; ; ;

Introduction à l'algèbre linéaire : un voyage mathématique

William Mievre - Mis à jour le 

L'algèbre linéaire est une branche fondamentale des mathématiques qui trouve des applications variées dans de nombreux domaines, allant de la physique à l'économie en passant par l'informatique. Elle permet d'analyser des systèmes d'équations linéaires, de travailler avec des matrices et des vecteurs, et de comprendre les transformations géométriques. Cet article explore les concepts clés de l'algèbre linéaire, fournissant un aperçu exhaustif pour les débutants comme pour les initiés.

Algèbre Linéaire

Les bases de l'algèbre linéaire

Vecteurs et espaces vectoriels

Un vecteur est une quantité ayant à la fois une magnitude et une direction. En algèbre linéaire, les vecteurs sont souvent représentés comme des listes de nombres, ou coordonnées. Par exemple, le vecteur v = [1, 2] dans l'espace bidimensionnel (R²) a une composante de 1 sur l'axe x et une composante de 2 sur l'axe y. Les vecteurs peuvent être ajoutés ensemble ou multipliés par un scalaire pour créer de nouveaux vecteurs.

Combinaisons linéaires et bases

Une combinaison linéaire de vecteurs implique de multiplier chaque vecteur par un scalaire et de sommer les résultats. Si nous avons deux vecteurs u et v, alors une combinaison linéaire serait de la forme a*u + b*v, où a et b sont des scalaires. La notion de base en algèbre linéaire fait référence à un ensemble de vecteurs indépendants linéairement qui engendrent l'ensemble des vecteurs dans un espace vectoriel donné.

  • Les vecteurs doivent être indépendants linéairement pour former une base.
  • La base permet de représenter tous les vecteurs de l'espace.
  • Le nombre de vecteurs dans une base est la dimension de l'espace.

Matrices et transformations linéaires

Définition et opérations sur les matrices

Une matrice est un tableau rectangulaire de nombres arrangé en lignes et en colonnes. Les matrices sont utilisées pour représenter les systèmes d'équations linéaires et effectuer des transformations linéaires. Par exemple, une matrice A peut transformer un vecteur x en un nouveau vecteur y via la multiplication matricielle, Ax = y.

  1. Addition de matrices : Ajouter deux matrices consiste à ajouter leurs éléments correspondants.
  2. Multiplication de matrices : Pour multiplier deux matrices, on multiplie les éléments de la rangée de la première matrice par les éléments de la colonne de la seconde matrice et on effectue la somme des produits obtenus.
  3. Transposition : La transposition d'une matrice implique de convertir ses lignes en colonnes et vice versa.

Systèmes d'équations linéaires

Les systèmes d'équations linéaires apparaissent fréquemment dans divers problèmes pratiques. Un système d'équations linéaires est un ensemble de plusieurs équations linéaires impliquant un certain nombre d'inconnues. Par exemple, considérons le système suivant :

2x + 3y = 5
4x - y = 6

Ce système peut être représenté sous forme matricielle comme suit :

234-1xy=56

Image qui représente l'Algèbre Linéaire

Espaces vectoriels et sous-espaces

Définition des espaces vectoriels

Un espace vectoriel est un ensemble de vecteurs où deux opérations — addition de vecteurs et multiplication par un scalaire — sont définies et satisfont certaines propriétés (commutativité, associativité, etc.). Des exemples communs incluent l'ensemble de toutes les n-uplets de nombres réels, noté Rⁿ.

Sous-espaces vectoriels

Un sous-espace est tout ensemble de vecteurs d'un espace vectoriel donné qui lui-même forme un espace vectoriel à part entière. En d'autres termes, si vous pouvez prendre n'importe quel vecteur de votre sous-espace et le combiner linéairement avec n'importe quel autre vecteur du même sous-espace, et que le résultat sera toujours dans ce sous-espace, alors il s'agit bien d'un sous-espace vectoriel.

Applications géométriques de l'algèbre linéaire

Transformation géométrique

Les matrices peuvent décrire des transformations géométriques telles que les rotations, les translations et les mises à l'échelle dans l'espace. Par exemple, une matrice de rotation en deux dimensions peut être utilisée pour tourner un vecteur autour de l'origine. La matrice de rotation pour un angle θ est donnée par :

|cos(θ)-sin(θ)||sin(θ)cos(θ)|

En appliquant cette transformation à un vecteur, nous pouvons déterminer son nouveau positionnement après une rotation concrète.

