Psychology of Money : change ton rapport à l’argent ! 💰

Mathilde Ségui - Mis à jour le 25/05/2022

Bienvenue dans le Book Club des Sherpas ! Aujourd’hui, on avait envie de te parler d’un livre qui aborde une question centrale de la vie de chacun d’entre nous : l’argent. On ne va pas se le cacher, l’argent, c’est un sujet qui intrigue… et qui fâche ! Comment gérer son argent, et surtout, comment bien gérer son argent ? C’est précisément ce qui a intéressé l’auteur du livre qu’on va te présenter, Morgan Housel, qui a publié The Psychology of Money. Savoir mieux gérer son argent, ça intéresse beaucoup… Alors continue ta lecture pour découvrir les enseignements à tirer de ce livre !

Présentation de The Psychology of Money

The Psychology of Money (La psychologie de l’argent en français) a été publié en 2020 et écrit par Morgan Housel, un ancien chroniqueur du Wall Street Journal et membre d’un fonds d’investissement.

👉 Tout le monde peut trouver son compte dans ce livre, parce qu’on est tous concernés par la nécessité de mieux gérer son argent et son budget (à part pour quelques chanceux !). Cet ouvrage permet de dédramatiser, de faire des choix éclairés et surtout de ne pas se laisser dépasser par des questions de revenus, de dépenses et de gestion des comptes.

On a notamment été sensible aux chapitres qui traitaient de la cupidité et de l’excès en termes de dépenses. Ils font pas mal réfléchir et ils donnent une foule d’astuces pour se sentir plus serein vis-à-vis de sa relation à l’argent.

Mieux gérer son argent en 4 thèmes

Au travers de 19 histoires courtes, Morgan Housel couvre 4 grands thèmes :

📌 L’attitude qu’on a à l’égard de l’argent

📌 Comment on gagne de l’argent

📌 Comment on dépense de l’argent

📌 Comment on peut conserver son argent

👉 Housel nous explique que les décisions financières que l’on prend sont influencées par notre éducation, notre rapport au monde, notre ego, le marketing, etc. Le comportement de chacun avec son budget est unique : ce qui a du sens pour untel n’en aura pas forcément pour toi et inversement.

Heureusement, il te donne des pistes pour ne pas te laisser happer par les mauvaises pratiques et construire des bases solides pour constituer, entretenir et préserver ta richesse.

💡 Parmi les 4 thèmes plus haut, on peut tirer 5 leçons qui t’aideront certainement à mettre à plat ton rapport à l’argent et à redéfinir tes priorités en termes de gestion de budget et de dépenses.

Agathe

ENS Lyon

19€/h

Hugo

Insa Lyon

16€/h

Emma

Dauphine

15€/h

Pierre

ESSEC

16€/h

Bastien

Polytechnique

26€/h

Jeanne

Aix-Marseille Université

17€/h

Noémie

M2 en droit à Assas

19€/h

Louise

Mines ParisTech

24€/h

Besoin d’un prof particulier exceptionnel ? ✨

Nos Sherpas sont là pour t’aider à progresser et prendre confiance en toi.

PRENDRE UN COURS GRATUIT

Comment gérer son argent ? 5 leçons à retenir 👇

Leçon n°1 : sers-toi de l’argent pour maîtriser ton temps ⏳  

Le véritable intérêt de l’argent, c’est que lorsque tu en as suffisamment, t’as du contrôle sur le cours de ta vie. Ça te permet d’atteindre un plus haut niveau d’indépendance et d’autonomie. D’ordinaire, les gens pensent qu’être riche va les rendre heureux, mais la définition du bonheur est propre à chacun !

👉 Il y a un dénominateur commun indiscutable dans le bonheur : c’est le sentiment de maîtriser le cours de sa vie. Autrement dit, la capacité de faire ce que tu veux, quand tu veux, avec qui tu veux, pour le temps que tu veux ! Or, le temps est inestimable. C’est ce dividende qui rapporte le plus en finances et c’est un véritable luxe.

💡 Le conseil de Housel

Ne vois pas l’argent comme un simple levier d’enrichissement matériel, mais comme un outil de maîtrise de ta vie et de ton temps. C’est là qu’il va devenir beaucoup plus rentable. Il faut penser l’argent comme un moyen et non comme une fin.

Leçon n°2 : Pense à épargner pour faire face aux imprévus 

Petite question : tu sauterais d’un avion sans parachute, toi ? La réponse est non, on espère !

Deuxième petite question : est-ce qu’à ton avis, un pilote d’Airbus pourrait décider de décoller avec pile le nombre de litres de carburant nécessaire pour faire à Paris-Shanghai, ni plus ni moins ? Of course not, ça serait beaucoup trop risqué : il faut prévoir du surplus pour éviter tout risque de panne en cas d’imprévu.

