Comment choisir la bonne Ă©cole de journalisme ? đŸŽ€

RĂ©dac des Sherpas - Mis Ă  jour le 28/05/2019
Ă©cole de journalisme

Curieux, dynamique et passionnĂ© d’écriture, tu souhaites intĂ©grer une Ă©cole de journalisme. Mais lorsque tu te penches sur la question, tu te rends compte qu’il existe de nombreuses Ă©coles reconnues, pas reconnues, privĂ©es, publiques
 De quoi te donner des vertiges ! Pour t’aider Ă  faire un choix, on dĂ©crypte les Ă©coles pour devenir journaliste. 

À lire aussi

✅ DĂ©couvre vite nos astuces pour s’abonner Ă  des journaux quand on est Ă©tudiant ! 🗞

Qu’est-ce que le mĂ©tier de journaliste ? 💡

C’est celui qui transmet l’info au public au travers des journaux, de la radio, de la tĂ©lĂ©vision et plus rĂ©cemment via Internet.

Comment devient-on journaliste ? 

Bien qu’il s’agisse d’un milieu trĂšs fermĂ© oĂč la concurrence est rude, le mĂ©tier est accessible par Ă  la suite de plusieurs parcours. En rĂ©alitĂ©, les journalistes viennent de parcours assez diffĂ©rents. 

Certaines Ă©coles sont accessibles directement aprĂšs l’obtention du baccalaurĂ©at tandis que d’autres exigent un niveau de trois ans d’études aprĂšs le baccalaurĂ©at.  Pour intĂ©grer ces Ă©coles, certaines qualitĂ©s sont apprĂ©ciĂ©es voir complĂštement nĂ©cessaires. 

  • CapacitĂ©s rĂ©dactionnelles 
  • Culture gĂ©nĂ©rale Ă©tendue et dense 
  • Maitriser de la langue anglaise 
  • ExpĂ©riences (stages journalistiques, pigiste
)

Mais au fait, une Ă©cole de journalisme, kĂ©sako ? 💡

L’école de journalisme prĂ©pare des professionnels du journalisme : journaliste (actualitĂ©, sportif, culturel
), rĂ©dacteur en chef, secrĂ©taire de rĂ©daction, reporters
 Pour ce faire, les Ă©coles de journalisme dispensent de nombreux cours : culture gĂ©nĂ©rale, analyse d’actualitĂ©, français, anglais, exercices rĂ©dactionnelles, rĂ©alisation


Les Ă©coles reconnues

Tous les 5 ans, la Commission Paritaire Nationale de l’Emploi des Journalistes (CPNEJ) dĂ©livre une reconnaissance Ă  certaines Ă©coles Ă  partir de l’analyse du contenu des formations. 

💡 En revanche, rĂ©aliser ses Ă©tudes dans l’une de ces 14 Ă©coles reconnues n’est pas synonyme de garantie absolue d’employabilitĂ© Ă  la sortie. 

Les Ă©coles publiques reconnues 🌟

Ces Ă©coles sont au nombre de 10 :