Interprétation géométrique des systèmes d'équations

Chaque équation linéaire peut être vue comme représentant un hyperplan dans un espace multidimensionnel. La solution d'un système d'équations linéaires correspond alors à l'intersection de ces hyperplans. Par exemple, dans un espace tridimensionnel, deux plans se coupent généralement en une ligne, et trois plans se rencontrent généralement en un point unique, à condition que ces plans ne soient pas parallèles ou coïncidents.

Propriétés importantes de l'algèbre linéaire

Indépendance linéaire

Un ensemble de vecteurs est dit indépendant linéairement si aucune combinaison linéaire non triviale de ces vecteurs ne donne le vecteur nul. L'indépendance linéaire est cruciale car elle garantit qu'aucun vecteur de l'ensemble ne peut être écrit comme une combinaison linéaire des autres, ce qui signifie que chaque vecteur apporte une direction nouvelle ou unique.

Rang d'une matrice

Le rang d'une matrice correspond au nombre maximum de vecteurs linéairement indépendants parmi ses lignes ou ses colonnes. Le rang d'une matrice fournit des informations essentielles sur les solutions possibles des systèmes d'équations linéaires associés. Par exemple, si le rang de la matrice coefficient est égal au nombre de variables, alors le système a une solution unique.

Valeurs propres et vecteurs propres

Les valeurs propres et vecteurs propres jouent des rôles cruciaux dans les transformations linéaires. Une valeur propre d'une matrice A est un scalaire λ tel qu'il existe un vecteur non nul v satisfaisant Av=λv. Ce vecteur v est alors appelé un vecteur propre associé à la valeur propre λ. Ces concepts sont essentiels en analyse spectrale et ont de multiples applications en physique et ingénierie.

Méthodes de résolution des systèmes d'équations linéaires

Méthode de substitution

La méthode de substitution consiste à résoudre une des équations pour l'une des variables, puis substituer cette expression dans les autres équations. Cette approche se poursuit jusqu'à ce que toutes les variables aient été trouvées. Ce processus est particulièrement utile pour les petits systèmes d'équations.

Méthode d'élimination de Gauss

Cette méthode transforme systématiquement le système original en un système triangulaire supérieur plus simple à résoudre. Voici les étapes principales :

  1. Convertir la matrice associée en une matrice échelonnée réduite à l'aide d'opérations élémentaires sur les lignes.
  2. Utiliser la technique de rétro-substitution pour trouver les valeurs des inconnues à partir de la dernière ligne remontant à la première.

Méthode des moindres carrés

C'est une méthode statistique utilisée principalement lorsqu'un système d'équations n'a pas de solutions exactes, souvent parce qu'il y a plus d'équations que de variables. Cette technique minimise la somme des carrés des écarts entre les données observées et celles prédites par le modèle. Appliquée couramment dans les modèles de régression, elle produit une solution "optimale" relative aux données disponibles.

L'exploration détaillée de l'algèbre linéaire, comprenant des concepts fondamentaux tels que les vecteurs, les espaces vectoriels, et les systèmes d'équations linéaires, montre clairement l'importance de ce domaine mathématique. Des applications géométriques aux méthodes diverses de résolution d'équations, l'algèbre linéaire joue un rôle central dans le développement moderne des sciences et technologies. Que vous soyez étudiant, chercheur ou praticien, maîtriser l'algèbre linéaire offre de vastes horizons de compréhension et d'application pratique.

Nos autres articles sur l'algèbre et les fonctions :

William Mievre
William Mievre sur Linkedin
William Mievre

Passé par une Prépa HEC puis l'ESCP (3e meilleure école de commerce française), j'ai co-fondé Les Sherpas, une entreprise innovante dans le secteur de l'EdTech spécialisée dans le soutien scolaire.Avec 10 années d'expérience dans les cours particuliers, ma passion réside dans l'éducation et le développement personnel. Mon objectif est de vous offrir des conseils pratiques et éprouvés pour aider vos enfants à réussir et à s'épanouir dans leur parcours scolaire. A très bientôt ✌️💖 !