuite étoffer l’offre d’Amazon et révolutionner le monde du livre (Kindle et Audible, avec l’autoédition et les audiobook), du commerce en ligne et de l’entrepreneuriat. Plus encore que créer de nouveaux services, Jeff Bezos se lance dans le développement de nouveaux sites et l’acquisition de nouvelles entreprises pour étendre son emprise.

👉 En vrac : IMDb, Alexa Internet, Amazon Mechanical Turk, Amazon SimpleDB, AbeBooks, Sellaband, Amazon Kindle, Reflexive Entertainment, Audible.com, 43things.com, Amie Street, LibraryThing, Statistically Improbable Phrases. En 2013, il rachète le Washington Post pour un montant de deux cent cinquante millions de dollars.

Désormais, il révolutionne à nouveau la livraison, en faisant appel à des drones, et passionné par l’espace, il ambitionne d’envoyer tout prochainement des vols habités dans l’espace… À suivre ! 😎

Jeff Bezos, un entrepreneur génial mais controversé 🤲

En novembre 2017, Jeff Bezos est devenu l’homme le plus riche du monde. En 2019, le magazine Forbes estimait sa fortune aux alentours de 131 milliards de dollars américains. Mais ce succès n’est pas venu sans controverses – sans compter le caractère exigeant de Jeff Bezos, envers lui-même mais aussi envers ses collaborateurs.

Difficile en effet d’évoquer Amazon sans parler du traitement des nombreux salariés de l’entreprise. L’entreprise s’est construite au fil de luttes sans merci, multipliant les victimes au fur et à mesure de son essor, concurrents et salariés confondus. Plus encore, l’entreprise vend des titres aux positions extrémistes et met de côté les préoccupations environnementales (destructions massives, livraisons…) 🌳

Pour conclure sur Jeff Bezos… 💯

Une phrase de son grand-père est ici à citer. Suite à une déclaration du jeune Jeff Bezos à sa grand-mère, fumeuse, son grand-père le sermonne : « Il est plus facile d’être intelligent que gentil ». 🧐

Être intelligent est un don, être gentil, un choix. Après plusieurs incartades, Jeff Bezos a fait le choix de faire appel à un coach de vie. Son objectif : tempérer sa dureté, calmer ses accès de colère et gagner en amabilité auprès de ses salariés.

Bill Campbell l’a ainsi accompagné – comme il a accompagné Steve Jobs ou Eric Schmidt. Au delà de l’image de son entreprise, c’est aussi son image et ses relations personnelles qu’il essaye d’aplanir désormais.

Saura-t-il redorer son blason et quelle sera la nouvelle innovation qu’il sortira de son chapeau ? À suivre ! ☄️

5/5 - (4 votes)

Laisse-nous un commentaire !

Des questions ? Des bons plans à partager ? Nous validons ton commentaire et te répondons en quelques heures ! 🎉

Ebooks

Découvre nos ebooks

Avoir confiance en soi, réussir le bac, trouver son stage, gagner en productivité… À chaque problème son guide pour progresser et devenir la meilleure version de toi-même ! 💪