  • L’Ecole des Hautes Etudes en Sciences de l’information et de la Communication (CELSA Journalisme) Ă  l’UniversitĂ© Paris Sorbonne. Elle dĂ©livre des enseignements gĂ©nĂ©ralistes visant Ă  prĂ©parer les mĂ©tiers comme journaliste de presse Ă©crite, audiovisuelle et numĂ©rique. Cette Ă©cole n’est accessible qu’à bac+3 sur concours. Une place trĂšs importante est donnĂ©e Ă  la pratique, 7 mois de stage doivent ĂȘtre rĂ©alisĂ©s et la 2e annĂ©e peut se faire en alternance.
  • Centre Universitaire d’Enseignement du Journalisme (CUEJ) Ă  Strasbourg. Cette Ă©cole dĂ©livre un Master mention Journalisme accessible Ă  partir de 3 ans d’études aprĂšs le baccalaurĂ©at.
  • Institut de Journalisme Bordeaux-Aquitaine (IJBA). Ce master accessible dĂšs bac+3, dĂ©livre des enseignements thĂ©oriques sur les diffĂ©rents mĂ©dias : tĂ©lĂ©vision, radiodiffusion, web et presse Ă©crite. Les Ă©tudiants ont beaucoup de pratique grĂące Ă  des Ă©quipements derniĂšres gĂ©nĂ©rations (studio, rĂ©gie son, camĂ©ras, micros
)
  • Ecole de Journalisme et de Communication d’Aix-Marseille (EJCAM). Ce Master en journalisme est gĂ©nĂ©raliste la premiĂšre annĂ©e et la deuxiĂšme, tu dĂ©cides de te spĂ©cialiser en radiodiffusion ou en tĂ©lĂ©vision.
  • Ecole de Journalisme de Grenoble (EJdG) : accessible uniquement aprĂšs trois ans d’études aprĂšs le baccalaurĂ©at, cette Ă©cole dĂ©livre une formation en 2 ans (Master). Plusieurs spĂ©cialitĂ©s sont proposĂ©es dĂšs la deuxiĂšme annĂ©e: presse et agence, tĂ©lĂ©vision
 Cette Ă©cole donne Ă©galement des enseignements web sur le 2 ans, tu trouves cela dans peu d’écoles.
  • Institut Français de la Presse (IFP) Ă  Paris 2. Cet Ă©tablissement propose de prĂ©parer une licence Info-Com et une double licence cursus Histoire-GĂ©o et Info-Com accessible directement aprĂšs ton baccalaurĂ©at. Elle dĂ©livre Ă©galement un Master Information aux multiples spĂ©cialitĂ©s. Ce master est lui aussi plutĂŽt gĂ©nĂ©raliste la 1Ăšre annĂ©e avec une pĂ©riode stage de 2 mois donc un mois obligatoirement en presse quotidienne rĂ©gionale. Une place importante est donnĂ©e Ă  la dimension internationale.
  • Institut Pratique du Journalisme (IPJ) Ă  Paris-Dauphine. Accessible aprĂšs une Licence, ce Master propose la 2e annĂ©e, 3 parcours de spĂ©cialisation : journalisme mĂ©dias Ă©crits et numĂ©riques; journalisme radiodiffusion et numĂ©rique et journalisme TV et broadcast ainsi que 3 parcours « mĂ©tiers » : journalisme Ă©conomique, journalisme international, journalisme politique. L’ensemble de ces parcours sont proposĂ©s en temps plein et en alternance.
  • Ecole de journalisme Sciences Po Paris : elle propose un Master en journalisme avec un seul objectif : « former les meilleurs journalistes gĂ©nĂ©ralistes des prochaines gĂ©nĂ©rations.

3 IUT figurent parmi ces Ă©coles, ils sont Ă©galement trĂšs demandĂ©s, car ce sont les seules Ă  proposer des cursus en journalisme directement aprĂšs ton baccalaurĂ©at avec l’IFP :

  • IUT Lannion
  • IUT Tours
  • IUT Cannes Nice

Les Ă©coles de journalisme privĂ©es reconnues ⭐

  • Centre de Formation des Journalistes (CFJ Paris) : accessible Ă  bac+3, il s’agit d’une des Ă©coles les plus prisĂ©es du domaine.
  • Ecole de Journalisme de Toulouse (EJT) : Tu dois ĂȘtre titulaire d’un bac+2 pour candidater dans cette Ă©cole. La formation se dĂ©roule sur 19 mois. La derniĂšre tu as seulement 3 mois de cours, afin d’avoir une expĂ©rience de reportage Ă  l’étranger et plusieurs stages.
  • Ecole SupĂ©rieure de Journalisme de Lille (ESJ) : Elle propose 4 filiĂšres : une filiĂšre gĂ©nĂ©raliste (accessible Ă  bac+3 pour 2 ans), une filiĂšre spĂ©cialisĂ©e dans le journalisme sportif (accessible Ă  bac+2 pour un an), de proximitĂ© (accessible Ă  bac+2 pour un an) et scientifique (accessible Ă  bac+4).