👉 C’est ce qui nous intéresse dans le cadre de ce bouquin. Oui, c’est utile de mettre une partie de ses revenus de côté pour s’acheter une voiture, un logement ou un voyage. Mais Housel nous explique que la meilleure raison d’épargner, c’est pour faire face aux imprévus.

💡 Il te faut économiser pour te constituer un matelas de sécurité, qui est, comme son nom l’indique, une petite réserve d’argent à part dans ton budget pour te sentir en sécurité.

Juste au cas où : le matelas d’argent est une IMAGE !

👉 Si tu ne touches pas à ton matelas de sécurité, il ne pourra pas fructifier, mais tu pourras t’en servir face aux aléas de la vie qui pourraient nécessiter une sortie d’argent importante à un moment donné, comme une voiture qui casse, une perte d’emploi ou un divorce.

👉 Si tu l’investis, tu peux potentiellement en doubler ou en tripler le montant, mais il faut partir du principe qu’il y a toujours un risque de perdre une grosse partie de l’argent que tu investis, voire tout. Du coup, si tu n’as pas de matelas de sécurité, tu n’es pas vraiment en sécurité.

Mise en situation 💭

Imagine un peu la situation suivante : tu n’as pas de matelas de sécurité et tu décides d’investir 10 000 € en bourse dans des actions. Tu te dis qu’au pire des cas, tu peux toujours revendre tes actions en cas de besoin d’une grosse somme, puisque le cours de la bourse ne va jamais s’effondrer entièrement.

La Bourse en réalité :

Malheureusement, 3 mois plus tard, ta voiture part à la casse et t’en as absolument besoin d’une nouvelle pour aller au boulot. Or, ta seule façon de réunir le budget pour en payer une à ce moment-là, c’est de vendre l’intégralité tes actions. Mais après 3 mois, à l’instar de Miss Mayotte 2017, les marchés se sont un peu cassé la gueule… Tes actions ne valent maintenant que 7 000 € au lieu de 10 000 €.

Non seulement tu viens de perdre 3 000 € sur que tu avais investi, mais en plus, sur une échelle de 10 ans, tu perds aussi les potentiels bénéfices qu’auraient pu te rapporter les 7 000 € d’actions que t’as revendues. Elles pourraient valoir 20 000, 30 000, voire 100 000 € dans quelques années, mais tu ne recevras pas les dividendes qu’elles t’auraient rapportés.

Si une vidéo sur les investissements pourrait t’intéresser, tu peux nous le dire en commentaire ! 😉

👉 Il faut, comme dans les fables de La Fontaine, adopter l’attitude de la fourmi et économiser tes revenus pour amasser des petites réserves dès que tu le peux.

Avec le temps, ces réserves vont s’accumuler et constituer une solide assurance contre l’imprévu. Housel qualifie cette pratique d‘instinct de survie.

Travailler pour atteindre un certain niveau de richesse, c’est bien. Savoir comment gérer son argent pour le conserver sur la durée, c’est mieux 😉  

Tu ne sais pas par où commencer ? Essaie d’abord de connaître l’unité de mesure du matelas de sécurité : c’est en fait un mois de budget dépenses courantes hors loisirs. En gros, c’est ce que tu dépenses par mois dans ton logement, ta nourriture, tes factures, tes prêts, etc. Ça diffère donc pas mal d’une personne à une autre.

👉 La plupart des sites conseillent d’épargner jusqu’à disposer de six mois de budget dépenses courantes de côté en cas de coup dur. C’est donc ce qu’on te recommande d’économiser.

À lire aussi

✅ Pour plus de conseils, découvre notre article sur comment gérer son budget étudiant !

Leçon n°3 : Comprends que tout ce qui a de la valeur n’est pas gratuit

Au cours de ta vie, tu vas parfois devoir accepter de sacrifier certaines choses pour obtenir un retour sur investissement plus tard.

👉 Par exemple, tu peux choisir de t’endetter à tes 18 ans pour payer les frais de scolarité d’une école de commerce, en sachant que plus tard, ton salaire d’entrée sur le marché sera très confortable et vaudra le coup de cet investissement.

👉 Tu peux aussi te lancer dans l’entrepreneuriat, ce qui exige de gros sacrifices : obtenir un prêt à la banque, faire beaucoup d’heures de travail à côté pour rembourser ton prêt, avoir un millier de choses à gérer… Mais c’est ce qui te permettra de vivre ton rêve entrepreneurial.

