Comment se forme l’opinion publique ? 🤔

Comment se forme et s'exprime l'opinion publique ?
Si tu aimes nos articles, mets-nous une bonne note ! 😎

L’opinion publique est au cœur du programme de première en sciences économiques et sociales. C’est une notion qui te sera utile également dans d’autres matières, comme l’histoire. Dans cet article, on va t’expliquer comment se forme et s’exprime l’opinion publique 😉

Comment se forme et s'exprime l'opinion publique ?

La construction de la notion de l’opinion publique

Pour comprendre qu’est-ce que l’opinion publique, il est important de faire un petit retour historique sur pour que tu puisses comprendre comment la notion d’opinion publique s’est construite au fil des siècles.

Retour historique sur la notion de l’opinion publique 🕰

Définition de l’opinion publique

👉 L’opinion publique est l’ensemble des jugements, valeurs, croyances, idées et convictions plus ou moins partagées par les individus appartenant à une même société, population.

L’opinion publique découle de la dichotomie entre les notions de l’espace public et de la sphère privée. C’est ce qu’explique Habermas dans L’espace public, publié en 1962. Il explique que cette dichotomie apparaît au XVIe siècle.

Au sens moderne, la sphère publique est un espace qui est public et fictif, où des individus qui appartiennent à la sphère privée se rassemblent en un public et peuvent contester le pouvoir. Les premières formes de la sphère publique sont les salons.

La presse n’était pas un lieu de débat public à l’époque. Elle était liée au commerce. Il faut attendre le XVIIe siècle pour que le contenu des journaux s’étoffe et prenne en compte ce qu’on appelle l’opinion publique.

L’avènement de l’opinion publique dans un contexte socio-historique

La liberté d’expression est inscrite en premier lieu dans la DDHC (Déclaration des droits de l’Homme et du Citoyen) de 1789.

Jusqu’à la fin du XIXe siècle, ce sont dans des espaces publics tels que les cafés que se construit l’opinion publique. Mais c’est le Parlement qui (espace institutionnel) qui est le véritable lieu de formation de l’opinion publique, dans le sens où ils représentaient le peuple. C’est une élite politique, c’est-à-dire les gouvernants de l’État qui produisait cette dernière.

C’est lors de l’instauration de la IIIe République avec le suffrage universel que l’opinion publique n’est plus produite seulement par une élite. Ceci est possible grâce à plusieurs autres lois comme celles de 1881 : le droit à la liberté de la presse et le droit à la liberté de réunion.

L’émergence de l’opinion publique est donc accompagnée par l’avènement des médias et la politisation de la population française.

Exemple : l’affaire Dreyfus

Ce qui marque le début de la prépondérance de l’opinion publique en France, c’est la bonne vieille Affaire Dreyfus. La presse et les journaux ont joué un rôle important dans cette affaire. C’est eux qui ont relayé l’opinion publique qui a divisé la population française en 2 : les dreyfusards (ceux qui étaient en faveur de Dreyfus) et les anti-dreyfusards (ceux qui étaient contre Dreyfus).

Cette affaire est importante car elle est la première dans laquelle l’opinion publique a joué un rôle important dans une affaire d’État.

 

L’Opinion publique aujourd’hui

La notion d’opinion publique a tout de même évolué, notamment au milieu du XXe siècle. Il y a eu un basculement des lieux de discussion, de production, d’expression de l’opinion publique des partis politiques, des syndicats vers la télévision, les médias de masse et les institutions de sondage.

Aujourd’hui, ce sont les sondages d’opinion, c’est-à-dire des enquêtes qui ont pour but de déterminer l’opinion d’une société donnée à partir d’un échantillon de la population, qui permettent d’exprimer l’opinion publique en France. La communication de cette opinion se fait par les médias.

Pour certains sociologues, l’opinion de masse (qui est la façon de penser majoritaire au sein d’une société) présenterait certaines limites :

  • affaiblissement de la capacité critique des publics dans les démocraties
  • développement des masses atomisées, sans esprit critique ni autonomie
  • risque de la propagande liés à l’influence par les médias

 

Le développement des sondages comme expression de l’opinion publique 📊

Les sondages sont ce qui permettent de mesurer et d’exprimer l’opinion publique par les sociologues et statisticiens.

Le but est simple : on interroge une partie ciblée de la population pour en connaître l’opinion. Par la suite, cette opinion fait l’objet d’une diffusion par les médias qui permettent de relayer le résultat obtenu.

Évolution des techniques de sondage

Retour historique sur les sondages d’opinion publique

Le sondage apparaît aux États-Unis dans les années 30 avec la technique de votes de paille. Elle était utilisée par les journaux dans le but de simuler les résultats électoraux. Soit les journaux mettaient à disposition des bulletins qu’il fallait leur renvoyer, soit ils interrogeaient des personnes dans la rue.

💡 Point culture : cette méthode a été utilisée pour mesurer l’opinion publique lors des élections présidentielles américaines par le sociologue Gallup.