Quels sont les points positifs des Ă©coles reconnues par la profession ? 💡

  • La reconnaissance du diplĂŽme
  • L’accĂšs aux contacts et aux expĂ©riences 
  • La qualitĂ© de l’enseignement relative aux rĂ©alitĂ©s du mĂ©tier de journaliste

👉 Le plus gros point nĂ©gatif de ces Ă©coles, c’est qu’elles sont extrĂȘmement sĂ©lectives. En intĂ©grer l’une d’entre elle est trĂšs difficile : beaucoup d’appelĂ©s, peu d’élus. 

Si tu souhaites intĂ©grer l’une de ces Ă©coles, il faut absolument te prĂ©parer efficacement en amont aux concours Ă©crits et aux oraux. 

Les Ă©coles “non reconnues” đŸ”„

MalgrĂ© tout, il existe de nombreuses formations journalistiques qui ne sont pas “reconnues” par la CPNEJ. Ces formations peuvent ĂȘtre publiques ou privĂ©es et proposent gĂ©nĂ©ralement un enseignement professionnalisant avec de nombreux stages et alternances. 

Ces Ă©coles sont majoritairement accessibles directement aprĂšs ton baccalaurĂ©at, elles t’accueillent aussi aprĂšs deux Ă  trois ans d’études aprĂšs ton baccalaurĂ©at Ă  la suite d’un premier diplĂŽme en droit, lettres, langues
 Comme la plupart des Ă©tablissements post-lycĂ©e les deux premiĂšres annĂ©es offrent des enseignements plutĂŽt gĂ©nĂ©ralistes et les spĂ©cialisations arrivent dĂšs la 3e  : audiovisuel, cyberjournalisme, presse Ă©crite, tĂ©lĂ©vision


Pour les Ă©coles privĂ©es, il faut compter en moyenne entre 6 000 et 7 000€ par an. Les concours diffĂšrent suivant les Ă©coles : certaines recrutent uniquement sur un entretien de motivation, d’autres exigent d’abord des tests Ă©crits.

🎓 Quelques exemples de formations
 

  • École supĂ©rieure du Journalisme de Paris (ESJ) : accessible dĂšs le baccalaurĂ©at, elle propose des formations spĂ©cialisĂ©es en quatriĂšme et cinquiĂšme annĂ©e (sport, Ă©conomie, actualitĂ©, tĂ©lĂ©, digital mĂ©dia

  • Master journalisme culturel Ă  la Sorbonne Nouvelle : accessible aprĂšs trois ans d’Ă©tudes aprĂšs le lycĂ©e
  • Master journalisme : nouvelles pratiques journalistiques UniversitĂ© de Lyon : accessible aprĂšs un bac + 3 (Licence)
  • L’IEJ (Institut EuropĂ©en de Journalisme) Paris : accessible directement aprĂšs le baccalaurĂ©at. L’école propose Ă©galement les deux derniĂšres annĂ©es (4 et 5) en alternance.

AprĂšs une formation en journalisme dans un Ă©tablissement non reconnu par la profession, l’insertion professionnelle peut ĂȘtre lĂ©gĂšrement plus difficile. MalgrĂ© tout, les diffĂ©rentes expĂ©riences en stage et en alternance, que tu auras rĂ©alisĂ©es, t’auront permis de te constituer un carnet d’adresse et de dĂ©velopper des compĂ©tences qui te serviront grandement dans ton futur mĂ©tier.  Tu peux donc tout Ă  fait rĂ©ussir Ă  tirer ton Ă©pingle du jeu et trouver un travail rapidement. đŸ§·

Sans faire une Ă©cole, c’est possible ? 💡

Si dans certains pays comme au Canada, l’école de journalisme n’est pas un passage obligatoire pour exercer le mĂ©tier et ĂȘtre reconnu, en France, il est fortement conseillĂ© de faire une Ă©cole dans le domaine. 