💡 C’est d’ailleurs ce qu’ont fait William et Étienne avec l’entreprise des Sherpas : voilà comment cette aventure qui était d’abord un projet étudiant est devenue leur métier aujourd’hui ! Eux aussi ont payé un prix assez cher pour leurs objectifs, avec des horaires de fou, pas mal de galères, beauuucoup de travail et une vie à 100 à l’heure. Mais le jeu en valait clairement la chandelle, puisqu’aujourd’hui, les Sherpas t’aident à réussir tes études et à devenir la meilleure version de toi-même.

À lire aussi

✅ Tu veux travailler cet été pour gagner un peu de sous ? On t’explique en vidéo comment trouver un job d’été !

Leçon n°4 : Pense à long terme

👉 Si tu as bien suivi le message de Housel, c’est que tu as intérêt à bien penser ta stratégie de dépense et d’épargne dans la gestion de tes revenus à long terme. Ça va t’assurer un matelas de sécurité pour t’éviter la pression désagréable d’un budget serré à court terme. 

⚠️ Attention

Il ne faut pas tomber dans l’excès inverse et tenter de tout prévoir, tu n’es pas conseiller bancaire non plus ! Toute ta vie, il y aura toujours des variables que tu ne pourras pas anticiper en matière de finances : pépin de santé, problème d’assurance, besoin d’un crédit pour acheter une maison, changement d’objectifs, achat imprévu…

Il faut te résoudre à l’idée que tes plans ne se déroulent pas toujours comme prévu et que ton budget ne reste pas toujours 100 % stable.

Ton budget est comme une Miss en défilé : jamais à l’abri d’une glissade !

En pratique 🙌

Concrètement, tu ne peux pas être certain d’avoir les mêmes envies personnelles, les mêmes projets et les mêmes objectifs dans 10 ans. Donc, même si tu penses être sûr de toi, ne t’engage pas sur des dépenses qui te coûteront cher matériellement et métaphoriquement. 

👉 Par exemple, tu choisis de commencer un travail en fusion-acquisition qui te rapporte beaucoup aujourd’hui, mais qui te tue la santé. Tu profites de ces hauts revenus pour t’acheter une maison en obtenant un prêt à la banque. Si tu décides au bout d’un an de quitter ton travail alors que le remboursement du crédit était calculé sur ton ancien gros salaire, tu te retrouves dans la panade puisque tu n’as désormais plus les mêmes revenus.

👉 Autre exemple : en ce moment, avec la guerre en Ukraine, la Bourse connaît un certain effondrement (promis, on arrête notre running gag sur les Miss). Imaginons que tu avais mis toutes les actions dans le secteur de l’énergie, tu risques de pas te sentir hyper bien en ce moment 🥴

💡 Le conseil de Housel

📌 Prends l’habitude de ne pas calculer à 1 % près tes projections en finances. Il te faut prendre en compte une marge d’erreur suffisamment importante pour ne pas te retrouver en difficulté en termes de budget quand tu investis ou que tu t’engages sur un prêt. Cette marge d’erreur vaut de l’or sur le long terme parce qu’elle te permet de garder une liberté dans ta gestion des comptes.

 

📌 Assure-toi que les décisions financières que tu prends ne sont pas influencées par les gens qui t’entourent, car ils n’ont pas forcément les mêmes projets, objectifs ou envies personnelles que toi. C’est pas parce que ton voisin veut investir dans la crypto que tu dois le faire aussi ! Peut-être qu’il le fait avec une vision à très long terme, avec suffisamment d’économies de côté pour se permettre de perdre ce qu’il aura placé.

👉 Tu ne joues pas le même jeu que les autres : concentre-toi sur tes objectifs et interroge tes envies personnelles. C’est dans ce contexte qu’il faut que tu prennes garde à ton ego. C’est lui qui plombe tout, soit en te faisant dépenser bêtement de l’argent pour impressionner tes potes (qui sont eux-mêmes engagés dans une course à la richesse et qui n’ont pas forcément les mêmes projets que toi), soit en activant tes bas instincts et donc en t’engageant sur la route de la cupidité 🤑

📍 La cupidité, en gros, c’est vouloir toujours plus sans comprendre pourquoi. C’est un fléau et ça mène souvent au désastre, comme dans le cas de Bernard Madoff.

gérer son argent

Bernard Madoff était un gars immensément riche qui a voulu gagner encore plus d’argent. Résultat : il a escroqué des milliers de personnes avec la technique de la pyramide de Ponzi. Ce système consiste en gros à rémunérer les investissements des clients avec l’argent d’autres clients qui arrivent ensuite. Ravis que leur investissement paye, les premiers clients réinvestissent davantage, ce qui fait qu’on peut réutiliser leur argent pour rémunérer les autres clients, et ainsi de suite. Forcément, le système finit par péter à un moment donné !