Par la suite, se développe des traitements statistiques de plus en plus complexes qui ont pour fonction d’objectiver les sondages, ce qui les rend plus légitime.

Méthode des sondages

Pour réaliser des enquêtes en sociologie, la méthode des sondages est beaucoup utilisée. Les statisticiens vont s’appuyer sur un échantillon représentatif de la population (entre 1000 et 3000 personnes interrogées).

Il peut être produit de manière aléatoire, c’est-à-dire qu’on interroge des personnes au hasard ou on procède par quotas, c’est-à-dire qu’on sélectionne les personnes interrogées sur des critères sociaux précis (âge, sexe, profession…).

⚠️ Attention : il y a toujours une marge d’erreur d’environ 1% pour les sondages d’opinions. Plus l’échantillon représentatif utilisé est important, plus la marge d’erreur est faible.

💡 Le premier institut de sondage créé en France en 1938, c’est l’IFOP (Institut français d’opinion publique). Parfait pour tes accroches en dissert 😎

Les limites des sondages

Cependant, les sondages possèdent des limites. En effet, ils ne sont pas toujours justes.

L’exemple le plus célèbre (et celui que tes profs vont sûrement réutiliser…) est l’élection de l’année 2002 en France. Tous les instituts prévoient le second tour des élections présidentielles avec Lionel Jospin et Jacques Chirac, mais c’est Jean-Marie Lepen qui ressort au second tour, et non Lionel Jospin.

Le sociologue Bourdieu (un grand classique de la sociologie), dans son article “L’opinion publique n’existe pas” publié en 1973 présente également les limites de l’opinion publique. Il en établit 3 :

  • tout le monde a une opinion, elle n’est donc pas unique
  • toutes les opinions se valent, c’est-à-dire qu’elles sont égales
  • les questions posées sont les questions que les sondeurs se posent et non celles que la population se pose

l'opinion publique

L’influence de l’opinion publique et des sondages sur la démocratie 📨

L’opinion publique et les sondages ont une influence sur l’exercice de la démocratie

Aujourd’hui, par l’intermédiaire des sondages, nous pouvons parler de démocratie d’opinion ou de démocratie du public (selon le sociologue Gallup).

En effet, pour Gallup, les sondages d’opinion publique sont un instrument quantitatif de l’opinion publique. Ils sont devenus un ressort majeur de la légitimation politique consacrant ainsi, une démocratie du public.

Les sondages permettent également de renforcer la démocratie car :

  • ils permettent aux citoyens de s’exprimer leur avis sur les politiques menées par les gouvernants en dehors de la participation politique classique (les élections)
  • ils permettent aux gouvernants et politiciens de consulter l’avis de la population sur les actions menées

Les sondages servent donc de communication politique entre les citoyens et les gouvernants.

Les effets produits sur la vie politique

Ils ont une véritable influence sur la politique, notamment lors des élections. Ils produisent deux effets :

  • effet “bandwagon” : le candidat en tête des sondages devient le plus populaire chez électeurs
  • effet “underdog” : démobilisation des électeurs qui pensent que les élections sont perdues pour le candidat en difficulté

En ce moment, les médias ne cessent de transmettre des informations sur les élections présidentielles de 2022.

Tu peux retrouver tous les sondages dans les médias, à la radio, à la télévision. Ils sont souvent réactualisés. Ils te permettront de suivre l’évolution de l’opinion publique et de te donner une idée du résultat potentiel des élections présidentielles de 2022 😉

 

Conclusion sur comment se forme et s’exprime l’opinion publique 💫

L’opinion publique se forme au sein d’une société, d’une population donnée. Elle s’exprime principalement à travers les médias, la télévision et les sondages.

Les sondages sont très utilisés dans le champ politique, particulièrement à l’heure des campagnes électorales. À ce jour, le sondage est l’instrument qui permet de mieux mesurer l’opinion publique, bien qu’il comporte des limites.

Comment se forme et s'exprime l'opinion publique ?

 
❤️  Cet article t'a plu ? Alors suis-nous sur Instagram et parle de nous à tes amis !

🎬  Tu peux aussi t'abonner à notre Chaîne YouTube pour découvrir nos conseils en vidéo !

✏️  Envie de participer à l'aventure ? Rejoins ici notre communauté de rédacteurs et contribue à la réussite d'un tas d'étudiants !

💡  Et sinon, comme d'hab', tu peux nous poser tes questions sur l'article juste en-dessous !
Banniere Newsletter Hack Blog Version Mobile V3

Léa Weis

Hello, moi c'est Léa et je suis étudiante en troisième année de licence en Science Politique. Passionnée par tout ce qui touche à l'écriture, c'est pourquoi j'ai décidé de rejoindre la rédac des Sherpas. J'espère que mes conseils te seront utiles 😉

Progresse en cours avec nos profs particuliers Découvrir Progresse avec nos profs particuliers Découvrir