Cependant, certains domaines d’études peuvent tout de mĂȘme conduire Ă  l’exercice du mĂ©tier de journaliste. Dans le monde du travail, les opportunitĂ©s et une dĂ©termination peuvent tout de mĂȘme dĂ©boucher sur certaines professions auxquelles on ne s’attend pas ! 

Comment intĂ©grer ces Ă©coles de journalisme ? 💌

Ces Ă©coles ont chacune leur propre concours, ce qui complexifie un peu ta prĂ©paration. Que tu postules Ă  bac+2, 3 ou 4, tu devras, aprĂšs l’étude de ton dossier, passer des Ă©preuves Ă©crites et orales. Il faut dĂ©bourser entre 50 et 250 € pour l’inscription aux concours.

Les Ă©preuves sont Ă  peu prĂšs similaires Ă  celles des Ă©coles de communication :

  • Epreuve sur l’actualitĂ© : impossible pour toi de ne pas ĂȘtre Ă  la pointe de l’actu’ en voulant travailler dans le domaine du journalisme
  • Français : lĂ  encore, le français, l’écriture, la syntaxe et l’orthographe, un incontournable pour ce domaine.
  • Culture gĂ©nĂ©rale : eh oui, tu dois ĂȘtre incollable en culture gĂ©nĂ©rale, curieux et renseigner sur Ă  peu prĂšs tout.
  • Anglais

Ainsi que des épreuves un peu plus spécifiques à chaque école et suivant la spécialité choisie :

  • RĂ©daction d’un article
  • Critique d’un film
  • SynthĂšse de documents
  • RĂ©daction d’un synopsis


Et l’incontournable entretien de motivation !

Par exemple, si tu souhaites intĂ©grer le CFJ en plus de certaines Ă©preuves “classiques” : français, culture gĂ©nĂ©rale et anglais, tu dois Ă©galement rĂ©aliser un reportage. Il se dĂ©roule en 3 temps :

  • Une prĂ©paration : tu es convoquĂ© Ă  8h Ă  l’école et tu tires au sort un sujet.
  • La collecte d’info : dĂšs 9h tu dois quitter l’école, aller collecter de l’info et aller Ă  la rencontre d’interlocuteur pour rĂ©aliser ton reportage.
  • La rĂ©daction : de 17h Ă  19h, tu dois rĂ©diger ton reportage de 3000 signes (tu n’as pas le droit Ă  internet)
  • Le lendemain, tu reviens Ă  l’école prĂ©senter en 20 minutes ton reportage devant un jury de professionnels.

Pourquoi faire du journalisme ? đŸŽ€

C’est un mĂ©tier qui peut ĂȘtre trĂšs prenant et exigeant. NĂ©anmoins, cette profession est choisi souvent par passion pour l’info, l’écriture, l’ouverture au monde et parce que la routine peut difficilement s’installer !

Informer et Ă©crire âœđŸ»

Si tu choisis de devenir journaliste, ta vocation premiĂšre sera d’informer les citoyens. Informer oui, mais pas seulement, tu dois surtout transmettre une information utile, claire, et de la maniĂšre la plus objectivitĂ© possible. La plupart du temps, tu dois transmettre cette information Ă  l’écrit. 

Apprendre, apprendre et encore apprendre 🧠

C’est aussi apprendre en continu. C’est en voulant informer les autres que tu ne cesseras d’en apprendre chaque jour. Pour traiter des informations d’actualitĂ©, tu devras redoubler de curiositĂ©, de dynamisme et de rapiditĂ© : l’information doit ĂȘtre traitĂ©e dans les plus brefs dĂ©lais et tu dois la transmettre en avant-premiĂšre !