Leçon n°5 : rationalise tes dépenses 🤔

👉 Housel rappelle que la vraie richesse, désignée en anglais par le terme wealth, ce n’est pas l’argent qui se voit, c’est en fait les revenus non dépensés. C’est une option qui te donne toujours plus de liberté. 

Alors vide les paniers que tu as remplis un peu partout et mets l’argent que tu n’as pas dépensé de côté. Évidemment, c’est très dur de résister parce qu’on vit dans une société de consommation où on est toujours sollicité. Mais tu peux faire le choix de rationaliser tes dépenses en leur accordant une part de budget précise. 

Exemple de répartition du budget :

  • 70 % de frais fixes : le loyer, les dépenses alimentaires, les factures 
  • 15 % de dépenses plaisir : le petit resto, les expos, les cinés e
  • 15 % d’épargne : ce que tu mets de côté ou que tu investis

Sache que ce split peut varier selon la répartition de tes dépenses et de tes frais fixes. C’est à toi de trouver la bonne répartition. 

Application pratique 🧐

Imaginons que tu gagnes 2 000 € net par mois après impôts. En appliquant le split de budget 70-15-15, tu te retrouves avec :

📌 1 400 € de frais fixes dont :

  • 250 € pour les courses
  • 550 € pour ton loyer
  • 600 € pour le remboursement de ton prêt étudiant

📌 300 € de dépenses plaisir 

📌 300 € d’épargne que tu peux répartir comme ceci : 

  • 150 € pour ton matelas de sécurité sur un livret A, pour avoir l’esprit tranquille 
  • 150 € que tu peux investir en actions, un placement un peu plus risqué

💡 Astuce

Si la gestion des comptes te paraît trop compliquée avec juste un papier, un crayon et une calculette, tu peux utiliser une application bancaire sur mobile comme Bankin’ ou Budgea, très pratiques pour mieux gérer son argent.

Avec cette répartition du budget bien définie, tu as l’esprit tranquille. Finie la culpabilisation dès que tu fais un achat, tant que tu sais que ça rentre dans tes 300 € de budget « dépenses plaisir » !

Clémence

HEC Paris

21€/h/h

Thibault

ENS Paris Ulm

20€/h

Sophie

Sciences Po Bordeaux

12€/h

Noémie

M2 en droit à Assas

19€/h

Fanny

Ponts ParisTech

19€/h

Simon

4e année de médecine

26€/h

Nicolas

CentraleSupélec

17€/h

Victor

ESCP

25€/h

Ton premier cours particulier est offert ! 🎁

Fais-toi guider par un étudiant passé par une des meilleures écoles de France.

J’EN PROFITE MAINTENANT

Pourquoi on aime ce livre ?

👉 Parce que Morgan Housel t’invite à l’humilité. Il te fait comprendre que la richesse dépend de plein de facteurs sur lequel tu as plus ou moins de pouvoir. Certes, en matière de finances, il y a une part de chance de tomber sur la bonne idée ou faire le bon investissement au bon moment. Mais il s’agit surtout de travail, d’une vision sur le long terme et d’un ego sous bonne garde, qui permet d’atteindre la richesse et de la conserver. 

👉 Parce qu’il t’ouvre les yeux sur ce qui est essentiel. Le meilleur investissement sera toujours celui qui te permettra d’acheter deux ressources non matérielles et non quantifiables : le temps et la liberté

👉 Parce que ce livre est la meilleure ressource pour comprendre comment bien gérer son argent. Peu importe ton milieu social, il permet de faire table rase des idées reçues. Il démontre qu’il vaut mieux miser sur la continuité, l’épargne et les petits investissements réguliers plutôt que sur le grand coup de chance. 

Grâce à lui, tu vas faire un vrai reboot de tes croyances, prendre note des bonnes habitudes à prendre et avancer sereinement vers l’indépendance financière ! Et ça, c’est trop cool 🥳 

Et voilà, notre premier Book Club est fini ! On espère que le format t’a plu. Si t’as des idées pour un prochain article de ce style, dis-le nous en commentaire ! Ciao 💖 

4.2/5 - (5 votes)
profile picture
Mathilde Ségui
Salut, c'est Mathilde :) Après une khâgne Ulm en spé lettres classiques, je suis désormais en L3 au CELSA et en stage chez les Sherpas. J'aime à peu près 3 trucs : l'eau, créer et me cultiver (des fois). Après, j'aime bien aussi être utile, donc j'espère que mes articles le seront pour toi ;)

Laisse-nous un commentaire !

Des questions ? Des bons plans à partager ? Nous validons ton commentaire et te répondons en quelques heures ! 🎉

Ebooks

Découvre nos ebooks

Avoir confiance en soi, réussir le bac, trouver son stage, gagner en productivité… À chaque problème son guide pour progresser et devenir la meilleure version de toi-même ! 💪