Si tu dois intervenir en direct, il faut faire preuve d’une totale improvisation tout en ayant une maĂźtrise des sujets Ă  toute Ă©preuve.

Voyager et faire des rencontres ✈

Si l’info ne vient pas Ă  toi, c’est Ă  toi d’aller la chercher. Lorsqu’un Ă©vĂ©nement important se dĂ©roule Ă  l’autre bout du monde, tu dois ĂȘtre prĂȘt Ă  sauter dans le premier avion ! La mobilitĂ© est une des caractĂ©ristiques des journalistes, pour certains mĂ©tiers plus que d’autres bien sĂ»r !

Quels sont mĂ©tiers possibles aprĂšs une Ă©cole ou une formation en journalisme ? 💡

  • Sport : Il est assez logiquement spĂ©cialisĂ© dans la couverture mĂ©diatique du monde sportif. Il connaĂźt en tout point ce milieu ce qui lui permet notamment d’animer en direct certains Ă©vĂšnements. 
  • Photographe de presse : MĂ©tier exercĂ© la plupart du temps en tant qu’indĂ©pendant. Le photographe de presse prend les meilleurs clichĂ©s puis les revend aux agences et aux journaux. Sinon, il travaille sous commande : il doit par exemple Ă©pier une star. La concurrence est trĂšs rude !
  • Reporter d’images : TrĂšs polyvalent, il va souvent partir seul afin de rĂ©aliser un reportage tout en s’occupant tant du son que de l’image. Il organise Ă©galement des interviews, le montage vidĂ©o et les commentaires associĂ©s.
  • Radio : Ce mĂ©tier regroupe plusieurs catĂ©gories de journalistes. Tout d’abord, les journalistes reporters prĂ©sents sur le terrain pour rĂ©colter l’info. Les “flash-men” qui vont eux prĂ©senter les journaux d’actualitĂ©, les chroniqueurs chargĂ©s de concevoir et prĂ©senter leur chronique au sein d’une Ă©mission.
  • RĂ©dacteur en chef : Poste accessible aprĂšs une certanie expĂ©rience dans le secteur du journalisme, le rĂ©dacteur en chef doit animer une Ă©quipe de journalistes, il est Ă©galement le responsable du contenu rĂ©digĂ© (dĂ©cide des sujets Ă  traiter et de la maniĂšre de les rĂ©diger).
  • Pigiste : Il travaille pour diffĂ©rentes rĂ©dactions et il est payĂ© Ă  la “pige” : Ă  l’article. Souvent, c’est Ă  lui de chercher et proposer des sujets inĂ©dits et doit beaucoup se dĂ©placer sans compter ses heures
  • SecrĂ©taire de rĂ©daction : Ne travaillant pas sur le terrain, il est chargĂ© notamment de la mise en forme de l’info. C’est lui qui finalise les articles : titres, photos, correction des fautes


Faire ses Ă©tudes en Ă©cole de journalisme
 

Tout comme pour les Ă©coles de communication, trouver une Ă©cole de journalisme n’est pas la partie la plus compliquĂ©e. L’important, c’est de suivre une formation dans une Ă©cole qui pourra t’ouvrir les bonnes portes, celles qui correspondent Ă  ton projet professionnel.

Le journalisme est un mĂ©tier de passion, si tu es dĂ©terminĂ©, on est sĂ»re que tu parviendras Ă  tes fins. Bon courage ☀ 

5/5 - (3 votes)

Laisse-nous un commentaire !

Des questions ? Des bons plans Ă  partager ? Nous validons ton commentaire et te rĂ©pondons en quelques heures ! 🎉

Ebooks

DĂ©couvre nos ebooks

Avoir confiance en soi, rĂ©ussir le bac, trouver son stage, gagner en productivitĂ©… À chaque problĂšme son guide pour progresser et devenir la meilleure version de toi-mĂȘme ! đŸ’Ș